La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Bataille de la ville - Nouvelle France, préparation d'artillerie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 08/05/2017
Localisation : Cogne des fangeux
MessageSujet: Bataille de la ville - Nouvelle France, préparation d'artillerie. Dim 4 Juin - 17:54
18/05/2291

Un messager accoure, un gamin en sueur qui serre un bout de papier entre ses mains, malgré l'uniforme de la Nouvelle France qu'il a sur les épaules il a toujours cet air juvénile, innocent, impossible de lui donner plus de dix huit ans et pourtant il court déjà de gros risques pour sa nation. Une cheffe de milice prend son message et le déplie avant d'en déchiffrer le contenu, une seconde plus tard elle hurle des coordonnés, tout les artilleurs se réfèrent à leurs notes pour déterminer l'inclinaison du mortier, les charges explosives à rajouter pour permettre un bon arc de tir et une précision potable, je règle moi même la hausse de mon mortier de 120mm puis m'agenouille dos au canon en me bouchant les oreilles. L'explosion de la charge propulsive résonne en moi, je relève les yeux et voit la bombe volante partir au loin, je règle de nouveau la hausse de mise à feu et la routine de tir continue.

-Ca tire! Reste la phrase que j'aurais la plus entendu de ce matin.

On envoie encore trois obus, avec l'autre batterie ça fait huit bombes balancées sur la position indiquée, normalement il ne doit plus rester grand chose de la zone pointée. Je vérifie le coffre à munitions avant de grimacer en constatant qu'on commence à sérieusement manquer d'obus et qu'on ne passera pas la semaine avec.

-L'Enclave, elle ne devait pas envoyer des renforts et du matériel supplémentaire?
-Si, j'attends moi aussi, avec impatience.

Sans obus nous ne sommes bon à rien et les unités qui sont au contact vont en baver un petit peu plus sans notre soutien, d'autant plus qu'on ne pourra plus mettre la pressions à l'arrière front raider, on a six kilomètres de portée effective, autant en profiter pour les inciter à se taper cinq bornes pour atteindre la ligne de front plutôt que de les laisser profiter en toute impunité d'une arrière base immédiate comme la Nouvelle France, elle, peut se le permettre. J'échange un regard avec l'autre artilleuse en chef, le prochain message qu'on recevra sera le dernier auquel on pourra apporter une réponse positive, j'espère très sincèrement que les troupes de l'Enclave quand elles arriveront auront un bon arsenal avec elles. Pour leur bien comme pour le nôtre.
D'ailleurs des vrais casques anti bruits seraient utiles aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 15/10/2016
MessageSujet: Re: Bataille de la ville - Nouvelle France, préparation d'artillerie. Dim 4 Juin - 23:40
Comme d'habitude, le QG militaire de l'enclave me fourni une nouvelle mission de la plus haute importance. L'objectif de cette mission n'est autre que d'escorter un camion militaire rempli de munition de mortier de 120 mm en plein coeur du front. Lors de la division des tâches, je me retrouve à être l'éclaireuse du transporteur, une tâche qui me sied bien puisque c'est le moment idéal pour tester mes nouveaux jouets. Jouet qui consiste en une armure furtive chinoise, une épée d'officier chinois et un pistolet mitrailleur. Oui, j'attend l'occasion de pouvoir utiliser tout le matériel pour pouvoir essayer au mieux différente stratégie qui me traverse la tête.

- " Madame ! J'aimerai participer à la mission en tant qu'éclaireuse à vos côtés. J'ai bien observée vôtre équipement et je pense pouvoir le compléter avec le miens. "Dit-alors Ice me sortant de mes pensées. Je me tourne vers cette dernière et je croise les bras en souriant l'invitant du regard à continuer.
- "J'ai une tenue furtive moi aussi et deux armes un mp5 et un G28. Je pense donc pouvoir fournir un soutien à longue et courte portée. "Le faite de savoir tout cela me plait de plus en plus et finalement j'accepte sa proposition.
- "Bien pris Iceberg, on part dans 5 minutes alors allons nous préparer rapidement. "Conclus-ai-je d'un signe de tête avant de me précipiter dans le vestiaire pour me préparer.

Nous avons très peu de temps devant nous alors on laisse clairement nos vêtements civils sur place et on se précipite dans la cour de la base militaire. L'officier supérieur en charge de la mission nous donne l'autorisation de partir donc en avance pour effectuer nôtre rôle d'éclaireuse. Selon la carte nous avons une vingtaine de checkpoint à faire avant d'atteindre l'objectif. La mission sera longue mais au combien utile pour la Nouvelle-France.

On effectue la reconnaissance des zones sans problème. Non pas que la route soit 100 % sur mais les quelques obstacles qui se présente à nous sont vite éliminé par le duo que Ice et moi même formant. Au final, c'est une vingtaine de raider, plusieurs loups sauvages et un fangeux qui trépasse sous nos balles.

Finalement, on se présente sur le pas de tir des mortiers de la Nouvelle France, sous couvert de nôtre invisibilité. J'écoute alors Séraphin et les autres personnes parler. Il se demande ou est l'enclave et ou est le camion. D'un côté j'ai envie de rigoler, de l'autre je m'infiltre discrètement pour m'installer sur une chaise devant eux. Je retire mon invisibilité comme pour sortir de nulle part.

- " Mais soyez rassurer l'enclave et déjà là. Il a quitté le dernier checkpoint il y a cinq minutes, il va donc être là dans moins de 10 minutes. Séraphin, heureux de te voir, je ne m'attendais pas à ce que tu participe à l'effort de guerre. " Dis-je simplement tendis que Ice reste discrète pour observer l'équipe de mortier et les alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 08/05/2017
Localisation : Cogne des fangeux
MessageSujet: Re: Bataille de la ville - Nouvelle France, préparation d'artillerie. Lun 5 Juin - 9:07
-Comment est-ce que je pourrais vendre des armes si je ne sais pas même ce qu'on ressent quand on les manie? Je suis un commercial consciencieux.

Je vois que l'armure furtive que je lui aie passé lui sert déjà pas mal, à apparaître comme une sauterelle un peu partout, j'avoue être mal à l'aise à l'idée de me faire espionner par une dame invisible et son arrivée aussi surprenante qu'inattendue ne fait qu'enfoncer le clou. J'hausse les épaules à mes pensées : ce n'est pas le moment de disserter sur le viol partiel d'intimité qui vient d'être subi : on est à la guerre, je ne vais pas engueuler Kim parce qu'elle a fait une blague qui partait sans doutes de bonnes intentions, même si j'ai sursauté. La radio est étrangement calme pour le moment, alors je profite de l'accalmie qu'on nous offre.

-Un plaisir aussi de te revoir Kim. J'espère que le camion va vite arriver, parce nous sommes quasiment à sec niveau obus.

C'est surtout que les opérations militaires combinées ont toujours de meilleures chances de succès que de l'infanterie seule ou de chars en solitaires, surtout qu'avec les biplans de reconnaissance de la Nouvelle France nous jouissons d'un excellent avantage tactique. Un instant s'écoule avant que la radio ne se mettre à grésiller de nouveau alors que le camion arrive au même moment, j'ordonne aux autres de décharger le camion pendant que moi et les autres officiers en charges écoutons la transmission entrante.

-Ici Ratten-1-1 : on est au point charlie on tient la position mais on se fait attaquer par de l'infanterie en masse, on a besoin d'un soutien d'artillerie d'urgence. Vous me recevez? On se fait saigner à blanc là.
-On vous reçoit.
-Envoyez la sauce sur la case suivante : lattitude Charlie, longitude Delta.
-Ca arrive.

A peine j'ai le temps de faire un geste que l'autre cheftaine se met à beugler des ordres à ses artilleurs en leur disant d'ouvrir à fond les caisses et de se préparer à faire feu, et aux miens vu qu'elle me trouve trop mou sur l'instant. Je regarde Kim alors que déjà la paire de mortier se met en branle et tire à cadence maximale ; Ratten aurait bien besoin de renforts, mais d'un côté avoir des pointeurs avancés d'artillerie serait bien utile.

-Kim, je ne sais pas si tu as d'autres ordres que de ceux de nous apporter du matériel, mais ça va déjà faire quelques temps que Ratten s'en prends plein la gueule, je pense qu'ils apprécieraient du renfort, où au moins que quelqu'un puisse faire du pointage d'artillerie. Si t'as une radio, je peux te passer la fréquence de celle qu'on a là, comme ça on peut rester en contact permanent si tu vas les aider. C'est toi qui vois. C'est pas elle qui commande dans le fond ; mais les généraux de l'Enclave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 15/10/2016
MessageSujet: Re: Bataille de la ville - Nouvelle France, préparation d'artillerie. Lun 5 Juin - 17:52
Comme le devine superbement bien le Super Mutant, je ne peu prendre la responsabilité d'une mission pour le compte de la Nouvelle-France sans avoir l'autorisation en amont de ma hiérarchie. Je décide donc de demander cette autorisation, chose que je n'aurai probablement pas faite si c'était la cheftaine de la Nouvelle-France. Nous n'avons qu'une bête alliance avec la Nouvelle-France qui ne va probablement durer que le temps du conflit contre les pillards. Je m'isole légèrement du groupe de mortier pour que le haut commandement de l'enclave puisse m'entendre distinctement.

-" Delta leader a QG de l'enclave vous me recevez ? "
- " Qg à Delta leader on te reçois 5 sur 5. "
- " Ok QG... Je demande l'autorisation de porter assistance aux mortiers Néo-Français, dans le cadre d'une mission de reconnaissance du front. "
- " Nous allons étudier votre demande Delta Leader, rester en contact. "

Pendant que j'essaie de convaincre le haut commandement, Iceberg elle décide de passer un petit coucou à Séraphin. Elle saute de sa petite plateforme de surveillance pour se diriger vers Séraphin, elle retire son invisibilité juste avant de tapoter le bas du dos du supermutant.

- " Moi aussi je suis heureuse de te voir Séraphin. Qu'es que tu deviens depuis la dernière fois qu'on c'est vue ? Je me souviens que tu avais du boulot par dessus la tête concernant la commande de chocolat violet de l'enclave. " Evidemment, la petite parle doucement et à mot couvert ne sachant pas si c'est un secret ou non. Elle remet en place une mèche de cheveux blanc comme la neige ce qui explique son sobriquet d'iceberg.

- " J'espère que le haut commandement va accepter qu'on puisse t'aider. je dois bien ça à un camarade de bataille. "Elle termine en remettant la bandoulière de son arme correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 08/05/2017
Localisation : Cogne des fangeux
MessageSujet: Re: Bataille de la ville - Nouvelle France, préparation d'artillerie. Mar 6 Juin - 18:37
Camarade de bataille, c'est vrais que nous avons eu quelques escarmouches ensemble, mais j'avoue ne pas trop être rassuré par sa présence : le souvenir le plus écrasant qu'elle m'ait laissé, c'est un arrêt cardio-respiratoire après une fusillade, on coup de défibrillateur et une seringue d'adrénaline entre les côtes. Je me contente d'un hochement de tête comme première réponse avant d'approfondir le point de vue, j'ai les oreilles qui sifflent un petit peu à force d'entendre des mortiers tirer et ça se répercute sur mon attitude.

-Un honneur partagé, je deviens un peu ce que j'ai toujours été sinon : un militaire, armurier à ses heures perdus. Je pique une clope à un artilleur en pose. Depuis le chocolat je suis suis retourné à mes activités d'armurier, et à l'occasion, comme aujourd'hui par exemple,
je supervise des opérations d'artillerie vu que j'ai faits mon séjour dans l'armée française dans un régiment d'artillerie.


Je regarde Ice : des traits fins, des yeux pétillants de jeunesse, un visage presque poupin, la coupe d'une militaire qui n'a pas enterré son innocence, pas encore. Je tire un peu la gueule : la guerre c'est moche, quand on en est au point de faire combattre des gosses pour bourrer les effectifs, je me surprend à haïr mon fond de commerce et développer un certain mépris pour ceux qui sont en charge du recrutement, ce n'est pas que ça me gêne d'endivisionner des enfants, mais les envoyer en première ligne reste scandaleux quoiqu'on puisse en dire.
Avec une tenue comme ça, c'est pour le front qu'elle va, les observateurs d'artillerie et les tireurs embusqués qui restent en couverture de troupes n'ont pas besoin d'armure furtive, j'ai un petit goût de gerbe dans la bouche, tant ça me paraît surréaliste de la voir prête à se battre. Peut-être jusqu'à mourir pour ce quoi en elle croit, toutes les intentions ne sont pas forcément nobles quelque soit l'âge.

-Et toi? Tu faisais quoi avant l'Enclave? Orpheline sans doute?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 15/10/2016
MessageSujet: Re: Bataille de la ville - Nouvelle France, préparation d'artillerie. Mar 6 Juin - 23:11
Iceberg écoute attentivement ce que Séraphin dit. Elle à envie de savoir ce qu'à fait le super mutant pendant cette courte période d'un mois et demi. Elle fait ça par curiosité et par intérêt de savoir ce que devient le super mutant. Or, Quand l'armurier demande à la jeune femme qui elle était avant l'enclave et son intronisation dans l'armée, cela à tendance à bloquer cette dernière. Iceberg à un passé pas très facile et ça l'empêche d'en narrer l'histoire aisément. D'ailleurs, le faite de repenser à toute ses épreuves rend la jeune femme triste et en même temps en colère. Elle brise c'est instant causant du malaise en un sourire en coin puis un petit rire.

- "Je n'étais simplement personne. Je ne ferai aucun commentaire de plus désolée. " Dit-elle en s'éloignant légèrement ne souhaitant plus continuer le conversation. Séraphin ne pourra pas la suivre puisque je m'approche de se dernier pour lui donner les informations concernant sa demande. Je ne comprend pas exactement pourquoi Iceberg s'écarte mais bon, par chance, elle ne s'éloigne pas suffisamment pour j'ai à répéter l'information.

- "Bon l'enclave est d'accord pour qu'on vous assiste dans votre mission... Cependant on à besoin d'une carte de la zone en deux exemplaire et Séraphin... Tu m'en dois une a moi et Ice car j'estime qu'on prend des risques pour toi et ton équipe de mortier. "Je croise les bras pour attendre des informations supplémentaire une carte et tout le reste en générale. Quand on va recevoir les informations, Ice et moi on commence à s'infiltrer plus en amont de la zone de front. On traverse alors une ruine, un ancien bâtiment de la banque centrale des Etats-Unis. Après plusieurs minutes de marche en zig zag au grès des bâtiments et des ruines qui peuvent servir de couverture, on arrive sur le toit d'un wall mart tendis que Ice continue sa course pour s'arrêter dans un appartement et voir vue sur une autre rue.

- " Teste radio, ici Mama Tango, Papa leader tu me reçois ? "

- "Teste radio, ici Iceberg, papa leader vous me recevez ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 08/05/2017
Localisation : Cogne des fangeux
MessageSujet: Re: Bataille de la ville - Nouvelle France, préparation d'artillerie. Mer 7 Juin - 14:01
Elle se casse sans rien dire de plus qu'une excuse laconique, je fais les yeux ronds alors qu'elle s'éclipse sans vouloir en parler dans une attitude digne du plus grand des phobiques sociales, j'hésite une seconde à la poursuivre et vouloir changer de sujet, mais apparemment c'est peine perdue. Qu'est-ce que c'est que ce comportement ? Depuis quand ce genre de personnes ne se font pas bouffé dans les casernements? Je serre les dents, qu'est-ce qu'elle fout sur un champ de bataille?
Puis Kim vient me parler, m'indiquant qu'elle a besoin de deux cartes et d'informations additionnelles si elle veut qu'on l'aide et que j'ai une dette envers elle, parce qu'elle prend des risques pour moi et les autres artilleurs. Je lui fais un regard de merlan frit quand elle me dit ça le plus sérieusement du monde, on mène une guerre d'anéantissement face aux raiders, je lutte avec mes hommes pour donner du mou aux unités de front et donc, sauver des soldats loyaux et emplis de valeurs morales tout en exterminant de la vermine pillarde, et elle me parle de faveur personnel. Dans le fond je m'en tamponne de ce qu'il advient de Ratten, parce que s'ils ne répondent plus aux appels radios et qu'on les donne pour mort, on aura juste à reculer les mortiers jusqu'à un avant poste pour ne plus être emmerdé par les raiders, c'est surtout pour Ratten moi que je demandais de l'aide. C'est plutôt eux, qui auront une faveur envers elle si on joue ce petit jeu mesquin de redevance.
Surtout que pour ne rien arranger, l'Enclave me l'a bien mise dans l'os pour cette histoire de gaz moutarde : j'avais exigé du matériel militaire et des plans, ils ont dit oui, puis au moment de passer à la caisse j'ai reçu un gros sac de capsules et une paire de militaires qui me braquaient, me disaient de partir en prenant mon dût et de ne pas revenir de sitôt à la base militaire.
Je passe une carte à Kim et une autre à Ice, un poil amère.

-Ratten est un peu plus au Nord-Ouest d'ici. Cherchez une colline avec des tas de soldats enterrés, retranchés et prêts au combat : ça va faire des jours que les raiders essaient de prendre la position mais ils tiennent bon, mais rien n'est éternel et sans un soutien d'artillerie ils ne tiendront pas longtemps. J'ai besoin d'observateurs d'artillerie pour permettre des tirs de soutien plus précis. Sur la table à côté il y a des cahiers et des télémètres : prenez-les, ça vous aidera pour faire des calculs de distance et indiquer avec précision la distance par rapport à différents points de repères sur les cartes annotés que je vous aie filé. Alors qu'elles s'apprêtent à partir j'interpelle la meneuse. Au fait Kim. On ne se doit rien. Ratten te remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 15/10/2016
MessageSujet: Re: Bataille de la ville - Nouvelle France, préparation d'artillerie. Mer 7 Juin - 19:58
Kim et Ice ayant prit préalablement le matériel requis à leur mission, ils se retrouvent donc sur la zone à espionner en ayant tout ce dont ils ont besoin pour faire du bon travail. L'unique raison qui peut faire en sorte que les mortiers n'atteignent pas leurs cibles c'est l'inexpérience des tenants de mortiers. Je suis la première à repérer une cible, puisque j'ai le gros de la ligne de front devant moi. On distincte très aisément les tranchés des deux camps, ils forment des veines sur le champ de bataille, des veines grouillante de rat à anéantir.

-" Tranchés pillarde... 8 à 10 cibles dedans en position La Delta five point ; eight Lo Delta six point zero. " dis-je à la radio pour indiquer à séraphin la position exacte de la tranchée. A lui maintenant de manœuvrer pour conclure la tâche et j'attend donc qu'il agit en fonction. Le bombardement de mortier ne se fait pas atteindre et nettoie la zone de tout les occupants.

-" Tranchés nettoyée, bien joué camarade. " Conclu-ai je avant de regarde les troupes d'infanterie de la Nouvelle-France commencer une charge pour récupérer cette tranché. Grâce à nôtre action, la Nouvelle France vient de gagner une vingtaine de mètres ce qui n'est rien en faite.

Iceberg de son côté n'a vue sur pas grand chose, elle quitte alors sa position pour s'infiltrer un peu pus dans les lignes adverses. Elle prend un risque en faisant cela, mais elle aspire à éliminer le plus de raider possible. En s'infiltrant dans un nouveau bâtiment, une tour de bureau elle pense pouvoir avoir une meilleurs vue. Fort de l'invisibilité que lui procure l'armure furtive et de son mp5, elle élimine les quelques menaces qui garde la tour avant de se concentrer sur l'environnement qui l'entour et cela par le biais d'un troue béant dans la construction. Elle remarque le chantier de construction qui sert de fort au super mutant de Krok-krok. Elle connaît bien ses super mutants et l'idée lui traverse l'esprit de faire tirer les mortiers sur le chantier pour tuer quelques super mutant.

-" Ici ice, camp pillard... nombre inconnu. la Epsilon two point zero lo Charlie One point seven. " ... Puis bon la petite elle à raison. Aucune alliance militaire réel n'existe entre la NF et l'enclave. Alors si on peu enculer la Nouvelle-France en la faisant attaquer des cibles gênante... Iceberg le sait autant que moi. Affaiblir nos amis et aussi important qu'affaiblir nos ennemis, c'est ça la stratégie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 08/05/2017
Localisation : Cogne des fangeux
MessageSujet: Re: Bataille de la ville - Nouvelle France, préparation d'artillerie. Mer 7 Juin - 20:42
Je prends un crayon et commence à gribouiller sur une feuille les coordonnés de tir avant de les hurler aux équipes de mortier, puis après le bombardement, j'actualise la tranchée qui s'est fait saucée et la hachure en blanc pour signaler qu'elle est désormais sous contrôle de la Nouvelle-France. Un coup de bol que l'un des obus ait atteint l'une des tranchées, une telle précision tient plus de la chance que du talent, je confirme la fin du tir d'artillerie avant d'attendre la suite à la radio. Les minutes passent avant que ce soit Ice qui à son tour demande un tir de mortier, je me replonge dans ma carte et analyse les coordonnés qu'on m'a envoyé : c'est la forteresse des Krok-Krok.
Je me lève et siffle ma collègue qui vient voir.

-C'est une forteresse d'Indépendant ça non? Lui dis-je en pointant du doigt l'emplacement du bastion.
-Si si.

J'observe un bref instant la chose, ils sont hostiles envers tout le monde, donc au fond même s'il y aurait un quelconque intérêt politico-stratégique à les garder en vie pour le moment, tactiquement parlant ça fait une zone d'ombre de moins sur la carte tactique. D'autant que les fortifications sont grandes, ça ferait un bon nid de sniper si on pouvait avoir intact les lieux.

-Tout le monde! Deux charges au phosphore blanc par mortier, plus une charge d'allumage juste après.

On sort les obus incendiaires des caisses réfrigérées dans lesquelles elles trempent et elles finissent toutes dans les bouches à feux, aucune explosion ne survient, à l'horizon on voit juste un énorme nuage blanc se former, comme une île flottante qui flotterait au sommet de son océan de crème anglaise. L'idée d'en manger me donner faim, je regrette l'époque où les frigos marchaient encore.

-Charge d'allumage, Kim, Ice, trouvez vous un fox-hole ou bien une couverture, ça va péter très fort.

Un coup de sifflet annonce l'envoie des charges incendiaires qui voyagent haut dans le ciel avant de retomber. D'abord on entend rien, puis le nuage noir et jaune synonyme d'une explosion nous annonce la réussite de l'allumage du phosphore blanc, la brume diffuse et fantomatique est devenu un vortex de chaleur et de suie, bientôt de chair brûlée. Puis on entend l'explosion qui résonne dans nos oreilles. Instinctivement, l'un de nous applaudi, suivi par tout les autres, quelques sifflements admiratifs fusent. Je crois que s'il y avait des gens dans la forteresse il n'y a plus rien.

-Ici Papa leader, communiquez et confirmez la frappe. Terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bataille de la ville - Nouvelle France, préparation d'artillerie.
Revenir en haut Aller en bas

Bataille de la ville - Nouvelle France, préparation d'artillerie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Avertissement à l'ex president Aristide
» Arrivée dans une nouvelle ville.
» Mission de rang D : Préparation d'une nouvelle ère
» Petite nouvelle du Renard
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Zone RP - La Nouvelle Orléans :: Zone contestée :: No Man's Land-