La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

des rumeurs étrange (rp solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: des rumeurs étrange (rp solo) Jeu 5 Jan - 23:54
01.01.2291

C'était le matin, je me réveille avec une légère gueule de bois après avoir fêté la nouvelle année dans un bar qui fut assez mouvementé, avec un peu de difficultés je me lève et suis partit chercher de l’eau purifier, après avoir à peu près repris mes esprits, la première chose qui me venait à l'esprit est une soudaine envie de bricolé quelque-chose avec des pièces que j'ai récupérés, je commence à imaginer un module, les pièce qu’il me faut, les élément et la forme de la pièce à placer, mais sans grand succès, il me faudrait seulement plus de pièce détachée avec quelque-une créer avec une matière spécifique pour supporter la chaleur émise au rapport final, quelques outils et une feuille pour que je puisse f...

Un homme entra soudainement dans la pièce"Hé le mécano !!! on à besoin de toi, y a un générateur en panne et on est un peu dans la merde sans celui-ci, donc magne toi"

Je lui répondis : "OK, j'y vais tout de suite"

Bon, tant pis, je vais me laisser emporter dans ma folie une prochaine fois. Je prends mon revolver ainsi que quelque outil approprié à la tâche et partie voir le générateur en question. Une fois arrivé, on pouvait sentir l'odeur de l'essence et le son du moteur à explosion tourné à plein régime de l'autre générateur juste à côté, je commençais par inspécter le générateur pour repérer un quelconque problème visible de l'extérieur alors que je surprenais le mec de tout à l'heure en train de m'observer.

"Pourquoi est ce que tu est là ?"

Il me répondit avec un air sarcastique : "Hoooo, pour rien, juste pour éviter d'être dans la merde si jamais tu crève." En terminant sa phrase en ricanant.

Je lui répondit : Très drôle

Mais non, je rigole... Enfin, mais bon, tu savais que...

puis il commença à parler et je me contente de faire semblent d'écouter alors que je me concentrais sur la machine. Après une quinzaine de minute de montage et démontage pour trouver la raison du problème, je finis enfin par trouver quel étais le problème, une fuite d'huile à entrainer un court-circuit avec les câblent qui à cause de ceci n'envoyer plus de jus dans les bougies, mais au moment où j'allais régler le problème, une phrase attira mon attention.

Sinon, tu a entendu ces histoires de disparition dans les villes basses de la Louisiane ? Il y a des enlèvements en masse à ce qu'il y parait.

Non, je ne sais pas, tu peux m'en dire plus s'il te plait ?

Laisse tomber le mécano, je ne sais pas plus que toi à ce sujet, tous ce que je sais est que les flic donne une récompense pour toute information utile

Je soupire, un peu déçu qu'il ne puisse pas m'en dire plus sur ce sujet qui avait piqué ma curiosité, une histoire d'enlèvement soudaine dans plus grande ville du Nouvelle-Orélans et une récompense, c'est bon, c'est décidé, ma curiosité la emporté et un peu aussi la récompense, mais cette histoire m'intéresse et j'avais surtout envie de commencer une petite réputation auprès des flics depuis un moment et cette histoire est un bon début. Je rebranche le câble du générateur qui se remit à marcher pour ensuite me lever et dire au mec qui est là depuis tout-à-l'heure mais dont je ne connais toujours pas le nom.

Si jamais quelqu'un me demande, dit leurs que je ne serais pas là avant maximum trois jours pour une raison urgente

Hein qu... Hé je ne suis pas une boîte-aux-lettres moi et pu...

Je sortis de la salle sans écouter la suite, déjà qu'il me bousille les oreilles à force de parler depuis un quart d'heure, je n’ai pas envie d’entendre la suite de sont récit.
Après être entré dans mon garage, je commençais à me préparer pour le voyage vu que je ne compte pas prendre la moto, pas envie de me la faire piquer, il devait être 4h de l'après-midi, vu qu'on est en hiver, il va faire nuit noire vers 18h et le temps pour y aller, cela devait prendre dans les 4h environ pour y arriver, ça va faire longtemps que je n'ai plus marché aussi longtemps, un peu d'exercice va me faire le plus grand bien de toute façon, je mange un peu de cram avant de partir, histoire de ne pas partir l'estomac vide et commença la route vers ma destination en suivant les routes pour éviter de me faire attaquer. Une fois arrivée à destination, le soleil commençait à se coucher pour laisser place à la lumière de la Lune avec les lumières luisantes des fenêtres et autre source de lumière qui jaillissait de la ville, je m'apprêtais à rentrer dans la ville basse de la Louisiane.

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: des rumeurs étrange (rp solo) Dim 8 Jan - 4:51
Il faisait plutôt froid aujourd'hui, en ce mois de Janvier. La doux vent de l'Hiver n'était pas encore partit des terres et sa brise faisait encore frisonner plus d'une nuque. Les enfants et les vieillards étaient toujours emmitouflés de leurs plus chaud vêtements, enfin les plus riches d'entre eux. Les plus pauvres restaient là, tapis dans l'obscurité d'une ruelle et grelottant dans leur coins, quémandant à qui voulait bien les écouter quelque capsule pour passer le reste de cette saison assassine. Parfois on leur accordaient leur souhaits. Souvent personne ne daignait ne serait-ce que tourner le regard vers eux.

Jeanne était de ceux là. Guettant chaque voyageurs, chaque habitant de cette poubelle Humaine qu'était la ville basse, demandant humblement l'aumône simplement par le regard. Elle avait eut de la chance aujourd'hui, 3 capsules étaient tombées dans sa boîte de métal. Peut-être allait elle pouvoir manger ce soir ! Enfin, si la petite Emily n'avait eut aucun problème de son côté bien entendu. La pauvre gamine avait bien besoin du coup de pouce avisé de la vieillarde. Elle n'avait que la peau sur les os ! Et aucun ami pour l'aider, sauf Jeanne qui s'était prise d'affection pour la petite.
Le première fois qu'elles se rencontrèrent elle était déjà orpheline. Ses parents avaient été tué ou disparut, la grand mère n'avait pas chercher plus loin. Quoi de plus douloureux pour un enfant que de perdre ses parents ? Son seul repère dans ce monde, ses protecteurs et gardiens, ses guides et amis de toute une Vie ? Rien, absolument rien n'était plus horrible que cela.

Jeanne l'avait trouvé là, grelottant dans le froid et la misère, incapable de demander ne serait-ce que la moindre capsule. Plus la force, plus l'envie. La petite voulait simplement se laisser porter par la Vie. Se laisser prendre par la Mort. La vieille femme la prise alors sous son aile attendrie et salvatrice, et avait finit par s'attacher à la gamine. Lui apprenant les bases de la mendicité, des endroits à éviter, d'autre à occuper, de l'art d'attendrir le passant, elle en fit bientôt une petite fille dévouée et s'accrochant au cadeau que Dame Nature lui avait donné à sa naissance. Pourtant, chaque jour, la grand mère ne pouvait s'empêcher de voir une tristesse dans son regard. Un trou, un vide que rien ni personne ne pourrait jamais combler. Mais au moins elle était sauve, et c'était le plus important pour Jeanne.

Elle allait d'ailleurs bientôt la rejoindre, dans moins d'une heure. Peut-être le temps de ramasser un petit sous, qui sait?
Cela faisait bientôt quelque minute qu'elle n'avait vus personne d'autre que les quelque Chats qui grouillaient dans la cité et une mouette ou deux entièrement ou presque déplumées par les radiations lorsqu'elle vit un jeune homme s'avancer d'un pas sûr dans sa ruelle. La vieille dame estima son âge à la trentaine, voir un peu moins. Il avait une bonne bouille, de celle qu'on donne à un bon ami, et portait la barbe ainsi que des cheveux mis longs. Il était vêtu de vêtements de cuir un peu usés par le temps et les épreuves qu'il avait dû traversé, drapés dans une veste mi longue, comme ses cheveux.
Elle avait bien piètre allure en comparaison, avec ses yeux aussi gris que les cheveux qui lui tombaient sur les épaules. Et puis, les loques qu'elle portait en tant que vêtements n'aidaient pas non plus !
La vieille dame ne perdit néanmoins pas son assurance et accrocha le regard du jeune homme d'un sourire gentil. Tout se passait à cet instant, à vrai dire. Tout était dans cet échange visuel. L'homme allait t-il y répondre ou allait il l'ignorer ? L'histoire de toute sa Vie, au final...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: des rumeurs étrange (rp solo) Mar 10 Jan - 23:08
Je marchais maintenant dans les rues de la ville basse, je pouvais voir les gens trembler comme une feuille pendant que j'avançais l'aire de rien, c'est vrai qu'il devait vraiment faire froid à cette heure là, mais je ne le sentais pas à cause de mes quatre heures de marche, qui ont eu largement le temps de réchauffer mon corps, je me baladais plus vers les coins sombres de la ville, essayant de trouver des informations en demandant à des passant ou prendre en flagrant délies un acte ressemblant à un kidnapping, mais sans grand succès. Je continuais ma marche pendant un bout de temps maintenant, mais toujours rien, je commençais à m'enfonçais un peu plus dans la ville pour étendre mes recherches jusqu'à ce que je croise une mendiante qui commença à me regarder avec un sourire chaleureux pour accompagner le tout. C'était une vieille femme qui me faisait assez peine de grelotté sous le froid avec ses vêtements qui ressemblent plus à plusieurs bouts de tissus cousus n'importe comment cas autre chose. Submergé part de la pitié pour cette pauvre femme, tout en continuant de marcher vers ma direction, je sortis des capsules un peu hasarde-ment de ma poche pour ensuite les posés dans la boite en métal de cette femme sans interrompre ma marche. Plusieurs personnes me font la remarque sur le fait que je sois trop gentil maintenant que j'y pense, ce n'est pas totalement faux, mais il y a aussi une autre raison pour ma gentillesse, même si elle n'est que secondaire pour moi et que ce n'est vraiment pas pour cela que je le fais, enfaîte j'espérais en même temps et légèrement contre ma volonté que les personnes que j'ai aidées pourraient me rendre la pareille un de ces jours, peut-être en me sauvant la vie ou seulement pour une aide simple, parce que dans ce monde, la règle principale est tué ou être tué, mais je veux voir ce monde d'une autre façon, normalement à cause de cette règle, on est souvent seul avec de rare amie, alors qu'on a plus de chance de survie et une meilleure condition de vie quand on est à plusieurs, c'est vraiment quelque-chose que je souhaite voir en ce bas monde, un inconnu qui aide un autre inconnu, je peux peut-être toujours rêver, mais ce serait un rêve fout que je voudrais bien voir se réaliser pensai-je en continuant ma marche. Mais, je m'arrête, puis me retourne vers la vieille femme et commença à lui demander une chose que je commençais à prendre l'habitude de dire.

"Excuser moi, mais... est-ce que vous n'auriez pas vu une tentative de kidnapping par tout hasard ?"

je la regardais fixement dans les yeux espérant qu'elle me donne quelque-chose de concret qui puisse me donner une piste ou n'importe quoi d'autre qui puisse faire accélérer mes recherches qu'un simple "désoler" pour me dire qu'elle ne sait rien à ce sujet ou pire, qu'elle me demande de l'argent en échange pour ces informations comme d'autre l'on fait.

note au Souffleur:
 

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: des rumeurs étrange (rp solo) Lun 16 Jan - 18:06
L'homme s'avança près de la vieille dame en répondant à son regard docile par un gentil sourire. Il fouilla un moment ses poches et Jeanne crut reconnaître le tintement significatif des capsules. Elle aussi se mit à arborer un sourire, d'humilité celui ci. Le type en veste de cuir déposa quelque capsules dans le gobelet de métal de la grand mère qui n'y jeta pas un œil. C'aurait été mal venue de regarder directement ce qu'il avait bien pus lui donner, mais elle put dire au son qu'émit sa boîte de conserve qu'il en avait déposé au moins deux.
Elle remercia l'homme d'un geste de la tête tout en murmurant « Merci bien. » suffisamment bas pour qu'il ne le prenne pas mal. On ne savait jamais sur quoi on tombait, dans la ville basse... Il suffisait d'une parole, un mot dit sur le mauvais ton pour qu'on vous tabasse sans remords. Surtout quand vous êtes mendiant... Jeanne connaissait bien cela et son dos meurtri pouvait en attester.
Alors que l'homme tournait les talons et semblait vouloir continuer son chemin la grand mère put constater que ce dernier portait à la ceinture une revolver « fait maison » et un fusil du même acabit. Peut-être était il mercenaire, au final ? Dommage qu'il n'ait pas plus parlé avec elle, elle aurait sans doute apprécié sa compagnie. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas discuté avec un jeune homme...
Pourtant, ce dernier se retourna subrepticement vers la mendiante alors que celle ci regardait justement combien il lui avait donné. Elle reposa son gobelet en toute hâte, comme une adolescente prise sur le fait par ses parents en train de fumer jetterait sa clope au loin, et adressa au bon gars un sourire chaleureux.

« Excuser moi, mais... est-ce que vous n'auriez pas vu une tentative de kidnapping par tout hasard ? »

La sans abris pencha la tête. Il voulait des informations sur des kidnappings ? Ah, oui, c'est vrai que la grand mère en avait entendu parlé...  de plus en plus de gens disparaissaient en ce moment. C'était une atmosphère assez étrange qui pesait sur la ville basse, parce qu'évidemment c'était elle la plus touchée par ces choses là. Jeanne se souvenait d'une fois au deux où elle s'était réveillée en sursaut, entendant des bruits dans la nuit, des fenêtre s'ouvrir en toute discrétion, des pas galopants rapidement... Jamais elle n'avait cherché plus loin, elle avait trop peur pour sa vie et surtout pour celle d'Emily qui dormait avec elle.
Toujours était il que l'homme avait besoin de ces informations. Au final, elle ne savait pas grand chose elle même mais bon... elle avait toujours moyen de monnayer son savoir.

« Eh bien, commença t-elle, peu sûre. Je saurais peut-être une ou deux choses qui pourrait vous intéresser. Mais il est bientôt midi, il faut que je rejoigne ma petite-fille pour manger. Enfin, si on à assez de capsule bien sûr... Vous n'avez qu'à venir avec nous. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas mangé avec un beau jeune homme ! »

La petite se trouvait à quelque rues de là et elles devaient se retrouver sur la grande place. Il n'y avait aucun risque d’agression ici étant donné le monde et les quelque gardes qui s'y trouvaient. Ainsi, même si l'homme se révélait au final hostile, elles n'auraient pas grand chose à craindre.
Elle commença à se lever et prit la direction du la grande place, invitant le barbu à la suivre. Alors qu'elle passait devait lui elle vérifia ce qu'il lui avait donné. Six capsules d'un coup ! C'était vraiment pas mal ! Elle s'en voulut presque de « rouler » cet homme...

HRP: C'est plutôt à moi de m'excuser pour le retard là ^^"
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: des rumeurs étrange (rp solo) Lun 23 Jan - 20:51
« Eh bien, je saurais peut-être une ou deux choses qui pourrait vous intéresser. Mais il est bientôt midi, il faut que je rejoigne ma petite-fille pour manger. Enfin, si on à assez de capsule bien sûr... Vous n'avez qu'à venir avec nous. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas mangé avec un beau jeune homme ! »

À ses mots, j'étais heureux sans l'exprimer sur mon visage, une personne qui peut enfin me donner des informations dans cette maudite ville sur ces enlèvements, seul problème et c'est ce qui m'énerva est qu'elle me demande de la suivre, qu'on soit dans une ville ou non, c'est pareil partout même dans une ville, on te demande de suivre une personne pour ensuite te faire poignarder dans le dos pour enfin te rendre compte qu'on est tombé dans un piégé par des putain de pillard, je pense ça, mais je ne peux nier le fait qu'elle sache quelque-chose sur les enlèvements, je devais donc faire un choix, soit je la suis et je risque de me faire égorgé comme un vulgaire porc, soit je retourne mes talons et laisse ma chance me guidait, après avoir réfléchie vite fait, je décide de la suivre, je sais que c'est un choix dangereux que je prends en ce moment, mais je ne peux vraiment pas passé à côté de ses informations si elle en a à disposition. La vieillarde se leva et se dirigea vers une ruelle et me fit signe de la suivre. Je la suivie dans les ruelles, regardant chaque recoin des rues, pour éviter de finir refroidit par un couteau tandis que je continuais de la suivre. On finit part arriver sur une grande place totalement sur-peuplé qui ressemblait plus à un marché qu'autre chose avec des magasins d'arme, armure et autre, des bars et des mendiants de partout avec une foule qui nous fait peine à avancer, mon pire cauchemar quoi, je déteste être au milieu des gens comme maintenant, aller savoir pourquoi, cela me met toujours mal à l'aise si ce ne sont pas des personnes que je connais, surtout que je spéculais pas mal sur le fait qu'on me vole mes capsules, mais je faisais de mon mieux pour ne pas montrer mon stress à la vieillarde, ce serait un peu honteux d'avoir peur d'une foule.

HRP:
 

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: des rumeurs étrange (rp solo) Lun 30 Jan - 3:18
Ils arrivèrent finalement à la grand place où devait l'attendre la petite Emily. La grand mère se stoppa et jeta un œil par dessus son épaule afin de voir si le jeune homme l'avait bien suivit. En effet, celui ci se tenait juste derrière elle avec un air un peu penaud sur le visage. Il n'avait sans doute pas entièrement confiance en la vieille, et au final il avait bien raison. Qui savait sur quoi on pouvait tomber dans un monde comme celui ci ? Jeanne avait même entendu dire que certain pillard avaient pour habitude d'utiliser des enfants lors de leur traque et pour attirer les voyageur imprudents. Des enfants ! Quoi de plus horrible que de se servir de l'être le plus pur et bon dans ce monde afin de faire le mal ? Pensant cela, il était tout à fait normal que l'homme se méfie de la mendiante. Elle pouvait très bien l'envoyer dans un piège au milieu de pillard et de bandit...
Ce n'était pourtant pas son attention, bien qu'elle s'en rapproche quelque peu... Jeanne voulait piéger le voyageur. Pas par une cage ou un groupe armé, non. Et certainement pas pour lui soutirer sa bourse et son argent, ah, encore moins !
Non, la vieille femme voulait seulement le piéger par la pitié et la condescendance, et la seule chose qu'elle voulait lui voler était un bon repas pour elle et sa petite fille. Elle se retourna vers Jason.

« Désolée pour toute cette escapade au fin fond de la ville basse, jeune homme. Nous sommes presque arrivé. »

En esquivant les différents passants qui manquèrent presque de bousculer son frêle et vieux corps, elle atteignit bientôt la place centrale du marché dans lequel ils se trouvaient. Grimpant sur les marches afin de prendre de la hauteur, elle mit sa main en visière au dessus de ses yeux afin de se protéger des rayons du Soleil à son zénith. Elle ne tarda pas à trouver ce qu'elle cherchait.
Elle sauta de son perchoir alors que ses chevilles craquante manquèrent de la faire tomber et se dirigea vers un stand de nourriture où siégeait une petite fille d'un blond crasseux. Elle avait un aspect presque squelettique à force de ne pas manger et ses pommettes roses étaient souillée de saleté. Seul ses yeux verts restaient non violés pour la fange et la boue.
En la voyant, la gamine lui courut dessus et se jeta dans ses bras en frottant sa frimousse sale contre celle de la vieille. Celle ci lui rendit son câlin, puis, en la déposant à terre, dévoila l'étranger qui l'avait suivit tout du long. Instinctivement, l'enfant se cacha derrière sa protectrice.

« Il ne faut pas lui en vouloir, souffla la grand mère, elle est un peu timide. Alors, Emily, qu'est-ce que t'as eu aujourd'hui ? »

L'enfant n'osait dire mot devant l'homme à la barbe mal taillée, et se contenta simplement d'agiter son gobelet devant la vieille. Il n'y avait en tout et pour tout qu'une vieux bouton de chemise dans le contenant. Un bien maigre butin, même pour un mendiant. Jeanne se contenta d'hocher la tête et lui tapota la tête en guise d'affection. Comme elle le pensait, elles n'allaient pas encore manger à sa faim aujourd'hui. Enfin, ce n'était pas tout à fait exact. La vieille sans abri avait réussit à mettre la main sur un porte monnaie, après tout.

« Je suis désolée, mon bon ami, dit elle en se tournant vers Jason, mais il semblerait que nous n'ayons pas assez d'argent aujourd'hui pour nous payer un couvert... J'ai un peu honte de vous demander cela, mais... cela vous dérangerait il de nous payer le repas ? »

De toute manière, elle tenait le garçon. Elle le savait. Elle aurait put lui demander n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: des rumeurs étrange (rp solo) Ven 10 Fév - 21:30
« Je suis désolée, mon bon ami, mais il semblerait que nous n'ayons pas assez d'argent aujourd'hui pour nous payer un couvert... J'ai un peu honte de vous demander cela, mais... cela vous dérangerait il de nous payer le repas ? »

à ce moment-là, j'ai pensé avoir mal entendu, mais je savais pertinemment que non, en fait, je voulais croire que j'avais mal entendu, en même temps, il fallait le voir venir quand on suit une putain d'SDF voulant rejoindre sa « petite fille » qu'elle utilise pour me faire de la pitié afin de leur faire payer un repas gratis! Bon. Du calme. Je vais seulement leur donner ce qu'elle veut sans plus et profiter d'un repas copieux parce que je peux me le permettre et parce que mon estomac commence à être vide, légèrement à contre cœur mais sans le montrer en me disant que je suis en train de faire ma bonne action de la journée, je leur demande:

"Bien, si s'en ai ainsi, où voulait vous que je vous emmène ?" dit-je en souriant à la vieille et son enfant "par contre, n'allais pas commander de festin, ce n'est pas comme si j'étais riche comme certain des snobinards la-bas" que je montré du doigt des personnes dans un restaurant qui était certainement classé dans la moyenne à l'échelle sociale "parce que je veux bien vous payer un repas est en profité pour manger par la même occasion moi aussi, mais faudrait pas trop abuser tout de même, parce que je peux très bien refuser, même si ça me serrera pas mal le cœur de devoir priver de nourriture à cette pauvre petite"

Aller, encore un peu et je pourrais enfin avoir ce que je veux et si jamais elle ment, hé bien ça ne fera qu'une leçon supplémentaire à apprendre, mais sur c'est mot, je suis un peu satisfait de leur dire ça, vu que ce qu'il me demande c'est comme demandé de l'argent pour son propre intérêt, ce que je déteste au plus haut point, même pour des raisons valables.

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: des rumeurs étrange (rp solo)
Revenir en haut Aller en bas

des rumeurs étrange (rp solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un bien étrange rêve...
» LES FAUSSES RUMEURS OU TRUCS DU NET
» #2 : Taker, HBK, Champ's Tag Team, BLOG, news, rumeurs ..
» Une étrange découverte
» Rumeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Archives :: Sujets terminés-