La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Munitions des terres désolées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Munitions des terres désolées Sam 8 Aoû - 11:18


Weapon’s food
Munitions pour armes



Munitions d’armes de poing
Utilisées dans les revolvers, les pistolets, pistolets-mitrailleurs, mitraillettes et carabines, les munitions d’armes de poing ont la particularité d’être très efficaces courte portée et sur des cibles sans armures. A la différence des munitions d’armes d’épaule, Ce type de munition joue sur le diamètre du projectile plutôt que sur sa vitesse afin de causer des dégâts à l’ennemi. Cela a donc le désavantage de leur donner une moins bonne pénétration et une portée efficace beaucoup plus réduite, mais elles ne sont pas dénuées pour autant d’un intérêt tactique car elle dégagent beaucoup moins de recul que leurs homologues et une réduction de leur vélocité pour être utilisées avec un silencieux ne sous-entend qu’une perte de puissance minimale.

.22 Long Rifle (.22LR)
( 5,6x15mmR / 180J / 10₡ pour 100 )
La munition de 22 Long Rifle était une munition très utilisée avant l’apocalypse, pratique pour la chasse et le sport. Elle est un peu tombée en désuétude aujourd’hui car d’une puissance légère et d’une pénétration très mauvaise. Ceci étant, elle est extrêmement répandue et s’utilise encore comme munition anti-vermine contre les radcafard ou les rataupes par exemple. De plus, elle est très simple à fabriquer et extrêmement peu chère ce qui en fait donc une munition de choix pour l’entraînement au tir des recrues !
Armes notables : Ruger 10/22, Ruger Mk.II, American-180, Beretta 21 Bobcat, Intratec TEC-22…

.32 Automatic Colt Pistol (.32ACP)
( 7,62x17mmSR / 210J / 10₡ pour 50 )
Le .32ACP est une munition de faible puissance inventé au début du XXème siècle. Au début destiné à la police et aux militaires, elle est devenue obsolète dans les années 50 et ne servait après plus qu’à l’autodéfense. C’est une munition convenable contre un adversaire sans armure mais son manque de force d’arrêt peut la rendre délicate à utiliser contre des ennemis motivés (ou plus imposants). Ceci étant le .32ACP n’est pas à sous-estimer car ses performances sont très correctes pour une arme de secours, ou bien une mitraillette… Un bon tir groupé de .32ACP peut-être plus dévastateur que la plus imposante des munitions d’armes de poing.
Armes notables : Beretta M70, Browning 1910, Nambu type 14, Mauser C96, Beretta Tomcat, Walther PP, CZ Skorpion Vz.61…

.38 Special (.38S)
( 9,1x29mmR / 250J / 15₡ pour 50 )
La cartouche de revolver la plus utilisée au monde ! Développant peu de recul et étant facile à produire, elle est utilisée dans toutes les situations et notamment utilisée par la police pendant très longtemps. Son seul problème, c’est sa force d’arrêt basée uniquement sur la masse et le diamètre de son projectile. Développant peu d’énergie et ayant une faible vitesse (moins de 300m/s), elle est à peine suffisante pour mettre à terre un humain et clairement trop faible pour perforer un couvert, un gilet par balles ou même un cuir très épais. Heureusement, ses variantes +P+ (surchargées en poudre) corrigent ce problème en lui donnant une puissance équivalente au 9mm parabellum, mais les 38 special plus anciens ne tolèrent pas ce genre de cartouche. Un excellent choix pour la self-défense à bas coût mais clairement pas le mieux pour le combat… Encore que…
Armes notables : S&W M10, Colt Detective Special, Colt positive Police, S&W M642, Ruger GP-200, Steyr LeMat V2…

9mm Makarov (9x18mm)
( 9x18mm / 300J / 25₡ pour 50 )
Cartouche crée par le bloc de l’est dans les années 1950, le 9mm Makarov était sensé rentrer en compétition avec le 9mm parabellum… Le moins qu’on puisse dire c’est que ça n’a pas été réussit. Niveau performances balistiques, elles sont tout juste acceptables pour une cartouche de type militaire et manquent violemment de punch. Cependant cela n’a pas empêché le 9mm Makarov de connaître une distribution mondiale très importante dans les pays pauvres et du bloc communiste. L’entrée de gamme de la cartouche de guerre et définitivement pas un indispensable mais qui fera l’affaire faute de mieux.
Armes notables : Makarov PM, Fort-12, PM-63 RAK, Stechkin APS, Ots-33 Pernach, PP-19 Bizon…

4,6x30mm HK (4,6mm)
( 4,6x30mm / 500J / 50₡ pour 50 )
Crée pour rentrer en compétition avec le 5,7mm FN en tant que cartouche de PDW pour l’OTAN le 4,6mm n’a jamais rencontré de succès ailleurs que dans la Bundeswehr. En raison de son petit calibre, elle dispose de très bonnes facultés de pénétration mais sa force d’arrêt minable pour une arme militaire a toujours fortement limité son usage pratique. Une cartouche qui aurait donc été oubliée si elle n’avait pas été à la base de l’excellent MP7A1 que beaucoup se sont arrachés. Quelques armes furent chambrées dans ce calibre à postériori mais d’une manière générale, en dehors du MP7, peu d’armes l’utilisent.
Armes notables : HK MP7…

5,7x28mm FN (5,7mm)
( 5,7x28mm / 550J / 50₡ pour 50 )
Une munition très spéciale crée dans les années 1990 pour les armes de défense personnelles (PM et mitraillettes), le 5,7mm est une munition de guerre sans grand pouvoir d’arrêt mais misant tout sur sa pénétration. Produisant peu de recul, elle autorise des tirs groupés rapides d’une très grande précision. Capable également de perforer des gilets pare-balles comme du beurre, le 5,7mm a en revanche la particularité d’exploser au contact d’un matériau dur (os, murs, bois etc) ce qui permet d’éviter les risques de dommages collatéraux liés à la surpénetration, du pain béni pour les policiers donc ! Surtout réservées aux unités d’élites d’avant-guerre, c’est au aujourd’hui une munition très rare et difficile à manufacturer ce qui explique son prix très élevé.
Armes notables : FN Five-Seven, FN P90…

7,65x25mm Tokarev (7,65mm TT)
( 7,65x25mm / 550J / 25₡ pour 50 )
Crée dans les années 20 dans le bloc soviétique, le 7,65mm Tokarev est la première cartouche de guerre vraiment sérieuse dans sa catégorie. Bien que de calibre modeste, le 7,65mm balance un punch qui était très important pour l’époque (et le reste même aujourd’hui car équivalent au 9mm, voire parfois supérieur). La décision de l’abandonner dans l’armée rouge pour le 9mm Makarov moins puissant est toujours restée un mystère mais cela a autorisé tous les surplus soviétiques de la seconde guerre mondiale d’inonder le marché mondial avec cette cartouche qui avait encore de belles années devant elle avec la guerre du vietnam et autres conflits entre petits pays au cours des XXèmes et XXIèmes siècles. Bien que rustique, c’est un choix très correct aujourd’hui encore et surtout très économique en raison de sa simplicité de fabrication.
Armes notables : Tokarev TT-33, CZ-52, PPsh-41, PPS-43, Norinco type 85…

9mm Parabellum Luger (9x19mm)
( 9x19mm / 600J / 30₡ pour 50 )
Crée en 1908 pour aller avec le Luger Allemand P08, le 9mm a véritablement décollé après la seconde guerre mondiale où on s’est rendu compte qu’il s’agissait de la meilleure cartouche d’arme de poing au monde. Devenu le standard de l’OTAN depuis sa création et jusqu’à sa dissolution après les euro-guerres, le 9mm se trouve partout dans le monde et est probablement la cartouche la plus facilement trouvable avec le 22 long rifle. C’est une cartouche bien équilibrée, faisant des dégâts assez honorables. Un peu faiblarde face à des gilets pare-balles, elle fait très bien l’affaire face à des êtres humains ou des animaux de la même taille, surtout en cas de tir soutenu.
Armes notables : Beretta 92FS, Taurus Explorer, Glock 17, Sig P226R, H&K USP, Intratec TEC-9, H&K MP5, Beretta MP12, IMI UZI…

.45 Automatic Colt Pistol (.45 ACP)
( 11,43x23mm / 500J / 35₡ pour 50 )
Le .45ACP est un classique Américain crée pour être chambré dans le meilleur pistolet de l’histoire : le Colt M1911 (aussi appelé Colt .45). Pour l’époque, le .45ACP était révolutionnaire et une des cartouches les plus puissantes au monde ! Mais aujourd’hui…. Meh… Disons que la cartouche est devenue un peu obsolète et ce pour les mêmes raisons que les militaires l’ont laissé tombé passé les années 80 : la cartouche ne compte que sur son fort diamètre et son poids important pour causer des dégâts et par conséquent, elle est lente, produit beaucoup de recul et prend plus de place dans un chargeur. Une conséquence positive est le fait qu’elle est subsonique de base et donc la cartouche idéale pour un silencieux ! Mais sa pénétration est pathétique. Attention en revanche à ses dégâts à la chair ! le .45ACP a peut être vieilli mais il est toujours aussi ravageur…
Armes notables : Colt M1911A1, Colt 1917, Sig P220, H&K Mk.23, Colt Manhunter, Walther P70, Ingram MAC-10, GIAT PM1, Thompson M1A1, H&K UMP…

10mm automatic (10mm)
( 10x25mm / 900J / 40₡ pour 50 )
A l’origine, le 10mm a été crée dans les années 80 à la demande du FBI qui voulait une cartouche plus puissante que le 9mm standard. Finalement jugée trop puissante pour un usage policier, le 0mm est resté au placard jusque dans les années 2040 où on s’est aperçu que le 9mm était devenu incapable de percer les protections militaires standard. C’est une cartouche très puissante, générant un recul hallucinant dans une arme mal équilibrée, mais à l’efficacité dévastatrice. Devenu le standard militaire avant la guerre, c’est une cartouche qui se trouve assez facilement dans les terres désolées mais reste chère à cause de la difficulté (certes relative) à la produire.
Armes notables : Glock 20, Browning FNP-10, Ares Predator, Zephyr Model I, Bren Ten, Beretta 23R, H&K MP10US, H&K MP5/10…

.357 Smith & Wesson Magnum (.357 Magnum)
( 9,1x33Rmm / 750J / 40₡ pour 25 )
A son époque, le .357 Magnum était la cartouche la plus puissante au monde. Elle n’a pas gardé ce titre très longtemps mais cela ne l’a pas empêché de connaître un joli succès au niveau mondial car c’est une cartouche de revolver puissante mais bien équilibrée, produisant un recul important sans être insurmontable. A l’époque, beaucoup de policiers l’ont utilisé en raison de son fort pouvoir d’arrêt, capable de mettre hors circuit n’importe quel être humain normalement constitué et quel que soit le poing d’impact. Une superbe cartouche à tous points de vue, il ne vous faudra juste que quelques cartouches supplémentaires pour venir à bout d’un ennemi de plus grande taille.
Armes notables : IMI Desert Eagle Mk.I, H&K GEIND, Matheba Whisper, Colt SAA, Manurhin MR-73, Colt Python, Taurus M608…

44 Remington Magnum (.44 Magnum)
( 10,9x33mmR / 1500J / 50₡ pour 25 )
D’après Clint Eastwood, la cartouche la plus puissante au monde ! Rendue célèbre par Dirty Harry, le 44 Magnum est une cartouche de chasse et de compétition sans aucune prétention à vocation militaire ou tactique. Elle est rarement utilisée contre les humains mais facile de savoir que ses effets seraient dévastateurs ! Capable de sécher un cerf ou un sanglier en pleine course, le 44 Magnum est impressionnant de puissance et probablement ce que l’homme a fait de plus puissant sans tomber dans l’excès de puissance ridicule qui va vous faire tomber sur le derrière à chaque fois que vous presserez la détente.
Armes notables : S&W M29, IMI Desert Eagle Mk.VII, Taurus M44, S&W M629, AMT Automag .44…

.50 Action Express (.50 AE)
( 12,7x33mm / 2000J / 50₡ pour 20 )
Affectueusement surnommé "La grosse Bertha" par certains tireurs, le .50AE est un monstre de puissance et la cartouche la plus dévastatrice pouvant être tirée à l’aide d’un pistolet. D’une puissance colossale de 2000J (plus qu’une cartouche d’AK-47 !) et d’un diamètre très important, le 50 Action Express fait de très gros trous très vilains et arrache tellement de bidoche qu’il tout à fait sectionner (au moins partiellement)un membre humain avec le bon point d’entrée. En pratique jamais utilisé par aucune police ou armée du monde, ce n’est qu’après l’apocalypse quand les grands prédateurs se sont fait plus nombreux qu’on a commencé à apprécier sa juste valeur pour la chasse au gros ou la défense contre des Yao Guai par exemple. En un mot comme en cent, un monstre… De recul également ! Pas pour les petits bras tout ça…
Armes notables : MRI Desert Eagle Mk.XIX, AMT Automag V…

.454 Casull Magnum (.454 Casull)
( 11,5x35mmR / 2500J / 75₡ pour 25 )
Plus ancienne encore que le 44 Magnum, le 454 Casull a été crée dans les années 50 mais il a fallut attendre les années 80 pour qu’un constructeur (le Brésilien Taurus) ne daigne construire une arme capable de chambrer ce calibre ! C’est une cartouche dévastatrice, uniquement tirée dans les revolvers et certainement le maximum qu’on trouve dans les mains des professionnels qui le trouvent très équilibré pour la chasse au gros sans être excessivement incontrôlable. Il va sans dire donc que les êtres humains n’aiment pas DU TOUT se manger une balle de ce calibre…
Armes notables : Taurus raging Bull, Ruger Super Redhawk, Mateba Autorevolver…

.500 Smith & Wesson Magnum (.500 Magnum)
( 12,7x41mmSR / 4000J / 100₡ pour 20 )
Plus une prouesse technique qu’un calibre vraiment utile dans quelque situation que ce soit, le 500 est probablement la cartouche d’arme de poing la plus dévastatrice au monde, seulement surpassée par le 14mm qui, lui au moins, à l’excuse d’être réservé à l’usage spécial de la perforation de blindages. Une seule boîte coûte une moitié de salaire mais au moins avec, vous êtes assuré de ne pas avoir à tirer plusieurs fois, même des griffemorts se sont vus bien amochés par une seule balle de ce calibre ! Développant un recul abominable même pour les tireurs confirmés, le .500 exige beaucoup de force, de doigté et de patience pour être dompté mais c’est assurément un vrai canon de poche capable de sécher les adversaires les plus retors. Aucune utilité tactique pour la police ou l’armée mais est-ce que c’est vraiment l’important ? La perspective de transformer vos adversaires en viande hâchée en un seul tir est plus intéressante non ?!
Armes notables : S&W M500, Taurus Raging Bull 500…

14mm SIG (14mm)
( 14x35mm / 6500J / 200₡ pour 10 )
Quand l’armée Américaine a déployé les premières armures assistées, la firme Suisse Sig Sauer a vu une formidable opportunité de proposer un calibre d’arme Semi-automatique capable de percer les blindages des dites armures avec une petite pointe d’explosif pour achever d’infliger des dégâts horribles. Il en résulte une cartouche d’une puissance effroyable mais très habillement désignée pour percer les blindages les plus forts, même les véhicules blindés léger ne sont pas à l’abri du 14mm ! Bien sur, le recul abominable qu’il dégage limite son efficacité et sa cadence de tir dans les mains d’un soldat normal, mais un cyborg ou un porteur d’exosquelette peut tout à fait lui trouver une utilité. Depuis l’apocalypse, c’est la cartouche préférée pour la chasse aux grands nuisibles tels que les griffemorts ou Yao Guai dont les têtes explosent comme des pastèques avec une seule de ces balles diaboliquement chères et rares.
Armes notables : SIG P240, Ares Fury 1.0, Remington Buzzsaw…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org

Munitions des terres désolées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Munitions des terres désolées
» Tribus des Terres Désolées
» L'Art des Terres Désolées
» Armurerie des terres désolées
» Qu'est ce qu'on va s'ennuyer en Terres Immortelles...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Règlement et contexte :: Intendance-