La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Le dernier jour... [RP solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le dernier jour... [RP solo] Ven 30 Déc - 1:28
Le discours que porta B-Migs eut l'air de faire son effet. Le garçon s'était calmé et semblait comprendre ce que le blond lui disait. Ce dernier se sentait bien hypocrite, d'ailleurs, à lui dire tout cela... Comme si lui pouvait se targuer de faire la morale. C'était certainement le dernier à pouvoir le faire dans cette prison. Dans ce couloir de la Mort. Mais bien que lui même savait qu'il était très mal placé pour tenir ce genre de palabres, le gamin lui n'en savait rien - ou s'en moquait- et but avidement les paroles gouttant de ses lèvres.

« T’as raison… T’as complètement raison, je sais pas quoi te dire si ce n’est que t’es dans le vrai du début à la fin. » dit il avec un soupçon d'amertume dans la voix et le regard.

Il resta placide durant tout le reste du monologue, sauf bien entendu lorsque B-Migs se mit à sous entendre sa possible intervention. Le gamin n'en revenait pas et contenait difficilement sa joie, de la même manière que plus tôt il ne contrôla pas sa peine et sa colère. Mais le protecteur passa sur cela, après tout ce n'était qu'un enfant...

- Oh mon dieu… Tu as…
- Oui, enfin je n'ai enc... commença t-il en détournant le regard.

Il ne put terminer sa phrase car Xiang lui sautait déjà dans les bras avec vigueur et le serrait de plus belle. D'abord surprit et presque choqué, l'ancien violeur voulut se défaire de cette emprise. Il n'avait jamais reçut de tel signe d'affection auparavant, c'était la première fois pour lui qu'on lui témoignait cela. Il se débattit légèrement, mais l'enfant ne lâchait pas l'affaire et ne voulait rien entendre. Finalement il se laissa bercer dans cette accolade. Il se surprit même à sourire. Quelque part, au fond de lui, quelque chose ou quelqu'un était heureux.

- Oh merci B-Migs ! Merci merci merci !
- Oui bon j'ai compris, lâche moi maintenant, le supplia le blond, tu me fais mal avec les os d'tes bras ! T'es tellement maigre mec...

Xiang s’exécuta et observa son protecteur l’œil plein de malice et d'allégresse. Finalement, rendre service c'était pas si mal que ça... Peut-être que B-Migs pourrait se racheter après tout... Enfin, ou peut-être pas. Il restait un criminel, un meurtrier. Un monstre en soit. Un Humain. Et comme tout les monstres qui existent sur cette terre désolée, l'Humain à des envies et des besoins. Et le condamné ne faisait pas exception à la règle. Sauf que le problème, c'est qu'ici il était impossible pour lui d'assouvir ses besoins primaires. Par contre, étant donné que Xiang allait être libre dans pas longtemps... Peut-être lui pourrait l'aider.

« Ne te réjouis pas trop vite. Rappelle toi que rien n'est noir ou blanc. Rappelle toi que rien n'est gratuit. Et souviens toi surtout que tu es seul. Tu te rappelle, je t'avais parlé d'une faveur avant  d'aller au bureau du gardien chef ? »

L'Asiatique acquiesça d'un timide hochement de tête, le regard de nouveau plongé dans le doute. Cela fit rire le détenu. Il était vraiment rapide pour comprendre ce qui l'entourait celui là ! Même tout le règlement de la prison ou du système pénale de la Nouvelle France, comment avait il fait pour tout avoir dans le crâne ? Mais une chose demeurait sûre... C'est que B-Migs n'allait sans doute pas se racheter. Il était trop tard pour lui. Et sa demande le confirma.

« Tu vois, vus que tu va être libéré et tout... commença t-il avec appréhension. Il se voyait mal demander ça à un gosse de 14 ans. Tu sais, les hommes ont des besoins, 'fin tu comprend ? Ici y'a pas de fille, c'est pas autorisé. Le seul moment où on peut se faire plaisir c'est quand vient notre heure. On nous accorde parfois une dernière volonté, et la majeur partie du temps les prisonniers demandent à voir leur famille ou leur... copine. Il jonglait sur les mots et ça le gonflait. Il décida d'y aller cash. Ce que je veux c'est que tu m'apporte quelqu'un pour mon dernier jour. Une femme. N'importe laquelle, je m'en fou... mais... je veux au moins prendre mon pied une dernière fois avant de partir. Tu dois bien pouvoir faire ça, non ? Même une de ton âge je m'en branle. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 23/06/2016
MessageSujet: Re: Le dernier jour... [RP solo] Ven 30 Déc - 11:30
Serrant fort son sauveur dans ses bras, le jeune Xiang éprouvait envers lui une reconnaissance telle qu’il n’avait jamais éprouvée envers un autre être humain. Ce genre de sentiment devait paraître étrange aux yeux du criminel qu’était B-Migs, mais il n’empêchait qu’il s’en fichait…. Comme il l’avait dit plus tôt dans la journée, il se fichait qu’il ai été un violeur et un meurtrier plus tôt dans sa vie, pour lui il resterait à jamais la seule personne qui l’avait aidé dans le couloir de la mort alors que tous l’avaient déjà enterré. A cela maintenant s’ajoutait l’étiquette de sauveur et en conséquence de cela, l’homme aurait put demander ce qu’il voulait à Xiang… Et c’est ce qu’il fit…
Le lâchant quand l’homme le lui demanda, Xiang continua à le regarder avec un sourire ému jusqu’à ce qu’il finisse par lui parler d’une petite condition qu’il lui imposait… Xiang perdit alors de son sourire, se rappelant que si lui voyait B-Migs comme un ami, ce n’était peut-être pas le cas de l’homme face à lui… Xiang écouta donc la demande de B-migs avec un air grave jusqu’à ce qu’il comprenne de quoi il en retournait… a cet instant, Xiang retrouva son sourire et même une faible lueur de pitié envers ce gugusse… Ce genre de besoin ne l’affectait pas encore lui, l’adolescent à peine pubère, mais il se doutait que ce devait être un sacré manque pour un homme, prédateur sexuel ou non.

Xiang regagna son sourire et hocha de la tête.

- Je te le promets. Dès que je suis dehors, je ferai en sorte que tu puisses t’amuser, et j’espère même pas qu’une seule fois.
Xiang se rapprocha alors de B-Migs avec un sourire.
- Je te dois la vie B-Migs, et je n’oublie jamais une dette. Ce que tu m’offres aujourd’hui vaut plus qu’un dernier plaisir, mais je ferai en sorte de t’accorder au moins ça, si ce n’est plus. Je te le promets.
Une chose cependant que Xiang avait oublié de dire à B-Migs : c’était qu’il allait se retrouver en taule encore quelques temps avant de pouvoir sortir… Il y avait des chances pour qu’il grille avant… Mais une promesse était une promesse ! Dès qu’il serait dehors, il ferait tout son possible pour satisfaire sa demande… Et même avant d’être sortit de Hell’s deep à vrai dire. Mais ça, c’était un détail technique qu’il n’était pas utile de préciser dans l’immédiat… En fait pour être tout à fait franc, Xiang n’était pas en mesure de promettre quoi que ce soit à l’heure actuelle vu qu’il ignorait comment les choses allaient se passer…. Mais il savait qu’il serait relativement plus libre de ses mouvements qu’ici et à ce moment là, il tenterait tout ce qu’il pourrait ! Il n’avait juste aucune garantie de résultat en fait…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le dernier jour... [RP solo] Mar 3 Jan - 22:11
L'Asiatique lui répondit d'un sourire.

« Je te le promets. Dès que je suis dehors, je ferai en sorte que tu puisses t’amuser, et j’espère même pas qu’une seule fois. »

Il ne s'attendait pas à ce que ce soit si simple, à vrai dire. Peut-être le garçon avait il des contacts ? A son âge ça semblait surprenant, mais bon. Pour un p'tit gars des rues, c'était sans doute normal. Dans tout les cas, la réponse que donna Xiang au blond enchanta ce dernier. Il pourrait au moins re-goûter à ce plaisir avant de quitter cette terre... Enfin, si bien sur son protégé tenait parole.

« Je te dois la vie B-Migs, et je n’oublie jamais une dette. Ce que tu m’offres aujourd’hui vaut plus qu’un dernier plaisir, mais je ferai en sorte de t’accorder au moins ça, si ce n’est plus. Je te le promets. »

Une promesse est une promesse, comme on dit. Mais la question restait en suspend. Le gamin allait il tenir parole ou alors le trahir ? B-Migs ne vendait pas ses services gratuitement, même condamné. Surtout si, en plus, ce qu'il donnait en échange était une vie. C'est que ça coûte cher, la vie.
Mais malgré ses doutes il ne retint pas son sourire carnassier. Heureux, transpirant la joie, oui. Mais également le désir et la faim. Cela devait donner une sensation plutôt étrange, voir même glauque, au jeune bagnard avec qui il discutait. Mais bon, ça il s'en moquait un peu. Après tout il savait très bien ce qu'était le blond. Une bête, au même titre que tout les pauvres types qui parcouraient les couloirs de la Mort.

« Ca m'fais plaisir ce que tu me dis là ! Alors on à un deal, dit il avec le même sourire glacé fixé sur ses lèvres. Par contre, poursuivit il en redevenant sérieux d'un seul coup, n'essaie pas de me baiser là dessus. Qui aime bien châtie bien, comme on dit... Mais crois moi, si tu me trahis ce proverbe deviendra ton épitaphe. »

Il se surprit lui même par l'emploi de ce dernier mot. Depuis quand parlait il aussi bien ? Enfin, c'était surtout dans le but de marquer le coup et surtout l'esprit du gosse. En réalité, il ne savait même pas vraiment ce que ça voulait dire, mais bon.
Il se leva subitement, comme pour conclure la conversation. C'est d'ailleurs ce qu'il fit.

« Bon, c'est l'heure de graille j'pense, dit il enjoué. Vas y avant moi, j'dois aller faire deux trois choses... »

Il disparut par la porte de la cellule avant même que l'Asiatique ne puisse lui répondre.
Il connaissait quelqu'un qui allait être gracié dans quelque jours... Un type qui avait une dette envers lui également. Il avait été condamné pour le meurtre d'une famille entière mais, après mûre réflexion, le juge qui l'avait emprisonné était revenu sur son choix. La raison officielle était erreur judiciaire. La vraie raison c'est que le gars avait quelque contact dans le milieu... et c'était bien pour ça qu'il s'était permit son petit délire meurtrier. B-Migs n'aimait pas avoir affaire à lui... il dégageait une aura sombre, corrompue. Plus encore que la sienne. Bien plus que tout les abrutis qui traînaient dans cette prison. Et pourtant il n'avait pas l'air comme ça, fin comme il était ! Mais... dès lors que vous vous approchez de lui, vous saviez qu'il ne fallait pas jouer au plus con. Ce type gagnerait à coup sûr. Enfin, bien qu'il ne l'aime pas trop, le blond savait pourtant que le gars tenait ses promesses et payait toujours ses dettes. Et là, il avait besoin de ce type pour s'assurer que son « protégé » ne lui la mette pas dans le cul.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 23/06/2016
MessageSujet: Re: Le dernier jour... [RP solo] Mer 4 Jan - 13:15
Le jeune garçon laissa son sourire s’élargir en voyant qu’il avait effectivement un deal avec B-Migs… Cependant, ce sourire perdit un peu de sa superbe devant les déclarations de ce dernier qui suivirent. Xiang déglutit alors et grimaça avant de répondre en affichant un sourire mal assuré et se grattant la nuque avec sa main.
- Ben… J’ai beau ne pas savoir ce que t’as fait pour être ici, je te crois quand tu dis que j’ai pas envie de l’expérimenter à titre personnel… Héhé… Si j’avais l’intention de te doubler, je pense que j’irais avec la chaise électrique et puis point final. Donc heu non, j vais pas te doubler…
Répondit-il peut assuré et, pour la première fois depuis longtemps, intimidé par son interlocuteur. Quand il lui dit cependant qu’il avait des choses à faire, Xiang écarquilla les yeux, qu’avait-il de plus important à faire maintenant que s’occuper de lui ?! Ce n’était pas comme si il croulait sous le travail !
- Mais heu…
Mais déjà, le grand blond avait disparu et Xiang était laissé seul, dans sa cellule, à attendre… Encore… Cette fois-ci, avec tout de même un minimum d’espoir concernant ce qui allait lui arriver, Xiang était un peu moins tendu, mais toujours terrorisé à chaque fois qu’il pensait à la chaise où il allait de toute façon aller s’asseoir dans deux heures, quelle fonctionne ou pas… Une expérience bizarre… Une chance sur deux plutôt que 0, il prenait car c’était toujours ça… Mais ça n’allait pas l’aider à le calmer.
Très mécaniquement, le garçon alla prendre sa soupe avec les autres, se disant qu’après tout, maintenant qu’il avait peut-être une chance d’en réchapper, aller manger serait certainement une manière d’évacuer un peu de stress… Faire comme si la vie continuait… Jusqu’à ce qu’elle s’arrête peut-être… A défaut, Xiang ne voyait pas d’autre solution.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le dernier jour... [RP solo] Sam 7 Jan - 15:49
« Alors c'est quoi aujourd'hui ? Soupe de légume ? »

Il venait juste de revenir de sa petite escapade, un peu retourné. Cet « avocat du Diable » ou il ne savait plus quel surnom débile il se donnait lui avait foutu la frousse. Le blond avait eu l'impression que c'était lui qui demandais une faveur ! Alors que c'était juste un remboursement de dette, au final... Il en avait encore des sueurs froides. Il essayait de le cacher autant qu'il le pouvait à son protégé, mais cela devait quand même se lire sur son visage. Certains signes ne trompent pas...
Le gamin semblait heureux de le revoir. C'est vrai qu'au final, même s'il n'allait pas y passer en posant ses fesses sur la chaise, ça restait une expérience désagréable. B-Migs se souvenait de la première fois où il avait saboté le générateur et qu'il s'était assis sur ce trône de Mort. Il flippait durant tout le long, mais le pire c'était l'attente. Celle où on te dit toute ces conneries sur la vie et la mort. D'ailleurs, penser à cela rappela à B-Migs quelque chose d'important...

« Ouaip, de la soupe aussi claire que de l'eau, commença t-il en goûtant le potage. J'ai fais un petit détour pour voir où en était le générateur, ajouta t-il sur un ton conspirateur. 'Vaut mieux être préparé plutôt que d'avoir une mauvaise surprise sur le coup. »

Il prit son temps avant de poursuivre, ce qui allait suivre allait sans doute faire peur au gamin. Autant choisir ses mots avec attention histoire qu'il ne pète pas un câble. Si le sabotage venait à s'ébruiter à cause des pleurs d'un gosse...

« Et mauvaise surprise. Ils ont renforcés le générateur, y'a une sorte de grille dessus. J'peux plus le bidouiller comme je le faisais avant. »

Il baissa soudainement la voix. Un autre détenu venait de passer à côté d'eux. Il regarda aux alentours mais ne remarqua rien de suspect. Un surin dans les côtes est vite arrivé en prison... comme partout ailleurs pour le coup.
Voyant son jeune protégé commencer à paniquer, il le calma d'un geste de la main.

« T'es fais pas, on va simplement utiliser tes talents ! La clef c'est Collins qui l'a je pense. Il a toujours un trousseau sur lui, dit il avec une teinte de mépris dans le regard, c'est forcément ce rouquin d'mes deux qui à ces clefs là. »

Il se replongea dans la mixture presque transparente. Sans goût, sans âme, cette soupe aurait même put rebuter le plus affamé des Chiens. Il la mangea tout de même sans plaisir et continua de regarder l'Asiatique en quête de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 23/06/2016
MessageSujet: Re: Le dernier jour... [RP solo] Dim 8 Jan - 10:34
La demi-heure qui suivit, Xiang l’avait passée à regarder l’horloge au bout du couloir… Les minutes étaient passées… 19 heures… Si les choses ne se passaient pas comme prévu, ça signifiait qu’il ne lui restait plus que deux heures à vivre… Dans deux heures ils allaient le saucissonner sur une chaise en bois et lui envoyer du courant électrique jusqu’à ce que son cerveau soit cuit, que son cœur lâche ou qu’il soit si carbonisé qu’ils devraient le décoller de la chaise à la raclette, n’importe lequel des trois arrivait en premier… Du moins c’était leur plan à eux, son plan à lui, Xiang, était bien d’échapper à ce funeste destin, du moins si B-Migs y arrivait ! Ça se peut, il avait dit ça juste pour lui donner un faux espoir et que son dernier moment ne soit pas trop pénible….

Non, Xiang chassa rapidement cette idée de sa tête, c’était horrible, il n’oserait pas faire ça ! Et puis, il avait à y gagner en plus dans l’affaire ! Ce serait trop con de sa part de faire ça !
C’est donc ce que Xiang se répèterai à lui-même en mangeant sa soupe, jusqu’au moment ou B-Migs arriva ; Il afficha alors un sourire radieux.

- Donne-moi des bonnes nouvelles !
Demanda alors le gamin tout sourire, sans se douter un seul instant qu’en fait, c’était tout le contraire qu’il lui apportait. Xiang perdit donc de sa superbe et écouta le bonhomme. D’un coup, toute sa peur revînt au galop : la chaise électrique… Peut-être allait-il vraiment y mourir dans les heures qui venaient. Heureusement, B-Migs ne fit pas trop poireauter son apprenti partenaire du crime pour lui expliqué son plan, un peu modifié mais toujours existant. Xiang soupira alors et lui sourit.
- Tu m’as fais peur… J’ai cru que j’étais foutu…
Dit-il rassuré d’un coup.
- Donne-moi une épingle à cheveux et 5 minutes, j’en fais mon affaire de ton cadenas… à condition que soit pas une serrure farfelue, j’ai déjà fais bien pire.
Répondit le garçon en souriant. Et de toute façon, si ça ne marchait pas, il se chargerait d’aller voler la clé au gardien Collins.
- Si je dois voler, il me faut juste une diversion, je me charge du reste.

Avant de finir sa soupe et de s'y mettre, Xiang se tourna cependant vers B-Migs, avec un sourire et posa sa main sur son bras.
- Tout ce qu'on fait là, pour moi... Tu sais que j'aurai fais la même chose pour toi si nos rôles avaient été inversés, n'est-ce pas ?
Dit-il avec un clin d’œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le dernier jour... [RP solo] Lun 16 Jan - 3:46
Il ne pouvait pas en détacher le regard depuis qu'il était entré dans sa cantine. Le gamin avait l'air retourné, mais étrangement brillait toujours dans ces yeux un genre d'espoir. Cela ne le remplit que de plus de pitié et de peine envers celui qui allait connaître si jeune ce funeste destin.
Chaque fois qu'il le voyait il voyait son fils aller sur la chaise à sa place, comme si on le lui retirait. Le vieil empathique s'était souvenu de la demande sarcastique qu'avait émit le petit Asiatique lors qu’eut lieu sa crise dramatique en cuisine. Sans même vraiment y réfléchir il s'était attelé à cocoter un gâteau au chocolat.
C'était une ressource plutôt rare (en particulier à Hell Depp's), mais puisque c'était le dernier souhait d'un condamné... En tout cas, c'est comme cela qu'il l'avait perçut. Bien sûr, il n'ajouterait pas les bougies sur la pièce. C'était seulement un dessert pour le prisonnier, de quoi lui faire une bonne fin de repas... avant la fin. Le cuistot s'acharna d'ailleurs à ne pas en faire une tarte, qui aurait put être apparentée à un gâteau festif. Il réalisa à la place un délicieux brownie fourré au noix. Voila qui devrait plaire au petit !

Il écouta les répliques de l'adolescent avec attention. Le taulard avait réussit à lui foutre un coup de flippe, dis donc ! Il avait même crut qu'à un moment il redeviendrait blanc comme un linge propre, mais le garçon se rattrapa bien vite.
Une chose qui était sûr avec lui c'est qu'il était confiant dans ses capacités. Cinq minutes avec un crochet ? B-Migs voulait bien voir ça ! Il émit l'hypothèse du vol mais c'était exclus, au final il avait l'outil nécessaire à l'ouverture du coffre. Enfin le blond l'avait, planqué sous son lit bien sur.
Il termina à grande lampée le reste de sa soupe insipide pendant que Xiang conclu en lui posant une sorte de question rhétorique accompagnée d'un clin d’œil malicieux, mais dont au final personne ne connaissait la réponse.

«  Tout ce qu'on fait là, pour moi... Tu sais que j'aurai fais la même chose pour toi si nos rôles avaient été inversés, n'est-ce pas ? »

Il n'aimait pas tomber dans ce genre de jeu. C'est vrai qu'il connaissait le gamin et que ce dernier l'aurait sûrement fait. Se donner autant pour rallonger sa vie. Mais au final, personne ne pouvait vraiment le dire avec certitude, encore moins B-Migs. Il y avait toujours un léger risque au final.

« Ouais, répondit t-il en souriant, sans aucun doute. Par contre il va falloir faire gaffe, je n'ai qu'un seul crochet ! Il est planqué sous mon lit, vas y pendant que les gardes bouffent. Une fois que tu l'a, tu reviens et me fait signe. Comme ça, moi j'fais divers- »

Il s'arrêta subitement de parler lorsqu'il remarqua un type en blanc se rapprocher d'eux avec un plat. Sans doute le cuisinier du couloir de la mort. En plissant les yeux, B-Migs distingua disposé sur son plateau un genre de gâteau marron. « Un gâteau au chocolat ?! ».

« Xiang, commença le cuisinier, je sais que ce n'était pas vraiment ton souhait, mais je t'ai préparé un dessert afin que tu apprécie ton repas. »

Il déposa le plateau en face du jeune garçon et fit un pas en arrière en attendant la réaction de Xiang. Le grand blond, lui, fit discrètement le signe à son protégé de s'en débarrasser vite fait. Le temps pressait.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 23/06/2016
MessageSujet: Re: Le dernier jour... [RP solo] Lun 16 Jan - 11:49
Xiang resta souriant face à la réaction un peu désabusé de son protecteur…. Après tout ce qu’il avait subit, les déceptions qu’on avait dut lui donner, il était normal qu’il soit si peu convaincu. Il n’en tînt pas compte et se concentra plutôt sur… Le gâteau ! What the fuck ? Xiang le vit arriver avec deux billes rondes, et le gentil cuistot qui lui posa ça devant lui.

Totalement confus, Xiang ne sut quoi dire et ce serait B-Migs qui le ramènerait à la réalité avec un léger coup de genou. Xiang reprit alors sa mine tirste mais avec tout de m^me une pointe de reconaissance. Il prit le plateau et le tendit au cuistot.

- Merci monsieur. C’est très gentil mais, comme je vous ai dit, j’ai pas faim. Ca va… Ca va juste me faire regretter. Ou alors plus tard ! Je reviendrai vous voir. Merci. Je louperai pas le coche ne vous inquiétez pas.
Dit-il au cuistot en souriant. A vrai dire, maintenant que l’idée de la chaise n’était plus aussi fataliste qu’avant, ce gâteau lui faisait terriblement envie, mais il n’avait pas envie de le manger maintenant. Il le garderait pour après, soit pour un dernier plaisir sur cette terre, soit pour fêter sa victoire.

Il laisserait donc le cuistot repartir avec le gâteau, puis s’en retournerait à son ami B-Migs.

- Bon, j’espère que j’ai pas trop perdu la main. Si t’as un crochet, c’est génial ! je devrais pouvoir y arriver, mais même avec une épingle à cheveux, franchement, je peux me démerder. On peut y aller dès que t’es prêt.
Répondit alors le garçon, tout sourire.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le dernier jour... [RP solo] Jeu 19 Jan - 5:19
Il se retrouva un peu perdu lorsqu'il entendit la réplique du petit Asiatique. Qui refuserait un gâteau au chocolat dans le monde dans lequel ils vivaient ? Certainement pas lui, en tout cas, comme pouvait l'attester son léger surpoids. Restant un moment, hagard, devant les deux prisonniers, le cuisinier en chef reprit bientôt ses esprits et acquiesça en récupérant son dessert. Sans dire un mot, il fit demi tour armé de son plateau et repartit vers les cuisines. Une chose le taraudait pourtant. Un petit détail, mais qui au final avait son importance... Au départ il n'y avait pas fait attention, mais lorsqu'il entama son avancé vers son lieu de travail, cela le frappa presque.
Le gamin n'avait plus l'air si perdu et déboussolé que ça. Il lui avait même sourit à pleine dent ! Comme si la crise qu'il avait eu à l'instant n'était qu'un vague souvenir. Comme si sa mort prochaine n'était qu'un rêve à demi oublié. Comment pouvait on changer à ce point en si peu de temps ? Comment pouvait on oublier si vite l'arrivée de sa fin prochaine ? C'était plutôt étrange comme comportement...
Il se gratta la tête en signe de réflexion et faillit faire tomber son plateau par la même occasion. Peut-être l'adolescent était il lunatique, ou quelque chose dans le genre ? C'était tout à fait possible, après tout. Ou bien... ou bien peut-être que son exécution n'allait pas avoir lieu ? Cela expliquerait sa désinvolture.
Pourtant, il se ravisa à cette idée lorsqu'il pénétra dans les cuisines et qu'il déposa le brownie et son assiette sur une table. C'était impossible que ce soit ça. Il l'aurait sut d'une manière ou d'une autre. Alors quoi ? Pourquoi le petit n'avait il plus peur du décès ? Pourquoi ne paniquait il plus à l'idée de perdre la Vie ? Cette question tarauda encore le cuisto' alors qu'il commençait déjà à préparer les plats de la journée suivante. Les plats que, normalement, le jeune Xiang n'aurait malheureusement jamais la chance de goûter...

Regardant le gros s’éloigner d'un pas lent et confus vers ses cuisines, le blond attendit un petit instant. Après l'avoir vus franchir la porte et avoir vérifié que personne ne les écoutait, il se pencha vers son protégé. Ce dernier lui affirma son savoir faire en lui assurant qu'il pouvait réussir la mission, même armé du plus simple des matériel à savoir une épingle à cheveux. Enfin, la question ne se posait pas étant donné que B-Migs avait mieux. Enfin, ça restait artisanal, même plutôt « fait maison », mais ça restait toujours mieux qu'une épingle de pacotille.
Il répondit au garçon par un sourire.

« Ok, très bien. Si t'es confiant c'est encore mieux. Ce n'est pas vraiment un crochet, plutôt une vieille cuillère que j'ai disons... ajustée pour ce genre d'affaire. Je ne suis pas très bon en crochetage, mais c'était au cas où, ricana t-il. Du coup on va procéder comme ça : tu va chercher l'outil et tu va directement à la salle des générateurs. Tu fais ton affaire pendant que les gardes bouffent, et si t'es toujours pas revenus alors qu'ils commencent à se bouger le fion je ferais diversion. Par contre magne toi, on à plus beaucoup de temps à cause de l'autre là » dit il en désignant la cuisine.


HRP: Le joueur doit lancer un dés "Discrétion" lors de son crochetage. En cas d'échec, le crochet se brise. En cas d'échec critique, le crochet se brise et une partie reste coincée dans la serrure.
Seuil d'échec critique: 95.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 23/06/2016
MessageSujet: Re: Le dernier jour... [RP solo] Jeu 19 Jan - 13:21
Le jeune garçon remarqua la mine déconfite et abasourdie du cuisinier, mais il se garda bien de lui dire quoi que ce soit. Il le regarda remmener son gâteau en se disant tout de même qu’il avait l’air très bon… Peut-être s’accorderait-il ce plaisir plus tard, avant qu’ils n’essayent de le griller… Qu’ils y arrivent ou pas d’ailleurs.
Suivant ensuite les directives de son mentor du crime, le jeune garçon se leva et l’invita à venir avec lui.

- Bon bah, perdons pas de temps alors !
Dit-il avec un léger vent de panique dans la voix tout de même. D’un pas pressé, lui et B-Migs se rendirent donc sur les lieux de leur futur méfait et c’est là que Xiang le vit : Ce boîtier de métal qui le raccrochait à la vie, ou à la mort… C’était à cause de cet enchevêtrement de fils et de résistances que tant d’autres avant lui avaient périt, et que lui-même mourrait dans quelques instants s’ils ne faisaient pas quelque chose pour le foutre HS.
B-Migs tendit alors le crochet au jeune Xiang qui le serra dans ses doigts tremblotants pendant quelques instants. Sa vie ou sa mort dépendait de cet instant, de ce simple et unique crochetage, et il n’avait qu’une seule chance ainsi qu’un temps très limité. Tous ces facteurs accumulés généraient dans son esprit une tension qu’il avait du mal à gérer pour qu’elle ne lui fasse pas perdre ses moyens.
Xiang secoua la tête et inséra le crochet ainsi qu’un autre petit bout de métal dans la serrure : c’était maintenant ou jamais.


Spoiler:
 

Le garçon s’attaqua donc à l’affaire, en réfrénant du mieux qu’il pouvait les tremblements qui agitaient ses mains. Après quelques secondes, il sentit une goupille lui céder. La seconde suivit rapidement ce qui le remplit d’une certaine euphorie… Une euphorie qui faillit lui être fatale…
En effet, animé de sentiments contraires et violents, le garçon n’arriva plus à se concentrer pendant quelques brefs instants. Trente secondes passèrent, puis une minute. Les larmes avaient commencé à couler des yeux du garçon.

- J’y arrive plus !
Gémît-il alors s’imaginant déjà transformé en nem grillé comme le chef cuistot était en train de préparer. Xiang lâcha alors le crochet et l’épingle, il mit ses mains devant sa bouche.
- Donne-moi cinq secondes…
Toutes les images qui traversèrent alors son esprit furent les personnes qu’il aimait : Hugo, Franck, Judy, tous les autres… S’il échouait ce crochetage, plus jamais il ne les reverrait… Sa dernière vision serait celle de Ruth riant aux éclats alors que l’électricité parcourrait son corps… Et ça, il ne pouvait l’accepter. Un homme si méchant ne pouvait pas gagner.
Animé d’une toute nouvelle volonté et la peur temporairement évacuée, le garçon reprit son crochetage… Avec cette fois-ci avec plus d’efficacité. La troisième goupille ne lui résista que 3 secondes, quand à la quatrième, ce fut presque instantané. Pour la dernière, après cinq secondes pendant lesquelles B-Migs lui susurra un "dépêches !" angoissé, Xiang se concentra en plissant les yeux, la langue caressant le contour de ses lèvres… Un clic caractéristique se fit alors ressentir et le verrou du cadenas s’ouvrit.

- Je l’ai !
S’exclama alors le garçon remplit d’une joie totalement écrasante. Il dégagea alors le cadenas et ouvrit la grille ainsi que le couvercle, mettant à nu les fils et les différentes résistances. Un sourire sadique apparut alors sur son visage : Ce ne serait pas lui qui serait mis à mort ce soir, ce serait la machine qui devait le tuer. Il s’écarta et dévoila le panneau à B-Migs, d’un magnifique geste.
- Bourreau, fais ton office… Explose-moi cette merde.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le dernier jour... [RP solo] Ven 27 Jan - 1:38
Le garçon l'invita à l'accompagner d'un geste de la main sur lequel le criminel resta coi. N'avait il pas compris le plan ? B-Migs ouvrit la bouche afin de lui expliquer de nouveau mais se stoppa dans son action. Après tout, il pouvait tout aussi bien l'accompagner et faire le guet. C'était peut-être viable comme solution. De toute manière, ils n'avaient plus le temps de discuter. Il fallait se bouger maintenant, aussi se leva t-il et prit le pas sur l'Asiatique en acquiesçant. Ils firent un rapide détour vers la cellule du condamné afin de récupérer le crochet caché ainsi que le surin dans la planque sous son lit.
Ils se dirigèrent ensuite d'un pas rapide et décidé vers l'emplacement du générateur et, une fois devant l'extincteur de vie, le blond passa l'outil à son acolyte afin qu'il se mette au boulot.

L'Asiatique resta un moment hagard, pensif. Comme s'il s'aiguisait au maximum avant de passer à l'action et au final il avait bien raison. C'était le seul crochet qu'ils avaient en leur possession.
B-Migs regarda avec attention son protéger trifouiller l'intérieur mécanique du cadenas. Il se retint bien entendu de dire le moindre commentaire, la moindre parole afin que le jeune ne perde pas la confiance et la concentration par lesquels il était mut.
Le condamné entendit distinctement la première goupille céder face au talent du voleur, bientôt suivit par la seconde peu de temps après. Il émit un discret sifflement de satisfaction tout en gardant un œil sur la sortie. Cela se faisait bien plus rapidement que prévus, tout allait passer comme sur des roulettes à ce train là.
Pourtant Xiang buta sur la troisième. La goupille, farouche, tenait bon et refusait de s'offrir à l'enfant, lui faisant perdre sa contenance.

- J’y arrive plus !

Le prisonnier se retint de nouveau de l'ouvrir. Il savait que le petit se parlait plus à lui même qu'autre chose, de toute manière. Et puis, lui rappeler que le temps leur était compté n'était peut-être pas la meilleur idée qu'il soit.

- Donne-moi cinq secondes…

Le geste qu'il offrit de sa tête en disait plus que tout les mots qu'il aurait put sortir. « Pas de problème, mais grouille toi ».
Il laissa le jeune se concentrer de nouveau, sans doute pensait il à tout ses amis ou simplement au résultat que pourrait offrir son possible échec ? Toujours était il que B-Migs en profita pour s'éloigner un peu plus et vérifier d'un œil plus sûr la sortie. Après quelque seconde où il ne vit rien de suspect, le blond retourna auprès de son protégé pour le voir s'affairer de plus belle sur la serrure, une motivation nouvelle incrustée dans le regard.
Après quelque temps, la troisième goupille lâcha bientôt suivie de la quatrième. Le condamné ne put se retenir plus longtemps de transmettre son stress à son acolyte et lui lancer un « Dépêche ! » autoritaire afin de le faire allez plus vite. Le garçon se concentra davantage, plissa les yeux et déplaça son crochet avec une minutie d'horloger. Il s'exclama après quelque seconde et suite au déclic du loquet.

- Je l'ai !
- Super, bien joué !

Il retira le cadenas avec satisfaction et sourit aussi largement que possible. Se tournant vers B-Migs, il l'invita à se mettre au travail d'une pirouette.

- Bourreau, fais ton office… Explose-moi cette merde.
- Avec grand plaisir, monsieur, répondit t-il en lui rendant sa révérence.

Le condamné dévoila le surin en le tenant d'une main experte et prit d'abord soin d’examiner rapidement l'enchevêtrement de fil et de câble que composait le panneau du générateur. Il fallait qu'il se remémore de la marche à suivre et foncer tête baissée n'allait pas lui servir à grand chose.
Il sectionna d'un geste souple et habile un fil au revêtement vert qu'il savait jouer un rôle dans la circulation générale de l'énergie, puis s'attaqua ensuite à un second juste en dessous.
Il coupa ainsi quatre câble et décida enfin de se lever. B-Migs ramassa le cadenas sur le sol, ferma la grille et remit en place le loquet. Autant rester discret jusqu'au bout, il ne manquerait plus que quelqu'un remarque le bordel juste avant l'exécution !
Se retournant vers le garçon avec un sourire fixé aux lèvres, ce dernier s'exclama :

- Et voilà, c'est fait ! Ce soir vous allez vivre, N°10235. Bon, tirons nous en vitesse.

Ils s'échappèrent à toute jambes de la salle du générateur et se dirigèrent vers la zone de détention principale afin de ne pas éveiller les soupçon plus longtemps. Le blond s'assura qu'ils n'avaient pas été suivit et/ou observé durant leur retour et se dirigea enfin vers sa cellule suivit de Xiang.
Il récupéra le crochet que le garçon lui tendit et cacha l'outil ainsi que son surin sous son lit avant de s'affaler dessus.

- Aaah ! Soupira t-il. J'avais oublié à quel point c'était stressant ! Enfin, toujours moins que...

Il se retint en se rappelant de la présence du gamin. Parler de ça était sans doute une mauvaise idée sachant que l'Asiatique allait passer dessus dans plus très longtemps maintenant. Il se reprit rapidement.

- Bref ! On fait quoi maintenant, gamin ? On attend ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 23/06/2016
MessageSujet: Re: Le dernier jour... [RP solo] Ven 27 Jan - 19:31
C’est avec une immense jouissance que le jeune Xiang regarda B-Migs massacrer les fils qui avaient le culot de vouloir mettre un terme à sa vie le soir même. Une fois le méfait accomplit, il laissa B-Migs remettre en place le cadenas et refermer le panneau comme si de rien n’était. Cependant, un doute l’assaillit alors qu’ils s’en retournaient au bloc de cellules : et si ce n’était pas la seule mesure qu’ils avaient pris pour s’assurer de l’exécution de B-Migs ? Xiang vocalisa immédiatement ses doutes.
- T’es sûr que c’est bon ? Je veux dire, ils ont peut être un autre générateur ? Oh merde je suis foutu si c’est le cas !
S’exclama alors le jeune garçon en commençant littéralement à se ronger les ongles. Quoi que finisse par lui dire B-Migs en tout cas, il répondit rapidement.
- Nan, je vais pas rester là à attendre, je vais devenir fou… Je vais essayer de me prévoir un plan B et C. Faut que j’aille voir le cuistot, et le chef. Il faut que j’arrive à les convaincre de passer un coup de fil avant l’exécution… Et puis j’ai toujours mon gâteau à récupérer !
Dit le garçon avec d’un coup un peu de baume au cœur, une chose qui lui manquait cruellement depuis l’annonce imminente de son exécution. Il se rendit donc à l’entrée de la cuisine où un garde lui barra la route. Il ôta alors sa casquette et lui demanda, avec la procédure habituelle, s’il avait l’autorisation de parler et surtout, de voir le chef cuistot, qui devait lui remettre son gâteau au chocolat.


Spoiler:
 
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le dernier jour... [RP solo]
Revenir en haut Aller en bas

Le dernier jour... [RP solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 37 !
» Journal du Dernier jour d'un Condamné ?
» Louis Delatour (M) feat Gaspard Ulliel
» Céladopole : Premier et dernier jour ?
» Le Dernier Jour [Fanfic Fanta/Bob]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Archives :: Sujets terminés-