La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une journée comme une autre. [Solo + MJ Annonciateur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 17/05/2017
MessageSujet: Une journée comme une autre. [Solo + MJ Annonciateur] Dim 21 Mai - 0:20
02/02/91

Cette journée allait-être terriblement mortel ! Hier avait été une journée ennuyeuse, tuer une femme et ses fistons tout deux âgés de deux-neufs ans et de dix-huit ans, ils couinaient comme des porcs quand la lame du raider effleuré leurs peaux. Deady’ rigolait comme un fou face aux cris, si vous pouvez voir leurs gueules quand ils ont vu leur mère se prendre une bonne balle bien logée entre les deux yeux, leurs yeux étaient plus gros que leurs ventres, vraiment ! Si d’ ailleurs hier, que le mec en rouge venait tout juste de trouver les noms pour ses deux katanas, l’un était nommé « couille gauche » tandis que l’autre avait le nom de « couille droite » hilarant n’est-ce pas ? Deadpool avait eu l’audace de dormir dans les tunnels du métro, des ruines de la Louisiane. Un mec en pyjama dormir comme un clochard dans un tunnel délabré, c’était sacrément osé, le rataupe géant passa des fois, ça c’était un putain de rêve de pouvoir monter une monture comme lui. Avec sa main il fit geste de faire un tournevis et posa le bout de son doigt sur sa tempe et il se dit « je veux monter sur cette magnifique bestiole ! » avant de refaire le même geste du doigt mais cette fois pour visser et non dévisser. Puis en même temps le rataupe géant passa sur le rail où Deadpool traînait comme un pauvre sur le bas côté, il passa à toute allure, le raider se leva et leva son bras vers la monture qui s’en alla à une vitesse affolante.

-Reviens chérie ! Tu est mienne ! Nooooon!Ne me laisse pas seul ici!
Puis la taupe quitta le champ de vision du taré, il tomba à terre, à quatre pattes, il frappa le sol à plusieurs reprises, en pleurant en même temps, triste de voir sa bien-aimée s’en allée.
-Non… Tu sera mienne… Un jour, un beau jour, on aura des enfants, tu sera libre, plus entravée de ses foutues chaînes te forçant à traîner des chariots, je te rendrais ta liberté. Je te le jure !
C’est alors qu’il se leva, les bras longeaient son corps et avança dans l’ombre, pour rejoindre le quartier Ouest, ou le quartier chaud des ruines, ouais c’était un putain de foutoir, des gros ogres verts, d’autres tarés du même genre que Dead’ et des récupérateurs, ce sont bien eux les plus cons, pas moyen de s’en sortir vivant. Mais la vraie raison de la venue du jeune homme, était juste l’odeur du sang qui l’attirait, une envie suicidaire, chercher un peu la merde dans le centre-ville, danser autour des snipers, des gros mecs verts énervés à fond. Ça allait être amusant.

C’est alors qu’il quitta les tunnels pour enfin rejoindre le centre-ville, on entendait déjà les balles fusaient de droite à gauche, la douce symphonie des armes qui se vidaient de leurs balles, Deadpool frissonna en pensant à cela. Le raider était adossé au muret de l’entrée du tunnel qui donnait une vue sur le centre-ville, le fou alors fit un rush jusqu’a un immeuble quelconque et commença à fouiller un peu, rien de spécial, mais très rapidement un récupérateur armé d’un simple pistolet, eu le malheur de rencontrer Deadpool, les deux hommes surprit, le récupérateur engagea le duel en tirant une balle.

Agility 10/8

La balle se logea dans la jambe du rouge, il grimaça, heureusement que c’était une arme de merde, avec des balles de merde, sinon ça aurait pu être pire. Sa tactique de base devait être de le rusher et de lui enfoncer le katana dans le torse, mais la jambe souffrait, alors Deadpool dégaina son Deagle et visa sa tête, pour ensuite tirer deux balles.

Arme légère : 20,48/64

Sa première balle toucha directement sa grosse gueule et la deuxième en rajouta encore une couche, et celle-ci toucha le cou de son opposant qui était entrain de chuter suite à son décès.
-Tiens connard ! Alors ?! On l’entend plus ta grande gueule ?!
Peut-être que ce récupérateur avait un bandages sur lui, avec un peu de succès, c’était le cas, c’est alors que le raider s’approcha doucement du défunt corps, une main sur sa blessure, il s’agenouilla et fouilla le mort.

Luck : 9/2

-Aie ! c’est quoi cette merde ?!
Il regarda son doigt, une aiguille ? Cette dernière s’était enfoncée dans la chaire carbonisée du Raider, aussitôt il prit l’aiguille délicatement avant de la jeter.
-Putain, sérieusement ?


Inventaire actif:
 
état:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une journée comme une autre. [Solo + MJ Annonciateur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Une amitié pas comme les autres
» 01.03/11.C.Utah - Un hangar comme un autre
» Une petite chatte pas comme les autres.
» Une manière comme une autre de te souhaiter une bonne journée [PV Angel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Zone RP - La Nouvelle Orléans :: Ruines de la Nouvelle-Orléans :: Quartier ouest-