CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Jack O'Connor - jeune révolutionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
2

3

4

5

4

7

3

http://fallouttowrpg.forumactif.org/t545-modele-de-fiche-de-presentation
http://fallouttowrpg.forumactif.org/t550-john-doe-exemple
MessageSujet: Jack O'Connor - jeune révolutionnaire Mer 31 Oct - 9:35

Jack.D.R O’Connor



IDENTITÉ



Pseudo Discord : Houndfoxie
Multi-comptes : Xiang Lin
Sexe : Masculin
ge : 12 ans, Né le 26 Mai 2283
Lieu de naissance : Fondation, Texas
Race : Humain, Caucasien
Métier : Paper boy
Objectif de vie : Voir la révolution triompher


DESCRIPTION



Physique : Jeune garçon de treize ans, Jack est un garçon svelte et plutôt mince. Sa musculature est de taille moyenne tandis que sa taille est très légèrement petite pour son âge, pouvant facilement le faire passer pour un ou deux ans plus jeune que ce qu’il est réellement, et ce malgré le fait que les traits de son visage lui donnent une apparente maturité qu’il ne possède pas encore forcément.
Il arbore une jolie tignasse blonde généralement coiffés en mi-long, lui retombant de tous les côtés de la tête ainsi que des yeux d’un vert profond. Très propre sur lui, il est étonnamment bien conservé pour un survivant du wasteland et arbore un minois plutôt joli quand il n’est pas parsemé de boutons d’acnée ingrats. Il possède une voix encore très aiguë, due à la mue qui n’a pas encore fait son office et d’une manière générale, des traits enfantins encore fortement persistants.
Pour ce qui est des vêtements, il est souvent habillé d’une manière reflétant la classe sociale ouvrière dont il est issue : des vêtements pas forcément élégants mais fonctionnels et bien conservés pour le Wasteland. En revanche il est rare qu’il se sépare de sa casquette de gavroche, à la fois signe de sa fonction de paper boy mais aussi de sa classe sociale, c’est un accessoire qu’il arbore avec fierté.

Caractère (150 mots) : Impulsif, téméraire, tête brûlée, émotif… Autant de mots qui qualifient pour le mieux le jeune Jack. Il faut dire aussi que les hormones n’aident pas ! Mais de manière générale, il a souvent du mal à être maître de ses émotions quelles qu'elles soient.
Sa seconde caractéristique majeure, c'est aussi la loyauté. Jack est un garçon totalement dévoué à sa cause et à sa nombreuse famille et à cause de cela il n'est pas le plus doué pour ce qui est de mesurer les conséquences de ses actions tant qu'elles vont dans l'intérêt qu'il considère être juste. Pour autant, il n'est pas sans morale et même si la violence n'est pas pour lui un sujet tabou, il la voit plus comme une solution de dernier recours que comme un vrai moyen de parvenir à ses fins.
Pour finir, c'est aussi un garçon philosophe. Inculqué dès son plus jeunes âge les valeurs du marxisme léniniste, il possède pourtant suffisamment de recul pour s’être questionné sur le bien-fondé des méthodes de sa cause (même s’il est convaincu du bien-fondé de ses objectifs). Bien entendu, pour rien au monde il ne remettrait en cause le parti, mais il a commencé à se demander si une approche plus diplomatique et pacifiste ne serait pas la voie pour transformer la société… Mais ce ne sont que des idées pour le moment et là révolution passe avant tout !

Centres d'intérêts : militer pour son parti, jouer au soccer, cuisiner, jouer du violon.

Vie relationnelle et affective : célibataire, mais il a un faible pour Gabrielle à l'école...
Famille : ses parents sont toujours en vie et il a 5 frères et sœurs.

Santé : Il apprécie de fumer de temps en temps une cigarette en cachette et souffre parfois d'extinction à de voix de par son travail. En dehors de ça c'est la pleine forme !

Histoire (300 mots) : Jack Douglas Ryan O'Connor est né il a 12 ans et demi au sein d'une modeste famille ouvrière de Fondation en même temps que sa sœur jumelle Valeria. Son père John est ouvrier dans le bâtiment et sa mère Abigail, une modeste restauratrice de boui-boui populaire. Pas la meilleure des situations mais toujours suffisamment confortable pour faire vivre une famille nombreuse sans être dans le besoin.
Troisième d'une fratrie qui comptera au total six membres, Jack a toujours entretenu un lien particulièrement fort avec sa jumelle même si l'Entente entre la fratrie O'Connor a de toute façon toujours été tendre.
Il vécut une enfance sans histoire jusqu'à ses 10 ans et appris à lire au sein d'une école catholique, de la confession des O'Connor d'origine Irlandaise. Une nouvelle petite sœur Laura naquis quand il avait 4 ans et un dernier petit frère William.
Leur vie changea cependant où son frère aîné Michael décida de rejoindre la milice de Fondation, un choc secoua la famille : profondément communiste et membre éminent du PCF (Parti Communiste de Fondation), le père de Jack vécu cet engagement comme une humiliation et le mot a la porte de chez lui tandis que David (4 ans l'aîné de Jack) jura de lui faire la tête au carré s'il le revoyait. Pour Jack et Valeria ainsi que leur mère, la situation était moins tranchée : quels que soient ses opinions politiques, il restait la famille et c'est donc en cachette que sa mère et le reste de sa fratrie continuèrent à voir Michael en secret.
C'est à cette époque aussi que le père de Jack l'introduisit au PCF et bien que qu'engagé dès la première heure, Jack essaya malgré tout de se forger son propre opinion sur le Marxisme. Pendant des mois, il dévora livres d'histoire et quand il présenta sa conclusion comme quoi “C’est toujours des méchants qui dirigent les pays communistes”, la réaction ne se fit pas attendre : il fut battu pour la première (et dernière fois) par son père qui lui interdit de dire davantage de sottises.
Après coup cependant, cet événement mis le feu au poudres chez les O'Connor : scandalisée qu'il aie levé la main sur son fils, Mrs O'Connor qui était loin d'être une femme fragile lança un ultimatum qui fit réfléchir à deux fois le monsieur… Elle avait toujours respecté les convictions de son mari à défaut de les partager, mais cette fois-ci c’était la fois de trop qu’elles lui faisaient faire quelque chose contre ses propres enfants. De ce jour, Jack ne fut plus jamais réprimandé par son père pour se poser des questions sur le parti (même s’il désapprouvait toujours autant) et ils purent enfin arrêter de se cacher pour voir leur grand frère (même si cela se faisait toujours hors de la maison, le père ne voulant toujours pas revoir son aîné).
Après cet incident, la vie continua donc normalement chez les O'Connor, puis vint l'heure d'aller au travail pour Jack et Valeria… Cependant ni John ni Abigail ne voulaient voir leurs enfants se ruiner la santé dans des travaux d'usine éreintants : les deux gagnaient trop bien leur vie pour ça (d'ailleurs William et Michael avaient eux aussi eu droit à ce traitement de faveur avant eux). Valeria et Jack vinrent donc aider leur mère au restaurant, mais cette situation ne plaisait guère au jeune Jack qui, bien qu'il adorait cuisiner, ne supportait pas l'idée de ne pas rapporter d'argent au foyer. Il chercha et finit par trouver un emploi peu prenant niveau temps : il vendrait à la crié des journaux quelques heures par jour.
Les quelques capsules supplémentaires qu'il se faisait lui permirent de mettre un peu de beurre dans les épinards, mais dans le même temps, une question importante commençait à germer dans l’esprit de Jack : en voyant défiler les travailleurs qui lui achetaient ses journaux (parfois des enfants plus jeunes que lui partant à l’usine sous ses yeux), il commença à bouillir de rage…
En effet, il commença à se dire que la révolution ne pouvait pas attendre et quelle était un mal nécessaire pour briser les chaînes de l’exploitation. C’est véritablement de ce jour que Jack commença à se consacrer à fond à son engagement au sein du PCF, suivant avec dédication les ordres qu’on lui donnait pour répandre la parole de la cause. C’est aussi là-bas qu’il se fit de nouveaux amis de son âge : Oliver, Peter et Marie-Sue étaient respectivement ouvrier, garçon de ferme et gamine des rues… Des sorts beaucoup moins enviables que le sien mais qui ne les empêcha pas de fraterniser et de commencer à faire les 400 coups ensemble, et notamment des petits larçins ou escroqueries de rues. Leur morale cependant ne les encombra jamais puisque le but du jeu était toujours pour eux de redistribuer leurs gains au plus nécessiteux (même s’il n’est pas rare qu’ils en gardent pour s’acheter quelques sucreries). et puis après tout, la propriété c'est le vol non ? Alors pourquoi se priver de rectifier des injustices ?!!

SPECIAL :
STR : 2
PER : 3
END : 4
CHA : 5
INT : 4
AGI : 7
LCK : 3


DERRIÈRE LE PERSONNAGE




Pseudo : SV
ge : 26 ans
Disponibilités : le weekend surtout, de temps en temps en semaine.
Quelque chose à ajouter ? : il est beau ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
1

1

1

1

1

1

1

http://fallouttowrpg.forumactif.org/t545-modele-de-fiche-de-presentation
http://fallouttowrpg.forumactif.org/t550-john-doe-exemple
MessageSujet: Re: Jack O'Connor - jeune révolutionnaire Ven 2 Nov - 9:29
Bienvenue chez toi ! Bonne chance à ce petit révolutionnaire, j'espère que le "courant" passera !

J'ai le plaisir de t'annoncer que tu es :
Revenir en haut Aller en bas

Jack O'Connor - jeune révolutionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Technique du Jeune Jack
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» rescue Jack Russel
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Registre des Survivants :: Présentations Validées-