La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Approvisionnement et rencontre. (Feat Dreyse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Approvisionnement et rencontre. (Feat Dreyse) Ven 23 Déc - 1:32
Les grenades volèrent rapidement en sens inverse, ces abrutis ne les avaient pas laissés décanter avant de lancer ! Elles tombèrent derrière une couverture et explosèrent immédiatement, emportant deux pillards avec elles. Les autres se mirent à paniquer tandis qu'Albert leur intima l'ordre et la discipline. Avec de la rigueur et de la concentration, ils pouvaient toujours s'en tirer ! Il sortit de sa couverture avant de faire feu sur les positions adverses, mais déjà ceux ci contre attaquaient et le forçait à se planquer. Ses hommes commencèrent à se faire descendre comme des Lapins un jour de battue. Deux sortirent de couverture en tentant vainement de jouer les héros et perdirent la vie. D'autre encore se firent molester par un lourd tir de sulfateuse lourdes adverse. Le chef pillard retenta un dernier assaut au minigun, hurlant à la mort. Il toucha un des Mutant à l'épaule, mais ce dernier semblait n'avoir rien sentit. Alors qu'il continuait à faire feu, une balle le toucha en plein torse, disloquant ses côtes et lui coupant littéralement le souffle. Il tomba à terre lourdement.
Alors qu'un voile sombre s'affichait par intermittence devant ses yeux, il put entendre la fin du combat. Les cris de ses compagnons désespérés qui tentaient des actions suicidaires. Ceux qui fuyaient par tout les moyen sans échapper au déluge de balle, ou encore ceux qui se jetait dans l'eau du port dans un vain espoir de survie. Et puis bientôt, plus rien. Le calme plat. Il n'entendait plus ses hommes. Plus un seul. Les coups de feu cessèrent. C'était terminé. Il avait perdu.
Il entendit de lourd pas se diriger vers lui. On venait le cueillir comme un fruit mutant. Peut-être comptait on aussi le faire parler. Il sentit qu'on le désarmais, comme s'il était encore dangereux vus le piteux état dans lequel il se trouvait. Puis ses oreilles parvinrent à déchiffrer ce qu'une voix rauque et rugueuse venait d'annoncer.

- Théodore, choppe-le, tiens le moi bien avec un autre tes soldats.

On l'attrapa par les épaules on lui donnant une pêche digne d'un Super Mutant. Lui qui était sonné de base, cela venait de la réveiller. Il tenta de se débattre, mais deux de ces types là c'était trop, même pour lui. Un monstre pour chaque bras, il ne pouvait plus bouger, et puis s'il le faisait ses côtes ou son épaules le lancerait. Il était foutu. On le mit à genoux et orienta sa tête vers celle qui semblait diriger la troupe.

- Toi avec le fusil anti-char, va cherchez l'armurier, dit lui que la zone est sûre.

On lui recolla une grande baffe dans la tronche, peut-être pour le sortir de sa torpeur.

- Ton nom, ton grade, ton employeur. Tout de suite, sinon je te retourne comme un gant, dit elle en choppant son couteau de combat.

Albert se mit à sourire. Au final, il n'avait rien réussit à chopper et son escouade s'était faite décimée. Wilfred avait bien raison, ce plan sentait la merde. Pourquoi ne l'avait il pas écouté, ce grand con ? Il soupira en voyant l'arme de sa tortionnaire. Il avait déjà vus pire que ça.

- Pour toi c'est Albert, beauté. Dis donc, grognasse, c'est moi ou tu frappe plus fort que tes hommes ? Il ne doit pas faire bon t'avoir au pi-

Le Mutant qui lui retenait le bras droit venait de le lui briser dans un horrible craquement. Il beugla de douleur, les yeux exorbités, la bave coulante. Lorsqu'il termina son cri d'agonie, le regard vide penché sur le sol, la meneuse le choppa par la mâchoire afin qu'il puisse la voir dans les yeux.

- Très drôle, j'en pleure. Même questions, grade, employeur. Magne toi, il te reste un bras.

Il émergea difficilement et ravala sa salive. Il savait qu'il était déjà mort, mais il était fier. Trop en fait. C'est peut-être pour ça qu'il n'avait pas écouté Wilfred par rapport à ce plan. C'était sans doute à cause de lui qu'ils étaient tous morts... Mais il ne comptais pas se trahir maintenant alors que la fin lui tendais les bras. Implorer la pitié ? Les fermiers faisaient cela. Pas les raiders de Lucifer.

- J'ai ni grade ni employeur, j'suis un raider. J'encule tout ceux qui vienne me faire chier, et toi aussi connasse, ajouta t-il en lui crachant au visage. Maintenant lâche moi, ta sale gueule sens le foutre de Mutant.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Approvisionnement et rencontre. (Feat Dreyse) Ven 23 Déc - 13:44
L'autre ne dit que des conneries, il est agressif pour rien, je décide de pousser un peu avec mon épaule, son bras craque et et il le fait savoir en hurlant comme un rad-cochon qu'on égorgerait, Roxane le choppe par la mâchoire et lui repose les mêmes questions. En guise de réponse il fait le fier avant de lui cracher au visage, le glaviot atterri au niveau du respirateur, elle essuie l'affront qui vient de lui être fait d'un revers de sa main gantée, je pince les lèvres, j'en connais un qui va prendre Byzance. la tout de suite.
Elle soupir d'agacement avant de lui foutre un aller simple de la paume en pleine gueule, ça claque bien fort avant qu'elle fasse craquer ses poings et commence à appuyer son index au niveau des côtes, le résultat se fait entendre bien fort. Hispano me regarde.

-C'est mignon de voir le niveau zéro de la hiérarchie essayer de jouer les héros. Mais bon, il a décidé de ne pas être bavard. elle se retourne vers lui. Pas envie de causer? Non?
-Salope.
-Ca devait être son dernier mot.

Elle fait prend son fusil d'assaut entre les mains et vérifie qu'une balle est bien engagée dans la chambre, je détourne le regard en sachant d'avance comment la suite va se dérouler : la mutante épaule et l'achève d'une balle en pleine tête. Son sang rouge commence à se répandre partout sur lui, je lâche le macchabée pour éviter d'en avoir partout sur mes fringues alors qu'elle regarde autour d'elle. Personne n'a pris la fuite, tant mieux. Tout est fini, pour l'instant du moins. Les quelques mutants qui étaient restés avec nous nous regardent en se demandant quoi faire. Roxane ne dit rien et se contente d'aller vers le paquebot, je suppose qu'à partir de la c'est moi qui reprend les tâches chiantes.

-Nettoyons ce bordel : prenez les armes, les capsules et les munitions, jetez les cadavres à la flotte, si vous croisez des babioles qui vous intéresse servez-vous. Toi la. je désigne le plus intelligent du groupe. Tu prends un sceau d'eau, une serpillière et tu me nettoies tout ce sang. Ça fait tâche devant l'entrée d'avoir un reste de fusillade, bouge toi!

C'est du béton, c'est un matériaux poreux, si on se dépêche pas le sang va imprégner le sol et on avoir le droit à une putain d'odeur de charogne à chaque fois qu'on passera par ici. Déjà que c'est putain de dérangeant de voir un mort, alors si l'odeur doit perdurer dans le temps j'ose même pas imaginer l'état de mes intestins à chaque fois que je passerais prendre ma redevance chez l'autre. J'ai besoin d'un bain, d'un whisky et d'un putain de bouquet de roses dans lequel me foutre le pif histoire d'oublier ce que je suis en train de sentir.

________________________________
On retourne sur Dreyse.

Je monte les escaliers à mon tour avant de me heurter à un congénère vu la poitrine musculeuse que j'ai heurté. Erika le salut timidement, la situation est sûre où alors il est là pour m'empêcher de me balader sur un champ de bataille devenu bien silencieux? Il règle ça avec des suppresseurs de son les mutants de Théodore et les raiders de nos jours?

-Tout est sûr.

Mon assistante et moi montons, au final j'ai l'impression que tout ne s'est pas si mal passé que prévu si tout est sûr : les pillards se sont fait décimés où alors ils ont réussi à prendre la fuite avec le peu de matos qu'ils ont réussi à récupérer? D'ailleurs qu'ont-ils pris? Arrivée sur le pont l'air marin a du mal à effacer l'odeur de sang qui m'agresse les narines.

-Tu vois quoi?
-Des morts partout, au final ils n'auront rien réussi à embarquer jusque chez-eux. Un beau gaspillage en somme.

Je la sens effrayée, ça doit être la première fois qu'elle subit un assaut de raider d'aussi prêt, moi c'est la première fois que je me suis senti aussi peu en sécurité dans mon paquebot. Putain de merde va falloir renforcer la sécurité et engager une chiée de gardes si j'ai envie d'éviter que ça se reproduise. Si les raiders deviennent assez stupide pour ne plus être effrayé par le proprio des quais ça en dit long sur ce qu'ils vont essayer de faire dans le futur.
"Les cons ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnait même." disait l'un de mes collègues avant la guerre.
Faut croire que cette citation est toujours vraie même aujourd'hui.

-Attend reste-ici je vais récupérer les flingues que l'un d'eux avait piqué. annonce Erika en se soustrayant à moi.

Toutefois j'entends d'autres bruits de pas, qui eux se dirigent vers moi.

-Alors c'est vous qui avez tenu en respect les raiders dans le paquebot. Je suis plutôt impressionné. Je m'appelle Roxane Hispano, j'ai été engagé pour vous défendre. Je vois que Théodore est plus perspicace que je ne l'étais.
-Dreyse Mauser, enchanté.
-J'ai défendu plusieurs de vos armes lors de mes séjours dans le Golfe d'Aden. Je peux finalement mettre un visage sur l'un des gros fabricants d'arme individuelles de la planète. C'est extrêmement flatteur, j'étais certes dans l'armement mais pas non plus un vendeur d'arme qui a fait fortune comme Mikhail Kalachnikov. Et vous, je n'aie pas eu l'honneur de vous connaître.

Cette question est adressée aux clients, que je connais même pas vraiment d'ailleurs quand j'y pense, sans doutes qu'un jour il faudra que je tienne un registre plus précis de ceux qui viennent effectuer des transactions chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 20
Localisation : Nouvelle France,ille basse
MessageSujet: Re: Approvisionnement et rencontre. (Feat Dreyse) Mar 27 Déc - 23:25
Raclaw et ses compagnons regardèrent la froide exécution qui suivit l'interrogatoire certes musclé mais infructueux qui vit la dentition du raider vole en morceaux. Raclaw rangea son flingue t Jackson fit de même en faisant basculer sa mitraillette dans son dos après avoir au préalable remis la sécurité et Stacy elle mit son couteau dans son étui à sa ceinture.

Finalement ça finissait enfin, il faut dire que les raiders n'avaient pas eu beaucoup de veine en sortant, déjà qu'ils avaient eu du mal à prendre d'assaut l'armurerie peu défendu. Alors sortir pour tomber sur une escouade de jouer mutant armé jusqu'au dent et avide de carnage la c'était plus de la malchance mais une malédiction qui avait mal fi ils pour eux.

En attendant la super mutante, d'ailleurs Raclaw ignorait que cela existait. Parlait avec le vendeur de restance et de la ténacité du groupe en lui disant que c'était une belles résistance. Raclaw e retint de dire Je c'était du fait de principalement Jackson et lui, mais bon mieux valait se la jouer cool. Surtout quand la super mutante s'adressa à eux.

-Nous de simple clients qui avons fait du mieux que nous pouvions pour ne pas mourir. Et vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Approvisionnement et rencontre. (Feat Dreyse)
Revenir en haut Aller en bas

Approvisionnement et rencontre. (Feat Dreyse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Archives :: Sujets terminés-