La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen Mer 7 Juin - 17:24
Citation :
Journal de mars - Bas de page

Bonjour, je suis le docteur Weaver du centre d'histoire et Musée des sciences de New York. J'ai un doctorat en histoire de l'homme du V éme siècle après Jésus Christ. Je suis venue en Louisiane pour faire des recherche sur un ancien puis clos depuis un millénaire et qui pourrait contenir des savoirs sur d'ancienne civilisation Précolonialisme. Si j'écris pour le journal locale c'est pour inviter les bonnes gens de Louisiane à m'assister dans cette recherche Archéologique. J'ai besoin de personne compétente ou passionnée apte à descendre dans des sous-terrains, d'analyser et d'obtenir des informations ancienne... Bref si vous vous sentez apte pour ce genre de travail rendez vous en forêt frontalière dans les plaines et demandez le docteur Weaver au camp de fortune ou bien venez le 1er avril au soir, on vous attend.

PS : Les pillards et autre personne de mauvaise intention peuvent saluer mes laserotrons et sentinelle sur place.

Il y a très peu de chose qui m'intéresse réellement dans la vie. Je veux dire, outre le faite de protéger ceux que j'aime et de venger ses derniers par tout les moyens si ils leurs arrivent de se faire tuer. Non je parle d'un vrai intérêt personnel, une passion comme on appelle ça dans l'ancien monde. Suite à un message dans le journal, une annonce d'un certain docteur Weaver je pense avoir découvert cette fameuse passion en l'archéologie. Je me dis, qu'une personne ne peut avancer correctement si elle ne sait pas d'où elle vient. Comment peut-on être fier de nos ancêtres si on ne sait pas qui ils sont ? De plus chaque arbre à besoin de racine.

Je décide de quitter la Favella de l'Enclave pour me lancer dans cette nouvelle aventure. Pour aller en direction des forêts de l'enclave il faut partir vers l'est. C'est aussi dans cette direction que se trouve la Confrérie de l'acier. Je crois d'ailleurs que le territoire leurs appartient, heureusement qu'ils sont bien plus ouvert depuis quelque temps. De toute façon, je suis bien protéger avec les armes que j'ai en ma possession. Tendis que je pars à 8h25 de l'enclave j'arrive au camp du dr Weaver en fin d'après midi.

Le camp se trouve en pleine forêt... du moins si on peu appeler ça une forêt. Les rares pins de jadis encore debout forment des pics noirâtres immortelle au milieux d'une nouvelle nature de ronce et de plante inconnu probablement mutée par les radiations. Cette nature n'est plus aussi silencieuse ou aimable que Chateaubriand aime à le penser.

Concernant le camp, des murailles de taules cercle des tentes et certainement le site de fouille. Des Laserotrons comme annoncé dans le journal surveille le périmètre. Je m'approche cependant ayant une crainte c'est que l'annonce soit fausse.

-" Vous êtes là pour la fouille ? " Demande le robot avant que je ne dise simplement "oui". Le laserotron me désigne alors une grande tente. Je me dirige vers cette dernière en remerciant la machine d'un signe de tête. La tente de toile rouge se différencie des autres qui sont verte. Je pense que c'est la tente de commandement. je remarque également qu'elle est plus grande. Je rentre donc dedans et viens m'installer sur un banc avant d'attendre. Il y a deux ou trois personnes avec moi, une femme brune avec une blouse blanche et un homme avec une chemise à carreau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen Jeu 8 Juin - 20:57
Blanche faisait son chemin d'un pas déterminé vers la forêt qui était maintenant présente dans la région que les locaux appelaient tout simplement "Les plaines".
Lors de son dernier échange commercial de viande, elle avait entendu quelques personnes parler d'une espèce d'expédition Archéologique. "Encore un de ces fanatique du Nord" avait même ajouté l'un deux. Lorsque la ghoule c'était approchée d'eux et leur avait demandé plus d'informations, ces derniers lui avaient indiqués la forêt frontalière, non sans chuchoter de manière médisante une fois qu'elle se fut éloignée. Après tout, qui pouvait bien s'intéresser à de vieux objets sans valeurs, sinon des excentriques nostalgiques d'un passé bien longtemps révolu.


La curiosité de Blanche était piquée. Bien sur, cela pouvait être dangereux, mais elle avait toujours eu à faire ses recherches en solitaire. Là, l'opportunité se plaçait sur un plateau d'argent offert, et il aurait été prudent certes, mais stupide, de refuser d'aller au moins jeter un coup d'oeil.

Après quelques heures de marches, la vieille femme aperçut de loin le camp. A la vue de la foule de robots protégeant le camp, elle perstiféra. Si elle mettait un pied dans cet endroit et qu'il se révélait hostile, il serait difficile, voir surtout impossible d'en sortir vivante.
Alors qu'elle s'apprétais à rebrousser chemin, considérant le risque beaucoup trop grand pour une simple rumeur, un jeune homme l'appela de loin.

"Excusez moi, vous êtes là pour la fouille ?" Fit-il une fois arrivé à sa hauteur.

Blanche jeta un coup d'oeil aux Laserotrons, avant d'hocher positivement la tête.
Un sourire se posa sur le visage de son interlocuteur.


"Parfait. Suivez moi je vous prie."

Il lui tourna le dos pour avancer vers le camp, mais la ghoule ne le suiva pas directement.

"Ma nature ne vous dérange pas ? Toute cette organisation sonne vraiment comme un piège de raiders pour appater des proies faciles."

S’arrêtant tout net, le jeune homme lui répondit :

"Je peux vous jurer sur l'honneur que notre expédition n'est pour rien au monde un piège, mais cela ne vous avancerais à rien.Vous pouvez partir maintenant, ou prendre un risque et participer à la plus grande avancée Archéologique depuis l'avant-guerre. C'est à vous de voir."

Blanche réfléchit quelques instants. Cela faisait un moment qu'elle n'avait fait de folies. Certes, cela lui avait probablement permis de survivre jusque là, mais tout cela lui manquait terriblement.

Une fois de temps en temps, ça ne pourrait pas lui faire de mal.


"Très bien, je vous suis." Lança t-elle en se dirigeant vers lui.

La joie de cette nouvelle chez le jeune homme pouvait se sentir à des kilomètres, et c'est d'un pas rapide qu'il la mena vers une grande tente rouge qui se démarquais de toutes les autres.
Respirant un grand coup, la ghoule se prépara mentalement à de possibles réactions de l'équipe. Elle passa rapidement sa main tour à tour sur ses dagues ainsi que sur son Browning HP. Sentir le métal sous ses doigts écorchés fit monter en Blanche un sentiment de sécurité comme seul pouvait procurer de bonnes armes dans un monde hostile.
En passant l'entrée de la tente, elle remarqua du coin de l'oeil un banc où des gens semblaient patienter. Dès qu'elle fut à l'intérieur, touts les regards furent sur elle, et les sentiments de sécurité et de curiosité ne semblaient plus que des lointain souvenirs face à ceux de la peur et de l'embarras.

Sans dire un mot et en évitant les pairs d'yeux qui la fixaient, elle s'installa à une place vide près d'une jeune femme blonde. Génée par le silence pesant, elle commença à sortir de son t-shirt son pendentif en forme de palmier et le renferma au creux de ses mains. Fermant les yeux, elle commença à prier très doucement.


Cette décision sonnait décidément de plus en plus comme une mauvaise idée. Elle espérait juste que ça ne soit pas sa dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen Ven 9 Juin - 23:05
Il semble que la dernière personne à arriver soit une goule d'avant-guerre. C'est la première fois que j'en voie une d'aussi prêt... je veux dire une goule non sauvage. Des goules sauvages en générale je les alignes avec mon fusil. De ce que je sais, les goules normal ne sont pas dangereuse, sauf pour les yeux et dieu merci pas littéralement. Je sais pas c'est quoi le pire, de savoir que chaque morceau de peau de la goule peu tomber à tout moment...ou que des personnes trouvent du plaisir à coucher avec eux... Rien que l'idée me remonte un frisson tout le long de l'échine.

Bien que mes intentions envers cette goule sont des plus neutres, ce n'est pas le cas des deux autres personnes qui en plus de jeter des regards noirs à la malheureuse n'hésite pas à lui casser du sucre dans le dos. -" Regarde ça comment elle est moche !" Commence la première. " On dirait le cul d'un fangeux... c'est affreux". Renchérit la seconde. Ce n'est que des insultes mais le niveau commence à augmenter. Après les insultes basse il passe à la menace. -" On devrait la chasser au cas ou elle devient une menace". dit la jeune femme avant que l'homme ne se lève " Non on devrait la tuer pour ne pas qu'elle nous attaque !" . C'est à se moment précis que je commence à m'inquiéter du sort de la vieille goule. Je me lève moi aussi et je sers les poings, je fronce les sourcils.

- "Si vous vous approchez d'elle je vous marave la tête ! " L'homme s'approche de moi et nos visages se trouve très proche. On se regarde dans le blanc des yeux prêt à se battre comme des lions. Ce qui nous empêche de le faire c'est quand une goule entre avec deux lasérotrons. Forcément que ça nous calme, le laser de tête du laserotron et capable de percer un mètre d'acier... Alors pour ne pas devenir poussière trop tôt on décide de chacun retourner à nos places. Je me place d'ailleurs à coté de Blanche. Le tout c'est passé en très peu de temps, l'histoire d'une trentaine de seconde. J'ai encore le coeur qui palpite à cause de l'adrénaline. Par contre, personne ne semble intéressé par une momie en tenue simple.

-" Bonjour, je suis le docteur Weaver, oui je suis une goule... ça ne va sans doute pas plaire donc si vous voulez partir vous êtes libre. "
Commence alors le scientifique avant que les deux belligérants de plus tot commence à se casser. Evidemment, il ne reste plus que la goule et moi et ça sera surement bien suffisant pour fouiller.

-" Vous pouvez vous présenter ? Vous mademoiselle la goule s'il vous plait. " il s'installe et commence à sortir un calepin pour prendre des notes. J'attend que la goule se présente pour le faire ensuite à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen Sam 10 Juin - 11:49
Blanche pouvait presque sentir des picotements de gène aux endroits où les trois humains de la pièce la regardait avec insistance. Seul son attention constante sur son pendentif la gardait de laisser l'anxiété la submerger.
Malgré sa concentration sur ses prières, la ghoule leva légèrement les yeux vers les deux personnes médisant à son égard, sans arrêter ses propres murmures rassurants.
Lorsque l'homme la menaça, elle s’apprêtât à se lever. Elle ne voulait pas en venir aux mains, mais quelques fois, les poings étaient plus éloquents que n'importe quels mots.
Et puis si les choses tournaient vraiment mal, même si elle était réluctante à l'idée de tuer, elle avait toujours ses dagues empoisonnées sur elle. Une égratignure et l'homme se retrouverait à convulser au sol, agonisant dans son propre vomi ou sa propre respiration.

Mais elle n'eut à faire rien de cela car la jeune femme à ses cotés se leva en première.

"Si vous vous approchez d'elle je vous marave la tête !" Fit-elle, confrontant l'autre humain.

Ce fut ce moment là que choisit une ghoule entourée de deux laserotron pour entrer dans la tente, créant l'étonnement chez Blanche.

"Bonjour, je suis le Docteur Weaver, oui je suis une goule... ça ne va sans doute pas plaire donc si vous voulez partir vous êtes libre.

Devant le départ plus qu'hâtif des deux humains, la femme éclata de rire. C'était donc pour cela que le jeune homme à l'extérieur n'avait pas relevé sa nature. L'expédition venait de prendre une tournure pour le moins très rassurante. Elle pouvait enfin se considérer dans son élément pleinement sans se soucier d'un possible piège ou de se prendre une balle par un anti-ghoule.
Son rire attira l'attention du Docteur qui lui demanda :

"Vous pouvez vous présenter ? Vous mademoiselle la goule s'il vous plait. "

Il s’installa ensuite et s’apprêtât à prendre des notes. Il était plutôt mignon dans son style, et cela faisait bien quelques centaines d'années que personne ne l'avait appelée "Mademoiselle". Sweet talker [Charmeur]. Blanche se demanda brièvement si pendant le temps de l'expédition ils auraient mieux l'occasion de faire connaissance. Une petite soirée tranquille dans une tente pourrait lui faire le plus grand bien, et cela faisait maintenant un moment qu'elle n'avait pas....

Chassant ses pensées distrayantes, la ghoule racla sa gorge et parla de sa voix rauque :

"Je vous souhaite également le bonjour. J'imagine que vous devez être le chef de cette expédition. Je suis Blanche Martin. Voila plus d'une deux centaines d'années que je parcours le globe, ce qui fait que j'ai un peu d'expérience en tant qu'expéditions ainsi qu'en terme de culture étrangère. Je n'ai pas peur de me salir les mains, et comme j'ai survécu jusqu'ici, on peux dire que je suis résistante. Besoin d'une autre information en particulier ?"

Réajustant sa position sur le banc, la ghoule attendait une réponse de la part du Docteur. Elle avait confiance en ses capacités et son "curriculum vitae". Elle se disait qu'au pire, une expédition avait toujours besoin d'une personne de protection, mais après l'exposition de tous ces laserotrons, Blanche se disait que ce n'était probablement pas nécessaire pour eux. Et qu'ils devaient payer très cher également.

Regardant rapidement du coin de l’œil la jeune blonde, elle se demandait qui pouvait bien être cette inconnue qui l'avait défendue. Elle lui rappelait beaucoup sa défunte fille : Toujours prête à défendre les gens, et n'ayant pas peur de leur rentrer dans le lard si besoin. En tout cas, elle venait d'instantanément gagner sa confiance.




[HRP : J'utilise de temps en temps des mots ou expressions anglaises, mais promis je ne le ferais que très peu souvent. J'ai entendu dire que tu n'étais pas familière avec l'anglais, donc je mettrais des "traductions" en italique. C'est juste que, même si le forum se passe en Louisiane, tout autour ce sont les Etats Unis, et j'imagine bien mon personnage utiliser de temps en temps des expressions anglaises quand il n'y a pas d'équivalent français qui correspondent à la situation. Si cela te dérange je ne le referais plus.

Aussi, j'étais partie pour te laisser diriger l'action de manière générale vu que c'est en rapport avec une idée à toi, mais dit moi si tu veux que je prenne des initiatives scénaristiques.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen Dim 11 Juin - 12:46
L'homme, le gentleman d'avant guerre, la goule au doctorat semble charmé plus que de raison par Blanche, jusqu'à en oublier ma présence et en oublier son travail. Il se lève et s'approche de Blanche pour lui effectuer un baise main des plus soft accompagnée d'un " Enchanté Milady Blanche. " Dit-il tout en se redressant, cette goule est un charmeur né il n'en fait aucun doute. Néanmoins, Il se reprend avec un sourire béat ou ce qui semble en être un. Il se tourne vers moi pour m'inciter à me présenter.

- "Je m'appelle Colleen Joy Cody, je suis de l'ancienne Basse-Ville. Je n'ai aucune expérience dans l'Archéologie mais j'ai lu toute les aventures des sauvageons dans le journal... Puis j'aime bien découvrir des choses et j'ai besoin de me changer l'esprit depuis mon accident. "
Commençai-je avant de prendre une pause pour me concentrer. " J'étais dans une maison en flamme lors de l'attaque de la ville basse...; Ce n'est pas le sujet. ".

Il se dit être enchanté de me connaître et se tourne en direction d'un tableau pour commencer à expliquer le pourquoi de notre présence ici. Sur le tableau, on peu voir les plans d'une sorte de cave profonde, avec des portes menant à des couloirs ne faisant plus parti du plan dessiné au tableau. La première étape selon moi va être de tracer le plan de la bâtisse.

-" Bien, il y'a deux mois, je me trouvais en Egypte dans ce qu'on appelle une pyramide et j'ai trouvée une sphère que j'ai appelé la couille d’Horus. Sur cet artefact se trouvait le plan de la Louisiane avec des coordonné donnant sur ici. Il est donc probable que ça soit une sphère et une cave datant d'avant-guerre. On ne sait pas ce qu'il a dedans et il y a certainement pas grand chose, cependant, je présume que ça regroupe tout les chef-d'oeuvre volé en Egypte lors de la treizième guerre d'Amérique en péninsule Arabique. Il se peut donc qu'on découvre sarcophage, rubis et pierre diverse de la royauté des pharaon. Ce n'est pas une découverte mais une redécouverte. Des questions ?" Conclut -il en montrant diverse image du travail déjà effectuée.

Je n'ai pas de question sur l'instant, je ne pense pas être très qualifiée pour poser des questions pertinente, je vais donc m'abstenir et je me tourne vers Blanche pour savoir si elle, elle à une question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen Lun 12 Juin - 8:03
Ce docteur était décidément bien au goût de Blanche. De bonnes manières, une passion certaine pour l'archéologie... Elle aurait 240 ans de moins qu'elle aurait rougit en gloussant, rêvant certainement de mariage. Une époque si lointaine qu'elle semblait dater de plusieurs vies antérieurs.

Ensuite, la jeune femme qui l'avait défendue se présenta. Elle s'appellait Colleen. Un joli prénom. Elle semblait avoir un passé sombre, et lorsqu'elle s'arreta dans ses explications, Blanche mourrait d'envie de la prendre dans ses bras pour la réconforter.


Puis, le scientifique commença ses explications. Au nom plus qu'exotique de l'artefact, la ghoule retint une toux suivit d'un petit rire discret, pour ne pas interrompre la présentation.

Y en a qui doutent de rien. Se dit-elle.

Une fois la présentation finie, Colleen se tourna vers Blanche, semblant attendre de possibles questions de sa part. Elle se redressa légèrement avant de prendre la parole.

"Et bien, pour commencer, comme cela se passe ? Combien de jours cela va t-il nous prendre ? Combien est-on payés ? Nous partageons nous le butin à la fin de la "re"découverte ?" Fit-elle en accompagnant ses mots d'un geste de guillemets. "Ensuite, vous avez l'air lourdement armé pour quelqu'un qui vient juste déterrer quelques vieilleries d'avant-guerre... De plus, vous avez chercher à engager le plus de monde possible en lançant une telle annonce dans le journal... Qu'est ce qui nous attend au juste ?"

Jetant un coup d'oeil à la frèle humaine qui les accompagnait, elle pose sa dernière question :

"Et enfin : allons nous devoir creuser ou l'entrée est-elle déjà découverte ?"

Elle ne doutait pas des capacités de la jeune femme, mais malgré tout cette expédition était louche. Pourquoi vouloir partager un tel trésor si l'homme avait autant de robots protecteurs à ses cotés ?
Se levant de sa place, elle s'avança vers le tableau pour mieux examiner les tracés. Les plans ressemblaient à l'entrée des abris anti-nucléaire de la compagnie Vault-Tech, ou tout du moins à un bunker. Ce qui était logique si on réfléchissait à la valeur de ce qui pouvait s'y trouver. Les plans étaient bien trop rudimentaires pour pouvoir déterminer par avance s'il y avait des dangers ou non d'éboulement, mais Blanche se dit que cela serait plus visible une fois sur place. Mais une question la taraudais

"Dites moi Docteur. Comment avez vous fait pour être en Egypte il y a deux mois ? Nous cachez vous quelque chose ?"

La vieille ghoule avait un sentiment étrange concernant toute cette affaire. Et plus elle creusait, plus ce sentiment s'intensifiait.




[HRP : Eum, je suis désolée d'abuser du HRP, mais je l'effacerais après celui là. Mais c'est possible dans l'univers de Fallout de voyager entre les continents ? Depuis la chute de la civilisation, je me suis dit qu'a part quelques exceptions (Confrérie de l'Acier, Enclave) les voyages étaient peu probables et peu possibles.... Je corrigerais si ce n'est pas le cas, je voulais juste être sûre.
2ème HRP : J'ai discuté ce midi avec Le Superviseur, et il m'a bien confirmer cela. Si tu veux modifier ta réponse, je modifierais la mienne pas de soucis. Après, si tu l'as fait exprès, continue donc et ignore tout ce message ^^.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen Mer 14 Juin - 13:58
Le docteur Weaver rigole un peu avant de sortir une pipe, il met du tabac dedans et commence à l'allumer avec une allumette. Il écoute attentivement les questions de Blanche. Quand cette dernière eu terminée, il se lève et recrache la fumée qui semble se dissiper dans l'air. D'un signe de main, il nous indique de le suivre à l'extérieur. Le docteur pousse une porte en fer et se dirige dans une cours intérieur. Au fond de cette cours se trouve une un immense monticule de terre. A coté, a une dizaine de mètres se trouve un immense troue. Des robots s'occupent de l'excavation de terre et ils ont fait du très bon travailles puisqu'o peu voir au fond de cette dernière une surface plante sans doute le haut du bunker.

- " Mes sbires vont percer le toit de la bâtisse, nous, on n'aura plus qu'à explorer l'intérieur et fouiller. Pour vôtre travail vous serez payée 1 capsules et de mi l'heure. Le butin en revanche ne sera pas partagé... C'est de l'art et si on partage de l'art ce n'est plus de la recherche archéologique mais du pillage tout simplement. Ecoutez... " Il prend une pause pour tirer une une nouvelle fois sur sa pipe. "Les robots jaunes sont là pour nous protéger des pillards et de ce qu'on peut trouver à l'intérieur. Chaque robot possède un code couleur, les jaunes nous protège de l'extérieur, les bleus de l'intérieur, les rouges sont les médecins et les verts les serviteurs. Pour l'annonce, je voulais toucher le plus de monde possible.. Je n'ai eu que deux personnes donc on peu dire que je n'ai pas réussie à ramener du monde. Certain ont du croire à un piège d'autre sont sans doute mort en essayant de venir. " Encore une fois, il prend une pause pour fumer" Pour mon voyage en Egypte, j'ai réussie à choper un navire qui faisait le trajet Casablanca à Miami en Floride. Je pense qu'il est déjà en mer, sans doute pour aller voir en brésil. Je doute qu'il revienne sur nos côtes, le capitaine, une goule comme moi à toujours fait des croisières dans l'océan, avec son vieux rafiot il n'attend qu'une chose c'est de couler avec son navire. " Conclut-il en descendant dans le troue pour aller se poser sur la plaque de béton.

personnellement, je ne fais qu'écouter, toute cela est très intéressant mais c'est vrai que ça me dépasse complètement. L'unique avantage c'est que j'ai c'est que j'apporte une mitraillette et des explosifs pour les protéger et une passion d'apprendre et de découvrir. Forcément, quand la vieille goule descend pour s'approcher au plus près du bloc de béton je le suis, je manque de tomber dans la pente qui mène sur cette surface plane mais je me rattrape de justesse. Une fois sur place je touche le béton du bout des doigts, la sensation est trompée par les bandelettes qui entours mes doigts. Je me redresse et je regarde le docteur et la goule.

- " J'ai du C4, je veux bien l'utiliser pour percer le béton. " Je sors un pain de C4 et que je secoue dans ma main en riant. Je maîtrise les explosifs, forcément c'est utile pour passer au travers des structures. Cependant je ne pensais pas que ça serait utile. Le docteur semble hésiter. C'est vrai qu'avec de l'explosif on passerait plus rapidement à l'intérieur de la super structure. Cependant il y'a un risque, c'est que les oeuvres d'art soit dessous. ça ne serait vraiment pas de bol que les artefacts soit dessous... Même si il y'a un risque minime.

Je remarque bien que ça embête le Docteur et je croise les bras avant de réfléchir à une idée qui peu lui plaire. Je regarde aussi Blanche, pas longtemps car la vision d'une goule n'est pas agréable. " Sinon... on creuse autour et dessous et on place les explosifs par dessous... Après c'est vous qui voyez... Sachez que j'ai assez de bébé pour faire sauter la Tenpenny Tower deux fois. " Concluais-je en regardant les deux goules, ne sachant pas laquelle des deux et la moins horrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen Lun 19 Juin - 7:22
"C'est de l'art et si on partage de l'art ce n'est plus de la recherche archéologique mais du pillage tout simplement." Avait dit le docteur.

"Ah parce que quand c'est *vous* qui le prenez ce n'est pas du pillage peut être ?" Fit non sans grincer des dents Blanche, mais sa remarque fut totalement ignorée par son interlocuteur. Elle avait déjà manqué de s'étouffer à l'annonce de la récompense. Quelle arnaque, 1 capsule et demi de l'heure ? Elle gagnait plus en une chasse ce qu'elle ne pouvait gagner en une semaine ici. Et si il ne comptais pas partager...

Mais heureusement, il était loin d'être en position de marchander ou de refuser leur aide.
A contre cœur, mais avec la ferme intention de négocier, la ghoule descendit à la suite du scientifique.
Un regard vers la petite, et la vieille femme peut voir qu'elle à ramener des explosifs avec elle. Qu'elle inconsciente ! Elle aurait plus rapidement fait de les enterrer tous à ce stade là.

"Surtout pas des explosifs, ça serait trop dangereux. Même sans parler des œuvres, on est nous aussi sous terre. Tout faire exploser pourrait faire s'effondrer l'endroit où nous sommes, et nous tuer avec."

Elle pouvait voir le dégoût sur le visage de la jeune femme, ce qui lui fendit le cœur. Malgré sa tolérance, elle ne cachait pas son aversion pour les gens de sa condition. Les peaux-lisses, tous les mêmes.
Espérant s'être faite comprendre à la jeune femme, elle se tourna vers le Docteur Weaver.

"Si vous comptez nous payer 1 capsule et demi de l'heure, c'est que vous êtes trop longtemps restés en mer ma parole. On cherche des biens précieux longtemps disparut. C'est un travail dangereux, sous terre, et vous n'avez que nous deux et pas d'autres options."

Prenant une grande respiration pour calmer ses nerfs et ne pas s'énerver, elle enchaîna :

"Je veux 15 capsules de l'heure. Pour chacune de nous. Et je veux pouvoir prendre un objet qui m'intéresse dans le lot. Et ne me sortez pas votre histoire "d'art et de pillage", it's bullshit " [C'est des conneries]

Croisant ses bras, elle conclu :

"Offre à prendre ou à laisser. Mais si vous refusez, vous devrez vous débrouiller tout seul avec la jeune et ses explosifs."

Elle allait finir par penser que, même sans être un piège, cette expédition était de la folie. En plus de toutes les conneries qui se suivaient les unes à la suite des autres, Blanche avait un mauvais pré-sentiment. Comme un frisson vous parcourant l'échine et ne s'en allant pas. Dans tous les cas, suivant la réponse du scientifique, l'aventure pourrait bien se terminer là pour elle.

Le Docteur sembla énervé par la réflexion de Blanche. Restant silencieux quelques instant, il dit finalement :

"10 capsules sera ma dernière offre. Et un objet. Un seul ! Je n'ai pas fait tout ce chemin pour abandonner si proche du but..."

Son regard enflammé ajouta une pointe d'excitation dans le cœur de la vieille ghoule, qui se mordit légèrement ce qui n'était à présent plus qu'un ancien souvenir de ses lèvres.

"Alright Docteur. Marché conclus. Quand est ce qu'on commence ?" [Très bien]

Blanche lança un regard satisfait à la jeune femme. Il n'y avait plus qu'à espérer que tout se passe bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen Sam 1 Juil - 15:02
J'écoute avec attention le dialogue entre le professeur et la goule. le premier sujet abordé est celui des explosifs. Je reconnais que des explosifs entre les mains d'un amateur c'est dangereux mais je suis loin d'être une novice en la matière.La goule ne le sait pas mais je suis quand même la personne qui à détruit les hangars à Humvee de la Nouvelle-France. On va dire que j'ai un feeling certain avec les matières dangereuses.

- "Si je peu me permettre, si un des robots perce un trou dans le béton, suffisamment grand pour qu'on jette un oeil dedans. On pourra ainsi vérifier si on est au dessus du placard à ballais ou du coffre fort et ensuite je vais pouvoir doser mes bombes pour faire juste assez dégât pour qu'on puisse pénétrer le bâtiment. ça c'est facile. " Pendant ma plaidoirie je regarde les deux goules. Je remarque bien que le visage de blanche se renferme. Elle doit avoir une aversion pour les personnes qui apprécie les explosifs...

Le deuxième sujet le plus important c'est la question de la paye. je remarque que Blanche aime le pognon et qu'elle sait marchander. 15 capsules de l'heure, c'est énorme, je ne suis même pas certaine que le président paye ses gardes autant. Je rigole un peu, je sais que personne de censé ne va accepter ça. Le professeur semble quand même dépité et il accepte de nous payer 10 capsules... C'est impressionnant. Pour une paye de cette hauteur, je pense que je vais travailler à petite allure, histoire de m'en mettre plein les poches.

- " "Alright Docteur. Marché conclus. Quand est ce qu'on commence ?" Conclut donc Blanche... Décidément. Elle est vraiment douée pour le marchandage. Le professeur un peu emmerdée de devoir sacrifier sa fortune mais bon, c'est pour la bonne cause comme il dit. A la suite de cela il se tourne vers moi.

- " Je vais demander au robot de percer comme vous l'avez suggérer, ça va prendre du temps. Préparez les explosifs, j'en ai aussi dans ma réserve personnelle. " Termine le professeur en indiquant du bout du doigt une tente un peu en retrait. Je me tourne ensuite vers Blanche.

-" Tu m'accompagnes ? Ou bien tu préfères rester loin de tout ce qui peu sauter ? " Je croise les bras, j'aimerai beaucoup discuter avec la goule. Elle me semble sympathique même si tout à l'heure elle me lançais des regards mauvais.... Quoi qu'il en soit, qu'elle accepte ou non je dois me diriger vers la tente afin de préparer les explosifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 02/06/2017
MessageSujet: Re: Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen Lun 24 Juil - 20:05
Blanche était assez fière de son marchandage avec le scientifique. Elle aurait été très déçue de ne pas pouvoir prendre part à cette expédition qui s'annonçait intéressante. Puis, Colleen lui parla, attirant donc son attention.

" Tu m'accompagnes ? Ou bien tu préfères rester loin de tout ce qui peut sauter ? "

Le ton et le comportement de la jeune femme semblaient insolent, comme si elle tentait de défier Blanche. Mais, loin de s'en offusquer, la ghoule eut un grand sourire attendrie. Elle lui rappelait tellement sa chère fille, qui ne se laissait jamais marcher sur les pieds. Elle avait beau être jeune, entourée de deux ghoules et de laserotrons de partout, elle ne se démontait pas le moins du monde.

Il est vrai que part ses actes, la vieille française devait paraître hostile et défensive de tout. Bon, c'était le cas, mais vu qu'elles allaient passer beaucoup de temps ensemble, autant retourner sur de bonnes bases. Elle dit alors d'un ton qu'elle voulait neutre et ouvert :

"Idéalement, je dirais que je préfères en rester loin, mais j'aimerais que tu me démontres ton art. C'est courant d'être effrayé de quelque chose qu'on ne connait pas ou mal. Prouve moi que j'ai tord, et je te ferais confiance là dessus pour le reste de l'expédition. Deal ?"[Marché conclus ?]

Sans attendre de réponse, pensant que la jeune femme allait de toute façon la suivre, Blanche se dirigea vers la tente. Elle se sentait plutôt inutile pour le moment, mais passa une main sur la partie de son sac qui contenait ses poisons et soins. Les comptant mentalement, elle poussa un soupir rassuré en se rendant compte qu'elle avait bien refait à pleins ses réserves récemment.
Elle se demandait ce qu'ils allaient trouver là dessous. Elle pourra peut être trouver des choses rares ou uniques. Cette pensée lui redonna sa bonne humeur. Que pouvait-il se passer de mal voyons ?




[HRP : Je suis désolée du retard, je suis désolée de la réponse courte. La prochaine devrait être mieux Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen Dim 30 Juil - 20:49
- "Ecoute.. dire que les bombes sont sans danger est une erreur. Il faut les connaître pour les apprivoiser. Mais fais moi confiance, entre, je vais te montrer. "

Je rentre dans la tente, elle est relativement petite et manque de luminosité. Le sol est couvert d'un épais matelas et une petite table basse en bois se trouve au coeur de la tente. Je m'installe devant la table basse et commence a poser mon matériel dessus. Je pose donc une sorte d'agile blanche dont je me sert pour préparer les explosifs. Il y'a peu d’ingrédients puisque je prépare toujours mon matériel pour être opérationnel rapidement. En posant "l'argile" je prend beaucoup de précaution volontairement...

Je regarde alors la vieille goule et commence à chuchoter ses quelques mots " Il faut faire très attention... Ceci est une pâte hautement explosive. Elle craint, les chocs, le feu, les mouvements trop brusquent... Des fois elle explose pour rien. " Je serre les dents et je commence a lui tendre la composition tout doucement. Je la regarde droit dans les yeux comme pour l'inviter du regard a ne pas faire de connerie.

Quoi qu'il en soit... il ne peu rien arriver. Car tout cela est une blague de très mauvais goût. Mais c'est histoire de mettre un peu la pression a cette goule de très bonne compagnie. De plus, si Colleen manipule cet explosif, c'est uniquement pour car il est sans danger... pas comme la dynamite.... qui est elle, sujette a l'explosion facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen
Revenir en haut Aller en bas

Une découverte de l'horreur ! Blanche / Colleen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» FB : Le Bal de l'horreur [Pv. Bear D. Seiko]
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» Répartiton Colleen Loow =)
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Zone RP - Les terres désolées :: Terres de plaines :: La forêt frontalière-