RechercherAccueilS'enregistrerConnexion
-20%
Le deal à ne pas rater :
Balance Connectée Wifi & Bluetooth Withings Body
47.99 € 59.95 €
Voir le deal

Partagez

Jack O'Connor - jeune vaurien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jack O'Connor
2

3

4

5

4

7

3

Jack O'Connor

https://fallouttowrpg.forumactif.org/t545-modele-de-fiche-de-presentation
https://fallouttowrpg.forumactif.org/t550-john-doe-exemple
MessageSujet: Jack O'Connor - jeune vaurien Jack O'Connor - jeune vaurien Icon_minitime1Mer 31 Oct - 9:35

NOM COMPLET



IDENTITÉ



Pseudo Discord : Houndfoxie
Multi-comptes : Xiang Lin
Sexe : Masculin
ge : 12 ans (âge biologique), Né le 26 Mai 2275
Lieu de naissance : Fondation, Texas
Race : Humain, Caucasien
Métier : Nomade hors-la-loi / Journalier
Objectif de vie : Rendre le monde plus juste


DESCRIPTION



Physique : Jeune garçon de douze ans, Jack est un garçon svelte et plutôt mince. Sa musculature est de taille moyenne tandis que sa taille est très légèrement petite pour son âge, pouvant facilement le faire passer pour un ou deux ans plus jeune que ce qu’il est réellement, et ce malgré le fait que les traits de son visage lui donnent une apparente maturité qu’il ne possède pas encore forcément.
Il arbore une jolie tignasse blonde généralement coiffés en mi-long, lui retombant de tous les côtés de la tête (quand ils ne décident pas de partir en boucles dans tous les sens, ça dépend du réveil en fait…) ainsi que des yeux d’un vert profond. Il est étonnamment bien conservé pour un survivant du wasteland et arbore un minois plutôt joli quand il n’est pas parsemé de boutons d’acnée ingrats. Il possède une voix encore très aiguë, due à la mue qui n’a pas encore fait son office et d’une manière générale, des traits enfantins encore fortement persistants.
Pour ce qui est des vêtements, il est souvent habillé d’une manière reflétant la classe sociale ouvrière dont il est issue : des vêtements pas forcément élégants mais fonctionnels et bien conservés pour le Wasteland. Même s’il est né avec une cuillère en argent dans la bouche, il a fait sa transition vers la vie de nomade sans le sou et même s’il déteste cela, il lui arrive de ne pas être de toute première fraîcheur (et ses vêtements non plus) même si jamais, oh grand jamais ! Il ne laissera son hygiène totalement péricliter.


Caractère : Bien qu’à l’origine de nature calme et réfléchie, le séjour de Jack au sein du camp de nomades hors-la-loi auquel il appartient aujourd’hui l’a quelque peu dévergondé. Même Si on ne peut pas renier d’un calquement de doigts son caractères, le garçon est désormais un peu plus impulsif et spontané dans ses actions (Il faut dire aussi que les hormones n’aident pas !). Par contre, même s’il tente d’exercer une certaine retenue, il peut vite être submergé par les émotions intenses et donc d’une manière générale, il a souvent du mal à être maître de ses émotions quelles qu'elles soient (colère, peur, tristesse, joie etc…).
Sa seconde caractéristique majeure, c'est aussi la loyauté. Jack était autrefois un enfant dévoué à sa famille mais maintenant que son seul et unique frère l’a trahit, c’est à sa bande que va sa loyauté. A cause de cela il n'est pas le plus doué pour ce qui est de mesurer les conséquences de ses actions tant qu'elles vont dans l'intérêt qu'il considère être juste ou bénéficiaire à sa famille d’adoption (même s’il lui est arrivé à s’opposer à des actions qu’il n’estimait pas très catholiques…). Pour ces raisons, il n'est pas sans morale et même si la violence n'est pas pour lui un sujet tabou, il la voit plus comme une solution de dernier recours que comme un vrai moyen de parvenir à ses fins.
Pour finir, c'est aussi un gamin philosophe. Inculqué dès son arrivé dans la bande aux valeurs du marxisme léniniste, il a pleinement intégré le contraste entre son ancienne vie de Bourgeois et la réalité du commun du Wasteland. Cependant, il possède pourtant suffisamment de recul pour s’être questionné sur le bien-fondé des méthodes de sa cause (même s’il est convaincu du bien-fondé de ses objectifs de prendre aux riches pour donner aux pauvres). Bien entendu, pour rien au monde il ne remettrait en cause le parti, mais il a commencé à se demander si une approche plus diplomatique et pacifiste ne serait pas la voie pour transformer la société…
Une dernière chose potentiellement problématique : il n’a jamais révélé à sa bande ses origines de fils de baron de la mafia. Sa plus grand peur serait d’être rejeté en raison de sa naissance “noble” et il est en dette du chef de la bande pour ça : l’ayant sauvé d’une bande d’assassins, il est le seul à connaître son secret, s’assurant ainsi de l’obéissance de Jack par une combinaison de loyauté et de pression.


Centres d'intérêts : jouer avec les autres gamins de sa bande, apprendre à tirer, jouer du violon, aller à la messe.

Vie relationnelle et affective : célibataire, mais il a un faible pour Gabrielle dans le camp...
Famille : Un frère aîné (cadet en vrai) qui a juré de le tuer

Santé : Il apprécie de fumer de temps en temps une cigarette en cachette. En dehors de ça c'est la pleine forme !

Histoire : Le jeune blondinet qu'est devenu Jack en grandissant est né à Sans Francisco en 2275. Très faible à la naissance, il passa une petite enfance maladive, toujours à deux doigts de la mort. Mais heureusement, ses parents appartenaient à l'élite de la ville et grâce à leur fortune, Jack put bénéficier des meilleurs soins disponibles dans le monde post-apocalyptique. Malheureusement ce n'était pas suffisant : à mesure qu'il grandissait, le petit Jack s'affaiblissait et alors qu'il semblait condamné, un médecin venu de la côte est posa un diagnostic (mucoviscidose) et fit une proposition à ses parents : financer l'ouverture d'un laboratoire top-secret en échange de la vie de Jack.
N'ayant plus rien à perdre et sachant leur fils de toute façon condamné s'ils ne faisaient rien, les O'Connor acceptèrent et Jack fut placé dans un caisson d'hibernation le temps que ce laboratoire soit construit, c'était en 2284. Neuf ans plus tard, Jack se réveilla, sans plus aucun signe de la maladie en lui et totalement guéri, avec des parents qui avaient vieilli et maintenant un petit frère qui était devenu son aîné. Même si son existence était en réalité démarrée depuis longtemps, sa vie débuta vraiment ce jour là.

Enfin débarrassé de cette maladie génétique pourtant réputée incurable, Jack put aller à l'école avec d'autres enfants (la meilleure école de la ville) et se découvrir une passion pour la musique. Il grandit comme un enfant choyé par des parents qui ne lui refusaient rien malgré une éducation stricte et exigeante. Néanmoins les choses se passèrent plus mal avec son frère, qui bien que plus âgé que lui biologiquement, était son cadet à l'état civil, et donc pas héritier de l'entreprise familiale. Son frère détesta toujours Jack pour cela malgré les efforts du garçon pour se réconcilier avec lui.

Pour ce qui fut de l'éducation, tandis que sa mère était plus intéressée par les progrès musicaux de son fils, son père lui plaçait plus d'importance dans l'éducation générale. Jack passa une bonne partie de son enfance à s'instruire et s'améliorer, régalant autant sa mère que son père par ses progrès au violon et au piano. Dans le même temps, en temps qu’Irlandais, les O’Connor étaient également des croyants très pratiquants et pour celà, Jack fut également élevé dans la crainte et la reconnaissance du travail de dieu (confession catholique)

Cependant, ce ne fut qu'à 10 ans que sa “véritable” éducation commença… Francis O'Connor, le père de Jack, lui expliqua un jour en quoi consistait son business et l'origine de toute sa fortune : le crime. Francis était à la tête de la plus grande mafia de la région et, à son époque, il fut responsable d'une grande partie du développement économique de la ville… Mais aussi de la majorité des crimes qui se passaient en dehors de celle-ci. Jack fut horrifié de l'apprendre mais Francis ne se laissa pas désarçonner, expliquant à son garçon que le tâche de reprendre le “business familial” lui reviendrait un jour, qu'il le veuille ou non. Jack fut donc introduit au monde du crime dès son plus jeune âge et il détestait cela, et malgré les efforts de son père pour légaliser son business, cela restait une entreprise mafieuse et il se réfugia un peu plus vers la douceur de sa mère et ses cours de musique pour oublier l'horrible business dont il se rendait (ou du moins rendrait un jour) complice.

Son éducation passa donc à des choses plus terre à terre : comment manager économiquement un empire du jeu et de la prostitution, comment intimider des gens de toutes origines sociales, comment inspirer le respect… Mais Jack était trop doux, trop gentil et aussi beaucoup trop lâche pour en faire un bon élève. Finalement, l'homme finit par jeter l'éponge et confia les rênes de l'entreprise à son cadet qui fut ravi d'être enfin reconnu tandis que Jack laissait derrière lui l'idée d'arpenter ce monde sale.

La vie suivit donc son court encore quelques temps, et Gabriel, le frère de Jack faisait du bon boulot du haut de ses 18 ans… Du trop bon boulot d'ailleurs, et en même temps qu'il se lançait dans la politique, il rendit plus lucratives encore les activités illégales de son père, au grand dam de sa mère qui souhaitait, comme Jack, que la famille se distance de ces activités illégales.

Les choses se bouleversèrent donc le jour où le père de Jack décéda, abattu en pleine rue alors qu'il faisait ses courses. Pour la première fois, l'ensemble de la famille fut réunie, même si c'était dans la tristesse. Cependant, maintenant que le père était mort, cela signifiait aussi que Jack devait de nouveau hériter et que sa mère serait sa régente. Fou de rage, le frère de Jack regarda impuissant sa mère et son frère commencer à transformer le business familial en affaire légitime… Mais c’était sans compter sur son absence totale de sens moral…

Un jour donc, la mère de Jack fut assassinée pendant qu'il était à l'école et une tentative de meurtre ratée se produisit contre le frère de Jack. Dans les heures qui suivirent, ce dernier exposa l'ensemble du business illégal de la famille à la presse et fit porter le chapeau à Jack, l'accusant d'avoir tué leur mère et tenté de l'assassiner lui. Bien que la conspiration soit grosse comme une maison, les soutiens politiques et mafieux de Gabriel le rendaient imbattable par Jack et contraint, le garçon prit la fuite avant d'être arrêté pour meurtre et malencontreusement suicidé dans les geôles de la police.

Apportant une contribution financière, il fut accepté dans un groupe nomade qui parcourait tous les anciens usa, ne restant jamais très longtemps au même endroit. Le choc de la campagne et de la vie en nomade fut rude pour le jeune Jack jusque là habitué à dormir dans des draps en argent. Ses jérémiades ne lui firent pas que des amis dans un premier temps et son refus de participer à des tâches ménagères qu'il considérait comme dégradantes lui valurent quelques coups de pied au cul de la part des adultes du groupe. Néanmoins, après quelques mois passés à partager leur existence, Jack se prit d'affection pour ces gens et leur mode de vie insouciant à défaut d'être confortable.

Moins d'un an après son intégration, Jack était désormais considéré comme un membre à part entière du groupe et élevé avec autant de soin que n'importe lequel des rejetons des autres nomades. Il se fit également des amis de son âge dans ce petit groupe et y trouva au final une véritable famille de substitution, à défaut de celle qui tentait désormais de le tuer… Mais la vie de nomade n'étant pas facile, le recours à des méthodes plus "hors-la-loi" était aussi autorisé et même encouragé pour mieux contribuer à la vie du camp. Dans un premier temps horrifié, Jack apprit cependant à mettre de l’eau dans son vin en réalisant qu’au final, le crime était une réalité dans ce monde à quelque niveau de la société que ce soit. Et puis il y avait tout de même un immense fossé entre voler quelques capsules pour se nourrir et extorquer un honnête marchand pour s’enrichir ! Jack compromis donc avec sa morale, demandant au seigneur de le pardonner chaque soir.

En seulement quelques mois passé au côté de ces nomades, Jack était devenu un vrai petit monte-en-l’air, particulièrement doué pour s’accaparer le contenu de poches qui n’étaient pas les siennes et user de son joli minois pour s’en tirer à bon compte quand il était pris la main dans le sac. Mais dans le même temps, il était aussi devenu plus travailleur qu’il ne l’était par le passé, ne rechignant plus désormais à réaliser les tâches ingrates pour le campement ou même contre salaire dans les fermes des environs.

Après un an de ce train de vie cependant, les choses furent amenées à changer puisque la femme du chef de la caravane tomba malade. Légèrement irradiée, elle avait attrapé un cancer en train de se métastasé et même si les traitements pour ce genre de maladie existent, ils ont la particularité de rester abominablement chers. L’intégralité des membres de la caravane se mobilisèrent pour tenter de payer le traitement, mais sans succès. Après une longue agonie, elle décéda sans jamais recevoir de soins de la part des médecins de la ville, qui demandaient toujours plus à ces gens du voyage, universellement méprisés. Fou de chagrin, le chef de la caravane ainsi que la plupart des membres changèrent alors de doctrine : puisque personne n'était prêt à les accepter malgré tous leurs efforts, autant ne plus en faire.

A partir de ce jour, les moyens de subsistance de la caravane devinrent davantage criminels mais contre toute attente, Jack ainsi que beaucoup d'autres furent séduits par l'idée après le premier braquage effectué par le chef : revenu les mains quasiment vides, l'homme s'était amusé à distribuer l'argent de son larcin dans les quartiers pauvres de la ville avant de prendre la poudre d'escampette.
Suite à cet acte généreux, d'autres adultes suivirent désormais le chef dans ses aventures criminelles et même les enfants entreprirent de suivre son exemple en partageant le fruit de leur travail avec les gens plus modestes.

Dans un premier temps, la bande se fit connaître pour ses actions sur le territoire de la Nouvelle Californie, bougeant à chaque fois que la situation devenait plus chaude pour eux. A force de voyager de ville en ville, le groupe finit par devenir persona non grata dans l’ensemble du territoire et plus grave que cela encore, Jack eu une échauffourée avec des hommes envoyés par son frère pour le supprimer. Il ne dû sa vie qu’à l’intervention du chef de son groupe qui se débarrassa de ces brigands pour lui.
Les hors-la-loi semi-robins-des-bois reprirent donc la route en direction de l’Est, vers des terres plus faciles dans lesquelles ils pourraient s’établir et peut-être même, retrouver une vie plus normale à terme. Mais ce ne fut pas le cas…

Au cours de leurs échauffourées avec la loi pas mal des membres du groupe avaient prit goût à enfreindre les règles établies et aussi à la réputation qui venait avec : pour autant qu’ils étaient poursuivis par la loi dans la RNC, ils étaient aussi adulés et parfois même cachés par la population locale. Avant de se prendre lui même au jeu de la bande, Jack prodigua de précieux conseil au chef (malgré son jeune âge) afin d’augmenter l’efficacité des activités criminelles de la bande. En retour, l’homme prit Jack sous son aile et lui transmis également ses idées chevaleresques ainsi que ses plans d’inspiration Marxiste. Arrivé à ses douze ans, Jack était devenu lui aussi un vrai petit anarchiste en herbe, fiévreux à l’idée de dérober aux riches pour donner aux pauvres. Maintenant que les portes de Fondation sont en vue et que le garçon est presque un adulte (12 ans c’est presque adulte selon lui !), il est déterminé à rejoindre de manière plus officielle les rangs de ses mentors, pour devenir lui aussi un hors-la-loi justicier et défenseur des pauvres et opprimés ! Mais avant ça il va bien sûr devoir faire ses preuves et tout cela, ce sera si dieu le veut bien sûr, parce que selon Jack, rien ne se fait sans lui non plus !



CARACTÉRISTIQUES



S.P.E.C.I.A.L


  • STRENGTH (Force) : 2
  • PERCEPTION (perception) : 3
  • ENDURANCE (endurance) : 4
  • CHARISMA (charisme) : 5
  • INTELLIGENCE (intelligence) : 4
  • AGILITY (agilité) : 7
  • LUCK (chance) : 3


COMPÉTENCES


  • Armes de contact : 0
  • Armes de poing : 30
  • Armes d'épaules : 10
  • Armes lourdes : 0
  • Artisanat : 50
  • Athlétisme : 50
  • Corps à corps : 0
  • Discours : 30
  • Discrétion : 30
  • Elevage : 0
  • Informatique : 0
  • Lancer : 0
  • Mécanique : 0
  • Médecine : 0
  • Pilotage : 0
  • Sciences : 0
  • Survie : 0
  • Travaux : 0



INVENTAIRE DE DÉPART




  • Couteau de poche (50c)
  • Colt positive police “snub nose” (20c)
  • Colt M1911A1 de luxe (500c, souvenir de son père)
  • Un violon de luxe (250c, souvenir de sa mère)
  • Une boîte de .38Special JSP (30c)
  • Une boîte de .45 ACP JHP (50c)
  • Tente+sac de couchage (50c)
  • Vêtements de rechange (50c)



DERRIÈRE LE PERSONNAGE




Pseudo : SV
ge : 27 ans
Comment avez-vous connu le forum ? : Je l’ai créé banane ! ><
Disponibilités : Pratiquement tous les jours
Quelque chose à ajouter ? : Non
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Vault Boy
1

1

1

1

1

1

1

Vault Boy

https://fallouttowrpg.forumactif.org/t545-modele-de-fiche-de-presentation
https://fallouttowrpg.forumactif.org/t550-john-doe-exemple
MessageSujet: Re: Jack O'Connor - jeune vaurien Jack O'Connor - jeune vaurien Icon_minitime1Ven 2 Nov - 9:29
Bienvenue chez toi ! Bonne chance à ce petit révolutionnaire, j'espère que le "courant" passera !

J'ai le plaisir de t'annoncer que tu es :
Jack O'Connor - jeune vaurien 1540196745-certified-valide
Revenir en haut Aller en bas

Jack O'Connor - jeune vaurien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Registre des Survivants :: Présentations Validées-