La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Viviane du Guer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 21/05/2017
MessageSujet: Viviane du Guer Lun 22 Mai - 0:10



Viviane du Guer


« Je ne sais pas comment réagir à ça. »


Nom complet : Viviane du Guer
Âge : 23 ans
Race : Humaine
Groupe : Nouvelle-France peut-être?
Métier : Chirurgienne
_________________________________________________________

CARACTÉRISTIQUES (40 points)
STRENGTH : 3
PERCEPTION : 9
ENDURANCE : 4
CHARISMA : 2
INTELLIGENCE : 10
AGILITY : 6
LUCK : 6


COMPÉTENCES (200 points + points de départ)
Armes légères : 15 + 10 = 25
Armes lourdes : 10 + 0 = 10
Armes blanches : 9 + 11 = 20
Corps à corps : 7 + 0 = 7
Discrétion : 12 + 18 = 30
Intimidation : 5 + 0 = 5
Mécanique : 19 + 31 = 50
Médecine : 16 + 59 = 75
Négociation : 4 + 6 = 10
Science : 16 + 59 = 75
Physique : 10 + 10 = 20
Pilotage : 18 + 0 = 18
Projectiles : 6 + 0 = 6
Survie : 12 + 0 = 12


_________________________________________________________

DESCRIPTION PHYSIQUE
Comparée à la moyenne, Viviane est plutôt grande, quoique fluette et d’une stature élancée approchant environ le mètre quatre-vingt. Haute sur ses échasses, elle n’est cependant pas faite bien large, sans muscle ou gras apparent, bref le physique d’une personne qui a vécu les rigueurs du monde, mais sans chercher à s’en sortir par la violence. Ça ne veut pas dire pour autant que la violence ne l’aura pas trouvée, parce que sous des airs de fille presque sortie d’un abri, son dos comme ses cuisses sont striés de beaucoup de vieilles cicatrices plus ou moins profondes, et d’autres marques un peu plus subtiles au cou, le type que l’on reçoit rarement quand on est un bagarreur, et plutôt un bagarré. Des témoins de son traitement qui expliquent quelque peu le fait que ses cheveux aient blanchi prématurément, alors qu’ils étaient d’un blond très pâle à l’origine. Malgré ces petits accrocs, Viviane pourrait être bien charmante avec un physique très recherché avant la guerre avec des jambes qui n’en finissent plus et une figure en sablier. Son visage lui possède des angles féminins qui ne manque pas d’intriguer quand elle ne le cache pas sous un masque à gaz. Son nez et ses lèvres minces complémentent bien son minois à l’allure souvent plus jeune qu’elle ne l’est vraiment. Même à travers les lentilles du masque à l’apparence plutôt avancé technologiquement, on peut en discerner de grands yeux bleus.

Il n’y a qu’un hic majeur à tout ça, et c’est que l’on a affaire à quelqu’un d’aussi engageant qu’une porte de prison. Dénuée d’émotions apparentes, elle est difficile à jauger, et se vaut bien souvent des réactions sur la défensive pour cette raison. Sa démarche semble presque robotique, tant que certains pourraient craindre une synth, alors paraissent beaucoup plus naturels au contraire, ce qui explique en partie le masque à gaz. Comme le reste, sa voix est relativement douce, mesurée, mais monotone et mécanique. Son regard lui est aussi perçant qu’insondable, dénué d’émotions pour une personne qui est soit maître dans l’art de les dissimuler, ou simplement incapable de les afficher.

Viviane porte le plus souvent un accoutrement similaire, bien qu’avec quelques variations. Un chandail avec ou sans manches et des gants noirs, une courte veste en cuir et un short, parfois avec des collants noirs et des espadrilles ou des bottes selon la situation. Ne s’embêtant pas vraiment avec son apparence, il semblerait que ce soit plus par habitude qu’autre chose. La seule pièce de vêtement qui lui reste toujours la même, c’est le ruban rouge qu’elle porte autour de la cuisse droite. Pour le reste, elle sait prendre soin d’elle, ce qui est franchement un grand plus comme trop souvent l’hygiène peut venir en option chez certains docteurs autoproclamés du wasteland.



DESCRIPTION MENTALE
Comme mentionné plus haut, l’un des plus gros obstacles dont Viviane ait à faire face est son absence d’émotions. Pour survivre à ses abus répétés, sa personnalité s’est  pour ainsi dire réformée, pour ne pas dire presque entièrement effacée. À présent complètement déconnectée de ses émotions, elle ne sait faire preuve que de sentiments et de logique froide. Les avis peuvent être mitigés par rapport à l’utilité d’un tel trait quand on est médecin. Être complètement détachée a ses avantages, jusqu’au moment où elle doive tenter de rassurer quelqu’un en tout cas. Les contacts humains apportent souvent des frictions, d’autant qu’elle n’en reste souvent qu’aux formules basiques, et évite de parler à moins qu’on ne lui demande son avis. Difficile d’approche, elle ne possède pas particulièrement l’envie de rencontrer de nouvelles personnes, gardant un rapport professionnel et platonique. Étrangement, elle se montre plutôt réceptive quand on l’interpelle, se montrant plutôt utile dans la mesure du possible, et demandant rarement quelque chose en retour, souvent parce que l’idée ne lui vient même pas en tête. En d’autres mots, elle fait une très mauvaise négociatrice ou vendeuse de services, et fait mieux de laisser ce domaine aux autres. Ne sachant pas du tout mentir, elle expose tout avec une honnêteté brutale, et sans le moindre tact, chose qui peut amener quelques frictions quand il faut amener de mauvaises nouvelles.

Tout simplement, il s’agit du genre de personne que l’on pourrait prendre pour une idiote quand on lui parle, pour se rendre compte d’un génie quand elle travaille. Efficace, intelligente et minutieuse, Viviane a su apprendre de nouveaux domaines et les maîtriser avec très peu d’aide. Un de ses rares intérêts manifestes semble être d’apprendre et de découvrir de nouvelles techniques et technologies. Elle travaille cependant très mal en équipe, le plus souvent en raison de ses méthodes très chaotiques, voire quasi incompréhensibles pour les autres. Un peu hors champ pour ce qui est de lire les émotions des autres, elle peut malheureusement se trouver facile à manipuler. D’un naturel assez passif, Viviane agit surtout par action réaction dans un contexte social, le tout avec des résultats parfois mitigés. Les conventions sociales semblent lui avoir échappée depuis, ce qui cause souvent des froids sans le vouloir, quand elle ne fige pas tout bonnement dans la situation sans trop savoir quoi faire. Elle suit très bien les ordres au moins, tant que l'on se montre très clair et précis.



HISTOIRE
La famille de Viviane possédait une petite ferme proche de plusieurs ruines dans lesquelles la jeune fille s'amusait souvent dans sa jeunesse à y chercher des outils et des objets à démonter et remonter. La petite prodige avait depuis son enfance un penchant pour la mécanique et l'informatique, bien que la rareté des terminaux encore fonctionnels voulait dire qu'elle s'est davantage rabattue sue la première option. Elle se débrouilla même assez pour monter de la machinerie capable d'aider leur famille à augmenter leur production avec du carburant naturel. Ingénieuse et n'ayant pas peur de se salir les mains, sa vie aura prit un tournant pour le pire quand une de ses petites expéditions dans des ruines proches lui vaudra un nez à nez avec une bande de raiders. Au lieu de simplement prendre ses possessions, l'adolescente se retrouvera heureuse nouvelle propriétaire d'un collier explosif, un favori parmi les raiders pour garder des esclaves dociles. Plutôt que de la revendre, ces derniers optèrent plutôt de la garder et l'utiliser pour eux. Elle aura droit à un baptême du feu particulièrement brutal en guise de bienvenue auquel elle aura droit, un qui la laissa dans un coma, quoique pas au bout de ses peines.

Un médecin voyageait avec les raiders et s'occupait de leurs ''possessions'' quand ces derniers se montraient un peu trop passionnés avec. Enfin, médecin était un grand mot. L'homme se faisait surtout leur boucher et cuistot en premier, et docteur en second. Il était celui qui s'était occupé de rafistoler l'adolescente et s'assurer qu'elle se réveille, tâche qu'on ne lui avait pas rendu facile. En compagnie de sadiques et de sauvages, le doc Steak, son surnom, s'intéressa à la jeune fille quand il comprit qu'elle avait beaucoup plus de talents autres que dans le rôle de toilette publique. Il s'installa une petite complicité entre les deux, assez pour que Steak confie à Viviane qu'il en avait assez de ces raiders, mais était prisonnier tout comme elle. Leurs contacts étaient à peu près la seule chose qui gardait les deux sains d'esprit, ou garder une raison de vivre en tête.

Tous les deux avaient échafaudé un plan afin de s'échapper. Avec ses talents de mécanique, et avec l'aide du docteur, tous les deux étaient parvenus à tromper le collier explosif qu'elle portait au cou et retirer la pièce explosive, mais ce n'était que la première partie. Attendre le moment propice n'était pas chose facile comme l'une continuait de subir ses traitements inhumains, servant tantôt de bonne à tout faire, et tantôt de prostituée, tandis que l'autre devait y assister impuissant, et la remettre sur pieds quand les raiders l'abîmaient trop. L'opportunité était cependant éventuellement arrivée. Le chef du petit groupement de raider avait subit une grave blessure par balle, et il en revenait à Steak de l'opérer, chose qu'il fit. Ce qu'il ne divulgua pas, c'était qu'il avait en plus glissé le morceau du collier explosif à l'intérieur de son abdomen. La tête qu'il avait fait en apprenant la vérité valait toutes les capsules du monde. Avec un détonateur qui le tuerais si jamais il venait à le lâcher, fait par Viviane, tous les deux possédaient de quoi obtenir leur liberté sans conditions, et même de partir avec assez de capsules et de provisions pour leur tenir un bon bout de temps.

Le duo s'était mit en route pour la vieille ferme où la famille de Viviane vivait, mais en arrivant, ils découvrirent que l'endroit était désert. Il n'y trouvèrent ni signe de violence, ni indice de ce qu'il en était advenu. L'endroit lui rappelant trop de souvenirs, la jeune fille proposa plutôt de partir et faire leur propre vie. Ils faisaient tous les deux bonne paye en jouant le rôle de médecins itinérants. Dans les faits, il était devenu assez clair qui était le réel spécialiste. En reprenant les techniques du docteur Steak et les améliorant, de plus qu'en trouvant et mémorisant plusieurs revues médicales sur lesquelles ils mettaient la main, il était plutôt devenu son assistant. Ça les arrangeaient dans les faits. Le ''docteur'' était bon arnaqueur, mais dans les faits, avoua à la jeune fille qu'il n'avait prit ce travail que pour survivre aux raiders en se faisant plus utile qu'il ne l'était vraiment. Ils faisaient plutôt bonne équipe en somme où lui négociait les prix et se faisait le visage de leur petite entreprise, et où elle jouait officiellement le rôle d'assistante.

Après un bout de temps à vagabonder, le duo eut vent des promesses de richesse qui venait avec la cité de la Louisiane. Dans les faits, le docteur Steak était le plus intéressé, là où Viviane ne faisait que le suivre. Avec comme objectif de devenir citoyens de la Nouvelle-France, leur projet prit un drôle de tournant quand ils arrivèrent tout juste au moment où une attaque majeure prit toute la ville basse par surprise. Coincée dans un même bâtiment qu'une poignée d'habitants et de soldats sous les assauts des raiders, ils étaient parvenus à survivre en filant sous le radar et en se faisant petit, mais les blessés et les maladies étaient nombreux. Steak et Viviane firent de leur mieux pour sauver un maximum de civils et de soldats, et se sauvèrent probablement eux-mêmes quand ces derniers étaient parvenus à ramener tout le monde en sûreté dans la ville haute. Réaffirmant qu'ils souhaitaient devenir citoyens, ils se retrouvèrent dans une drôle de situation à être devenus des conscrits dans l'armée de la Nouvelle-France. Un arrangement qui n'était pas trop mal en somme, puisque des médecins étaient une ressource précieuse et bien traitée, en plus d'obtenir ce qu'ils voulaient plus rapidement et aisément que prévu.



_________________________________________________________

INVENTAIRE DE DÉPART
Armes:
-Batte de baseball en aluminium
-Pelle de tranchées
-Revolver artisanal (6 coups .45 acp)
-Marlin Model 1894 (10+1 coups .44 magnum)

Munitions:
-.45 acp x42
-.44 magnum x55

Vêtements et protections:
-Masque à gaz avancé
-filtre de masque à gaz x6
-Uniforme militaire de Louisiane beige (identifié d'une croix rouge sur les épaules et le dos
-Casque plat à croix rouge
-Foulard beige
-Holster de cuisse
-Harnais à pochettes
-Sac à dos de randonnée
-Sac à bandoulière de médecin
-Courte veste en cuir
-t-shirt blanc
-demi-camisole blanche
-short noir
-short en jean bleu
-collants noirs
-Bottes longues noires
-ruban rouge
-gants de cuir noir

Matériel médical:
-Ciseaux à bandages
-Pinces à échardes
-Davier
-Scalpel
-Scie à os
-Stéthoscope
-Lunette grossissante
-Thermomètre
-Paquets de pansements
-Paquets de compresses de gaze
-Rouleaux de bandages de gaze
-Paquets de pansements compressifs
-Bandages triangulaires
-Paquets de pansements adhésifs
-Paquets de pansements compressifs
-Bobine de fil de suture
-Bobine de fil de suture résorbable
-Aiguille à suture en 3/8 de cercle
-Aiguille à suture droite
-Pince porte-aiguille
-Antibiotique à spectre large x6
-Colle cutanée x3
-Med-X x4
-Fixer x2
-Stimpack x4
-Rad-X x8
-RadAway x2
-Bouteille de whiskey

Divers:
-421₡
-2 boîtes de CRAM
-6 sachets de MRE
-Gourde d'eau (1,4L/1,4L)
-Revues scientifiques Tesla Science x2
-Revues médicales x3
-Lampe torche de poche



_________________________________________________________

Pseudo : ICI
Âge IRL : ICI
Comment as-tu trouvé le forum ? : ICI
Des suggestions ? : ICI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Viviane du Guer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Commentaire fiche viviane
» Viviane [Terminé]
» Liberate me ex Inferis [Viviane de Lovelace, Hawthorn Feathersigh] [28/04/42]
» Question 2
» (libre)[C] Saphire Amrod, nymphe démoniaque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Registre des survivants :: Survivants validés :: La Nouvelle-France-