La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Le bestiaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 627
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Le bestiaire Dim 17 Avr - 11:55


Those will kill you !
L'opposition de fallout



LES HUMANOÏDES

Les Ghoules sauvages
Les ghoules sauvages sont à ne pas confondre avec les ghoules normales ! Les saintes d'esprits. Autrefois des êtres humains normaux, les ghoules sauvages ont très mal vécu leur transformation et sont devenues totalement folles par une combinaison de traumatismes psychologiques et d'irradiation du cerveau. N'ayant plus rien d'humain et avec leurs silhouettes décharnées, elles èrent dans les terres désolées avec pour unique objectif de manger tout ce qui bouge pour survivre un jour de plus. Totalement dépourvue d'instinct de survie et d'intelligence même élémentaire, on pourrait les comparer à des zombies à ceci près qu'elles sont bien vivantes (et donc pas besoin de viser la tête, même si c'est une croyance largement répandue chez les survivants).

Les luminescents
Les luminescents sont des ghoules sauvages particulièrement irradiées au point de devenir des conduits vivants de radiations ! Tous leurs fluides sont devenus radioactifs et les font enfler de toute part, jusqu'à parfois percer la peau, faisant couler un jus nauséabond et toxique. Ces monstruosités sont aussi agressives que leurs congénères normaux et sont un danger même après leur mort en raison de leur haute teneur en radiations.

Les Super-mutants
Issus d'humains soumis au FEV (virus d'évolution forcé), les super-mutants sont des homo sapiens horriblement déformés et mutés : grands de trois mètres, munis d'une force colossale et d'un teint jaune (la plupart du temps, peut aussi être vert), leur transformation a généralement le désavantage de leur faire énormément perdre en intelligence et de les rendre stérile. A cause de leur cerveau grillé, ils sont généralement hostiles à toute forme de vie n'étant pas des leurs et capturent des humains pour les manger ou les soumettre au FEV et ainsi gonfler leurs rangs. Ce sont de redoutables guerriers qui compensent leur stupidité avec une férocité sans nom.

Les Behemoths
Comme les super-mutants, à l'exception qu'ils font entre 8 et 12 mètres de haut, les béhémoths sont le cauchemar des survivants et une divinité pour les super-mutants. Même les armes les plus puissantes ont du mal à en venir à bout et si vous n'êtes pas lourdement équipé face à ces horreurs, la meilleure solution reste la fuite... D'autant plus que comme ils sont généralement les plus stupides de l'espèce super-mutant, ils n'ont qu'une idée en tête : vous réduire en bouillie.

Les Nightkins
Les Nightkins sont des super-mutants drogués au stealth-boy. a l'origine un simple dispositif de camouflage optique inventé avant la grande guerre, les Nightkin ont découvert à leurs dépends qu'abuser de cet instrument pendant plusieurs centaines d'années pouvait amener à l'addiction et la dégénérescence neuronale, au point de rendre l'utilisateur totalement fou (en plus d'être déjà débile). Par conséquent, Les Nightkins, bien que plus rares que les super-mutants, sont beaucoup plus dangereux à cause de leur folie et de leur invisibilité partielle. Cependant, puisqu'ils sont généralement totalement fous, ils ne sont pas aussi agressifs que leurs congénères et si vous leur foutez la paix, il y a une faible chance pour qu'ils ne viennent pas vous chercher des noises.

Les Centaures
Les centaures sont issus de la combinaison d'êtres humains avec de nombreuses espèces d'animaux, le tout mélangé et infecté au FEV. Il en résulte des mutants abominablement défigurés, au comportement bestial et avec une certaine affinité pour les super-mutants qu'ils considèrent comme leurs maîtres. Leur vitesse de déplacement est lente à cause de leurs pattes déformées mais leur langue acérée de micro-pointes peut faire très mal et leur bave acide qu'ils projettent en crachat à plus de 50km/h peut atteindre sa cible à plusieurs dizaines de mètres !

Les Swampfolks
Même si les blagues sur la consanguinité des gens du sud (les rednecks) étaient courantes dans l'ancien monde, la blague a prit une tournure assez malsaine après 200 ans de cette pratique combinée aux effets désastreux des radiations. Vivant dans les marais, les swampfolks ont dévié de l'humanité jusqu'à former une nouvelle espèce d'humains difformes et incroyablement bêtes (en plus d'être agressifs). Vivants seuls où en famille, ils se cachent du reste de l'humanité et attaquent généralement tout ce qui passe à leur portée et a l'air comestible (parfois même à l'aide d'armes à feu !). Certains rescapés de leurs attaques les décrivent comme allégrement cannibales (enfin si on considère qu'ils sont encore humains, ce qui ne semble par être universellement admis).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 627
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Le bestiaire Lun 25 Avr - 0:07
LES MAMMIFERES
Les chiens sauvages
Après l’apocalypse, un nombre astronomique de chiens domestiques sont retournés à l’état sauvage. Devenus des prédateurs de milieu de chaîne alimentaire, les chiens sont à la fois un danger et une source de nourriture potentielle pour l’homme (en plus d’être toujours son meilleur ami). Depuis l’apocalypse, leur patrimoine génétique s’est harmonisé et la plupart des chiens ressemblent maintenant à des bâtards de bergers. Les chiens vivent par hordes et les irradiés sont souvent rejetés par leurs meutes, faisant bande à part ou en solitaire. Affamés, ce sont souvent les plus agressifs tandis que les chiens normaux ont un comportement plus prévisible et moins agressif que leurs ancêtres loups…. Sauf quand ils chassent.

Les coyotes
Les coyotes ont toujours été sauvages et une partie intégrante de la faune du sud des États-Unis. L’apocalypse n’a vraiment changé leurs habitudes et ils sont aujourd’hui encore des prédateurs carnassiers redoutés des survivants peu armés. Cependant, ils ne sont pas très agressifs et ne représentent un vrai danger que quand ils sont en meutes (et on peut remercier les armes à feu pour aider à réduire grandement la menace qu’ils posent au genre humain). De nature plus paisible que les chiens ou les loups, ils sont cependant plus difficilement apprivoisables aussi.

Les enragés
les molosses sont des chiens atrocement mutés au FEV ayant vaguement une morphologie de pitbull mais en deux fois plus gros et avec une bouche sertie de dents démesurées et acérées. Une vraie vision de cauchemar qu’on croise souvent en milieu urbain. Bien que très agressifs, les molosses sont domesticables (notamment par les super-mutants) mais généralement, les humains préfèrent ne pas trop s’en approcher.

Les brahmines
Depuis l’apocalypse, les vaches ont totalement disparu et ont été remplacées par cette espèce : sans poils ni fourrure, avec deux têtes et huit estomacs (oui, huit, soit l’incarnation de l’expression « estomac sur pattes »). A part quand elles sont affolées ou folles (tout simplement) ce sont des créatures paisibles, utilisées par les humains comme bêtes de somme, source de viande ainsi que de lait. Probablement un des animaux domestiqués les plus fréquents, devant même le chien.

Les rataupes
Probablement la menace la plus fréquente et la plus ridicule que peuvent rencontrer les survivants des terres désolées, les rataupes sont de gros mammifères descendant de taupes mutées et irradiées. Malgré leur agressivité et leurs canines acérées, elles ne représentent généralement qu’une faible menace pour les êtres humains car elles sont très peu résistantes. Très fréquents et de vrais parasites pour les fermiers, les rataupes constituent une source de viande non négligeable et certains essayent même d’en faire de l’élevage… Avec plus ou moins de succès étant donné qu’elles peuvent toujours creuser des galeries pour partir en spring break...

Les rad-rats
Les parasites préférés de l’humanité sont de retour ! Pour vous jouer un mauvais tour ! Toujours aussi vecteurs de vermines et de maladies qu’auparavant, les rats ont maintenant grossi, sont devenus plus moches et plu hargneux, prêts à défendre chèrement leur peau contre des survivants affamés qui les mettraient bien dans leur assiette. Sachant se faire discrets, ils vivent dans les égouts, les tunnels de métros ou tous autres endroits sombres où on ne devrait normalement pas venir les embêter.

Les longues-cornes
Une fois de plus une variante géante et épilée d’un animal normal, le longues cornes est un genre de bouc géant pouvant mesurer jusqu’à deux mètres de haut. Omnivore opportuniste à préférence végétarienne, il n’est pas dangereux pour l’homme tant qu’on ne cherche pas à l’attaquer. Très facilement domesticable, il est élevé par homo sapiens pour a viande savoureuse et son cuir particulièrement résistant.

Les rad-cerfs
Uniquement présents dans les forêts, les rad-cerfs sont les descendants dégénérés des cerfs et des biches. Gibier privilégia des chasseurs, c’est un herbivore assez peureux qui n’attaque que lorsqu’il se sent acculé ou qu’il doit protéger sa famille. C’est donc un peu la variante bicéphale et mutante de bambi quoi...

Les Yao-Guai
Nom Chinois signifiant « monstre » donné par les descendants de Chinois ayant vécu en camps d’internement avant la grande guerre, le Yao Guai est une variante mutée de l’ours noir vivant en Amérique avant l’apocalypse. Aujourd’hui rendu encore plus horrifique à cause de son apparence dégénérée, le Yao Guai est un animal féroce, un grand prédateur redouté par les survivants de l’apocalypse. Généralement aux alentours d’une cave ou d’une grotte, le Yao Guai est une vision peu commune dans les terres désolées mais un danger important pour quiconque voyagerait désarmé. Rappelez vous donc le conseil élémentaire de survie dans les terres désolées : il est interdit de nourrir les Yao Guai !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 627
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Le bestiaire Lun 25 Avr - 18:51
LES ARTHROPODES
Les Rad-cafards
En voilà une espèce fréquente dans les terres désolées ! Inoffensive pour l’homme (mais ça pince quand même vous savez !), le radcafards est un insecte géant (environ 20cm de haut) qui vit dans les détritus humains ou la végétation humide. Il est comestible pour l’homme et plutôt nourrissant ! Mais le vieux goût de chaussette qu’a la viande en fait le plat du pauvre. A bien cuire avant de consommer par contre histoire d’éviter les risques de maladie (ça traine n’importe où ces bêtes là !).

Les Fangeux
Les fangeux sont certainement les créatures les plus fréquentes dans les terres désolées de la Louisiane. Même si l’homo sapiens ne fait normalement pas partie de son régime alimentaire (il préfère se nourrir de gros crustacés et poissons), c’est malgré tout un prédateur très dangereux avec une carapace très dure et des pinces capables de sectionner des membres en une seule fois ! Son seul point faible est son visage, peu protégé et très sensible. Ajouter à cela le fait qu’ils chassent en meutes et vous obtenez une créature marécageuse à éviter à tout prix, à moins d’être très bien préparé. Un point positif cependant, sa viande est très prisée et se vend bien !

Les mouches bouffies
Une fois de plus, les radiations ont profité à un de nos parasites favoris : les mouches ! Certains spécimens atteignent aujourd’hui l’honorable taille de 40cm et son suffisamment hargneux pour s’attaquer à l’homme ! Pas de panique cependant, peu d’êtres humains sont mort de l’attaque en elle-même, c’est plus grâce aux saletés que les mouches transmettent quand elles piquent qu’il y a de quoi se faire du souci… En dehors de ça, elles n’ont pas de venin et sont très fragiles, un bon coup de tapette géante et on en parle plus ! Et ai-je mentionné que leur viande est consommable ? Pas savoureuse, mais consommable.

Les fourmis géantes
L’homme qui a le premier nommé cette espèce était en panne d’inspiration le jour où il les a découvertes… Les fourmis géantes sont, comme leur nom l’indique, de fourmis atteignant la taille d’un enfant (en moyenne, les plus grosses peuvent faire la taille d’un bœuf). Seules, elles ne sont pas dangereuses outre-mesure (même si leurs mandibules peuvent infliger de sérieuses coupures) mais puisque elles vivent en nids de plusieurs centaines d’individus, la plus grande prudence est recommandée ! Leur viande peut-être plutôt sympa si elle est cuisinée correctement et elles ont l’air de penser la même chose de nous, mais sans cuisine quoi…

Les Mantes géantes
De géant, elles n’ont que le nom. Ces mantes sont très peu différentes de leurs homologues normaux, à ceci prêt qu’elles sont dix fois plus grosses (ce qui reste en dessous de 20cm donc, assez pour pouvoir s’en occuper avec un bon coup de tatane). Le risque qu’elles posent à l’homme est minimal et se résume en quelques coupures grâces à leurs pattes acérées, mais rien de plus. Une fois grillées, les cuisses de mantes constituent l’apéritif préféré des survivants !

Les Radscorpions
Variante modèle géant des scorpions, les Radscorpions sont des prédateurs redoutables : capables à la fois de scier un homme en deux avec leurs pinces et également de dispenser un poison puissant avec leur glande, c’est LA bestiole à éviter si vous voulez vivre vieux… Les plus petits font la taille d’une chaussure, les plus grand d’une voiture Il y en a donc pour tous les goûts ! Ajoutez à cela une carapace robuste et une vitesse d’attaque très rapide, vous obtenez une des saletés les plus détestées des survivants. Heureusement les astuces existent pour s’en débarrasser et une bonne puissance de feu suffit généralement à venir à bout des morceaux les plus imposants ! M’enfin, n’allez quand même pas vous y frotter avec une carabine à plombs… Un conseil comme ça…

Les Cazadores
Venus des terres arides du Texas et du Mexique, les Cazadores sont heureusement très rares dans les terres de la Louisiane. Ces gros insectes agressifs (jusqu’à 50cm d’envergure pour les spécimens les plus grands) injectent à chacune de leurs piqûres un des venins les plus puissants au monde, capable de tuer un homme en quelques instants avec seulement quelques milligrammes. Et le pire c’est que l’homme n’est même pas à son menu ! C’est juste par violence aveugle que le cazador attaque, ah ils sont taquins ces cazadores ! Heureusement les remèdes à leur poison existent (à condition de le prendre immédiatement) et ils ne résistent pas très bien au 9mm… Par contre bonne chance pour les ajuster puisque avec une vitesse de pointe de 40km/h, les toucher n’est pas facile.

Les mouches de sang
En vrai ce sont des moustiques géants. Les mouches de sang ont particulièrement fréquents dans les marais de la Louisiane et même dans tout l’état ! Certes ils n’ont pas remplacé leurs congénères de petite taille en termes de prolifération mais leur concentration est tout de même préoccupante à certains endroits. Prit seul, une mouche de sang n’est pas dangereuse, cependant ces saletés se nourrissant de votre sang, leurs piqûres sont très désagréables et si vous les laissez peinard, les plus gros spécimens peuvent vous pomper 250mL de sang en quelques secondes ! Bien sûr il faut ajouter à cela les risques de maladies microbiennes transmises par ses morsures. Vous comprendrez donc aisément que même si ce n’est pas un grand prédateur, le mouches de sang sont une nuisance importante et un potentiel danger si beaucoup vous attaquent en même temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 627
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Le bestiaire Lun 25 Avr - 19:02
LES REPTILES
Les Geckos
Les Geckos sont une espèce assez particulière de nouveaux animaux du Wasteland. Au départ un simple petit lézard, le Gecko a bien mangé ses épinards et est devenu totalement bipède grâce aux mutations (tout en atteignant les 80cm au garrot). Pris individuellement, les Geckos ne sont pas dangereux mais le souci c’est que ces omnivores opportunistes ne se baladent jamais tous seuls, et ils n’ont pas peur de se salir les mains pour pouvoir déguster un peu de viande fraiche ! A noter que pour un risque supplémentaire, certains geckos ont poussé tellement loin leur mutation qu’ils peuvent cracher du feu !

Les griffemort
Prédateur alpha des terres désolées, le griffemort est le cauchemar de tout survivant des terres désolées. Grand de trois bon mètres, équipé de griffes et de dents acérées comme des rasoirs ainsi que d’une force herculéenne, c’est une abomination au plus pur sens du terme. Les humains sont les seuls êtres vivants capables de lui tenir tête (grâce à leurs armes) et encore, il y a beaucoup plus de morts que de rescapés. En conséquence de cela, la viande et les œufs de griffemort sont des mets de luxe, très raffinés et pouvant se vendre à prix d’or sur les marchés. Pour cette raison, la chasse au griffemort est aussi dangereuse que lucrative.

Les Croco-claw
Un cauchemar pour les habitants des marais, les croco-claw sont des crocodiles mutés et ainsi devenus géants et bipèdes en plus d’être équipés de griffes mortelles. Comme s’ils n’étaient pas déjà assez dangereux avant donc… Présent uniquement dans les marais côtiers, il surgit souvent de l’eau pour attaquer et dévorer sa proie, sur place. Pour cette raison, il est recommandé d’emmener des armures et des armes TRES lourdes pour s’aventurer dans les marécages où ils ont l’habitude de chasser. Un avantage cependant, si leur viande n’est pas très bonne, leur peau font d’excellents sacs à main, très appréciés de la haute société louisianaise ; avis aux couturiers amateurs de sensations fortes !

Les fangeux royaux
Bien qu’ils n’aient au départ rien à voir avec les fangeux normaux (qui sont des crustacés), on a remarqué que les deux espèces (toutes deux ovipares) coopèrent et coexistent dans des nids proches, voir les partagent ! Moins résistants que leurs alliés à carapace, les fangeux royaux sont en revanche plus grands et ont la particularité de pouvoir attaqué leur cible à distance grâce aux ultrasons qu’ils émettent, pouvant désorienter leur proie le temps qu’ils viennent au contact. En dépit d’une certaine intelligence et d’un pouce préhenseur, le fangeux royal n’utilise que ses mains pour attaquer, ce qui laisse donc un avantage à l’intelligence humaine en dépit de la grande force physique de ces animaux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 627
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Le bestiaire Mar 26 Avr - 16:16
LES INCLASSABLES
Les Flotteurs
Genre de mélange entre une plante carnivore sur pattes (géante bien entendu) et un amas de chairs pustulée, le flotteur est une créature si difforme qu’on aurait presque pitié d’elle… Sans doute à cause de leurs tronches, les flotteurs en veulent au monde entier et attaquent plus ou moins tout ce qui passe à leur portée. Avec une vitesse de déplacement très lente, il est facile de les semer ou de les viser, cependant les flotteurs survivent quand même dans les terres désolées parce qu’ils ne sont au menu d’aucun prédateurs (même l’homme refuse d’en manger, c’est vous dire !). Se nourrissant essentiellement de petits animaux passant à sa portée, le Flotteur utilise ses dents pour tuer et le dissous ensuite lentement avec sa salive corrosive. Un faible danger pour l’homme mais ne vous en approchez pas trop quand même…

Les Wanamingos
Elue créature la plus moche de l’année 2290, le Wanamingo est une bestiole carnivore très étrange. Sa biologie ne ressemble à rien de connu et il chasse à peu près tout ce qu’il trouve dans la nature. Munie de dents acérées, d’une bave très acide et corrosive ainsi que des tentacules pour agripper sa proie, le Wanamingo n’est pas vraiment la bestiole par laquelle vous souhaiteriez être mangé (à supposer que vous souhaiteriez être mangé tout court bien sûr).

Les Rad-mouettes
Toujours aussi voleuses et taquines que leurs ancêtres, les rad-mouettes sont toujours autant qu’avant le cauchemar des pique-niques sur la plage ! Pas plus agressives que leurs ancêtres mais beaucoup plus moches, elles sont aussi une forme de nourriture beaucoup moins bonne qu’avant à cause de leurs chairs assez dégénérée. En bref, les mêmes parasites volants qu’ils étaient avant, sauf qu’ils sont moches et qu’ils puent même vivants.

Les ?
Dossier classé secret défense, accès restreint à tout le personnel non accrédité alpha. Propriété de l’enclave.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le bestiaire
Revenir en haut Aller en bas

Le bestiaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bestiaire
» Bestiaire fantastique
» ~ Le Bestiaire ~
» Page 2 ¤ Le Bestiaire de Oo-Spn
» Le Bestiaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Règlement et contexte :: L'encyclopédie-