RechercherAccueilS'enregistrerConnexion
-37%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur la Trottinette électrique GoRide Pro – Larges roues ...
219.99 € 349.99 €
Voir le deal

Partagez

Jesse Darko - Viser, tirer, encaisser.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jesse Darko
1

1

1

1

1

1

1

Jesse Darko

https://fallouttowrpg.forumactif.org/t545-modele-de-fiche-de-presentation
https://fallouttowrpg.forumactif.org/t550-john-doe-exemple
MessageSujet: Jesse Darko - Viser, tirer, encaisser. Jesse Darko - Viser, tirer, encaisser. Icon_minitime1Mar 11 Juin - 14:14

Jesse Darko



Wanted man



Pseudo Discord : Vault#0666
Multi-comptes : Non
Sexe : Masculin
Âge : 55 ans
Lieu de naissance : Institut
Race : Synthétique chasseur
Métier : Chasseur de primes
Objectif de vie : Survivre


DESCRIPTION



Physique: Homme de forte carrure, Jesse mesure 1M95 pour 87 kilos. Son visage anguleux n'invite pas beaucoup à la conversation et est surmonté d'une chevelure ébouriffée en permanence. Il est également affublé d'une barbe de trois jours qui ne pousse jamais en raison de son statut de synthétique, et ses yeux sont d'un ambre profond. Il dissimule la plupart du temps sa musculature avec une tenue semblable à celles des anciens commissaires de police des années 50, notamment de par ses holsters placés sous ses bras.

Concernant son aura, Jesse renvoie celle d'un voyageur solitaire et apathique que l'on aurait pas envie d'approcher. Sa démarche est lente et automatique, peut-être une conséquence de sa véritable identité. Son corps comporte quelques petites cicatrices, des griffures au niveau des bras, du flanc et du cou notamment mais rien de vraiment notable. Sûrement des conséquences des nombreux combats qu'il a pu mener par le passé. Fait notable, Jesse a une voix très grave et gutturale. Comme si elle provenait d'une radio de l'ancien monde. La dégaine typique du voyageur sombre et torturé donc.

Caractère (150 mots) : Comme il est simple à deviner, Jesse parle peu. Il n'est pas avenant, ne semble pas accorder la moindre importance à quiconque et n'exprime aucune émotion de prime abord. Après tout, l'homme ne se trouve que très rarement en présence d'autres personnes, se contentant la plupart du temps de décrocher un contrat avant de disparaître aussitôt. D'un cynisme à toute épreuve, l'homme a depuis longtemps abandonné tout optimisme et se contente bien souvent d'observer le monde brûler plus qu'il ne l'est déjà. Jesse n'est pas du genre à agir hors de ses obligations contractuelles et n'a rien d'un justicier, chose de toute manière rare dans les terres désolées. Le synthétique est également d'un pragmatisme absolu et ne se contente souvent que du nécessaire, visant le profit au détriment du reste. Sa longue vie lui a permis d'apprendre de ses nombreuses erreurs et de tirer profit des situations les plus périlleuses.

Mais malgré ce portrait peu avenant, le chasseur n'est pas une coquille vide de toute émotion et de toute empathie. En effet, Jesse apporte beaucoup d'importance au libre arbitre et à la liberté en général. Son passé de chasseur à la solde de l'institut y est sûrement pour beaucoup, et l'a amené à vivre de son propre chef à compter du jour ou le synthétique s'est enfui. Aussi, il ne porte aucun jugement sur les autres races, qu'il s'agisse de goules, synthétiques ou super mutants. Chaque espèce tente de survivre ici et loin de lui l'idée de s'y opposer. Jesse a d'ailleurs tendance a mieux s'entendre avec les super mutants pour une raison qu'il ignore. A noter que derrière ses airs, Jesse peut se montrer assez vif d'esprit.

Centres d'intérêts : Les armes, le silence.

Vie relationnelle et affective : Aucune.

Famille : Aucune.

Santé : Bonne santé, son statut synthétique le dispense de nombreuses obligations humaines.

Histoire: Jesse est né en laboratoire, comme tous ses confrères synthétiques. Mais contrairement à ceux-ci, ce dernier était... spécial. En effet, Jesse est l'un des tout premiers chasseurs de 3e génération ayant vu le jour. Des synthétiques créés dans le seul but d'être des machines à tuer, parcourant le commonwealth et plus encore à la recherche de synthétiques en fuite peu importe ce qui se dresserait sur leur chemin. Et Jesse faisait partie de ceux-là.

Et Jesse fut l'un des tout meilleurs chasseurs que connu l'institut au fil de son existence. Diablement efficace, brutal tout en ne laissant aucune trace derrière lui, le chasseur savait parfaitement accomplir le devoir pour lequel il avait été créé. Plus d'une centaine de fuyards furent raccompagnés à l'institut grâce à son aide, intacts dans la très grande majorité des cas. Ce qui ne fut souvent pas le cas des malheureux sur son chemin, en particulier les agents du réseau du rail. Jesse tuait tout le monde sans distinctions, parce qu'il ne savait faire que ça...

Néanmoins, au fil des années, le synthétique fut amené à se remettre peu à peu en question. Fait de chair et de sang, synthétiques certes, mais bel et bien de composition proche de celle d'une personne vivante, Jesse eut de plus en plus de doutes. Agissait-il par obligation ou par dépit ? Avait-il un programme, quelque chose l'empêchant d'agir autrement que de ce pour quoi il fut conçu par ses pères ? Au fur à mesure que le synthétique considéra ses questionnements, celui-ci commença à acquérir une conscience de lui. Malheureusement, cela ne fut pas assez pour déclencher une véritable étincelle de lucidité chez lui. Peut-être par confort, ou par peur, le synthétique resta à l'institut. Ou pouvait-il aller s'il décidait de s'en séparer ? En plus d'être pourchassé, il n'en récolterait sûrement aucun bénéfice. Et c'est précisément ce mode de pensée qui le précipita droit dans une situation qu'il regrettera sûrement toute sa vie.

Au cours d'une banale mission de récupération, ou il fut lancé à la poursuite d'une synthétique de troisième génération en fuite depuis peu, Jesse ressentit pour la première fois un semblant d'émotion... "l'amour". Ou du moins ce qui s'en rapprochait. Le chasseur n'était pas très démonstratif et ne s'adonnait pas au sexe ou aux papouilles, mais la synthétique qu'il fut chargé de retrouver provoqua une étrange sensation en lui. En sa présence, Jesse se sentait en paix. Une simple présence, une simple personne pouvait donc le mettre dans cet état. Ce seul fait fit renoncer le chasseur à sa mission, si bien qu'il cacha sa bien aimée en prétextant avoir perdu sa trace auprès de l'institut. Ce fut la première et dernière fois qu'il fit preuve de naïveté.

Car l'institut n'abandonnait pas pour la simple raison que l'on perdait la trace d'un synthétique. L'affaire fut confiée à un autre chasseur, le mauvais chasseur. W5-77. Un chasseur tout aussi efficace, mais nettement plus... radical. Celui-ci avait la fâcheuse habitude d'exécuter les synthétiques qu'il était chargé de retrouver, avec un succès plutôt régulier. C'est donc sans surprises qu'un beau matin, ce dernier se pointa à l'institut, la tête de la jeune femme en main. Jesse ne connaissait même pas son nom, mais ce qu'il ressentit en assistant au spectacle était tout à fait réel. Une réelle tristesse, un choc peut-être. Le chasseur était incapable d'y placer des mots. Et si son stoïcisme ne le quittait jamais, la colère vint très vite le gagner pour la seule et unique fois de son existence, alors qu'il abattit son arme sur le front de son collègue, explosant sa boîte crânienne pour répandre son contenu sur les murs blancs du souterrain. Ce geste marqua pour lui une cavale sans fin, alors qu'il quitta l'institut pour ne jamais revenir en arrière. Il ne lui restait plus qu'à errer dans les terres désolés...

Mais l'ironisme de la situation ne s'arrêta pas la. Sans aucun autre talent que le meurtre, et sans vraiment savoir quoi faire d'autre, l'ex-chasseur décida d'offrir ses services à autrui en tant que chasseur de primes. Il suffisait de désigner une cible moyennant finances, même faibles, et l'homme se mettait au travail. Une vie bien plus proche de celle qu'il menait à l'institut qu'il ne l'aurait pensé.

De nos jours, Jesse a quitté l'institut depuis 10 ans. Son long voyage et son avancée vers le sud l'ont mené aux abords de Fondation, un endroit dont il a pu entendre parler de nombreuses fois à mesure qu'il en approchait... et peut-être l'occasion pour lui de proposer ses services, ou de commencer une nouvelle vie. Qui sait ce que l'avenir lui réservait.

SPECIAL :

S 3
P 6
E 3
C 1
I 4
A 10
L 1


Perks:

Insaisissable (10 agi)
Sens aiguisés (2 per)
Guérison (3 end)

Equipement de départ: (1000 capsules à répartir)

Couteau de combat (80₡)
Smith & Wesson M29 (175₡)
Mauser Gewehr 98 (500₡)



DERRIÈRE LE PERSONNAGE




Pseudo : Vault
Âge : 19 ans
Disponibilités : Souvent
Quelque chose à ajouter ? : Fallout new vegas est mon jeu préféré de tous les temps (Qui s'en fout)
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Le superviseur
1

1

1

1

1

1

1

Admin
Le superviseur

https://fallouttowrpg.forumactif.org/t545-modele-de-fiche-de-presentation
https://fallouttowrpg.forumactif.org/t550-john-doe-exemple
MessageSujet: Re: Jesse Darko - Viser, tirer, encaisser. Jesse Darko - Viser, tirer, encaisser. Icon_minitime1Mar 11 Juin - 19:09
C'est presque parfait ! Razz Il y a quelques fautes d'orthographe mineures et une erreur au niveau de l'équipement : impossible de choisir un item de rareté autre que commun ou curieux au début, donc le Ruger Super Warhawk est hors jeu dsl, il faudra choisir autre chose :/
Je laisse ta fiche déverouillée pour procéder aux corrections mais inutile de retardeer davantage l'inévitable, tu es donc
Jesse Darko - Viser, tirer, encaisser. 1540196745-certified-valide
Bonne chasse à la prime dans le Wasteland ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Jesse Darko - Viser, tirer, encaisser.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Registre des Survivants :: Présentations Validées-