La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Car on ne peu en vouloir à ceux qui agissent /Fiche de Colleen Joy Cody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Car on ne peu en vouloir à ceux qui agissent /Fiche de Colleen Joy Cody Lun 6 Mar - 20:06



Colleen Joy Cody


« On ne fait pas la paix avec des fleurs »


Nom complet : Colleen Joy Cody
Âge : 17 ans
Race : Humaine
Groupe : Nouvelle-France
Métier : Serveuse
_________________________________________________________

CARACTÉRISTIQUES (40 points)
STRENGTH : 7
PERCEPTION : 4
ENDURANCE : 7
CHARISMA : 4
INTELLIGENCE : 4
AGILITY : 7
LUCK : 7


COMPÉTENCES (200 points + points de départ)
Armes légères : 11+50=61
Armes lourdes : 14+0=14
Armes blanches : 14+0=14
Corps à corps : 14+0=14
Discrétion : 14+50=64
Intimidation : 11+0=11
Mécanique : 11 0=11
Médecine : 11+0=11
Négociation : 8+0=8
Science : 8+0=8
Physique : 14+0=14
Pilotage : 8+0=8
Projectiles :14+50=64
Survie : 14+50=64


_________________________________________________________

DESCRIPTION PHYSIQUE
Colleen Joy Cody est une jeune adulte à la beauté simple, elle appartient à l'espèce humaine( la meilleurs ). Elle est typée européene ( avec une forte dominance pour le genre britannique voir du pays de galles  ). Elle fait une taille de un mètre et soixante-deux centimètres pour un poids de cinquante-deux kilogrammes. Son allure générale est plutôt athlétique avec néanmoins des formes féminines bien visible en dépit des vêtement de peu de forturne quelle porte régulièrement. Ses formes qui peuvent attirer le regard d’autrui, mais ne vont jamais faire de cette femme une top-modèle USA. Niveau faciès, Colleen Joy Cody à un visage qui attire facilement l'oeil et qui invite à la conversation bien que ça rende  mal à l'aise Colleen. Cette particularité l'empêche d' aborder par les autre par simple timidité... ou par peur. Un de ses atouts les plus importants selon elle, est cette particularité à avoir un visage très expressif qui peut parler pour elle. Concernant, ses cheveux, ils sont blond semblable à des blés et elle les portes long, en chignon ou en natte en fonction de ses missions et de ses envies. Elle a des yeux vert voir marron et un regard malicieux et pourtant agréable à soutenir. Un nez plat qui n'enlève rien à la beauté de ses traits du visage. Le son de sa voix est plutôt calme bien qu'il peut paraître effacé à certains moments. Colleen, ne parle pas souvent préférant écouter et montrant une fois de plus la timidité naturelle de la femme, cependant, quand elle ouvre la bouche, c'est pour exposer ses idées ou son avis avec aplomb. Information complémentaire, Colleen  est droitère et elle à une cicatrice au niveau du cou (CF histoire)




DESCRIPTION MENTALE
Colleen, est une femme d'apparence forte et mais effacée. Mais ce n'est pas une petite fille fragile... C'est une femme tout à fait normal et complète. En vérité, sa force vient de son passé, tout comme sa timidité. En effet, les résistants ont apprit à Colleen à accepter tout les revers que la vie peut lui offrir et surtout à ne pas se laisser submerger par les sentiments pour rester digne. Cependant, cette carapace de timidité qu'elle s'impose depuis sa jeunesse à subit des fissures depuis la mort de sa famille... on pourrait même dire qu'il  laisse place à une colère.  La jeune femme à en elle, une grande tristesse et une solitude aussi importante. Colleen, pense  pouvoir faire mieux que la résistance contre le gouvernement actuel de Nouvelle-France, elle pense que c'est légitime pour elle d'agir comme une machine de mort ou de destruction contre la dictature et donc au nom de la liberté... Elle espère qu'un jour, elle va vivre dans un monde de paix et de justice, bien qu'elle craint ne pas avoir sa place dans un monde si parfait. 



HISTOIRE
I

Projet : Mort aux rats
 
- «  Hum, c'est allumé ? Un deux... Bon commençons. Je suis le Marshall  Andersen. Je suis mandaté par monsieur Holmes pour éliminer les... rebelles terroristes qui entravent les affaires de notre gouvernement.. Je ne crois pas que ses individus aient un nom. Nous pensons, moi et ma secrétaire Sarah que les « rat gris » pourraient représenter les rebelles terroristes... » Petit rire jaune. «  C'est vrai... Tout comme les rats, ils pullulent dans les égouts, ils sont bien souvent sales et mal nourries, ils s'infiltrent partout et donc, nous pouvons considérer ses deux êtres comme des nuisibles. » L'homme marque un temps de pause. « Nous sommes... le 23 mai et nous commençons l'enquête. » Soupire. « Normalement, dans six mois, nous devons avoir arrêté tout les membres de cette putain de résistance. Fin de communication. »
 
- « Bon... » Bruit de liquide qui coule dans un verre. « Je suis le Marshall Andersen... Nous sommes le 12 juillet... Ça fait deux mois que l'enquête vient de commencer. Hummf... Nous avons placé une taupe dans un organisme des rats gris. Il n'a pas beaucoup d'informations... A vrai dire, il ne sait toujours pas qui est le chef de cette petite cellule. Il travaille avec un certain « Pivert » et « Ombroise » Pour le moment on ne peut faire qu'attendre de nouvelles informations. Holmes est impatient... Il nous met la pression pour qu'on démantèle se réseau terroriste. » L'homme semble boire une gorgée. « Fin de la communication »
 
- « Marshall Andersen..  30 septembre.. » Bruit d'un coup violent sur un bureau en bois. « Putain... On patine. » Un femme semble parler ensuite. « Marshall... Calmez-vous, l'enregistrement à commencé. ».. L'homme soupire et reprend ensuite. « Oui, désolé. » Il soupire derechef et il se sert un verre d'alcool sans doute. « Notre taupe est perdue.. « Pivert » s'appelle maintenant « Rougegorge » et « Ombroise »  « Chapelle »... Le chef lui semble s'appeler « Écarlate » « Saumon Farceur » ou « Chapelle X ».. Chaque membre semble avoir plusieurs identités... Ils craignent sans doute qu'on découvre qui ils sont... Ce n'est pas prêt d'arriver même si c'est notre but, ils ont une longueur d'avance et ça m'énerve... Au moins on à identifié le patron de cette petite filière. Mais on ne sait pas comment il obtient ses ordres du grand chef. Holmes veux des résultats et il nous presse de plus en plus. Il nous a accordé quatre mois supplémentaire. On va devoir arrêter de dormir pour attraper ses rats.  Fin de communication»
 
-  « 5 novembre... Je suis le Marshall Andersen. On avance enfin dans cette enquête. Nous avons capturé hier un dénommé « Hérisson ». La police l'a en quelque sorte interrogé de façon musclé. Ils nous à dit que deux membres rebelles allaient se rassembler avec deux chefs rebelles et un tiers dans une ferme au nord de la Nouvelle-France.  Si on en croix « Hérisson » « Rougegorge », « Chapelle » et « Écarlate » seront de la partie. Ça tombe bien.. je pense que ce sont deux cellules indépendantes qui vont se réunir. Nous allons attaquer et les arrêter pendant leurs réunions. Ses résultats, vont permettre à Holmes de nous donner plus de temps pour enquêter. Ils ont réunion le 25 décembre... Soit si c'est ainsi. Fin de communication. »
 
- « .. ;solé. » Un silence s'installe suivie d'une brusque reprise. «  putain ! ça c'est plutôt mal passé.. Enfin selon moi. Je me trouve dans la cuisine de « Écarlate »... des corps ils... enfin tous, ils sont tous mort. Ils sont autour de moi... Autour de se putain de sapin remplie de guirlandes et de boules. Des rebelles ? Comment en être sûr, ils ont la gueule d'une famille normale... Ils ne peuvent plus parler maintenant. Cette... Jeune fille.. putain ! » Des pleures semblent se faire entendre. « Elle doit avoir 16 ans, un des soldats de chez nous lui a tranché la gorge, comme un animal.. J'ai tué cet enfoiré et maintenant je suis seul. Seul, avec le poids de cette aventure. J'ai lancé l'ordre en pensant être repéré, en faite... » Respiration forte, suivie d'une grande inspiration. « On devait attendre d'être sûr que « Hérisson » ne nous ai pas raconté de connerie... Il faisait nuit, il fait toujours nuit et les lumières de la pièce principale nous indiquait l'activité des rebelles. Cependant ça semblait s'affoler dans la pièce. La lumière c'était éteinte d'un coup et on a vue plusieurs silhouettes fuirent le bord du lac près de la ferme. Nous pensions être repérés et j'ai lancé l'assaut.. ; trois hommes devaient aller dans la forêt traquer les fuyards.. Un autre avec moi pour entrer dans la maison... Putain de merde... » Un silence semble s'installer, puis un bruit de coup de feu se fait entendre et une masse semble tomber par terre et plus rien.
 
 
Journal de Colleen
 
24 décembre,
 
Je ne comprend pas pourquoi on continue de fêter noël... Du moins je ne comprend pas tellement cette « fête ». Pourquoi le 25 décembre et pas un autre jour ? Pourquoi un sapin et pas une rose ou autre ? Pourquoi doit-on faire ça avec sa famille ? Pourquoi il y'a des cadeaux à la fin ? Tant de questions et si peu de réponse. Un jour, je me renseignerais à la bibliothèque de Nouvelle-France  Je comprends que sa offre du bonheur mais si c'est si festif pourquoi le fait-on lorsqu'il fait le plus froid.... Bon, je reconnais que ma mauvaise foi vient surtout du fait que dehors il fait un froid de canard. Le thermomètre frôle les zéros, le lac est gelé et qui c'est qui ramène le bois ? Bah oui c'est encore la prune de Colleen.
 
Je m'en fiche, demain je ne ferais rien ! Je bougerais mes orteils dans mes chaussettes rouges bien chaudes tendis que je m'étalerais sur le fauteuil ! C'est la fête pour tout le monde, je vais en profiter pour me détendre. En plus, mes oncles vont venir et nous allons pouvoir faire un repas  très copieux et le soir, le père-noël va venir distribuer les cadeaux... J'imagine déjà la surprise des invités quand ils vont découvrir mon dessin. Ça changera de l'éternelle rad clémentine.  Après une longue réflexion, je me dis qu'on doit réitérer noël le 25 janvier.  Je vais proposer ça à mon père, vivement demain.
 
27 décembre,
 
Je n'ai pas beaucoup... de force. J'ai mal et je souffre.. Je n'arrive pas à réfléchir... Je ne parviens pas à écrire plus...
 
03 janvier,
 
Je me trouve, dans un lit d’hôpital... Je ne savais pas qu'il y avait encore des hôpitaux, la chambre est entièrement blanche mais pas impeccable. J'ai une douleur au niveau du cou et je n'arrive pas à parler au médecin. Je crois que je n'ai pas le cœur à parler après ce qui c'est passé il y a trois jours.  En repensant à ça... Je ne comprends pas je suis choqué...
 
14 janvier,
 
Ils ont tué mon frère... Putain ils ont tué mes parents ! Mes oncles ! Ils ont tué tout le monde ! Mais.... Je ne pouvais pas le croire... Mais ils l'ont fait... Ils voulaient aussi me tuer... J'aurais préféré qu'ils ne me loupent pas... Je ne serais pas seul.
 
10 février,
 
Je...
 
09 avril,
 
C'est incroyable... ils... vont me le payer la nouvelle-France. Ils ont tué tout le monde ! Toute ma famille, pourquoi ils ont fait ça.. J'enrage de colère... Mais je suis toujours dans cet hôpital... muette... je ne parviens pas à parler. Le médecin m'a dit que c'était psychologique... Dû au traumatisme et que ça reviendra quand je serai prête. Il m'a aussi dit que les cicatrices au niveau du cou ne vont jamais partir. Il m'a donné une écharpe en lin et je pense que je vais la garder autour de mon cou pour cacher tout ça.
 
20 avril,
 
J'ai rejoint la résistance, je vais pouvoir combattre efficacement la Nouvelle-France et je n'arrêterais ma vengeance que quand le gouvernement de Nouvelle-France deviendra une terre de droit... De justice.. ça va prendre le temps mais je n'ai plus rien à perdre de toute façon... Ils m'ont sauvé la vie et je leurs la offre afin de s'en servir comme instrument de la résistance.
 
L'hirondelle de la paix.
 
 20 avril 2290 – PIP BOY de FEATHER
 
Aujourd'hui, il y'a eu cette gamine qui est arrivée... Elle est jeune, discrète... « Paladin » l'a posé sur une banquette et elle n'a pas bougé... Ni décroché un mot de la journée. Je me suis dis que je devais aller lui parler avant qu'elle ne prenne la poussière. J'ai bien compris qu'elle ne pouvait pas. J'ai remarqué sa cicatrice au cou, celle qu'elle essaie de planquer. Si « Paladin » l'a amené ça ne veux dire qu'une chose, que c'est une victime de la Nouvelle-France. Quand j'ai abordé le sujet avec elle, elle c'est braquée. Alors je lui ai un peu parlé de la résistance... Elle semble intéressée par notre mouvement on verra bien comment ça évolue.
 
10 mai 2290 – PIP BOY de FEATHER
 
J'ai décidé que « Sixteen » allait devenir membre de la résistance, je pense qu'elle a besoin d'une nouvelle famille et ça tombe bien nous sommes une famille très accueillante.  Je lui ai fait faire un entraînement au tir avec un M1 Garant. C'est une bonne tireuse, elle a dût apprendre lorsqu'elle était dans la ferme de sa famille. Malgré les apparences, elle est très débrouillarde. Elle reste cependant très maladroite pour ce qui concerne le maniement d'une Thompson M51 AA... ce qui prouve qu'elle n'a pas l'habitude du tires automatique. Je pense l'amener hors de la Nouvelle-France un moment pour parfaire son entraînement.
 
18 juin 2290 – PIP BOY de FEATHER
 
« Sixteen » est une bonne élève, elle maîtrise maintenant la Thompson et je commence à lui faire maîtriser les explosif mais l'étape la plus importante va commencer. Nous n'avons pas besoin d'assassin dans la résistance, nous avons besoins de têtes. Maintenant qu'elle maîtrise les bases on va voir si elle en a dans la cervelle. Je pense qu'il est temps de lui faire passer un teste.
 
02 Août 2290 – PIP BOY de FEATHER
 
Une grande réussite pour cette jeune fille, elle a réussie le teste. Il état plutôt simple, je lui ai demandé si elle préférais nous soutenir en tuant des personnes ou en faisant des études. Elle a répondu que si des études peuvent aider à renverser le gouvernement et la dictature en Nouvelle-France, elle boufferait tout les livres de la bibliothèque d'ancienne Orléans pour le faire. En faite...je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle. M'enfin j'ai décidé d'embaucher « Sixteen » dans mon bar. Je dois cependant en parler à mon frère et la mettre à l'essai en septembre.
 
30 septembre – PIP BOY de FEATHER
 
C'est un échec cuisant.. La pauvre enfant n'ose pas trop parler aux inconnus qui franchissent les portes de mon bar. Je pense persévérer l'expérience durant le mois d'octobre. En novembre, si elle ne convient pas je vais essayer de lui trouver un autre poste que Serveuse.
 
12 Décembre – PIP BOY de FEATHER
 
J'ai l'honneur d'annoncer que je recrute Colleen Joy Cody en tant que serveuse du Lounge Valentine 108. Elle va pouvoir séjourner chambre numéros 2 et elle va toucher un salaire correspondant à son travail. Je suis fière de cette gamine, elle ne se laisse pas abattre malgré les difficultés de la vie en Louisiane. Bravo petit.





_________________________________________________________

INVENTAIRE DE DÉPART
I


Vêtement :

Divers vêtement en cuir et en lin
Béret vert

Arme :

Thompson M51 AA
M1 Garant [Silencieux] [Lunette standart x4]
Walther PP [Silencieux]

Munition :

90 x 45.
30 x 308.
30 x 9mm

Grenade & Explosif :

3xGrenade Gammon
3xC4
2xFumigère

Contenant :

Sac à dos militaire
Sacoche militaire
Cartouchière 45. et 308.

Soin :

Steampak x5
Rad Away x2

Divers :

Masque à Gaz



_________________________________________________________

Pseudo : Heike
Âge IRL :
Comment as-tu trouvé le forum ? :
Des suggestions ? :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 628
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Car on ne peu en vouloir à ceux qui agissent /Fiche de Colleen Joy Cody Dim 19 Mar - 21:07
Bon... Que dire si ce n'est que tu es validé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org

Car on ne peu en vouloir à ceux qui agissent /Fiche de Colleen Joy Cody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» Pour ceux qui veullent jaser de trade...Dallas recherche!!!
» La liberté appartient à ceux qui l'ont conquise [PV]
» On est semblable à ceux qu'on aime [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Registre des survivants :: Survivants validés :: La Nouvelle-France-