La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Armurerie des terres désolées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Armurerie des terres désolées Jeu 9 Juil - 15:51


Blowin’ and gunnin’ sh*t up !
Les armes des terres désolées



En avant-propos, il convient de préciser que la liste que vous allez voir ci-dessous n’est pas exhaustive et certaines armes n’y apparaissant pas peuvent être demandées par les joueurs.

ARMES DE CORPS A CORPS

  • Armes de poing
  • Poings automatisés



ARMES BLANCHES

  • Armes tranchantes
  • Armes contondantes
  • Armes de brutasse



PROJECTILES

  • Armes de lancer
  • Explosifs à main
  • Armes de trait



ARMES LÉGÈRES

  • Pistolets
  • Revolvers
  • Mitraillettes
  • Carabines
  • Fusils



ARMES LOURDES

  • Mitrailleuses
  • Lance-flammes
  • Fusils

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Armurerie des terres désolées Dim 26 Juil - 23:33


Hand to Hand weapons
Armes de corps-à-corps



Armes de poing

Poing Américain
Le poing Américain est un classique. Un morceau de métal taillé pour pouvoir se fixer aux phalanges et ainsi décupler la force de frappe de son utilisateur. C’est une arme de poing très facile à trouver et à utiliser qui démultiplie le potentiel de vos poings sans sacrifier votre vitesse. C’est une arme simple mais efficace en cas de combat contre des créatures peu résistantes.

Poing clouté
Le poing clouté est une version améliorée du poing Américain permettant une force de frappe améliorée par rapport à sa version de base en raison des protubérances métalliques qui peuvent broyer des os et de la peau à l’impact. De quoi donner du punch à vos arguments !.

Lame de poing
La lame de poing est une arme qui s’utilise pour poignarder mais l’avantage de cette lame est qu’elle s’utilise en donnant un coup de poing ! Cette méthode permet une vitesse de frappe rapide et rend très aisé de poignarder son adversaire en une rapide succession.

Gants tranchant
Contrairement à une lame de poing, les gants tranchants ne poignardent pas leur cible mais la lacère. Ces gants sont des armes post-apocalyptiques, faits avec les lames de votre choix mais également souvent des pattes d’écorcheurs ou de Yao Guai dans les serres sont tranchantes comme des rasoirs. La douleur provoquée est très importe mais il en faudra de nombreux pour réussir à tuer un adversaire portant peu d’armures.


Poings automatisés

Poing Assisté
Le poing assisté est l’évolution ultime du poing Américain. A l’impact, un piston s’active et frappe la cible à plusieurs centaines de mètres par secondes, assez pour fracasser des os ou envoyer à terre même une cible armorée. Une force de frappe colossale mais attention, c'est très lent et ce n'est pas une armure assistée et cela ne vous servira à rien pour soulever des charges par exemple. Un accessoire puissant et apprécié des combattants de corps-à-corps.

Poing ballistique
Calibre 12 / 2 coups
Le poing balistique est la fusion entre un poing et un fusil. A l’impact, deux canons préalablement chargés de 2 cartouches de calibre 12 font feu en même temps, délivrant à la cible une dose de plomb capable de mettre au sol même un écorcheur et ce malgré une mauvaise pénétration de la grenaille. Cette arme est d’une puissance très importante et attaque à la vitesse d'un coup de poing, mais elle nécessite un rechargement après chaque coup… Une arme destructrice, mais ne ratez pas votre coup !

Poing gauss
Cellule d’énergie / 30 coups
Le poing Gauss est une arme utilisant les technologies des armes Gauss. Grâce à une cellule d’énergie, le poing Gauss dispose de 30 coups. A condition de pouvoir le payer (très cher) et de l’alimenter en cellules d’énergie, le poing Gauss est une très bonne arme de poing car elle autorise des frappes de la vitesse d'un coup de poing avec la puissance d'un canon à main. Un must-have !

Poing électrique
Cellule d’énergie / 50 coups
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le poing électrique est une arme militaire, et faite pour tuer. Grâce à une cellule d’énergie lui donnant une autonomie de 50 coups. Les décharges envoyées sont de 40000 volts et 10 Ampères, soit à peu près la chaise électrique ce qui est normalement suffisant pour faire de gros dégâts en une seule application… Normalement car cela est fortement dépendant de la constitution de l’homme ou la créature face à vous. Sa vitesse de frappe est très rapide et inflige des dégâts dévastateurs, surtout si vous maintenez le contact quelques instants (mais la batterie se vide en moins de 10 secondes pour une décharge continue). De plus, l'électricité n'en ayant rien à fiche des armures, personne n'est immunisé... Ne le touchez pas !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Armurerie des terres désolées Lun 27 Juil - 16:19


Melee weapons
Armes blanches



Armes tranchantes

Couteau de cuisine
Certainement l’arme la plus répandue du Wasteland. On la trouve absolument partout et dans des états assez divers. Un couteau de cuisine est avant tout un outil, il peut servir d’arme mais la lame ne franchira pas du cuir, donc il serait plus logique de l’utiliser pour poignarder. A utiliser en cas de coup dur ou à défaut de mieux en somme.

Couteau à cran d’arrêt
Le couteau à cran d’arrêt était une arme de voyou populaire avant l’apocalypse, aujourd’hui peu de gens les utilisent encore car pas assez puissants dans un monde hostiles comme le nôtre. Ceci étant cela peut rester une arme de la dernière chance facilement dissimulable ou pour détrousser les nigauds pas armés.

Rasoir
Le rasoir est tranchant… Très tranchant… Si tranchant qu’on peut facilement découper une gorge avec en prenant un adversaire par derrière, par contre en combat pur, laissez-tomber. Cette arme autorise tout de même une vitesse de frappe très élevé, mais à moins d’un coup bien placé n’espérez pas tuer avec… Après si vous voulez tenter quand même c’est comme vous voulez, mais vous avez intérêt d’avoir affaire à une créature sensible à la douleur.

Hachoir
D’une taille assez grande le rendant difficile à manipuler, le hachoir peu pourtant être une arme redoutable dans les mains de qui sait l’utiliser. Après tout le but originel de cet outil est de sectionner os et muscles en un coup, alors que la cible soit morte ou vivante quelle différence ? A cause de son poids, sa vitesse d’attaque est faible, par contre les dégâts provoqués peuvent être dévastateurs, alors prenez gare si vous vous retrouvez face à ça ! En revanche, la pénétration, vous oubliez… D’autant qu’on ne peut pas porter de coup d’estoc avec, eh oui on ne peut pas tout avoir.

Couteau de combat
Contrairement à beaucoup d’armes des Terres désolées qui ne sont rien de plus que des outils récupérés, le couteau de combat est une lame très solide faite pour poignarder et taillader des êtres vivants... Plus encombrante qu’un couteau normal, il est cependant plus aérodynamique et plus résistant, l’autorisant à être utilisé efficacement en combat et pour le cricolage. Un bon choix en combat rapproché mais peut-être juste contre des adversaires vraiment imposants.

Couteau de chasse
Le couteau de chasse est une arme faite pour dépecer des animaux et travailler de la viande mais le truc est que la lame est si résistante et aiguisée quelle peut sans soucis servir à attaquer des ennemis et faire du dégât... Tout aussi aiguisé et tranchant qu’un couteau de combat, le couteau de chasse peut faire de gros dégâts pour qui sait le manier. N’attaquez pas un écorcheur avec, mais sinon c’est un choix tout à fait valable..

Couteau de tranchée
Le couteau de tranché est une arme de combat combinant couteau de combat à poing américain à pointe, de manière à ce qu’il soit puissant quelle que soit la manière dont on l’utilis, pour les boxeurs comme pour les pros du couteau donc. Utile contre les humains mais peut-être limité contre les bestioles du Wasteland.

Machette
La machette est une des armes blanches les plus versatiles existante, servant à la fois à se frayer un passage à travers la végétation et découper du vivant... La machette dispose d’une bonne allonge qui la rend très pratique en combat. Une vraie épée moderne qui a malheureusement vu son nombre de massacres (même si son usage premier est en tant qu’outil). Un indispensable pour les combattants de corps-à-corps qui cherchent une arme résistante et versatile !.

Kukri
Le Kukri est une sorte de machette déformée pour avoir une grosse lame inclinée. Cette forme bizarre donne au Kukri une meilleure force et vitesse d’impact, en conséquence ses coups de taille sont particulièrement rapides et puissants au détriment de ses coups d’estoc. Une lame généralement appréciée par les mercenaires qui aiment avoir quelque chose de qualité en secours.

Hachette
La hachette est normalement un outil utilisé pour couper du bois mais l’apocalypse a permis aux gens de se rendre compte qu’elle pouvait couper autre chose. Cette arme nécessite de la force pour donner des coups puissants mais bien utilisée elle peut faire très mal. Un bémol cependant, cette arme a du mal à passer à travers les armures même si les plus fines n’empêcheront pas des os d’être brisés à l’impact.

Hache
Que ce soit une hache de secours ou de bûcheron, la hache est un des outils les plus vieux de l’humanité, mais aussi une bonne arme ! Son efficacité est cependant amoindrie par le fait qu’elle est lente à manier d’où le fait qu’on ne l’utilisait plus trop après le moyen-âge, mais quand on tape avec c’est dévastateur ! Des coups très lents donc, mais ravageurs ! Quelque chose de très cool si vous avez ce qu’il faut pour l’utiliser…

Tomahawk
Le Tomahawk est une version améliorée de la hachette inventée par les indiens d’Amérique et revisité par l’US Army au cours du XXème siècle. L’avantage du Tomahawk est d’être parfaitement équilibré, autant pour le lancer que l’utilisation à la main et sert aussi bien d’outil que d’arme (ce qui fait que l’army l’utilisait). Il permet des frappes rapides et très efficaces, ainsi qu’un bon équilibre lors du lancer. Une super arme pour les combattants de corps-à-corps (mais pas très propre) qui sèmera la terreur chez vos ennemis !.

Lance
La lance est l’arme la plus ancienne de l’humanité, destinée à la chasse et plus tard au combat également. Son maniement demande une assez bonne maîtrise mais elle peut-être redoutable par quelqu’un sachant l’utiliser car elle vous maintiendra toujours à distance de votre adversaire. Face à un adversaire à lance, soyez sûr de ce que vous faites car selon son degré de maîtrise, il peut-être inoffensif comme mortel !

Epées
Les épées n’étaient plus utilisées qu’en armes de cérémonie au temps de l’apocalypse, mais c’est oublier un peu vite que ces armes ont été les reines du champ de bataille pendant 2000 ans ! Qu’il s’agisse d’épée d’officier Chinois, de pièces de collection ou d’une arme faite dans le civil avant la guerre (ou aujourd’hui), c’est toujours sympa de trouver une épée ! Leurs vitessesde frappe sont toujours rapides par rapport à d’autres armes de mêlée plus improvisées et selon le modèle, vous aurez l’équivalent d’un cure-dents ou une machine à tuer ! Attention surtout aux lames les plus rigides qui peuvent casser en cas de trop forte pression.

Katana
L’épée traditionnelle Japonaise est considérée par beaucoup comme étant la meilleure lame jamais crée. Equilibrée et tranchante tout en étant très résistante, nombre de collectionneurs voulaient des reproductions fonctionnelle ce qui explique sa présence en Amérique. En vrai, c’est un design qui comporte nombre de défaut tels qu’une fragilité excessive nécessitant un entretien permanent, mais c’est une arme de grand potentiel autrement !

Eventreur
Cellule à énergie / 2 heures
A l’origine, cet outil était une mini-tronçonneuse destinée pour le bûcheronnage mais les survivants se sont vite rendu compte qu’il pouvait avoir une autre utilité que découper du bois. Grâce à une chaîne très solide, l’éventreur peut tout déchiqueter sur son passage sans jamais que sa chaîne ne s’enraille, mais malheureusement une pénétration inexistante contre les matériaux durs. Ceci étant cela reste très pratique pour se débarrasser d’un adversaire d’une manière sanglante et impressionnante !

Shiskebab
Napalm (15L) / 20 minutes
Appelé ironiquement par le nom d’une broche à viande, le Shishkebab est une épée crée par les survivants de l’apocalypse. C’est une lame reliée à un réservoir de Napalm qui lui donne une autonomie de 20 minutes. Cela permet d’enflammer votre cible à chaque coup, ajoutant ainsi les dégâts du Napalm à ceux du tranchant. C’est une arme un peu moins bonne qu’une machette au niveau de l’utilisation, mais avec un effet pyrotechnique en plus. Un must-have pour le combat au corps-à-corps, mais un peu encombrante avec son réservoir.

Sabre plasma
Cellule à microfusion / 30 minutes
Le sabre plasma était une arme expérimentale assez rare avant la guerre. Alimentée par une cellule à microfusion lui donnant une autonomie de 30 minutes. C’est une lame qui peut découper à peu près n’importe quoi avec aise ce qui en fait quelque chose de très recherché dans le Wasteland et qui vaut des fortunes ! Un vrai bijou de rapidité et d’efficacité, sur tous les matériaux ! Comme diraient certaines personnes venant d’une galaxie très lointaine, une vrai arme de "jet-d’ail".




Armes contondantes

Club de golf
Cet accessoire de sport s’est découvert une nouvelle vocation après l’apocalypse en raison de sa solidité combinée à une étroitesse le rendant particulièrement bon pour fracasser des os. Il permet des frappes très faciles, par le haut comme par le bas ! Mais sa pénétration d’armure ? hum… no… Travaillez votre swing et faites sauter ces crânes !

Démonte-pneu
Le démonte-pneu peut s’utiliser de la même manière que le club de golf mais à une seule main et avec un bout pointu pour l’enfoncer dans l’orbite de l’œil de votre ennemi par exemple. Puisqu’il est très solide, il peut asséner des coups rapides et très puissants (D’autant qu’on peut poignarder avec le bout pointu). Malgré la quasi-absence de voiture, c’est encore un objet qui reste utile de nos jours.

Tuyau de plomb
Certainement la masse la plus minimaliste que vous pourrez trouver. Une vitesse d’attaque assez élevée pour une puissance légère. Soyons franc, vous ne serez pas pris au sérieux en combat avec ça, mais ça peut dépanner en cas de coup dur (surtout si c’est vous qui les assénez).

Batte de Baseball
Avant l’apocalypse, la batte de baseball était déjà plus utilisée en tant qu’arme qu’en tant qu’outil de sport et la tendance ne s’est pas inversée après. C’est une arme étonnamment bien équilibrée et contre des adversaires sans armures elle peut délivrer des traumas assez sévères (surtout si elle est en métal). Ses attaques sont rapides et puissantes, mais elle peuvent être aisément absorbées par des armures…

Matraque
L’arme de la police d’avant-guerre. La matraque télescopique est plus destinée à incapaciter l’adversaire qu’à le tuer mais c’est comme tout : avec suffisamment de force et un coup bien placé tout est possible ! C’est une arme très rapide et elle peut permettre des coups très agiles et rapides. Aujourd’hui comme hier, vous la trouverez plus entre les mains de représentants de l’ordre que dans celles de vrais combattants.

Pelle
La pelle est pratique et a plusieurs utilisations : elle peut vous aider à enterrer la victime dont vous venez de fracasser le crâne par exemple, si c’est pas pratique ça ! Le tranchant fait généralement plus mal que le plat mais cela va abîmer l’arme plus vite, mais créer des dégâts potentiellement mortels. Ce n’est pas l’arme la plus facile ou laplus rapide à utiliser, mais contre des cibles sans armures, vous auriez tord de la sous-estimer.

Casse-têtes
Alors ça c’est vilain comme arme… Non, ce n’est pas un jeu pénible mais une arme venant des Amérindiens. Comme son nom l’indique, le casse-tête est spécialisée dans le fracassage de boîtes crâniennes. Les os elle en fait de la purée, mais cela nécessite des coups bien placés et une grande puissance. Si vous êtes rapide dans vos frappes (ce qui est facile avec le casse-tête), vous ferez d’immenses dégâts. A noter que n’importe qui peut se faire un casse-tête en faisant un bâton surmonté d’une boule très solide. En fait c’est un peu une version primitive (mais toujours efficace) de la masse d’armes.

Masse
Normalement c’est un outil… Mais vous commencez à connaître la suite. La masse est un marteau géant qui délivre des frappes d’une puissance dévastatrice mais sacrifie la vitesse d’attaque de cette arme qui est très lent. Pour qui sait la manière, la masse peut-être une arme redoutable et aussi terrorisante aux yeux de vos ennemis.


Armes de brutasse

Claymore
Ce genre d’immense épée est généralement utilisé par les super-mutants ou les créatures disposant d’une grande force. La vitesse d’attaque est très faible mais quand elle tap, elle peut trancher des membres comme un couteau coupe du beurre ! C’est l’arme de brutasse par excellence et le genre de truc qui fera le ménage des ennemis face à vous.

Super-masse
La super-masse est une masse géante avec un poids de plusieurs dizaines de kilos au bout de son manche. C’est une arme de combat post-apocalyptique efficace même contre les armures puissantes (bien qu’elle n’ait pas de pénétration à proprement parler). Il faut une force de titan pour la manier correctement et même là, les coups seront très lents… Mais très puissants ! C’est un monstre capable de réduire en bouillie à peu près tout ce qui se trouve sur votre chemin.

Tronçonneuse
Cellule à énergie / 2 heures
Inspirée par des jeux vidéo d’avant-guerre, la tronçonneuse de guerre a été inventée pour un effet psychologique et contre les armures légères. Contrairement à ses homologues civils, la chaîne ne s’enraye pas ou ne se casse pas contre des vêtements. Bien sûr les coups sont lents, mais une fois qu’un morceau de votre adversaire est sous la chaîne, elle le dévorera dans un bordel grandiloquent et particulièrement gore !

Auto-hache
Cellule à énergie / 15 minutes
Originaire du Pitt où elle sert à combattre les ghoules, la hache-auto est une création apocalyptique particulièrement redoutable et appréciée car versatile et utilisable par presque tous grâce à un poids assez raisonnable. Plus gourmande en énergie qu’une tronçonneuse, elle consomme beaucoup d’énergie mais ses lames tournent avec une telle puissance (et une telle solidité) qu’elle déchiquette tout sauf peut-être le métal ou le béton. Mais soyez prévenus, la hache auto ne sert pas d’outil comme la tronçonneuse car elle déchiquette, c’est une vraie arme de brutasse.

Hache protonique
Cellule à microfusion /30 minutes
Issue de laboratoires de recherche, la hache protonique est une hache de bataille rendue plus dévastatrice grâce à une lame en plasma pur. Elle s’alimente à raison de une cellule à microfusion pour 30 minutes d’utilisation, mais elle coupe n’importe quoi et sans effort (d’autant que bien qu’encombrante, elle est assez légère. Les Paladins de la confrérie peuvent se donner à cœur joie avec cette arme ! Et leurs ennemis aussi car elle les découpera aussi sûrement que eux découpent leurs ennemis.

Lance thermique
Cellule à microfusion / 1 heure
Utilisée pour la soudure express dans l’ingénierie nucléaire, la lance thermique utilise cellule à microfusion pour 1 heure d’utilisation (ce qui dure généralement longtemps, car on ne l’utilise pas en continu). Sa pointe de soudure chauffe à 6000°c, assez pour faire fondre instantanément n’importe quoi et transpercer vos ennemis comme du beurre ou les brûler abominablement. Sa pointe traverse toutes les armures et traverse tout ! Mais tout cela est mitigé par le fait qu’il n’y a que cette pointe qui soit dangereuse justement… Une pointe difficile à manier car la lance thermique est encombrante et lourde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Armurerie des terres désolées Lun 27 Juil - 23:36


Melee weapons
Armes blanches



Armes de lancer

Couteau de lancer
Les couteaux de lancer sont peut-être classe dans la fiction mais dans la pratique, ils ne le sont pas vraiment, pratiques… En effet les couteaux de lancer ne sont pas super efficaces dès que votre cible porte la moindre armure, mais il faut reconnaître que c’est quand même super stylé de planter ces machins dans vos adversaires… Mais cela demande une dextérité et une force toute spéciale, soyez prévenus !

Hachette de lancer
Moins bien équilibrés que des couteaux, les hachettes de lancer sont un peu plus efficaces à défaut d’avoir une portée qui ne peut pas excéder une dizaine de mètres. Même avec de la puissance, leur vitesse n’est pas très importante, mais se la prendre en pleine face fais sacrément mal ! Au moins pas très longtemps...



Explosifs à main

Grenade à fragmentation M85
Inventées en 2040 et en service dans l’armée jusqu’au moment de l’apocalypse, la M85 est une grenade moins aérodynamique que ses prédécesseurs mais d’une puissance 3 à 4 fois supérieure à une M67 classique. A l’explosion elles projettent des éclats de shrapnels à 50 mètres et l’explosion en elle-même peut tuer instantanément. Il faut donc la lancer depuis un couvert au risque d’être soi-même prit dans l’explosion.

Grenade à fragmentation M67 M84
Les M67 inventées au début des années 2000 sont des grenades à fragmentation très compactes, faites pour être lancées au loin sans difficulté. Elles sont mortelles jusqu’à 15 mètres et leurs shrapnels vont jusqu’à 25 mètres. Bien qu’obsolète, elles sont assez fréquentes dans les terres désolées car toujours activement utilisées en réserve et à défaut de grenade M85.

Grenade à fragmentation M26
Remplaçante de la grenade Mk2 utilisée par les États-Unis pendant la seconde guerre mondiale, la M26 est une grenade assez puissante et aérodynamique, aujourd’hui un peu rare car gardée uniquement pour des entraînements ou l’export au moment de la chute des bombes. Néanmoins c’est une arme appréciée pour sa puissance supérieure à la M67 plus fréquente.

Grenade à fragmentation F1
Utilisée pendant plus d’un siècle par la Russie et les pays du pacte de Varsovie (et par la Chine), la grenade F1 est une grenade peu puissante, peu aérodynamique, mais fiable et facile à produire, même avec les moyens limités de l’industrie post-apocalyptique. Une grenade obsolète mais toujours très largement utilisée dans les terres désolées.

Grenade explosive M24 Stielhandgranate
Cette grenade bâton iconique des forces Allemandes des deux guerres mondiales est une si bonne arme qu’elle a continué à être utilisée même après le conflit. Grâce à son manche, elle peut se lancer très loin et son faible rayon d’action la rend facile à manipuler pour son porteur. Certes assez rare aux Etats-Unis mais son design iconique et son efficacité font qu’elle est toujours appréciée.

Grenade Explosive V40 Mini
Minuscule grenade offensive de la taille d’une balle de golf, la V40 mini est une grenade fait pour la dissimulation ou éventuellement en lancer plusieurs à la fois. Sa charge explosive est généralement insuffisante pour tuer mais elle peut blesser comme y faut les ennemis ce qui lui donne un intérêt tactique tout particulier et assez inédit !

Grenade explosive RGO Impact
La grenade RGO Impact est une grenade Russe à faible charge explosive qui a la particularité d’exploser à l’impact et non après un délai précis. C’est donc une grenade offensive très appréciée qui peut être extrêmement efficace si utilisée correctement même si sa faible puissance oblige le lanceur à être précis dans ses lancés.

Grenade Explosive RGD-5
Egalement une grenade offensive Russe, la RGD-5 est plus puissante que la RGO mais n’a pas l’avantage d’exploser à l’impact. C’est donc une grenade convenable, faisant des dégâts très localisés mais efficace si vous la lancez au bon endroit. Moyennement répandue en Amérique, il n’est malgré tout pas rare de la trouver dans d’anciens stocks d’armes chinoises.

Grenade flashbang M84
Les grenades M84 sont des grenades incapacitantes de dernière génération. Une fois lancées, leur explosion produit un fort flash et un fort boucan qui aveugle et assourdit l’adversaire. Cette arme ne fait aucun dégât mais peut fournir un avantage tactique considérable pour maîtriser ou incapaciter un adversaire.

Grenade Incendiaire AN/M15
Quand l’ONU est tombée, les USA se sont torchés avec la convention de Genève et ont repris la production de grenades incendiaires interdite par cette dernière. C’est donc une arme anti-personnelle et anti-matérielle qui explose en une boule de feu destructrice et dévastatrice, histoire de donner une mort parfaitement abominable à vos ennemis.

Grenade fumigène-incendiaire M34
Officiellement, cette grenade est une arme fumigène, en vrai cependant elles utilisent du phosphore balnc, un truc en grain qui, mis à l’air libre, brûle à plus de 2000°C (soit de quoi faire fondre métal, béton, chair, os… Vous voyez le tableau ?). Normalement donc utilisée pour le fumigène et la destruction de matériel, son contenu en phosphore blanc la rend particulièrement efficace contre des êtres vivants et en fait certainement une des manières de mourir les plus abominables possibles.

Grenade Cryogénique Mk.I
La grenade cryo était une grenade en développement au moment où les bombes sont tombées mais heureusement pour les survivants, elle est assez facile à fabriquer. Quand elle explose cette grenade envoi une vague de froid qui gèle instantanément tout dans un rayon de 5 mètres. C’est une arme non létale et la décongélation se fait en quelques secondes, pas assez pour tuer un être vivant mais suffisamment pour le secouer grandement, le temps de pouvoir le maîtriser… Mais gare aux risques d’engelures ! Et aussi à la casse, car le résultat peut-être vilain si on l’utilise sans précautions…

Grenade Plasma M85A
La grenade plasma reprend le principe de la grenade incendiaire mais utilise à la place du Plasma ce qui peut donner un résultat extrêmement létal pour la cible qui en plus de subir l’explosion va se faire dissoudre par la matière en fusion. Les dégâts de cette grenade sont ravageurs quelle que soit la cible ou l’armure qu’elle porte.

Grenade Electromagnétique M85B
La grenade EMP a été créée pour combattre des robots et foutre en l’air toutes les technologies dans son rayon d’action. Contre des êtres vivants, elle délivrera tout au plus une décharge électrique désagréable, mais les robots détestent ce genre d’arme et sont souvent détruits instantanément ou désactivés temporairement pour les plus résistants.

Cocktail Molotov
Depuis maintenant 4 siècles le cocktail molotov est l’arme explosive la plus simple à fabriquer. Les recettes varient mais le principe reste le même : une bouteille bouchée d’un chiffon inflammable qui enflamme le contenu (un liquide hautement incendiaire) à l’impact. Le contenu enflammé est alors projeté dans toutes les directions et si la victime n’a pas les bons réflexes, elle peut totalement s’embraser dans les secondes qui suivent. Une arme simple mais toujours dévastatrice.

Dynamite
La dynamite est un bâton de nitroglycérine solidifié et stabiliser qui provoque une déflagration quand il est en contact avec une source de chaleur importante. En d’autres termes, vous allumez la mèche et ça fait boum. La dynamite n’a qu’une puissance peu importante par rapport à des explosifs militaires modernes mais peut être suffisant pour tuer ou mutiler la plupart des bestioles existantes (y compris l’homme).

Grenade artisanale
Il y a des tas de méthodes de faire des grenades artisanales, par exemple on peut farcir une boîte de conserve d’explosifs ou bien glisser un bâton de dynamite dans un tuyau bouché. Les dégâts de ces grenades peuvent être importants car elles projettent des shrapnels à plusieurs mètres pouvant causer de vilains dégâts.



Armes de trait

Arc
Flèche / 1 munition
Qu’il s’agisse d’arcs à poulies perfectionnés ou d’arcs improvisés faits du premier bois qu’on trouve, les arcs sont toujours utilisés dans le Wasteland, notamment pour la chasse. Ceci étant certains aventuriers aiment les utiliser au combat car ils sont simples, silencieux et ne vous laissent jamais tomber.

Arbalète
Traits / 1 tir
Les arbalètes existent depuis le moyen-âge et ont été perfectionnées jusqu’à aujourd’hui. N’importe qui peut fabriquer une arbalète mais les meilleurs modèles sont industriels avec parfois des systèmes de réarmement très rapides et efficaces qui peuvent permettre de recharger en quelques secondes !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Armurerie des terres désolées Sam 20 Aoû - 1:32


Light weapons 1
Armes légères (pistolets)



Armes modernes

Pistolet Artisanal
( de .22LR à 10mm / de 6+1 à 15+1 coups / de 20 à 50 ₡ )
Ces armes faites à partir de métaux de récupération et diverses pièces mécaniques accumulées par-ci par là. Ce sont des armes à la fiabilité et aux performances très douteuse mais qui ont de nombreuses fois sortit du pétrin des survivants peu fortunés et contraints de faire avec les moyens du bord. Ceci étant dit, ces armes sont tellement variables qu’elles sont aisément améliorables pour les bricoleurs, avis aux amateurs donc.

Pistolet Industriel
( de .22LR à 10mm / de 6+1 à 15+1 coups / de 70 à 120 ₡ )
Crée par les industries de Louisiane après l’apocalypse, ces armes au design simplifié sont destinées aux bourses les plus modestes souhaitant tout de même un minimum de qualité pour se défendre. Elles sont généralement produites à la chaîne en petit tirage (pour une qualité disons convenable sans plus) ou faite sur mesure par des clients plus fortunés. Si vous y mettez le prix, une arme made in New France peut rivaliser sans soucis avec une arme de l’ancien monde… Mais mettez-y le prix… Ou améliorez-là vous-même si vous vous en sentez capable.

Seburo Pocketeer
( .22LR / 20+1 coups / 50 ₡ )
Conçu comme une pure arme de self-defense (pour blesser un agresseur sans courrir le risque de le tuer), le pocketeer a connu une certaine notoriété en tant qu’arme de sac à main ou de poche. Bien entendu, ça reste une arme et le fait que beaucoup de gens l’utilisant n’ont pas compris qu’une balle de 22 dans la tête est aussi efficace que n’importe quel autre calibre combiné à sa capacité importante permettant de défourailler dans tous les sens ont entraîné pas mal d’accidents plutôt graves… Aujourd’hui, c’est devenu une arme de citadin ou de petit budget, mieux que rien mais très limité face à des monstres du wasteland…

Arisaka Type 30
( .32ACP / 25+1 coups / 70 ₡ )
A cause de son petit calibre et malgré une excellente capacité, le Arisaka n’a jamais rencontré un immense succès hors du Japon où des armes de calibres plus imposants sont en vente libre. Cependant en vertu de sa grande qualité de fabrication, il a su trouver preneur chez les tireurs sportifs ou en tant qu’arme de home défense même en Amérique. Une arme peu commune, peu recommandée face à des mutants mais capable de fournir un sacré feu nourri en cas de pépin, intéressant donc mais pas transcendant.

Mauser 65
( .32ACP / 15+1 coups / 90 ₡ )
Souvent fourni de série avec un petit silencieux amovible, le Mauser 65 est une toute petite arme de calibre 32 qui devînt l’arme de James Bond de 2066 à 2077. C’est une arme extrêmement compacte pouvant tenir dans une poche et proposant des performances balistiques convenables, ce qui en fait une excellente arme de self-défense et très dissimulable, appréciée aujourd’hui des criminels et des espions devant rester discrets.

H&K Majestic
( 9mm / 18+1 coups / 150 ₡ )
Allant à contrecourant de la mode du 10mm, H&K a sortit avant la guerre ce pistolet de9mm destiné à un marché civil. C’est une arme de grande qualité, très bien conçue qui pêche juste par un manque de puissance inhérent à l’usage du 9mm. Parfois livré avec des décorations personnalisées, c’est un pistolet de luxe destiné à l’auto-défense ou au tir sportif mais qui a su se prouver très utile en post-apocalypsia.

Colt Crescent
( 9mm / 15+1 coups / 120 ₡ )
En réponse à l’Arisaka type 30, Colt a lancé en 2074 cette gamme de petits pistolets de poche inspirés du Manhunter et chambrés en 9mm pour plus de puissance (sur l’Arisaka hein, pas le Manhunter). Il en résulte des pistolets assez équilibrés et de bonne qualité, fidèles à la réputation de Colt. Rien vraiment de plus à dire si ce n’est que c’est une arme convenable qui fait son taff dans tous les domaines et se targue d’une petite taille fort appréciable.

Taurus Explorer
( 9mm / 17+1 coups / 110 ₡ )
Le Taurus explorer est un 9mm de qualité convenable développé à la fin du 21ème siècle pour les classes moyennes au Brésil. C’est une arme d’assez bonne manufacture qui équipa pas mal de polices Brésiliennes et dont e prix abordable a constitué une bonne possibilité pour les foyers Américains voulant s’équiper d’une arme moyenne en prévision de l’invasion Chinoise qui n’arriva jamais. Une arme très bon marché et appréciée des budgets moyens.

Colt N99
( 10mm / 12+1 coups / 100 ₡ )
Le Colt N99 est un imposant pistolet Américain crée au début de la guerre contre la Chine pour devenir la nouvelle arme de service de l’armée. Dessiné et fabriqué sans grand soin dans l’urgence de la guerre afin d’être rapide et économique à produire en grandes quantité, il en ressort une arme lourde et encombrante, peu appréciée des bidasses malgré ses performances balistiques convenables et une fiabilité à toute épreuve. Ayant très bien survécu aux bombes, c’est une des armes de 10mm les plus banales dans les terres désolées (et aussi la moins chère).

Ares Predator
( 10mm / 13+1 coups / 150 ₡ )
Dans les années précédent la guerre, l’Ares Predator a été crée pour concurrencer le N99 et a su s’imposer en reprenant ses qualité tout en corrigeant ses défauts. Bien qu’un peu plus cher (tout en restant abordable) le predator est à peine moins fiable que le N99 mais plus précis, moins encombrant et avec une cartouche de plus ! Il n’a pas été adopté par l’armée qui préféra en rester à l’économique et éprouvé N99 mais il a connu un succès retentissant sur le marché civil.

Browning FNP-10
( 10mm / 15+1 coups / 200 ₡ )
Successeur de la gamme FNX lancée dans les années 2010, le FNP-10 reprend les caractéristiques de ces modèles en les optimisant un peu plus : un design élégant et solide, taillé pour être agréable à prendre en main pour tous les utilisateurs mais également une bonne précision, une légèreté et une fiabilité à la hauteur de la légende de John Moses Browning. Une arme dans le cœur de tous les professionnels des terres désolées.

Zephyr Model I
( 10mm / 12+1 coups / 250 ₡ )
Crée spécialement pour les bourses les plus grosses, le Zephyr est une arme raffinée au design bien plus travaillé que sa mécanique. Certes, il offre des performances de grande qualité, mais là où il brille surtout c’est dans sa finition particulièrement travaillée qui en fait un pistolet élégant et souvent prisé des gens de la haute société, en particulier depuis l’apocalypse où porter une arme de manière visible n’est plus aussi stigmatisé qu’autrefois. Une pièce que tout aristocrate rêverait d’avoir mais pour autant un choix raisonnable même pour des professionnels car ce n’est pas parce qu’il est beau qu’il n’est pas mortel…

Colt Manhunter
( .45ACP / 14+1 coups / 150 ₡ )
Produit pendant seulement deux ans avant la chute, le Manhunter était un pistolet de grande qualité crée par Colt chambré dans le vieillot (mais efficace) calibre 45 et destiné à un usage policier. C’est une arme très bien pensée de très grande qualité qui a su être appréciée à l’époque par les pros, tellement même qu’il n’était pas rares que des soldats préfèrent remplacer leur N99 de service par un Manhunter personnel.

S&W M&P2-45
( .45ACP / 16+1 coups / 180 ₡ )
Le S&W M&P (military & police) est une arme crée pour un usage policier et militaire (j’ai envie de dire sans déconner…) dans les années 60. C’est une gamme de pistolets faisant suite à la première génération (apparue dans les années 2030) en polymères plastiques très perfectionnés. Bien qu’un peu fragiles, ces armes sont réputées pour être ergonomiques et toujours très appréciées des professionnels. Le calibre 45 lui donne une pénétration réduite contre les armures mais dispose d’une bonne force d’arrêt et empêche les accidents dus à la surpénetration de la munition.

Walther P70
( .45ACP / 12+1 coups / 220 ₡ )
Le P70 est une évolution du Walther P99 qui n’a jamais rencontré un immense succès. Equipé de la munition de 45ACP qui se trouve être très peu bruyante avec un silencieux, c’est un pistolet destiné aux forces spéciales et qui propose à ce titre des performances très appréciables en terme de précision ou de fiabilité. Un must pour les combattants à condition de ne pas être opposé à une armure trop imposante.
AEP7 laser pistol
( Cellule à énergie / 30 coups / 150 ₡ )
Modèle amélioré du prototype de pistolet laser AEP5 (connu pour ses soucis de surchauffe), le AEP7 est le premier pistolet laser « abordable » distribué à grande échelle en Amérique. Il équipa les militaires de manière limitée mais ce fut surtout dans le marché civil que l’AEP7 a rencontré le succès grâce à une campagne marketing virale. Pourtant, bien qu’efficace, c’est une arme lourde, encombrante et très fragile, peu adaptée aux rigueurs du combat, entretenez-le bien !

SSS Laser-X
( Cellule d’énergie / 24 coups / 300 ₡ )
Crée par la compagnie Sentry Security Solutions (une société de sécurité privée versant dans la fabrication d’armes aussi), le Laser-X est un pistolet laser de milieu de gamme distribué à la fin de l’année 2074 au public Américain principalement. C’est une arme équilibré, un peu lourde et disproportionnée mais restant dans la moyenne de ce qui fait en matière de miniaturisation d’armes laser. Précise et puissante, i était en concurrence avec le prototype AEP9 pour remplacer le N99 dans l’armée Américaine… Mais cela ne se fit jamais à cause de l’apocalypse.

Ares Starlight
( Cellule à énergie / 20 coups / 500 ₡ )
Peu avant l‘apocalypse, Ares a décidé de se diversifier dans les armes à énergie. Il en résulte ce minuscule pistolet laser (minuscule pour la moyenne de ce type d’arme) très légère, maniable et d’une puissance très supérieure à la moyenne (au prix d’une autonomie réduite cependant). Vendue autrefois à un prix prohibitif, l’apocalypse n’a rien arrangé et seuls les plus fortunés peuvent espérer s’en procurer un, mais peu le regrettent !

Springfield plasma-P-ONE
( Cellule à microfusion / 12 coups / 250 ₡ )
Le plasma pistol P-ONE est, comme son nom l’indique, le premier prototype d’arme plasma jamais développé. Inventé à l’arrache dans les années 70 et déployé pour test sur le champ de bataille, il s’agît d’une arme peu fiable, peu précise, gourmande en énergie mais incroyablement dévastatrice pour quiconque se trouve dans la trajectoire de sa boule de plasma en fusion projetée à 100 mètres par seconde (une vitesse ridicule pour une arme de distance). Pas le premier choix de beaucoup de monde mais vous êtes au moins assuré de faire de gros dégâts ! Quand il fonctionne…

Glock 86
( Cellule à Microfusion / 20 coups / 500 ₡ )
Dernière invention du designer d’armes Autrichien Gaston Glock (dont le cerveau a été conservé conscient dans un bocal de formol depuis les années 40 jusqu’à l’apocalypse), le Glock 86 est un pistolet résolvant la plupart des problèmes des premières armes à plasma. Bien que toujours lourd, fragile et gourmand en cellule à microfusion, le Glock 86 aura au moins eu le mérite de résoudre le problème de la précision et de la fiabilité. Ses projectiles partent enfin à une vitesse convenable de 250 m/s ce qui en fait un choix déjà plus raisonnable pour les professionnels.

Ares Corebuster
( Cellule à microfusion / 15 coups / 750 ₡ )
Sortit uniquement quelques mois avant l’apocalypse, le Corebuster a fait un tabac malgré son prix prohibitif car il était le premier pistolet à plasma à proposer des performances balistiques similaires à celles de bonnes vieilles cartouches métalliques. Aussi lourd et encombrant que n’importe quelle autre arme à plasma mais aussi fiable et pratique qu’un 10mm classique, le Corebuster propose néanmoins une puissance décuplée grâce au plasma qu’il expédie à 600 m/s. Une excellente arme ayant beaucoup d’amateurs.

SIG P214
( 14mm / 8+1 coups / 300 ₡ )
Le SIG P214 est une arme faite spécialement pour perforer les armures assistées de dernière génération. Puisqu’ils étaient à l’époque les seuls à faire ce type d’armes, la firme Suisse SIG s’est fait une fortune avec sa gamme d’armes en 14mm tout en s’attirant les foudres des USA et de la Chine. Le P214 est la version pistolet de ces armes et bien qu’il soit très "bulky", il est très efficace et réussit à être très fiable grâce à une mécanique très simple qui cependant ne lui donne pas la meilleure des précisions possible.

Bordchardt Mk.I
( 14mm / 1 coup / 1.000 ₡ )
La meilleure (et unique).tentative de miniaturisation du système Railgun, le Bordchadt (du nom du premier pistolet semi-auto de l’histoire) était sensé être le premier d’une longue lignée qui n’aura jamais vu le jour. C’est une arme se servant de l’énergie solaire pour propulser son projectile à des vitesses vertigineuses capables de transpercer tout ce que vous mettez devant elle et de faire de gros dégâts. Seul bémol, la surchauffe qui nécessite d’attendre au minimum 5 secondes entre chaque tir, ce qui vous laisse normalement le temps de recharger votre unique balle… Et à condition que les batteries soient pleines !


Armes anciennes

Ruger Mk.II
( .22LR / 10+1 coups / 50 ₡ )

Pistolet de compétition de très petit calibre.. Peu de recul et très précis mais peu puissant. Quasiment muet avec un silencieux cependant, idéal pour les tueurs !

Beretta 21 Bobcat
( .22LR / 7+1 coups / 40 ₡ )

Un minuscule pistolet de défense personnelle pouvant facilement se glisser dans une poche ou une chaussette. L’idéal en tant qu’arme de self-défense, mais un peu faiblard alors ne ratez pas la tête !

Ruger 22/45
( .22LR / 10+1 coups / 75 ₡ )

Un pistolet sportif et d’apprentissage au tir, il peut cependant faire son office en guise d’arme à vermine. Très précis et robuste, un bon petit pistolet de 22.

Walther PPK
( .22LR / 7+1 coups / 80 ₡ )

Pistolet de poche de défense personnelle de qualité, le préféré de 007 ! Elégant et discret, c’est une arme de gentlemen comme de tueurs.

Beretta Model 70
( .32ACP / 8+1 coups / 80 ₡)

Pistolet de compétition de très petit calibre.. Peu de recul et très précis mais peu puissant. Quasiment muet avec un silencieux cependant, idéal pour les tueurs !

Browning M1910
( .32ACP / 7+1 coups / 70 ₡ )

Un classique des années 1920, une arme élégante et solide, très appréciée au cours du XXème siècle et encore suffisamment répandue aujourd’hui.

Tokarev TT-33
( .32ACP / 8+1 coups / 60 ₡ )

Pistolet Soviétique, très robuste, a gagné ses heures de gloire pendant la seconde guerre mondiale. Modèle export, convertit en .32ACP pour le marché Américain (origines Russes et Chinoises).

Nambu Type 14
( .32ACP / 8+1 coups / 60 ₡ )

Pistolet Japonais des années 30, très précis mais peu fiable. Ceux existant encore sont des reproductions de fabrication Américaine en .32ACP, avec une meilleure fiabilité.

Norinco Type 77
( .32ACP / 7+1 coups / 90 ₡ )

Petit pistolet Chinois en 32ACP. Fait pour les officiers, l’idéal pour exécuter des déserteurs ! Fiabilité et précision convenable, efficace face à des cibles peu armorées.

Mauser C96
( .32ACP / 10 coups / 100 ₡ )

Un des premiers semi-auto de l’histoire, deutschekalitat ! Les originaux sont introuvables, les reproductions tirent le .32ACP en utilisant des lame-chargeur pour l’alimentation.

Walther P8
( 9mm / 8+1 coups / 110 ₡ )

Célèbre 9mm de la seconde guerre mondiale, meilleur pistolet de son époque. Fiable, précis et raisonnablement puissant, pêche seulement par sa capacité.

Makarov PM
( 9mm / 8+1 coups / 110 ₡ )

Petit 9mm Russe compact, très utilisé par leur armée pendant la guerre froide. Cette version import en 9mm parabellum est solide et efficace, et pas cher en plus ! L’arme idéale pour la self-défense.

Browning HP
( 9mm / 13+1 coups / 125 ₡ )

Premier 9mm de l’histoire avec un chargeur à grande capacité, un indémodable apprécié des militaires du monde entier car fiable, précis et solide. Toujours une bonne arme selon les standards actuels.

CZ-75
( 9mm / 15+1 coups / 125 ₡ )

Un pistolet Tchèque crée dans les années 70. Très bonne qualité et apprécié des professionnels du monde entier, même à l’ouest. Un peu vieillot mais des versions modernisées existent.

S&W M659
( 9mm / 14+1 coups / 130 ₡ )

9mm Américain des années 70/80. Finition nickel flashy mais résiste bien à la rouille. Solide et fiable, il a équipé par mal de polices avant l’apocalypse.

Beretta 92FS
( 9mm / 15+1 coups / 140 ₡ )

Un 9mm de grande qualité, le plus populaire au monde ! Une arme élégante et maniable, a équipé l’US Army et de nombreuses polices avant le passage au 10mm.

Ruger P89
( 9mm / 15+1 coups / 120 ₡ )

9mm Américain crée dans les années 80, c'est une arme correcte et bon marché, destiné à une distribution de masse auprès des gens voulant un bon pistolet de self-defense sans se ruiner

S&W Sigma
( 9mm / 16+1 coups / 150 ₡ )

Fait pour concurrencer le Glock, ce pistolet Américain est une arme convenable, sans points forts ni points faibles et qui s'avère particulièrement adaptée à un rôle de self-defense

SIG P228
( 9mm / 13+1 coups / 150 ₡ )

Une version réduite du P226 Suisse, le P228 est un très bon petit pistolet utilisé par de nombreuses polices dans le monde entier. Un peu cher à l’heure actuelle mais apprécié des pros.

Daewoo K5
( 9mm / 13+1 coups / 150 ₡ )

Puisqu’ils ne font pas que des chaînes hi-fi, Daewoo a crée ce pistolet inspiré du P226 pour l’armée de son pays (la Corée du Sud). Une arme qui n’invente rien mais qui fait à peu près tout bien.

H&K USP
( 9mm / 15+1 coups / 180 ₡ )

Un pistolet d’élite destiné aux professionnels. Il propose des performances hors normes mais son prix prohibitif le rend difficile à acquérir.

Glock 19
( 9mm / 15+1 coups / 175 ₡ )

Petit pistolet en polymères plastique, révolutionnaire pour son époque. 9mm le plus populaire après le Beretta 92FS, a équipé beaucoup de polices et de forces d’élite. Existe en version plus grande (Glock 17) avec un chargeur de 17+1 coups.

KBP GSh-18
( 9mm / 18+1 coups / 180 ₡ )

Le GSh-18 est un pistolet Russe dernier cri. Il tire du 9mm dans des chargeurs de grande capacité. Peu répandu en dehors de la Russie, certains exemplaires sont tous de même arrivés dans des cellules communistes Américaines.

IMI Jericho 941
( 9mm / 15+1 coups / 130 ₡ )

Ce pistolet Israelien basé sur le CZ-75 a équipé son armée jusqu’à la chute des bombes. C’est une arme très correct, sans vraiment de points forts ou faibles, idéal pour les pros à budget moyen.

Colt M1911A1
( .45ACP / 7+1 coups / 90 ₡ )

Un classique intemporel, si ce n’est le pistolet le plus populaire de tous les temps. Encore en service dans certaines branches de l’armée en 2077, c’est une arme précise et d‘une robustesse inégalée.

SIG P220
( .45ACP / 8+1 coups / 120 ₡ )

Vieille variante de la gamme SIG, le P220 tire le 45ACP pour une meilleure puissance d’arrêt tout en conservant les atouts de ses grands frères : fiabilité, précision, robustesse ainsi qu’un prix élevé !

AMT Hardballer
( .45ACP / 7+1 coups / 150 ₡ )

Un pistolet de calibre 45 datant des années 80, il a été rendu célèbre par terminator. Il dispose d’une précision incroyable grâce à son canon long mais est difficile à manier.

M45 MEU(SOC)
( .45ACP / 7+1 coups / 125 ₡ )

Le M45 MEU(SOC) est un pistolet de calibre 45 inspiré du M1911 mais avec des matériaux d’ultra haute qualité, ce qui lui a permis d’être utilisé par les unités les plus prestigieuses : SEALs, SWAT et autres...

EAA Witness
( .45ACP / 10+1 coups / 150 ₡ )

Inspiré (de loin) du CZ-75 Tchèque, le EAA Witness est un épais pistolet de luxe, destiné aux pros comme aux amateurs, sportifs ou autres ! Une superbe arme pour la haute de Louisiane.

HK Mk.23
( .45ACP / 12+1 coups / 180 ₡ )

Le Mk.23 a été fait spécialement pour les US Navy SEALs "SOCOM". Sur le marché civil, il a aussi donné satisfaction. Une arme de pros uniquement, mais d’immense qualité et très prisée.

Kimber Warrior
( .45ACP / 8+1 coups / 175 ₡ )

Un clone du 1911 ultra-moderne et ultra-tactique destiné aux militaires d’élite et aux flics fortunés. Le mieux qu’on aie fait en matière de M1911. Un peu cher mais dévastateur.

FN FNX-45
( .45ACP / 14+1 coups / 200 ₡ )

La Rolls des calibres 45, le FNX a été acheté par le secret service pour protéger le président et la CIA également. C’est une arme formidable, l’idéal pour le combat rapproché, mais elle coûte la peau des fesses !

Bren Ten
( 10mm / 10+1 coups / 120 ₡ )

Le premier 10mm au monde, une arme puissante pour son époque mais sans grand intérêt aujourd’hui car fragile.

Colt Double Eagle
( 10mm / 8+1 coups / 110 ₡ )

Le double Eagle est vaguement inspiré du 1911 mais chambré pour la cartouche de 10mm. C’est une arme un peu basique mais appréciée des foyers Américains pour la self-défense.

S&W 1076
( 10mm / 9+1 coups / 130 ₡ )

Variante compacte et 10mm de la gamme de pistolets S&W. Une arme performante, assez stable que certains policiers ont utilisé à l’époque.

Glock 20
( 10mm / 13+1 coups / 175 ₡ )

Un Glock lourd chambré en 10mm, pour beaucoup même le meilleur 10mm qu’il existe. Une arme stable, précise et fiable, comme d’habitude avec Glock.

LAR Grizzly Mk.I
( .357 magnum / 7+1 coups / 200 ₡ )

Le LAR Grizzly est, comme son nom l’indique une arme destinée à la chasse au gros gibier. Précis à longue distance et puissant, c’est une arme aimée de ceux qui aiment causer de gros dégâts.

Coonan .357 Magnum
( .357 magnum / 7+1 coups / 200 ₡ )

C’est une arme de collection faite pour le tir sportif à sensations fortes, mais il est tout à fait valable pour le combat ou la défense du domicile.

AMC AutoMag .44
( .44magnum / 7+1 coups / 250 ₡ )

Le pistolet préféré de l’inspecteur Harry ! Un des plus puisant au monde ; C’st une arme très précise mais peu fiable et fragile. Il faut en prendre soin donc !

IMI Desert Eagle
( .44 magnum / 8+1 coups / 250 ₡ )

Rendu célèbre par le cinéma, en vrai le Desert Eagle n’est utilisé par aucune armée. C’est une arme encombrante et lourde, mais très fiable et puissante, avec cependant une précision juste acceptable.

FN Five-Seven
( 5,56mm / 20+1 coups / 200 ₡ )

Un pistolet anti gilet-pare-balles rechambré en 5,56mm pour une plus grande commodité. Une arme précise mais peu puissante.

Norinco QSZ-92
( 5,56mm / 20+1 coups / 175 ₡ )

Equivalent Chinois du Five-Seven, il a été rechambré en 5,56mm pour l’export. C’est une arme un peu moins fiable que son modèle mais en dehors de ça, une bonne arme de défense personnelle anti-armures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Armurerie des terres désolées Sam 20 Aoû - 22:17


Light weapons II
Armes légères (revolvers)



Armes modernes
Revolver Artisanal
( de .22LR à 44 magnum / de 5+1 à 10+1 coups / De 30 à 70 ₡ )
Ces armes sont faites à partir de métaux de récupération et diverses pièces mécaniques accumulées par-ci par là. Par rapport aux pistolets, les revolvers artisanaux ont l‘avantage de la puissance et d’une relative fiabilité au prix d’une capacité un peu sacrifiée. Cependant gardez une chose à l’esprit, c’est que plus la munition utilisée est puissante, plus la capacité est réduite ! Eh oui !.

Revolver Industriel
( de .22LR à 44 magnum / de 6+1 à 10+1 coups / De 50 à 100 ₡ )
Les revolvers industriel crées par les usines de Louisiane trouvent généralement pas beaucoup d’acheteurs (contrairement à leurs semi-automatiques). Néanmoins, cela reste une solution de défense assez fiable et bon marché pour quiconque sait qu’il va avoir affaire à des bestioles nécessitant l’utilisation d’un gros calibre pour en venir à bout.

Colt ACE
( .22LR / 2 coups / 20 ₡)
Minuscule derringer pouvant tenir dans la paume de la main, le Ace est, comme son nom l’indique, un joker, une pure arme de la dernière chance faite pour tirer à bout touchant. Bien utilisé, ce derringer peut-être redoutable et renverser une situation compliquée, mais attention à ne pas gaspiller vos deux balles de 22…

Franchi Gavil
( .22LR / 6 coups / 35 ₡ )
Ce tout petit revolver de poche (un peu juste pour une manche) a été plus crée comme une arme d’apparat qu’une arme véritablement létale. Même s’il est toujours capable de tirer ses balles de 22 et de tuer avec, ça reste avant tout une arme d’apparat et de self-défense, à ne pas négliger mais pas vraiment l’arme secondaire idéale.

Colt 6520
( 10mm / 8 coups / 50 ₡ )
Dans les premières heures de la guerre contre la Chine, Colt avait réussi à concevoir une arme encore plus bon marché et dégueulasse que le Colt N99, c’était le 6520. Le 6520 est un immense revolver d’une solidité à toute épreuve et… C’est tout pour ses avantages… Sa précision est moyenne sans plus et en dehors de ça il est peu puissant pour un revolver, trop gros et imposant, d’une capacité limitée pour une arme de guerre et surtout long à recharger malgré un système à brisure très commode. Dès l’introduction du N99, le 6520 a rejoint les réserves nationales ou le marché civil.

Steyr LeMat V2
( .357 magnum ET .38 special / 6 coups / 120 ₡ )
Remake du revolver LeMat inventé en 1860, le LeMat V2 est une arme de loisir pure reprenant le look rétro des armes de cette ère tout en y associant des caractéristiques d’armes modernes (telles qu’une platine à double action ou des cartouches métalliques par exemple). C’est une arme fragile mais extrêmement précise et toujours richement décorée ce qui la rend prisée des bourgeois de la Nouvelle-France.

Ruger GP-200
( .357 magnum ET .38 special / 6 coups / 90 ₡ )
Fidèle à la réputation de Ruger, le GP-200 est un revolver simple mais efficace. Réputé pour sa robustesse extrême et ses performances très convenables à tous points. Très polyvalent, il servait aussi bien aux combattants (policiers, militaires…) qu’aux civils amateurs de tir ou de chasse au revolver. Aujourd’hui donc, il constitue probablement une des meilleures entrées de moyenne gamme disponible dans les revolvers.

H&K GEIND
( .357 magnum ET .38 special / 5 coups / 120 ₡ )
Pour leur premier (et dernier) revolver, H&K a proposé un design intéressant : des barillets très légers qui se remplacent en un clin d’œil grâce à un système à brisure intuitif. Le résultat est un temps de rechargement ultra-court qui compense largement la faible capacité de l’arme. En dehors de ça, c’est un revolver fiable et très précis qui fait honneur à la réputation de H&K malgré une distribution un peu limitée. A noter de plus que le H&K GEIND peut, comme la plupart des .357 magnum, chambrer le .38 special sans nécessiter de modification.

Matheba Wisper
( .357 magnum / 6 coups / 160 ₡ )
Depuis toujours Mateba a su faire des revolvers atypiques mais quand il ortit le wisper en 2070, il a surpris tout le monde ! Un revolver silencieux ! Une prouesse jamais réalisée avant. L’arme piège les gazs de la cartouche à l’aide d’un ingénieux système et permet d’allier la puissance du 357 magnum à la discrétion d’un silencieux. Une arme très appréciée des commandos de Marine autrefois et aujourd’hui récupéré par les criminels et assassins de tous poils !

S&W Aventador
( .357 magnum OU .44 magnum / 6 coups / 100 ₡ )
Ce petit revolver destiné à la protection rapprochée est proposé à la fois en .357 magnum ou en 44 magnum (les deux ne sont pas interchangeables). C’est une arme très appréciée des Américains toujours amoureux des revolvers qui savent que la taille ne fait pas tout. Parfaitement capable de stopper un humain en une seule balle, le Aventador n’est pas en reste face à bestioles mutantes plus imposantes ce qui en fait un choix d’arme secondaire tut à fait convenable.

Manurhin MR-67
( .357 magnum OU .44 magnum / 6 coups / 150 ₡ )
Considéré comme un des meilleurs revolvers d’avant l’apocalypse, ce revolver Français est une arme d’apparence simple mais en réalité très complexe avec un système de compensation de recul bien pensé et des matériaux de fibres carbones très légers. Son canon de 6 pouces imposé lui offre une grande précision et il a équipé de nombreuses troupes d’élites avant l’apocalypse (ainsi que des civils fortunés).Cerise sur le gâteau, passer du 357 au 44 (et inversement) peut se faire en changeant uniquement le canon et le barillet, une opération qui peut se faire en quelques secondes si vous avez le doigté adéquat.

Colt Pitbull
( .44 magnum / 6 coups / 130 ₡ )
Cet imposant revolver a été crée a la demande du marché pour une arme de gros calibre capable de perforer les armures assistées chinoises (en cas d’invasion). En réalité, le Pitbull en est très loin mais reste largement suffisant pour sécher n’importe quel cambrioleur ou même des armures légères. Ne faiblissant pas non plus face aux mutants, c’est l’arme de prédilection des bourrins des terres désolées.

Taurus 44 pocket
( .44 magnum / 6 coups / 125 ₡ )
Contrairement à ce qu’indique son nom, cette arme n’est absolument pas un flingue de poche mais plutôt une taille normale. Avec un design atypique et une arme légère en polymères plastiques, Taurus a su se faire remarquer avant l’apocalypse en proposant ce revolver assez polyvalent et ergonomique (malgré que ses formes atypiques puissent être une complication pour le manipuler dans un holster par exemple). Une arme sans chichi plutôt appréciée en postapocalypsia et aux performances convenables dans toutes les catégories, à l’exception de sa puissance dévastatrice en .44 Magnum.

Blaster 2019 LAPD
( 5,56mm NATO / 5 coups / 200 ₡ )
En réponse à l’utilisation croissante de gilets pare-balles par les criminels Américains, le LAPD a décidé en 2019 d’adopter le 5,56mm (une cartouche de fusil) dans ses armes de poing. Il en résulte le Blaster 2019 LAPD, un revolver d’une certaine originalité proposant une très forte force d’arrêt tout en ayant une létalité un peu réduite. Très vite il a dépassé les limites du LAPD et s’est vendu dans toute l’Amérique comme une arme de d’auto-défense rêvée, malgré une taille de 25cm un peu grosse pour se glisser sous une veste…

Ares Fury 1.0
( 14mm / 5 coups / 200 ₡ )
Comme son nom l’indique, le Ares Fury est une arme destinée à être un véritable monstre de puissance, capable de ne faire qu’une bouchée des cibles les plus armorées ou des animaux les plus gros. Ce revolver lourd et encombrant mais fiable et efficace a été livré à l’US Army pour compenser les stocks faibles de SIG P214. De là, il a jouit d’une magnifique réputation au combat tant bien que plusieurs foyers Américains l’ont adopté comme arme de défense de maison… Les quelques pères de famille qui l’ont utilisé contre un cambrioleur ont alors confirmé : il est très efficace pour tuer ET pour repeindre les murs de divers morceaux de viande (très apprécié des raiders), pratique non ?


Armes anciennes

High Standard Derringer
( .22LR / 2 coups / 20 ₡ )

Un petit derringer de 2 coups en 22LR, peu d’intérêt en dehors de la collection ou de pouvoir le planquer dans une manche au cas où votre partie de poker tournerait mal. Ne gâchez pas vos deux balles !

NAA Black Widow
( .22LR / 5 coups / 35 ₡ )

Un revolver extrêmement compact qui peut se glisser partout ! (même dans votre c…). L’idéal pour la dissimulation, mais n’espérez pas aller au combat avec ça !

S&W M617
( .22LR / 10 coups / 40 ₡ )

Lourd Revolver de 22LR, destiné à l’apprentissage du tir et au sport de manière générale. En aucun cas une arme de combat malgré tout robuste et précis.

Ruger LCR
( .22LR / 8 coups / 40 ₡ )

Ce revolver très léger de self-défense est une vraie arme de sac à main : plus fait pour intimider qu’infliger de vrai dégâts (mais pas à sous-estimer pour autant). Peut vous réserver de bonnes surprises si bien utilisé.

Colt Detective Special
( .38 special / 5 coups / 40 ₡ )

Un choix convenable pour une arme de poche, très à la mode dans les années 50, avec un punch tout à fait convenable en terme de létalité et de force d’arrêt.

S&W M10
( .38 special / 6 coups / 40 ₡ )

Arme de service préférée de la police jusqu’aux années 70, le Model 10 est un revolver solide et fiable, très apprécié par tous types d’utilisateurs malgré sa vétusté.

Colt Police Positive
( .38 special / 6 coups / 50 ₡ )

Fait pour concurrencer le Model 10 de Smith & Wesson, le Colt Positive Police est un revolver qui a mal vieillit mais qui est pourtant de bonne qualité, préféré au M10 par certains police departments.

S&W M642
( .38 special / 5 coups / 60 ₡ )

Ce pistolet de poche à chien non apparent est une superbe arme de self-défense car alliant une puissance de feu convenable avec une dissimulation maximale. Il est de plus extrêmement simple à utiliser, avis aux débutants !

Colt 1917
( .45 ACP / 6 coups / 50 ₡ )

Production d’urgence lors de la première guerre mondiale, le 1917 est un si bon revolver qu’il lui a survécu. Utilise un système de chargement original de deux clips demi-lune de 3 coups chacun.

S&W M610
( 10mm / 6 coups / 80 ₡ )

Un revolver novateur pour son époque car utilisant le 10mm. Pendant longtemps le 10mm le plus fiable du marché, il est aujourd’hui obsolète puisque beaucoup de 10mm semi-auto de bonne qualité existent.

Colt Single Action Army
( .357 magnum ET .38 special / 6 coups / 50 ₡ )

Ancêtre de tous les revolvers modernes, ce revolver à simple action normalement obsolète est pourtant très apprécié par certains amateurs du Far-west. Les versions actuelles utilisent le 357 magnum à la place du 45 Long Colt classique.

S&W M340 PD
( .357 magnum ET .38 special / 5 coups / 70 ₡ )

Un petit revolver de poche au design original utilisant tout de même l’imposante cartouche de 357 magnum pour une sacrée force d’arrêt. Une des meilleurs armes de la dernière chance existante.

Ruger GP-100
( .357 magnum ET .38 special / 6 coups / 90 ₡ )

Réputé comme étant le revolver le plus solide au monde, le GP-100 est une arme sans fioritures très polyvalente et aussi répandue qu’appréciée.

S&W M686
( .357 magnum ET .38 special / 6 coups / 100 ₡ )

Un revolver des années 90 très apprécié par la police à cette époque. Précis et puissant sans être trop encombrant, c’est une arme équilibrée à la perfection.

Colt Python
( .357 magnum ET .38 special / 6 coups / 150 ₡ )

Une arme célèbre des années 60, considéré comme le meilleur revolver au monde, il est en fait plus fragile qu’on le présente mais son élégance est inégalée et ses performances très satisfaisantes.

Ruger BlackHawk
( .357 magnum ET .38 special / 6 coups / 100 ₡ )

Un revolver néo-rétro avec une platine à simple action uniquement. Destiné au sport et aux reconstitutions, il n’en est pas moins létal dans les bonnes mains. Existe en de nombreux coloris, finitions et longueurs de canon.

Manurhin MR-73
( .357 magnum ET .38 special / 6 coups / 175 ₡ )

Un revolver Français crée dans les années 70, le MR-73 est reputé comme uns des plus précis au monde, utilisé par les tireurs sportifs du monde entier et le GIGN.

Taurus Tracker
( .357 magnum ET .38 special / 6 coups / 90 ₡ )

Un revolver Brésilien correct à tout point de vue, sans points forts ni points faibles. Fait avec une crosse en caoutchouc, il est par contre très confortable à prendre en main.

Chiappa Rhino
( .357 magnum ET .38 special / 6 coups / 200 ₡ )

Une arme très moderne, faite pour être tactiquement efficace en tant qu’arme secondaire. Ses performances sont solides à tout point de vue et il est très modulable.

Mateba Unica 6
( .357 magnum / 6 coups / 250 ₡ )

Un revolver semi-auto fait dans les années 90. Une prouesse de design et une vraie arme de collection, mais également performante et utile pour le sport comme le combat.

Taurus M608
( .357 magnum ET .38 special / 8 coups / 150 ₡ )

Ce revolver Brésilien proposant un barillet de 8 coups est fait pour le combat. Une arme de qualité moyenne mais sa capacité le rend adapté au combat malgré tout.

S&W M327 TRR8
( .357 magnum ET .38 special / 8 coups / 250 ₡ )

Un revolver dernier cri avec un barillet à grande capacité de 8 coups. Fait pour le combat, il n’a pourtant été vendu que sur le marché civil mais n’a jamais déçu ses acquéreurs.

S&W M29
( .44 magnum / 6 coups / 150 ₡ )

Le premier 44 magnum au monde et rendu célèbre par l’inspecteur Harry au cinéma. C’est un classique absolu doublé d’une arme très efficace et performante.

Colt Anaconda
( .44 magnum / 6 coups /175 ₡ )

Version sous stéroïdes du Colt Python, l’Anaconda est un revolver de luxe qui ne s’sacrifie par l’efficacité sur l’autel de l’élégance. Bien qu’un peu lourd, c’est une arme superbement efficace.

Taurus Model 44
( .44 magnum / 6 coups / 125 ₡ )

Le Taurus model 44 est un revolver moderne adapté au combat rapproché et très apprécié de certains militaires malgré sa faible qualité de fabrication (pour l’époque, élevé pour les standards actuels par contre).

Super RedHawk
( .44 magnum / 6 coups / 140 ₡ )

Un flingue au look rétro mais fonctionnant en double/simple action. Il est peu ergonomique mais très précis et peut être un vrai mini-sniper.

S&W M629 Competitor
( .44 magnum / 6 coups / 250 ₡ )

Version modernisée du S&W M29, avec un canon de haute précision et équipé d’un compensateur de recul, idéal pour le combat rapproché et précis jusqu’à 100 mètres sans problèmes.

Taurus Raging Bull
( .44 magnum / 6 coups / 180 ₡ )

Le raging Bull est un revolver lourd très imposant mais proposant une puissance alliée à une précision hors nomes. De plus, son poids compense assez bien le recul produit par le 44 magnum. Une arme qui en impose donc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Armurerie des terres désolées Lun 19 Sep - 1:23


Light weapons III
Armes légères (pistolets-mitrailleurs)



Armes modernes
Pistolet-mitrailleur artisanal
(de .22LR à 10mm / de 10(+1) à 35(+1) coups / De 75 à 150 ₡ )
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, faire un pistolet-mitrailleur artisanal est plus facile que de faire un pistolet semi-automatique ! En revanche, ces armes faites de bric et de broc sont généralement très peu fiable, sujettes aux pannes, aux enrayements et à la casse. Pour autant, quand elles marchent, ce type d’arme sera encore plus redouté de vos ennemis que de vous-même pour son efficacité meurtrière qui n’a d’égale que sa capacité à vous exploser dans les mains.

Pistolet-mitrailleur Industriel
(de .22LR à 10mm / de 10(+1) à 35(+1) coups / De 100 à 200 ₡ )
D’une manière générale, les pistolets-mitrailleurs industriels sont fait avec beaucoup plus de soin que leurs collègues artisanaux car même si le mécanisme de base est simple, en créer un de bonne qualité est plus complexe qui n’y parait et un client qui perd sa main ou sa vie à cause d’une arme défectueuse ne vas pas faire une bonne pub… Même si tout risque de malfonction est loin d’être écarté, les PM industriels sont généralement de qualité convenable et sont des armes de combat qu’on peut utiliser efficacement sans devoir uniquement se fier à la chance.

OTS AP-47
( .32ACP / 42+1 coups / 140 ₡ )
Ce petit pistolet mitrailleur designé par le bureau d’études spécial du KGB a une particularité intéressante : son chargeur situé à l’avant de l’arme et de forme hélicoïdal ce qui lui permet une capacité incroyable dans un tout petit chargeur ! Et heureusement d’ailleurs qu’il a beaucoup de munitions car sa cadence de tir de 1200 coups/minute est là pour compenser le faible calibre de l’arme et vide cette dernière en environ deux secondes. Une arme un peu longue à recharger mais très fiable (standards Russes camarade !) et parfaite pour les tirs de couverture.

Luger-Walther P-08 Millenium
( 9mm / 24+1 coups / 160 ₡ )
Pour fêter les 150 ans du célébrissime Luger, la société Walther a sortit en 2058 une version remasterisée de l’arme. Alourdie, allongée mais aussi muni d’une imposante visée laser (faisant contrepoids lors du tir), d’un mode auto à 500 coups/minute et d’un chargeur de 24 cartouches, il en résulte une arme bizarre et plutôt capricieuse qui eu néanmoins du succès auprès du civil et des amateurs du premier modèle. Une arme convenable, peu gourmande en munitions mais au mécanisme fragile, attention aux chocs !

FN PDW-9
( 9mm / 18+1 coups / 250 ₡ )
Réalisé pour les unités d’intervention de la police et les forces spéciales du monde entier, le PDW-9 est une arme d’une capacité très compacte mais se targuant pourtant d’avoir une poignée avant et une cadence de tir honorable de 900 coups minute en mode automatique. Même s’il est maîtrisable à une main et très léger, ce n’est vraiment qu’en le tenant à deux mains que vous pourrez apprécier la qualité de sa précision et de son faible recul vous permettant d’aligner des tirs groupés très précis. Par contre prévoyez des chargeurs en rab !

Beretta 23R
( 10mm / 15+1 coups / 200 ₡ )
Proposé à l’armée US mais jamais adopté (bien que distribué dans le civil), le 23R est un imposant pistolet doté d’un mode rafale de trois coups à très haute cadence. En pratique, ce mode est difficile à utiliser en raison du recul qu’il dégage mais les pros ayant appris à passer outre se retrouvent avec une formidable machine à tuer dans les mains. Doté d’une précision et d’une fiabilité correcte qui viennent clore le tableau, le Beretta 23R est parmi les meilleures armes de 10mm que vous pourrez trouver dans les TD.

Franchi SAMP-64
( 10mm / 25+1 coups / 250 ₡ )
Fabriqué en 2064 sur commande du Special Air Service Anglais, le Franchi Special Assault Machine Pistol est une arme au look très étrange mais aux capacités hors du commun. Son canon long lui donne une précision jamais vu pour un pistolet-mitrailleur et lui permet d’incorporer un système très sophistiqué de compensation du recul qui rend l’arme extrêmement stable malgré une cadence de tir ahurissante de 1500 coups/minute ! Souvent livré avec un viseur point rouge, c’est une arme qu’on s’arrachait pour le tir récréatif ou pour faire des trous dans la voiture du voisin…

Taurus ATLAS 45
( .45ACP / 20+1 coups / 300 ₡ )
A mi-chemin entre le pistolet-mitrailleur et la mitraillette, l’ATLAS 45 est un lourd et imposant pistolet mitrailleur qui utilise cependant un système de compensation de recul très sophistiqué qui, couplé à un cadence de tir limitée (environ 700 coups minutes, c’est peu pour une arme de sa catégorie), en fait le pistolet mitrailleur le plus stable au monde ! Parfait pour les tirs groupés à courte et moyenne portée. A condition de ne pas être gêné par sa taille, c’est une très bonne arme de combat.

TDI/Kriss Kard
( .45ACP / 28+1 coups / 300 ₡ )
Dernière trouvaille de TDI avant le dépôt de bilan, le Kard est une version miniature de leur Vector en calibre 45. Equipé du même système de compensation de recul (mais en plus petit), le Kard propose une cadence de tir infernale de 1000 coups à la minute tout en gardant un recul, certes costaud, mais contrôlable pour quelqu’un en ayant l’habitude. L’arme a rencontré un certain succès mais malgré un regain d’intérêt, TDI ferma ses portes l’année suivante. Peut utiliser des chargeurs réduits de 13+1 coups pur la dissimulation.

Norinco Qing-1
( Cellule à énergie / 35 coups / 450 ₡ )
Du nom d’une formidable dynastie Chinoise qui rayonna sur une bonne partie du pays pendant la renaissance, le Qing est un pistolet laser Chinois de conception originale car équipé de deux canons juxtaposés pour permettre une forte cadence de tir tout en évitant la surchauffe. En pratique cependant, cela n’est pas très efficace et sa fiabilité laisse à désirer tandis que sa précision est assez imparfaite. Cependant les lasers, certes peu puissants, font leur œuvre face aux armures si vous l’utilisez avec parcimonie, le Qing peut être une arme redoutable !

SSS M6 Laser Pistol
( Cellule à énergie / 25 coups / 600 ₡ )
Fabriqué par la Sentry Security Solutions, le M6 est un pistolet laser made in USA (fuck yeah !) à usage militaire. C’est une arme de très grande qualité, recherchée dans les terres désolées à cause de sa puissance alliée à une bonne précision et cadence de tir lui permettant de sévèrement entamer même les armures assistées de la confrérie ou de l’enclave. Une arme de professionnels, respectée et admirée.

Springfield Plasma AUTO
( Cellule à microfusion / 50 coups / 400 ₡ )
Prototype de pistolet-mitrailleur à plasma déployé peu de temps avant la guerre, le Plasma Auto de Springfield a plus les attributs d’une arme expérimentale que d’une arme militaire : instable et surchauffant très vite, c’est une arme aussi dangereuse pour l’ennemi que pour son porteur s’il ne sait pas ce qu’il fait… Mais c’est un défaut très léger par rapport à la destruction qu’il est capable de causer dans les mains d’un connaisseur, surtout avec une réserve de 50 coups, tirés de 500 à 2000 coups par minute (ajustable, mais attention avec ce dernier réglage car vous pourriez bien voir l’arme vous fondre dans les mains…).


Armes anciennes

Intratec TEC-22
( .22LR / 25 coups / 80 ₡ )

Une mitraillette de loisir utilisant les chargeurs du célébrissime Ruger 10/22. Le TEC-22 est un pistolet mitrailleur fait pour le tir récréatif et transformer ses adversaires en gruyères à petits trous.

Colt SCAMP
( .22LR / 27+1 coups / 150 ₡ )

Un pistolet mitrailleur produit dans les années 80 qui n’a pas très bien marché. Malgré tout c’est une arme fiable et idéale pour faire plein de petits trous très vite (1000 coups par minute !).

Mauser M712
( .32ACP / 20+1 coups / 120 ₡ )

Un très ancien PM Allemand de la première et seconde guerre mondiale, variante du Mauser C96. Adapté au .32ACP, c’est une arme à grande cadence de tir, toujours efficace malgré son grand âge.

Sa Vz.61 Skorpion
( .32 ACP / 20+1 coups / 170 ₡ )

Petit pistolet-mitrailleur fait pour le close combat et notamment pour éviter la surpénetration, le Skorpion est une vraie arme militaire en dépit de son petit calibre, mondialement reconnue.

PM-63 RAK
( .32ACP / 15+1 coups / 140 ₡ )

Un pistolet mitrailleur d’origine Polonaise, réservé au bloc de l’est mais utilisé (et copié) par les Chinois. Adapté en .32ACP pour le continent Américain. C’est une arme rustique mais solide et efficace.

Stechkin APS
( .32 ACP / 20+1 coups / 150 ₡ )

Pistolet-mitrailleur dérivé du Makarov, a été modifié pour le .32 ACP car son recul était trop incontrôlable en 9mm. Une arme de cocos, peu présente en Amérique mais néanmoins appréciée des pros.

Intratec TEC-9
( 9mm / 32+1 coups / 90 ₡ )

Au départ destiné aux forces de police, le TEC-9 est au final devenu l’arme du gangster des années 2000. Triste destinée… C’est une arme très peu fiable et généralement merdique, mais facile à utiliser, d’où son attrait.

Steyr MPi 69/81
( 9mm / 32 coups / 150 ₡ )

Malgré sa forme proche d’une mitraillette, le Steyr MPi est si léger qu’il s’utilise d’une main ! Reprenant le principe de l’uzi, c’est une arme solide et stable, idéale pour défourailler.

H&K VP70
( 9mm / 18+1 coups/ 200 ₡ )

Un pistolet mitrailleur équipé d’un mode rafale de trois coups, destiné aux professionnels pour la protection rapproché. Très rare et très cher.

Beretta 93R
( 9mm / 20+1 coups / 200 ₡ )

Version rafales de trios coups du beretta, le 93R a été très utilisé par la police Italienne mais moins ailleurs. Une arme d’élite très précise et fiable, ainsi que stable.

CZ-75 Auto
( 9mm / 16+1 coups / 220 ₡ )

Version automatique du CZ-75, le CZ-75 Auto est une arme utilisée par la police Tchèque et très efficace malgré une relative instabilité. Un chargeur peut-être clipsé à l’avant pour servir de poigné été de recharge rapide.

Glock 18
( 9mm / 17+1 coups / 250 ₡ )

Considéré comme le pistolet mitrailleur le plus réussi au monde, le Glock 18 est utilisé tout autour du globe ! Avec sa cadence de tir de 1000 coups par minute, il bousillera tout ce que vous voulez en un temps record !

KBP PP-2000
( 9mm / 20+1 coups / 300 ₡ )

Un pistolet-mitrailleur développé pour les spetznazs mais jouissant d’une bonne réputation à l’internationale. Le PP-2000 est très stable et polyvalent, avec une crosse pliante et pouvant s’utiliser à deux mains pour plus de stabilité.

H&K MP5K
( 9mm / 15+1 coups / 250 ₡ )

Version réduite du célébrissime MP5, le MP5K garde presque toutes ses qualités tout en proposant une arme plus petite et légère. Utilisé par de nombreuses forces de police et militaires, même l’apocalypse n’a pas su mettre un terme à son heure de gloire.

KBP Ots-33
( 9mm / 18+1 coups / 180 ₡ )

Fait pour remplacer le Stretchkin jugé trop faible et incontrôlable, le Ots-33 est un pistolet mitrailleur peu coûteux à produire mais terriblement efficace et fiable.

Steyr TMP
( 9mm / 30+1 coups / 250 ₡ )

Un pistolet mitrailleur Autrichien qui a connu un succès mitigé, surtout présent au sein des compagnies militaires privées et des agences de protection. Simple, compact mais très efficace (mais aussi cher…).

IMI Micro-UZI
( 9mm / 20 coups / 250 ₡ )

Cette version réduite du UZI est faite pour être utilisée à une main (et dispose pourtant d’une crosse rabattable). Sa cadence de tir a été augmentée à 1250 coups/minute pour devenir la parfaite arme de massacre à courte portée.

Ingram MAC-10
( .45 ACP / 32 coups / 200 ₡ )

Simplicité et efficacité qualifient le mieux le MAC-10. Même si son recul le rend parfaitement incontrôlable, sa cadence de tir de 1300 coups/minute associé à la puissance du .45ACP en fait sans doute le PM le plus dévastateur ayant jamais existé.

H&K MP7A1
( 5,56mm / 40+1 coups / 350 ₡ )

Le MP7 est une arme de défense personnelle Allemande au départ prévue pour un calibre propriétaire : le 4,6mm. Aujourd’hui en 5,56mm, il a l’avantage d’être très compact et pouvoir être utilisé à une main. Pour le reste il propose des performances très standard mais pas mauvaises.

SAAB Bofors Dynamics CBJ-MS
( 5,56mm / 20+1 coups / 350 ₡ )

Une arme de défense personnelle Suédoise très compacte faite pour servir de multiples rôles. Idéale pour des équipages de chars ou les combats à distance moyenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Armurerie des terres désolées Jeu 22 Sep - 18:11


Light weapons IV
Armes légères (Mitraillettes)



Armes modernes
Mitraillette artisanale
( de .22LR à 10mm / de 10(+1) à 50(+1) coups )
Faites de bric et de broc, les mitraillettes artisanales ne sont pas si difficiles que ça à fabriquer, bien au contraire ! Ce qui est plus dur en revanche c’est d’atteindre une qualité de fabrication satisfaisante pour qu’elle puisse survivre à plus d’un combat, entre l’enrayement, la surchauffe ou l’encrassement, les facteurs sont multiples pour amener une mitraillette artisanale à se casser, vous avez donc intérêt à en prendre soin pour qu’elle puisse vous le rendre un jour, peut-être...

Mitraillette industrielle
( de .22LR à 10mm / de 10(+1) à 50(+1) coups )
Comme toutes les armes sorties des usines de la Nouvelle-France, les mitraillettes ont une qualité variable selon leur prix de vente. Leurs designs le sont également et peuvent aller de la boîte en métal à culasse ouverte jusqu’à l’œuvre d’art aux finitions de bois gravées aux performances professionnelles. D’une manière générale, ces armes sont moins fiables et efficaces que des modèles d’avant-guerre mais si vous leur donnez un peu d’amour, elles peuvent vous surprendre !

Arisaka Tempest
( .32ACP / 30+1 coups )
Le Arisaka Tempest est une petite arme faite pour la police Japonaise en cas de coup dur. Son design élégant et compact lui ont également apporté une certaine notoriété auprès des assassins et criminels de tout poil des autres continents. Il possède une faible cadence de tir (pour une mitraillette, c'est-à-dire 700 cps/min) et une faible puissance d’arrêt mais il est fiable et très stable, une arme de débutant au sens propre.

Ots-44 Bizon
( .32ACP / 80+1 coups )
Basé sur le bizon PP-19 et son magasin hélicoïdal, le Ots-44 affiche une cadence de tir de 900 coups à la minute allié à un magasin de 80 coups qui le rend idéal pour les tirs de couverture, compensant donc son manque de punch par sa capacité d’expédier une bonne dose de projectiles dans le corps de vos ennemis. Il est long à recharger cependant et malgré des contrôles simples et une fiabilité très correcte, il est plutôt destiné aux professionnels.

Magpul FMG-32/60
( .32ACP / 40+1 coups )
32 pour le calibre, 60 pour l’année (2060), simple non ? Et pourtant le FMG est tout ce qu’il y a de plus complexe : c’est une arme pliante faite pour ressembler à une grosse boîte et se glisser dans un petit sac à dos ou une grosse poche (moins le chargeur). Une arme d’agents secrets et de criminels qui trouve sans problème son public même encore aujourd’hui malgré une force d’arrêt très faible.

Colt SMG-15
( 9mm / 32+1 coups )
Ultime évolution du Colt 635 SMG, le SMG-15 est un pistolet mitrailleur de bonne qualité, simplifié par rapport à son prédécesseur pour offrir une meilleure fiabilité au détriment d’une précision un peu moindre. Sa cadence de tir de 650 coup/minute lui autorise une stabilité hors pair. Petit chouchou des unités d’intervention , il a cependant été boudé par l’armée mais pas par les civils, friands d’une mitraillette made in USA.

Browning M2039A8
( 9mm / 150 coups )
Puisque les mitrailleuses étaient avant interdites aux civils, Browning a eu la brillante idée du M2039, reprenant l’architecture globale du M1919 mais adapté au tir du 9mm. Le résultat est une mitraillette fun à manier, faite pour tirer à la hanche mais sans aucun autre intérêt que d’arroser une zone donnée jusqu’à élimination des ennemis. Amateurs de la subtilité s’abstenir…

Beretta MSX Storm
( 9mm / 30+1 coups )
Le MSX Storm est une mitraillette compacte destinée aux forces spéciales Européennes qui a été particulièrement appréciée de ces dernières ! Précise, stable, fiable, elle a toutes les qualités et peu de défauts. Attention ce n’est pas l’arme ultime, mais c’est une arme polyvalente qui, au lieu de se spécialiser dans un domaine précis, fait à peu près tout « bien », ce qui est déjà une sacrée performance !

H&K MP-10 US
( 10mm / 30+1 coups )
Fabriqué sur commande de l’US Army avec de la bonne grosse tôle bien moyennageuse, le MP10 a permis à H&K (en train de couler à l’époque) de se maintenir à flots, jusqu’en 2077… Le MP10 est une arme bon marché simple et très robuste mais incroyablement lourde et encombrante, surnommé « la brique » par les soldats Américains. Sa précision assez mauvaise et sa cadence de tir modeste à 600 coups minute n’ont vraiment pas aidé à la faire aimer des soldats mais dans les terres désolées, c’est une autre histoire en raison de sa robustesse et surtout de son prix tabassé.

SSS SMG-77
( 10mm / 35+1 coups )
Pour contribuer un peu plus à l’effort de guerre, SSS commercialisé au début de l’année 2077 ce petit bijou. A mi-chemin entre le fusil et la mitraillette, le SMG-77 est l’arme de combat ultime, très modulable, précise, stable et équipée d’une régumateur de cadence de tir qui peut varier entre 500 et 1000 coups minutes ! Un must-have que seule la chute des bombes à empêcher de connaître une distribution à très grande échelle (malgré qu’elle faisait déjà partie de l’arsenal des SWAT et Navy SEALs à ce moment là).

SIG MPX-2
( 10mm / 25+1 coups )
Après le modeste succès de leur PMMPX au début des années 2010, la firme SIG voulu absolument remettre ça ! Et ce fut une belle catastrophe… Pour son époque, leMPX était extraordinaire et même uns des premiers PM en 10mm ! Mais un prix de vente trop élevé a toujours empêché ses ventes de décoller. Cependant ses utilisateurs fortunés sont unanimes : il s’agît certainement de la meilleure mitraillette compacte dans ce calibre existant au monde. Capable de se cacher sous un manteau avec la crosse repliée, c’est devenu une arme de luxe pour les criminels qui s’en donnent à cœur joie.

GIAT PM1
( .45ACP / 25+1 coups )
A mi-chemin entre le pistolet-mitrailleur et la mitraillette tout en utilisant la cartouche de 45 qui commençait déjà à être délaissée pour le 10mm à l’époque, le PM1 est une arme qui n’a jamais vraiment trouvé son public malgré des qualités notables dans tous les domaines. Sa cadence de tir est volontairement basse (600 coups/minute) pour permettre un bon contrôle mais en dehors de ça, c’est un sérieux concurrent aux armes Américaines. Pas mal pour les flics ou les criminels.

IWI INGRAM Evolution
( .45ACP / 32 coups )
Reprenant l’architecture du Ingram MAC-10 elle-même copiée sur celle de son UZI, IWI a sortit à la fin des années 2060 cette minuscule mitraillette calibrée en 45 ACPS (comme son prédécesseur), avec un chargeur de 32 coups (comme son prédécesseur), en tir en culasse ouverte (comme son prédécesseur) et avec une cadence de tir de 1200 coups par minute (comme son… //SBAFF//). En dehors de son design original mais la rendant encore plus difficile à manier à deux mains que son prédécesseur (oui j’aime ce mot), il n’y a pas vraiment grand-chose qui différentie cette version de celle inventée un siècle plus tôt. Une arme bon marché mais dévastatrice à courte portée (à condition de bien l’utiliser, comme son prédécess… //PAN//)…

FN PDW 556
( 5,56mm / 50+1 coups )
Cette mitraillette produite par FN (Fabrique nationale de Herstal, et pas autre chose…) reprend le principe du P90 des années 1990 mais en utilisant une munition de fusil : la célébrissime 5,56x45mm OTAN. Il en résulte un PDW compact et moderne, avec un chargeur imposant et une puissance de feu équivalente à celle d’un petit fusil, idéal pour les équipages de char ou des policiers sous couverture. Certes son recul est assez déagrable, mais il ne posera pas de soucis à quelqu’un d’expérimenté, ce qui tombe bien car c’est justement la cible marketing de cette arme (sa cible tout court étant de préférence les vilains criminels, même si ceux-ci se donnent aussi à cœur joie de l’utiliser).

SSS RCW
( Cellule à énergie / 50 coups )
Comme à leur habitude, chez SSS, le design , c’est tout ou rien… Ici, c’était rien car ils ont tout simplement repompé le design de la mitraillette la plus iconique des années 1930 : la Thompson. La différence étant que cette version là tire des lasers de faible puissance à une cadence de tir de 600 coups par minute. Efficace contre les armures, le RCW est cependant faiblard contre la chair non protégée (par rapport à une bonne vieille balle en métal) et serait tout à fait oubliable si elle n’avait pas été choisit comme nouvelle mitraillette de service par l’armée US lors de la transition d’armes à feu à armes laser dans les années 2070.

Enfield E5
( Cellule à énergie / 30+1 coups )
Avec un design plus intéressant mais des matériaux plus résistants (Acier forgé à froid et titane), le Enfield E5 (aussi appelé « blaster ») est une mitraillette laser à la pointe de la technologie d’avant-guerre. Sacrifiant capacité pour puissance, c’est enfin une arme laser capable de faire autant de dégâts qu’une balle de 9mm tout en conservant son pouvoir perforant contre les armures. Ajoutez à ça une absence totale de recul et un précision supérieure à certains fusils et vous comprendrez pourquoi les militaires et amateurs d’armes du monde entier se l’arrachaient. Ce joli succès a relancé la firme Anglaise en perte de vitesse et lui a permis de survivre jusqu’à ce qu’une bombe de 10 Kt mal placée mette in à la production…

Remington Buzzsaw
( 14mm / 25+1 coups )
Imposante mitraillette ressemblant plus à une perceuse qu’autre chose, la Buzzsaw est pourtant l’arme anti armure assistée ultime ! Nommée ainsi à cause de sa grande facilité à couper les gens en morceaux, la buzzsaw dispose de la force d’arrêt (et du recul) le plus colossal existant avant les mitrailleuses lourdes. Limitée cependant à un usage à courte portée et avec l’usage d’armure assistée recommandé pour la manier, ce n’est pas une arme extrêmement populaire en dehors de certains usages précis. Pas le genre de truc avec lequel défourailler mais certainement le must contre une armure assistée.


Armes anciennes

American-180
( .22LR / 177 coups )

Basée sur le design de la Thompson, l’American 180 est une mitraillette originale utilisant le 22LR avec des chargeurs à la capacité époustouflante et une cadence de tir incroyable de 1200 coups/minute. Idéal pour un tir de couverture ou transformer quelqu’un en gruyère.

Calico 100
( .22LR / 100+1 coups )

Une mitraillette très rare avec des chargeurs de très grande capacité. Trop lourde et encombrante pour l’usage qu’on en fait, elle peut tout de même être utile en combat rapproché.

PPsH-41
( .32ACP / 71 coups )

Une mitraillette Russe de la seconde guerre mondiale très réputée pour sa robustesse et son efficacité. Les versions export sont converties au .32ACP et malgré son origine communiste, elle n’est pas si rare que ça.

Norinco Type 85
( .32 ACP / 30 coups )

Mitraillette Chinoise au design original (pour une fois !), pas super ergonomique et dépassé d’ailleurs, mais toujours assez efficace dans le combat rapproché, idéal pour nettoyer les tranchées Américaines en Alaska !

Sten Mk.II
( 9mm / 32 coups )

Mitraillette Anglaise réalisée l’arrache par une usine de machine à coudre pendant la seconde guerre mondiale, la Sten est une arme très peu fiable mais qui peu malgré tout rendre service en cas de combat rapproché.

Bergmann MP-18
( 9mm / 32 coups )

Première mitraillette de l’histoire, cette arme Allemande est totalement obsolète selon les standard actuels mais a fait des ravages dans les tranchées à l’époque. Peut toujours vous rendre des services malgré sa tronche de pièce de musée.

MP-40
( 9mm / 32 coups )

Célébrissime mitraillette Allemande de la seconde guerre mondiale, si on omet ses chargeurs défectueux, elle est sans défaut si ce n’est une cadence de tir faiblarde. Beaucoup de pays dont la France ont continué à l’utiliser après le conflit.

Carl-Gustav M/45
( 9mm / 36 coups )

Crée en 1945, cette mitraillette Suédoise s’est exportée partout dans le monde en raison de ses nombreuses qualités, même les SEAL Américains les ont utilisées pendant longtemps. Rustique mais efficace !

Madsen M53
( 9mm / 32 coups )

Inspiré de la MP40 mais en un peu moins bien (mais plus économique et moins complexe), cette mitraillette Danoise en tôle emboutie a sut trouver preneur dans les armés à faible budget et s’est répandue de manière convenable comme ça.

Sterling L2A3
( 9mm / 34 coups )

Sten revisitée avec des standards de qualité plus élevés, c’est une arme assez compacte et maniable même sison chargeur sur le côté la déséquilibre. A été produite et est restée dans l’arsenal Canadien jusqu’à leur annexion par les USA.

Beretta MP-12
( 9mm / 32 coups )

Une mitraillette compacte et efficace utilisée par les forces de police du monde entier pendant la seconde moitié du vingtième siècle. C’est une arme très stable et précise, faite pour le combat rapproché.

Agram 2000
( 9mm / 22 coups )

Inspirée du MP12, cette mitraillette Croate s’est rendue tristement célèbre pour sa participation aux massacres de la guerre de Yougoslavie… Sa carrière criminelle a continué après dans les pays de l’est où son silencieux livré avec l’arme et son faible prix l’ont rendue très attractive...

MAT-49
( 9mm / 32 coups )

Une mitraillette Française utilisée pendant la guerre d’Algérie et d’Indochine (puis par les Vietnamiens contre les Américains). C’est une arme très solide et robuste mais sans qualités transcendantes en dehors de ça. Un choix convenable donc mais sans plus.

IMI UZI
( 9mm / 32 coups )

L’arme Israélienne iconique, tellement légère qu’elle peut s’utiliser d’une seule main, le UZI était révolutionnaire pour son époque et même encore aujourd’hui reste un des choix favoris des survivants pour le close combat.

Walther MPL
( 9mm / 32 coups )

Une mitraillette Allemande destinée aux services secrets ou de protection rapprochée. A la fâcheuse tendance de surchauffer et brûler son utilisateur s’il la tient par le garde-main. En dehors de ce défaut, elle est très correcte et consiste un choix acceptable.

SITES SPECTRE M4
( 9mm / 50+1 coups )

Arme prototypée dans les années 70, le SPECTRE n’a jamais connu une large distribution en dehors des forces d’élite de certains pays malgré ses qualités indéniables telles qu’une taille ridiculement petite couplée à un chargeur de très haute capacité.

Colt 635 SMG
( 9mm / 32+1 coups )

Une version 9mm du M16, cette arme compacte ressemble plus à un petit fusil d’assaut qu’à une mitraillette. Très populaire dans les forces spéciales, c’est une arme modulable et appréciée pour le combat rapproché ou les engagements en intérieurs.

H&K MP5A3
( 9mm / 30+1 coups )

La Rolls des mitraillettes et indétronée depuis 3 siècles ! La MP5 n’est pourtant pas une arme très chère mais elle a tout : précision, fiabilité, efficacité, ergonomie…Les forces d’élite comme les unités plus modestes l’ont utilisée de manière extensive.

Daewoo K7
( 9mm / 30+1 coups )

Crée pour les forces spéciales Coréennes, cette mitraillette avec silencieux intégral a su les servir avec fierté pendant des dizaines d’années pour leurs opérations secrètes… Ironique de la part d’un fabriquant de chaînes Hi-fI !

PP-19 Bizon
( 9mm / 64+1 coups )

Une mitraillette Russe basée sur l’architecture du AK et avec un chargeur Hélicoïdal pour proposer une grande capacité. Idéale pour défourailler dans tous les sens, en plus d’être plutôt compacte ! Utilisée par les tankistes et les Spetznazs dans le pays de la vodka.

Magpul FMG-9
( 9mm / 33+1 coups )

Une curieuse mitraillette qui se replie en une petite boîte capable de tenir dans une grosse poche (sans le chargeur). Le FMG-9 est une arme légère et dissimulable mais c’est tout… Elle est faite pour la surprise mais le vraie combat n’est pas sa spécialité.

Jian She 9mm
( 9mm / 30+1 coups )

Mitraillette Chinoise dernier cri, convertie au dernier moment au 9mm avant l’invasion de l’Alaska pour pouvoir utiliser les stocks de munitions Américains. Etait très utilisée par les tankistes et les forces d’occupation ce qui explique sa présence aux USA.

M3A1
( .45ACP / 30 coups )

Une mitraillette de calibre 45 crée au milieu de la seconde guerre mondiale pour être facile et économique à produire, c’est pourtant une vraie réussite technique malgré son aspect rustique. Elle restera utilisée par de nombreux pays pendant des décennies (dont les États-Unis).

Thompson M1928A1
( .45ACP / 20 coups )

La célèbre mitraillette des gangsters de Chicago, la M1928A1 est la version "civile" de cette arme. Elle propose une cadence de tir très élevée couplée à la cartouche de 45ACP ce qui fait d’elle un monstre d’efficacité, au détriment d’un poids très lourd par contre…

Thompson M1A1
( .45ACP / 30 coups )

Version remasterisée de la M1928, elle a été allégée et munie de contrôles plus simples et ergonomiques pour le combat rapproché, ce qui lui enlève de ce fait tout espoir d’être efficace à moyenne distance. Mais toujours aussi dévastatrice par contre !

H&K UMP
( .45ACP / 25+1 coups )

Sensée remplacer le MP5, le UMP souffre d’une cadence de tir très faible heureusement compensée par la puissance de sa cartouche. Une arme de pros, facile à manipuler mais difficile à maîtriser, donc uniquement efficace entre les mains de ces dits pros…

H&K MP5/10
( 10mm / 30+1 coups )

Conversion du célèbre MP5 au 10mm, le MP5/10 génère par contre un recul monstrueux et est moins maniable que le MP5 standard. En dehors de ça, elle retient les mêmes qualités que son prédécesseur ce qui en fait une arme d’exception.

FN P90
( 5,56mm / 50+1 coups )

Une mitraillette avancée désignée dans les années 90 et faite pour les tankistes, elle est d’une efficacité redoutable pour qui sait la manier. Passée plus tard du 5,7mm (propriétaire) au 5,56mm, elle s’est encore plus répandue chez les civils qui n’attendaient qu’un calibrage plus commun pour s’en procurer une !

Arsenal AR M4SF
( 5,56mm / 30+1 coups )

Un intéressant redesign du AK-47 par les ingénieurs Bulgares. Fait pour le close combat et chambré en 5,56mm, c’est une arme de combat fiable et efficace qui a fait le bonheur des tankistes pendant les guerres du XXIème siècle.

Olympic Arms K23B
( 5,56mm / 30+1 coups )

Cette version ultra-compacte du M16 a été très utilisée par les opérations spéciales ou les policiers combine le meilleur d’une mitraillette et d’un fusil d’assaut. Une arme très efficace à courte comme à moyenne portée.

AKS-74U
( 5,45mm Soviet / 30+1 coups )

Même si c’est techniquement plus un fusil d’assaut compact, le AKS-74U est si petit qu’il peut être catégorisé en mitraillette. Faite pour le tankistes, c’est une arme légère et polyvalente idéale pour le combat de courte te moyenne distance.

AKMSU Krinkov
( 7,62mm Soviet / 30+1 coups )

Une version très compacte du AK-47 faite pour le close combat, le AKMSU est difficilement contrôlable mais est un véritable monstre de puissance à courte portée. Idéal pour le spray n pray.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Armurerie des terres désolées Ven 14 Oct - 19:12

Light weapons V
Armes légères (Shotguns)



Armes modernes
Shotgun à canon basculant artisanal
( Calibre 12 / de 1 à 3 coups )
Sans doute le type d’arme le plus facile à fabriquer ! Comme le canon n’est pas rayé, il vous suffit vraiment d’un tuyau de la taille d’une cartouche de calibre 12 et d’un système de mise à feu. Ces armes rudimentaires à canon basculant sont extrêmement faciles à trouver et leurs variations sont illimitées, quasi chaque modèle est différent du précédent. Ce sont généralement des armes peu solides et très fragiles, définitivement pas des armes de combat mais ça a déjà sauvé la vie à plus d’un pauvre fermier confronté à des raiders camés ou un Yao Guai enragé… A condition de ne pas se louper…

Shotgun à canon basculant industriel
( Calibre 12 / de 1 à 3 coups )
Qu’il s’agisse d’armes d’avant-guerre ou d’armes d’après guerre produites dans les usines de Louisiane, ces fusils à canon basculant sont également très fréquents et faciles à trouver ; Leur design varient selon le constructeur et peuvent se baser sur une architecture classique en bois ou des polymères plastiques dernier cri. Malgré la présence de meilleures armes sur le marché, ces fusils n’ont jamais été impopulaires dans le civil et constituent encore aujourd’hui une bonne manière de se défendre pour les bourses modestes ou chasser du gibier petit à moyen.

Shotgun à pompe artisanal
( Calibre 12 / de 3(+1) à 8(+1) coups )
Assez vieux mais jamais obsolète ou démodé, le mécanisme à pompe est encore un des plus pratiques à utiliser et à fabriquer de nos jours. Généralement avec un magasin tubulaire, ils peuvent aussi venir dans des formes plus originales (chargeur, barillets, canons rotatifs etc…). Malgré leur basse qualité et leur fiabilité hasardeuse, les "pompeux" artisanaux sont des armes hybrides de chasse/combat et se trouvent être une très bonne solution de défense pour les débutants sans le sou.

Shotgun à pompe industriel
( Calibre 12 / de 3(+1) à 8(+1) coups )
Si les shotguns artisanaux sont généralement hasardeux, il n’y a en revanche aucun doute à avoir avec ceux de qualité industrielle. Qu’ils datent d’avant ou d’après-guerre, le fusil à pompe a une mécanique a peine plus compliquée qu’un fusil à répétition standard ce qui en fait un type d’arme facile à produire dans une bonne qualité, même pour les petits fabricants. Qu’il s’agisse d’une arme tactique ou d’un modèle de luxe richement décoré, les shotguns industriels seront toujours aussi létaux et fiable, ce qui fait que même certains pros les utilisent à la place de modèles d’avant-guerre plus sophistiqués (et donc, parfois, moins fiables !).

Shotgun Automatique artisanal
( Calibre 12 / de 3(+1) à 10(+1) coups )
Même si la fabrication d’un mécanisme automatique artisanal adapté à la puissance du calibre 12 est très hasardeux mais cela n’a pas empêché des artisans téméraires de s’y essayer ! Ceci étant, même fait par les meilleurs, ce type d’armes a une fiabilité douteuse et est souvent très fragile et sensible au chocs. Il s’agît cependant d’un type d’arme à ne pas négliger car quand elle est fonctionnelle, un calibre 12 automatique peut littéralement couper en deux un être humain à courte portée en seulement quelques cartouches.

Shotgun Automatique industriel
( Calibre 12 / de 3(+1) à 10(+1) coups )
La plupart de ces armes sont produite dans les industries de la Nouvelle-Orléans et, comme à leur habitude, en petite série ou sur commande. Plus robustes que leurs confrères artisanaux, ces fusils n’égalent pas pour autant les modèles d’avant-guerre qui disposaient d’industrie d’assemblage de pointe. Malgré tout, cela reste un choix correct pour les combattants de courte portée cherchant à faire des dégâts et peu enclins à claquer des mille et des cents dans des armes d’avant-guerre généralement hors de prix.


Baikal MP-330
( Calibre 12 / 5+1 coups )
Shotgun bon marché crée pour les administrations pénitentiaires soviétiques et les civils du bloc de l’est, le Baikal a su franchir les frontières grâce à son prix modique allié à une simplicité de fabrication telle que même un particulier peut le démonter, l’entretenir et le remonter en un tour de main (sans compter le fait qu’il est d’une fiabilité à toute épreuve). En résumé, la Kalashnikov des fusils à pompe avec les mêmes avantages et inconvénients. A noter quand même que de nombreuses industries ont sortit des accessoires pour customiser cette plateforme : chargeurs étendus, poignées & crosses tactiques etc… Une arme de polyvalente et très répandue donc, un must !

Cobray PPsh-12 2040
( Calibre 12 / 12 coups )
S’inspirant du système du Striker et de l’architecture de l’antique (et iconique) PPsh-41 (dont il reprend le look uniquement pour le folklore), le PPsh-12 est un shotgun de combat automatique au système très original et complètement mécanique ce qui lui permet de tirer n’importe quelle cartouche de calibre 12 sans perte de fiabilité ou sans nécessiter une opération de réglage, une feature qui le rend très apprécié des forces antiémeutes qui peuvent ainsi tirer des cartouches non létales en semi-auto. Il n’est cependant pas exempt de défauts tels qu’une détente très dure, une précision médiocre (à cause de son canon très court) ou la non éjection des étuis utilisés. Malgré ces défauts, il est encor aujourd’hui dans les armureries de la police de Louisiane et des chasseurs de primes.



Remington Police Special
( calibre 12 / 10+1 coups )
Comme son nom l’indique, ce shotgun compact crée pour la police a pendant longtemps équipé les patrouilleuses des flics Américains. Capable de tirer des cartouches standard en semi-auto et des munitions Less lethal en utilisant la pompe (car la pression des gazs n’est alors pas suffisante pour que la mécanique effectue un cycle complet), c’est une arme de combat bon marché mais extrêmement efficace utilisant de série un chargeur tambour de 10+1 coups (des chargeurs droits de 6+1 coups existent pour plus de versatilité). Malheureusement, le poids du chargeur déséquilibré l’arme ce qui, couplé au recul, le rend parfois difficile à manier correctement. En résumé une arme de pro qui peut faire des ravages entre les bonnes mains mais exige un utilisateur avertit.

Winchester City-killer
( Calibre 12 / 7+1 coups )
Le city-killer a été crée pour répondre à la demande croissante d’armes de défense personnelle bon marché en prévision d’une invasion Chinoise dans les années 70. C’est une arme lourde et encombrante mais très facile d’utilisation, fiable et également précise grâce à son architecture bullpup. Il n’a jamais vraiment trouvé preneur chez les forces de l’ordre mais s’est bien répandu dans le civil et sa robustesse est telle qu’il n’est pas rare dans déterrer un encore fonctionnelle des décombres d’une maison effondrée. Une arme de choix pour affronter le Wasteland donc !

Franchi SPAS-44
( Calibre 12 / 8+1 coups )
Successeur du vénérable SPAS-12, le SPAS-44 est un fusil hybride pouvant tirer en semi-auto des cartouches normales et utiliser le mécanisme à pompe pour les cartouches plus exotiques (less lethal ou magnum). Moins lourd que son prédécesseur, il était apprécié et utilisé de nombreuses forces de police et aussi des cinéastes qui le firent apparaître dans taquets de films d’action. Une arme qu’on adore donc pour son look badass mais qui, en pratique, n’est pas vraiment la meilleure de sa catégorie, tout juste un choix correct/bon, sans défauts ni qualités transcendantes.

Mossberg 790
( Calibre 12 / 10+1 coups )
En voyant que gamme star du 590 était en perte de vitesse (après 100 ans de commercialisation, quoi de plus normal…) Mossberg sortit son successeur le 790 en 2065. Avec un look classique mais une architecture perfectionnée lui permettant de proposer des performances en part avec ce qui se fait de mieux : système bullpup et double chargeur tubulaire avec sélecteur du magasin d’alimentation (permettant d’avoir 2x5 chargeurs de munitions différentes), le 790 est une armes sans fioritures, qui fait sont taf et le fait bien ! Tellement qu’il a équipé de nombreuses unités de police d’élite dans le monde entier (comme son successeur le 590 avant lui en fait).

Rheinmetall SG-42
( Calibre 12 / 16+1 coups )
Reprenant le design retro des armes allemandes de la deuxième guerre mondiales, Rheimetall a sortit en 2042 ce fusil encombrant mais élégant, tout de bois et d’acier. Malgré ses défauts évidents d’ergonomie, cela s’avère être une arme fiable et très solide, capable de résister à des épreuves qui viendraient à bout de la plupart des autres fusils du marché. De plus, sa cadence de tir à 600 coups par minute en mode full-auto lui permet d’être d’une efficacité redoutable à courte portée. Attention cependant à ne pas vider le chargeur trop vite !

Walther Auto-12
( Calibre 12 / 12+1 coups )
Première et dernière tentative de Walther sur le marché des shotgun, le Walther Auto-12 destiné à concurrencer le SG-42 a fait un assez important flop commercial. Pourtant c’est une arme dévastatrice comme le précédent dont il s’inspire et alimentée électriquement pour pouvoir tirer tout type de cartouche de calibre 12 en mode full-auto. Une arme qui aurait put tomber dans l’oubli si elle n’avait pas été achetée par l’armée Américaine pour mater en masse les soulèvements de foule au Canada lors de l’annexion de ce pays. Marche mieux avec une armure assistée mais quelqu’un de costaud peut tout à fait supporter son recul à nu.

Ares Fortress
( Calibre 12 / 22+1 coups )
Malgré une longueur légèrement exagérée, le Fortress fut un shotgun extrêmement apprécié à son époque grâce à sa capacité inédite de 22 coups et un long canon rayé lui assurant une précision jusqu’à 100 mètres avec les projectiles adaptés, inédit pour un shotgun ! Presque le premier hybride (et le dernier) entre shotgun et fusil d’assaut, il était l’arme préféré des SWAT Américains dans les années 2060 avant qu’ils ne s’en retournent à des armes plus spécialisées. En attendant, c’est devenu l’arme de chasse ultime dans les terres désolées pour la chasse au gros gibier, voir au mastodonte. Par contre, bien évidemment, qui dit recherché dit pas donné…

Kel-tec Shield-12
( Calibre 12 / 10+1 coups )
Premier shotgun à tenter le magasin hélicoïdal dans un soucis de gain de place, le Kel-tec 12 est une arme très compacte idéale pour les combat à courte portée. Il fonctionne uniquement en semi-auto et peut-être difficile à entretenir et désenrayer (sans parler de son rechargement laborieux) mais en dehors de ça il est considéré avec respect par tous les professionnels qui savent reconnaître qu’une arme ne peut pas exceller partout et que, tant qu’on lui demande un travail précis et qu’elle le fait bien, c’est le mieux qu’on puisse espérer. Une plaie pour les flics par contre car les gangsters le dissimulent facilement !

Colt Bullpup shotgun system
( Calibre 12 / 14+1 coups )
Même s’il n’a rien inventé (repompant le concept du Kel-tec KSG qui existait déjà depuis 20 ans), le Colt BSS (en abrégé) est une arme destinée aux forces de police faite pour les interventions tactiques, avec des contrôles économiques, un double magasin tubulaire et une architecture de polymères plastique le rendant très léger sans sacrifier la solidité ou le recul. Même 50 ans après sa sortie en 2027, il était toujours produit et commandable dans toutes les armureries des États-Unis (et dans tous les stocks de la police). Une vraie réussite et à jamais considérée comme le meilleur fusil à pompe à double magasin tubulaire.

AER-9 Multi-beam rifle
( Cellule à énergie / 8 coups )
Un shotgun laser ? Oui oui ça existe ! Equipé d’un système de lentilles à polarisation très complexe, ce fusil préfère envoyer des jets de petits lasers dans toutes les directions plutôt qu’un gros. L’alignement, la puissance et le nombre de jets est entièrement programmable pour être adapté à 100% à l’utilisation que veut en faire le tireur. Cependant, l’intérêt du laser étant de tirer sur une cible dans armure à courte distance, le laser entre en contradiction totale avec cet usage ce qui explique qu’il n’a jamais connu une énorme distribution, surtout qu’il est extrêmement fragile. A ne pas négliger cependant car idéal contre une armure assistée ou un ennemi à couvert, et à n’importe qu’elle distance car le laser ne perd pas de puissance ! Juste la dispersion est plus délicate à gérer.

Wattz Plasmaspread M1
( Cellule à microfusion / 15 coups )
Vous détestez vraiment quelqu’un ? Vous avez envie de vous en débarrasser mais il vous nargue depuis son armure assistée ? Plus maintenant avec le Wattz Plasmaspread M1 ! Ce fusil à plasma, certes encombrant, est un monstre de puissance à courte portée, projetant de vrais jets de plasma dans tous les sens qui peuvent brûler/fondre/calciner tout ce qui est sur leur chemin en plus d’infliger des dégâts cinétiques. Une arme interdite par la convention de Genève (à une époque ou plus personne en avait quelque chose à faire), c’est aussi une terrible arme psychologique qui a beaucoup aidé à calmer les émeutes avant la guerre… Au prix de photos gores dans les journaux le lendemain…


Armes anciennes

Winchester 1887
( Calibre 12 / 6+1 coups )

Un des premiers fusils de calibre 12 à répétition, le 1887 a connu une bonne diffusion à la fin du Far-West et jouit encore aujourd’hui d’un certain sex-appeal auprès d’Hollywood. Une arme classe et efficace bien que rustique.

Winchester M1897
( Calibre 12 / 5+1 coups )

Premier fusil à pompe de l’histoire, le 1897 était révolutionnaire pour l’époque et encore aujourd’hui il reste très efficace malgré une mécanique assez fragile et supportant mal la saleté.

Remington Model 10
( Calibre 12 / 5+1 coups )

Le premier fusil à pompe "moderne" qui a fièrement servit lors des deux guerres mondiales. Il jouissait d’une retraite bien méritée jusqu’à ce que l’apocalypse le remette à la mode.

Winchester M12 Trench
( Calibre 12 / 5+1 coups )

Crée pour concurrence le Remington 10, le M12 est un shotgun assez modern même selon les standards actuels. La version trechest travaillée pour le combat avec un heat shield et un montoir de bayonette.

Browning Auto-5
( Calibre 12 / 5+1 coups )

Né du cerveau du génial inventeur John Moses Browning, le Auto-5était une révolution à l’époque et fut produit à des millions d’exemplaires. Malgré un magasin court, c’est une arme de combat de choix.

Ithaca 37
( Calibre 12 / 4+1 coups )

Ce shotgun Américain très solide a été très utilisé par l’armée et la police au milieu du XXème siècle ; Encore aujourd’hui c’est un choix fiable pour la défense personnelle.

Mossberg 500
( Calibre 12 / 5+1 coups )

Existant en une grande variété de coloris, le mossberg 500 est un classique des shotguns, extrêmement répandu dans tous les milieux et surtout aux États-Unis.

Mossberg 500 Cruiser
( Calibre 12 / 5+1 coups )

Cette version raccourcie du mossberg équipée d’un heat shield est un des plus appréciés pour la défense de la maison car compacte et efficace à la fois. Sert aussi très bien d’ouvre portes !

Mossberg 590A1
( Calibre 12 / 8+1 coups )

Cet imposant shotgun fait d’alliages legers et de polymères est pensé pour le combat de A à Z. Doté d’une capacité très confortable et d’une versatilité très importante, il ne fera qu’une bouchée de vos opposants à moins de 30 mètres !

Remington 870 Mariner
( Calibre 12 / 8+1 coups )

Le Remington 870 a été le shotgun le plus répandu au monde. Le Mariner n’est qu’une de ses variantes, une des plus répandues utilisée à la fois par la police et les civils.

Remington 870 MCS
( Calibre 12 / 8+1 coups )

Cette version tactique du 870 a servit dans de nombreux groupes d’intervention et d’armées du monde entier. Une référence en matière de combat rapproché et pour beaucoup le meilleur de sa catégorie.

Remington 11-87
( Calibre 12 / 7+1 coups )

Bien que destiné au ball-trap au départ, le 11-87 a connu une sacrée carrière opérationnelle au sein de forces de police. C’est un fusil simple à utiliser et très efficace pour enchaîner rapidement les cartons.

HAWK 97-2
( Calibre 12 / 5+1 coups )

Un shotgun Chinois très efficace utilisé pour la gestion d’émeutes. A fait des ravages dans les tranchées d’Anchorage à l’époque, d’autant que son alimentation par chargeur permet un réapprovisionnement très rapide.

Serbu super shorty
( Calibre 12 / 2+1 coups )

Un shotgun ultra-compact fait pour se glisser facilement sous un manteau ou n’importe quel endroit exigüe. Pas très pratique pour le combat mais peut sauver la vie face à un nombre limité d’adversaires.

Benelli Nova
( Calibre 12 / 4+1 coups )

Fait pour les forces d’intervention, le Nova n’a pas rencontré un grand succès en raison de sa faible capacité, malgré son ergonomie très travaillée et appliquée. Un shotgun très agréable à prendre en main mais un peu court donc.

Franchi SPAS-12
( Calibre 12 / 8+1 coups )

Une arme iconique du cinéma et des jeux vidéos, le SPAS-12 n’a pourtant par connu une large diffusion mais c’est un préféré des raiders pour son look badass !!! Lourd et encombrant, il est par contre très solide et efficace.

Franchi SPAS-15
( Calibre 12 / 6+1 coups )

Interdit du le territoire Américain, le SPAS-15 a un potentiel destructeur colossal et a connu une large diffusion en Amérique du sud et sur le marché noir. Un must-have pour les combattants mais injustement rare.

Benelli M3T Super 90
( Calibre 12 / 7+1 coups )

Un fusil semi-auto muni d’une pompe (pour chambrer d’autres cartouches, pour la versatilité) d’une efficacité redoutable. Avec la crosse en moins, il développe un recul très fort mais devient extrêmement maniable.

Benelli M1014
( Calibre 12 / 7+1 coups )

Le M1014 est un fusil développé pour les Marines et d’une efficacité légendaire au combat. Léger, maniable et très ergonomique, c’est l’arme de combat rapproché idéale.

Cobray Streetsweeper
( Calibre 12 / 12 coups )

Un fusil Sud-Africain à la mécanique obsolète avant même sa création. Il proposait une capacité inédite à son époque mais son système de rechargement laborieux eu raison de sa carrière opérationnelle.

Saiga-12
( Calibre 12 / 8+1 coups )

Le Saiga-12 (un shotgun Russe basé sur le AK-47) est réputé come le calibre 12 semi-auto meilleur marché qu’il existe. Il est lourd et peu stable mais d’une solidité inégalable. Avec son alimentation par chargeur, il est alimenté rapidement et constitue un excellent choix tactique.

USAS-12
( Calibre 12 / 10+1 coups )

Cette arme Sud-Coréenne copiée sur le AR-15 est un vrai fusil d’assaut de calibre 12, tirant en full auto à 400 coups/minute pour une puissance destructrice inégalée ! Très incontrôlable par contre… Chargeurs tambour de 20 coups en option en plus !

Kel-Tec KSG
( Calibre 12 / 14+1 coups )

Le KSG était le premier fusil Bullpup à proposer un double magasin tubulaire pour une capacité hors norme associée à une taille riquiqui. Une vrai prouesse technique à l’époque et toujours une arme de luxe aujourd’hui.

HK CAWS
( Calibre 12 / 10+1 coups )

Resté en prototypage pendant 50 ans, il a fallu attendre 2030 et la libération des brevets pour que le CAWS voit enfin le jour. Un shotgun très intimidant, full-auto avec une lunette de visée mais très très lourd et peu pratique à utiliser à courte portée.

UTAS-15
( Calibre 12 / 14+1 coups )

Le UTAS-15 a copié le concept du KSG sans parvenir à le dépasser. C’est une arme fragile et capricieuse mais qui peut faire la différence en combat quand il marche correctement. A noter que les versions les plus récentes se débarrassent des défauts de fiabilité qui encombraient les premiers modèles.

AA-12
( Calibre 12 / 8+1 coups )

Le AA-12 a été crée pour être le shotgun du futur et à son époque il tenait ses promesse ! Magistralement équilibré, il ne développe quasiment aucun recul tout en permettant un tir en auto à 300 coups/minute. Si vous lui préférez un chargeur tambour à 20 coups (en option), rien ne vous résistera à courte portée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Armurerie des terres désolées Mar 18 Oct - 15:37

Light weapons VI
Armes légères (Carabines)



Armes modernes
Carabine manuelle artisanale
( de .22LR à 14mm / de 1 à 4 coups / De 20 à 40 ₡ )
A peu près tout le monde peut se fabriquer sa carabine artisanale avec des degrés de qualité variable. Faite à l’arrache ou pas, ce ne sont généralement pas des armes très durable, en particulier avec des gros calibres. Cependant bien que ce type d’arme soit à la portée de tout le monde (même les plus pauvres), cela reste très commun dans les terres désolées où il y a malheureusement beaucoup trop de personnes démunies ne pouvant pas se permettre d’avoir plus pour se défendre.

Carabine manuelle industrielle
( de .22LR à 14mm / de 1 à 4 coups / De 40 à 70 ₡ )
Principalement destinées à la chasse, ces carabines à canon basculant peuvent très facilement s’acheter auprès d’un armurier de Louisiane, qu’il s’agisse de modèles d’avant-guerre ou pas. En vente totalement libre et dérégulée, c’est un type d’arme très pratique pour abattre à distance un gibier moyen (ou une cible moyenne, et peu armorée…). Leur fiabilité est toujours satisfaisante et leur précision est sensée l’être également jusqu’à des portées de quelques centaines de mètres.

Carabine à répétition artisanale
( de .22LR à 14mm / de 3(+1) à 10(+1) coups / De 40 à 80 ₡ )
De temps en temps il arrive de rencontrer des artisans (ou des bricoleurs) audacieux qui essayent de proposer des systèmes d’armement à répétition avec, comme d’habitude, des résultats très variables. Une carabine artisanale dans notre monde est comme de jouer à pile ou face : le système est si simple à bien faire qu’il est tout aussi facile de le réussir que le rater. Cependant cela peut-être un outil fiable pour la chasse ou se défendre en cas de coup dur… Mais peut-être pas l’idéal pour le combat cependant…

Carabine à répétition industrielle
( de .22LR à 14mm / de 3(+1) à 10(+1) coups / De 60 à 100 ₡ )
Quand elles sont de qualité industrielle, les carabines à répétition commencent à devenir des armes de combat intéressantes (d’ailleurs, elles ont été utilisées par les combattants pendant plus d’un demi-siècle au cours de la seconde moitié du XIXème siècle). Bien qu’obsolète par rapport à des armes modernes, gardez à l’esprit que si elle tuaient bien à l’époque, elles tuent toujours aussi bien aujourd’hui à condition de ne pas être face à un gilet pare-balles, donc choisissez vos cibles et éclatez-vous ! (ou plutôt éclatez-les !).

Carabine Automatique artisanale
( de .22LR à 14mm / de 3(+1) à 10(+1) coups / De 120 à 200 ₡ )
Un vrai challenge pour les amateurs d’armes à feu, faire un système de carabine semi-automatique est un challenge conséquent mais pour autant, ce ne sont pas forcément celles qui ont la meilleure tête qui sont les meilleures ! La carabine semi-auto artisanale est l’entrée de gamme absolue pour le combat, le minimum avec quoi un combattant peut se lancer dans une bataille avec un espoir au moins raisonnable de pouvoir se défendre correctement. Même si les modèles à magasin détachables sont à privilégier dans ce cas de figure, mais les armes à magasin interne peuvent aussi faire l’affaire même si le rechargement sera plus long.

Carabine Automatique industrielle
( de .22LR à 14mm / de 3(+1) à 10(+1) coups / De 150 à 250 ₡ )
Même si aujourd’hui elles peuvent constituer des armes de combat correctes, les carabines automatiques sont, à la base, des armes de spécialistes, de soldats non combattants (génie ou tankistes par exemple). Ce sont généralement de bonnes bécanes capable de sauver votre vie sans trop forcer mais elles sont surtout destinées au combat à courte et moyenne portée, d’où le fait qu’on ne peut que vous conseiller de choisir mieux si vous le pouvez (même si, ne vous trompez pas, cela reste un choix tout à fait convenable en temps qu’arme de combat).

Winchester PLR-9
( 10mm / 9+1 coups / 250 ₡ )
Le PLR-9 est une carabine destinée au tir sur cible métallique et à la chasse. Elle propose une puissance correcte avec sa munition de 10mm et sa modulabilité la rend parfaitement adaptée aux exigences de militaires modernes malgré son système d’action un peu archaïque. Si vous avez confiance en vos capacités de tireur pour ne pas être pénalisé par sa faible cadence de tir et la longueur de son rechargement, n’hésitez pas et foncez sur cette arme qui peut être idéale pour le tir à moyenne et courte portée.

Benelli Sporter .357
( .357 Magnum / 10+1 coups / 350 ₡ )
Cette carabine Italienne à l’origine réservée aux activités sportives (et éventuellement à la chasse) s’est trouvée une nouvelle utilité en post-apocalypsia entre les mains de combattants qui apprécient d’utiliser la puissante cartouche de .357 magnum alliée à la précision d’un canon de carabine. D’un design élégant et sobre, elle est également très ergonomique et constitue un choix très apprécié pour les combattants professionnels ne voulant pas s’encombrer d’un large fusil d’assaut tout en conservant une puissance de feu létale.

Remington Gavil
( .44 magnum / 7+1 coups / 300 ₡ )
Puisque le mot "Anvil" était déjà prit, Remington a baptisé son dernier fusil à levier le "Gavil" (merci l’originalitée…). Avec un tel nom, vous l’aurez deviné, (comment ça non, ça ne veut rien dire "Gavil" ?) le Gavil est une carabine de grande puissance grâce à sa cartouche de .44 Magnum lui permettant de one-shot sans problème un être humain ou un animal de taille moyenne (pou un Yao-guai ou un écorcheur, reprenez-y vous à plusieurs fois et le loupez pas hein…). Ajoutez à ça une bonne précision et vous comprendrez que tant que vous savez ce que vous faites, le Gavil est donc un choix sûr.

Kel-Tec M46
( 5;56mm / 25+1 coups / 400 ₡ )
Cette carabine ultra tactique crée par Kel-Tec destinée la défense personnelle a connu un joli petit succès dans les années 2030. Ce n’est pas vraiment une arme de chasse (même si certains l’utilisaient pour ça) mais bien une pure arme de combat… Pour le civil… Paradoxal non ? Mais du coup, cet argument de vente a bien fonctionné lors de la guerre contre la Chine et le M46 s’est bien vendu ce qui lui a permis par la suite d’acquérir une bonne petite réputation dans les terres désolées.

FN MTC-1
( 5,56mm / 50+1 coups / 550 ₡ )
Reprenant le chargeur horizontal du P90, ce fusil à haute capacité a été présenté à la police dans les années 40 et adopté par plusieurs départements de police du pays. C’est une arme tactique très appréciée des combattants qui ont une discipline suffisamment rigoureuse pour se contenter du tir en semi-automatique. Une arme donc destinée aux professionnels et très bien considérée par ces derniers.

CZ-14 Beowolf
( 7,62mm Soviet / 30+1 coups / 250 ₡ )
Cette carabine à levier a été créée à la va-vite lors des euro-guerres pour équiper l’armée de réserve de la nouvelle Tchécoslovaquie (et par extension les pays de l’est). C’est une arme archaïque, déjà obsolète à son époque mais qui a tout de même l’avantage de la fiabilité, de la robustesse et de la simplicité d’utilisation pour permettre une certaine efficacité de combat à tous les corps d’armée. Certains exemplaires de surplus sont arrivés en Amérique où ils ont été particulièrement prisés des tireurs sportifs et des chasseurs de moyen gibier ne disposant pas d’une bourse colossale. Une parfaite arme de débutant ou de survie dans les terres désolées.

HS 2052
( 7,62mm Soviet / 40+1 coups / 400 ₡ )
Inspiré de l’arme de petit budget des Tchécoslovaques, les Croates ont choisit de développer pour leurs troupes de réserves un fusil un peu plus sophistiqué. Bien que massif, le HS 2052 est très fiable et a l’avantage de tirer en semi-auto ! Il a fait des miracles lors de la guerre contre le moyen-orient et les Euro-guerres, si bien que certains pays non en guerre contre eux en commandèrent des exemplaires pour leurs propres armées de réserve. Pas mal de stock de surplus se sont par la suite retrouvés aux États-Unis qui auraient même envisagé son adoption s’il n’avait pas été chambré en 7,62mm Soviet. Au lieu de ça, il restera entre les mains de civils qui en firent un bon usage pour se défendre dans les terres désolées après l’apocalypse.

Louisiana armory Laser musket Mk.1
( Cellule à énergie / 15 coups / 250 ₡ )
Une arme crée en Louisiane il y a une vingtaine d’années dans les industries de la nation naissante, le Laser Musket est une arme archaïque et bon marché mas diablement efficace pour qui sait l’utiliser correctement. Nécessitant de se recharger à chaque coup en tournant une manivelle, le laser musket propose une puissance et une précision assez impressionnante, même dans sa configuration de base… Ces atouts combinés à une grande adaptabilité (car de nombreux accessoires permettent de le customiser, homologués ou pas) en font un véritable succès à l’export. Le laser musket est donc à Louisiane ce que la Kalachnikov était à l’URSS.

Springfield Gauss-type device Mk.2
( 14mm / 5+1 coups / 1250 ₡ )
Considéré par beaucoup comme étant le meilleur fusil Gauss de courte et moyenne portée existant, le Mk.2 est une arme anti-blindage absolument dévastatrice. Couplant la munition déjà balèze de 14mm à l’accélération électromagnétique du Gauss, ses balles voyagent à Mach 5, soit 1715km/s, ou bien 6200km/h ! Plus rapide que certains avions de chasse donc… En revanche, à cause de la masse du projectile sa portée efficace est assez limitée et dévie de son objectif au bout de quelques centaines de mètres seulement. Néanmoins cela reste une véritable machine à perforer les blindages mêmes les plus performants et on comprend donc aisément pourquoi il était si aimé des soldats sur le front Alaskan.


Armes anciennes

Ruger 10/22
( .22LR / 10+1 coups / 80 ₡ )

Jugée par beaucoup comme la meilleure carabine de 22 de tous les temps, le 10/22 est une semi-auto alimentée par chargeur très fiable, appréciée des tireurs sportifs comme des chasseurs. Idéale pour des débutants.

Mossberg 464
( .22LR / 13+1 coups / 50 ₡ )

Une carabine à levier de bonne qualité, travaillée pour les débutants ou les chasseurs de petit gibier. Idéale pour les concours de tir ou les amateurs de cow-boy.

Hi-point 995
( 9mm / 15+1 coups / 120 ₡ )

Il s’agît d’une carabine en polymères et métal estampillé, très peu chère et destinée à l’apprentissage du tir et au tir sportif. Peut être efficace à la chasse au petit et moyen gibier ou au combat à courte distance.

Kel-Tec SUB-2000
( 9mm / 15+1 coups / 150 ₡ )

Une curieuse carabine, repliable en un petit bloc et pouvant utiliser les chargeurs de glock, beretta et de nombreux autres pistolets de 9mm. Très fragile et légère, elle est destinée à surprendre mais pas vraiment au VRAI combat.

Beretta CX4 Storm
( 9mm / 15+1 coups / 350 ₡ )

Faite de polymères plastiques ultralégers, le CX-4 est une arme de sport parfaitement adaptée au combat et souvent fournie à l’époque aux personnels militaires non combattants pour la défense personnelle. Une arme de bonne qualité quoique un peu faiblarde.

H&K USC
( .45 ACP / 10+1 coups / 400 ₡ )

Un remake civil de la mitraillette UMP, le USC est équipé d’un canon long et d’une crosse confortable pour le tir à plus longue distance et avec plus de précision, mais il est limité au coup par coup… Un choix convenable sur des humains ou des bestioles de taille moyenne.

DeLisle Rifle
( .45 ACP / 7+1 coups / 250 ₡ )

Une petite carabine Anglaise conçue pour les forces spéciales pendant la seconde guerre mondiale. Construite autour d’un silencieux intégral, elle est ultra discrète et toujours aujourd’hui très appréciée des assassins et autres membres d’opérations spéciales.

Carabine Henry
( .357 magnum / 15+1 coups / 150 ₡ )

Première carabine à répétition de l’histoire, Lincoln en aurait possédé une ! Les rééditions ultérieures sont chambrées en 10mm. Bien que très fragile, elle reste une arme extrêmement efficace encore aujourd’hui.

Rossi R92
( .357 magnum / 11+1 coups / 200 ₡ )

Cette carabine de cow-boys destinée aux collectionneurs et aux chasseurs est une arme très fiable et robuste, idéale pour abattre des cibles de taille moyenne.

M1 Carbine
( .357 magnum / 15+1 coups / 250 ₡ )

La carabine auto de l’US-Army, remasterisée pour être utilisée dans le civil avec la cartouche de .357 magnum. Il en résulte une arme fiable et stable, idéale pour la chasse comme pour le combat.

Marlin Model 1894
( .44 magnum / 10+1 coups / 250 ₡ )

Bien entendu le vrai Marlin de 1894 n’était pas chambré en .44 Magnum, mais les répliques qui l’ont suivi l’étaient pour un gain de puissance substantiel. Nous avons donc là une très bonne carabine de chasse ou d’auto-défense, à la portée convenable et à la précision appréciable.

Mare’s Leg
( .44 magnum / 6+1 coups / 350 ₡ )

Arme icônique de Steve McQueen dans une série des années 1970, le Mare’s Leg est un fusil tronqué adapté de la Winchester 1892. Produit en tant que goodies, elle reste malgré tout puissante et très maniable, idéale à courte portée.

Ruger Mini-14
( 5,56mm / 20+1 coups / 400 ₡ )

Crée comme carabine pour la police et le civil dans les années 60, le Ruger est devenu un grand classique, en particulier aux USA mais aussi à l’étranger. En résumé la carabine de 5,56mm semi-auto la plus répandue et la plus appréciée au monde.

Browning BLR
( 5,56mm / 5+1 coups / 200 ₡ )

Une carabine de chasse à levier faite avec un mécanisme relativement moderne lui permettant d’atteindre des niveaux de précision très convenables. Un bon choix pour plus ou moins tous les usages.

Kel-Tec M43
( 5,56mm / 30+1 coups / 500 ₡ )

Une carabine compacte a la configuration Bullpup et au design volontairement rétro, a connu une petite notoriété dans les milieux sportifs et de la chasse dans les années 2000.

Remington Model 7615
( 5,56mm / 10+1 coups / 400 ₡ )

Basé sur le Remington M870, le 7615 est un curieux fusil à pompe à canon rayé tirant des cartouches de 5,56 pour la longue distance. Une arme de chasse à petit et moyen gibier très intéressante, mais un peu juste pour le combat.

AR-15
( 5,56mm / 20+1 coups / 350 ₡ )

Le AR-15 fut, jusqu’à l’autorisation de vent des armes automatiques aux civils, le fusil le plus répandu aux USA. C’est la variante semi-auto du célèbre M16 et un classique Américain ce qui suffit à lui seul comme argument de vente pour les plus chauvins.

H&K SL8
( 5,56mm / 10+1 coups / 500 ₡ )

Version civile du G36 Allemand, le SL8 a tous les attributs de la Deutschekalitat et a été un fusil de chasse et de sport très respecté au cours du XIXème siècle.

Simonov SKS
( 7,62mm Soviet / 10 coups / 250 ₡ )

Crée a la toute fin de la seconde guerre mondiale, le SKS était pourtant une carabine d’exception mais son succès a été mitigé par le fameux AK-47 qui le rendait de fait obsolète le jour même de sa sortie. Elle a malgré tout été utilisé par de nombreuses guérillas et armées rouges au cours du XXème et XXIème siècle. Baïonnette pliable montée de série en prime.

Ruger Mini-30
( 7,62mm Soviet / 20+1 coups / 500 ₡ )

Une version un peu plus lourde du Ruger Mini-14, le Mini-30 tire la munition de 7,62x39mm pour une meilleure force d’arrêt. Un peu plus rare que son petit frère le Mini-14, le Ruger-30 est une arme plus destinée aux pros et très efficace avec une bonne force d’arrêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Armurerie des terres désolées Lun 31 Oct - 11:53

Colt SCAMP
( .22LR / 27+1 coups )

Un pistolet mitrailleur produit dans les années 80 qui n’a pas très bien marché. Malgré tout c’est une arme fiable et idéale pour faire plein de petits trous très vite (1000 coups par minute !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Armurerie des terres désolées
Revenir en haut Aller en bas

Armurerie des terres désolées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Armurerie des terres désolées
» Tribus des Terres Désolées
» L'Art des Terres Désolées
» Munitions des terres désolées
» Armurerie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Règlement et contexte :: Intendance-