La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 02/05/2017
MessageSujet: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils] Dim 21 Mai - 19:38
No Man's Land - 3 Avril 2291

Ouvrir boutique en plein milieu d'une zone de guerre, c'était une décision culottée, donc une initiative qui avait tout pour plaire à un paladin comme Sierra. La confrérie commençait à se faire un peu trop sédentaire à son goût dans leur fort, alors vous pouvez imaginer à quel point elle se trouvait ravie de connaître ce retournement. La Nouvelle-France en avait bavé. Les combats n'avaient pas duré longtemps que l'on croirait que leur guerre avait duré des mois entiers vu l'endroit. Les scribes et les initiés auront bien mérité leur repos après avoir érigé aussi rapidement les défenses, et le tout souvent sous du feu ennemi, pas que la confrérie leur ne leur rendait pas la faveur avec passion. Cela faisait également longtemps que Sierra n'avait pas eu une occasion de sortir de son armure assistée depuis qu'ils étaient arrivés. Sa nuque produisit un bruit de craquement presque alarmant quand elle s'en libéra enfin et s'étira. Les installations étaient quelque peu spartiates pour le moment, mais avec plus de matériel qu'ils attendaient de la part de leur nouvel allié, ça n'allait pas être le cas pour bien longtemps encore.

Repoussant l'entrée de la tente de commande d'une main, le paladin entra et se laissa tomber sur un vieux canapé récupéré des ruines. Ce dernier grinça sous son poids, mais avait tenu bon. Ce peu de repos était la bienvenue, bien qu'il n'allait pas durer en voyant la tête du scribe senior à la radio, si elle pouvait en croire les cernes qui lui marquaient les yeux.

-Alors? Des nouvelles?
-C'est encore cette compagnie de la Nouvelle-France. Ils tiennent bon, mais ils sont en train de manquer de nourriture et de munitions. Ils ont un détachement pas loin, mais ils n'ont pas d'opportunité pour les atteindre.
-Alors on va devoir leur en faire une. Hmph... On peut pas se permettre d'envoyer beaucoup de soldats, ces cons de raiders attendent que ça.

Le scribe et le paladin se retournèrent quand un bruit de tissu attira leur attention. Scannant l'intérieur rapidement, son regard s'arrêta sur Sierra et se raidit pour la saluer. Il leva les sourcils en surprise en voyant Sierra lever les bras et se lever d'un bond. Elle se dirigea jusqu'à lui et passa un bras amical autour de son épaule. Un jeune chevalier plein de promesse avec l'oeil vif et un côté prudent et mesuré, exactement ce dont elle avait besoin.

-Paladin Sierra, on a terminé de renforcer les passerelles des barricades depuis la dernière-
-Gabe! Je pensais justement à toi! Prépare ton fusil, j'ai besoin d'une escorte pour une sortie.
-Mais les... Euh... Oui, tout de suite. Ad Victoriam.
-Ad Victoriam, et prend pas de risques inutiles, je t'avertis. Je vais prendre les devants, garde juste un oeil sur la situation au cas où y'a embuscade.

La pause était déjà terminée on dirait. Elle laissa le chevalier partir avec une claque sur les fesses, avant de se mettre elle-même en route. Aussitôt sortie de son armure assistée, aussitôt devra-t-elle y retourner. La peinture aura vu de meilleurs jours, et la pauvre avait sacrément besoin d'une maintenance, mais elle devra attendre une opération de plus avant d'y avoir droit. Gabriel arrivait au pas de course, enfilant son casque et salua à nouveau le paladin en arrivant à sa hauteur. Bidouillant avec sa radio intégrée, elle chercha la fréquence de l'armée pendant que l'on ouvrait les portes des barricades.

-Y'a quelqu'un encore en vie de l'autre côté? Ben alors soyez pas timides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/05/2017
MessageSujet: Re: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils] Mer 24 Mai - 5:15
Putains de Raiders de merde. Après avoir fait les JO dans la ville basse (bien que l’incompétence absolue du haut commandement n'aidait pas), l'état entier était à feu et à sang avec leurs conneries. L'armée s'était prise une branlée format XXL à cause des officiers cons comme des placards mentionnés plus haut et ce fut seulement grâce à un pacte de non-agression fragile avec la Confrérie de l'Acier, une conscription en masse et l'Enclave qui avait troqué les soupes populaires contre des miniguns que la progression des barbares modernes était enfin enrayée. L'heure était à la reconquête.

Et ce n'était pas facile. Outre les unités régulières, les spécialistes capables de se débrouiller tous seuls tels que les éclaireurs, les forces spéciales et les tireurs d'élite étaient laissés en liberté quasi-totale avec pour ordres de péter du Raider autant que faire se pouvait tout en se pointant sur les moindres points chauds pour soutenir le gros de la troupe. Et c'était exactement le cas en ce moment. Une poche de résistance contre les Raiders plus mal lotie que les autres subissait de sacrés assauts ces temps-ci destinés à, si on supposait que les barbares aient une stratégie construite, faire un trou dans la ligne de front pour s'y engouffrer. La Confrérie avait accepté d'aller faire de la purée de Raider en échange d'un peu d'aide sous forme de matériel... Et qu'un tireur d'élite ne couvre leur assaut. Et qui s'y collait ?

Spoiler : la personne aux cheveux roses qui admirait les portes des barricades s'ouvrir et entendait un paladin goguenard parler sous son casque. Bon, Maxson avait envoyé ceux qui n'avaient pas de manche à balai dans le cul en Louisiane ?



- Y a quelqu'un, paladin. Soldat Meryl Lenoir, Nouvelle-France. C'est moi qui vais vous guider là où il y a du Raider à concasser.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 02/05/2017
MessageSujet: Re: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils] Mer 24 Mai - 18:50
La confrérie comme l'armée de Louisiane semblait avoir le même problème, à savoir manquer d'effectifs pour agir sans s'exposer face aux raiders, pas que le paladin se sentait frileuse à l'idée de partir à trois seulement. En voyant la crinière rose en face, le paladin resta interdite un moment, agitant sa main devant son visage pour s'assurer que son casque n'avait pas un problème. Non, la tireuse avait bel et bien les cheveux roses. Encore pleine de surprise, elle devina même que Sierra était paladin rien qu'en la regardant.

-Paladin Sierra, yep, c'est moi. Le blondinet là, c'est le chevalier Gabriel. Hum, c'est comme tu veux,
tu connais mieux le terrain de toutes façons. Ce sera plus simple si Gabe et toi restiez ensembles pendant que je prend les devants, question de sûreté.


Gabriel semblait plutôt tendu d'avoir affaire à quelqu'un qui n'était pas de la confrérie. Il avait arrêté d'ajuster son fusil laser et ne la quittait pas des yeux, mais sans rien dire jusque-là. Il finit par acquiescer et ajusta une oreillette. Sierra lâcha un rire et laissa une tape sur l'épaule du chevalier qui lui fit presque perdre pied avant qu'elle ne fasse signe de fermer les portes.

-Okay, je vais faire relayer pour le paladin une fois qu'elle sera trop loin pour nous entendre. Le fusil laser est trop voyant, alors je ferai guetteur, à moins que la situation le demande.
-Vous serez les renforts si jamais ça se gâte, mais normalement ça devrait se limiter à moi qui fasse un beau gros bordel pour distraire les raiders le temps que vos copains évacuent. On les ramènera jusqu'à l'avant-poste histoire qu'ils se mettent à couvert avant de rejoindre vos gars. Oh, et soyez prudents tous les deux. Ça regarderait mal pour notre arrangement si je perdais quelqu'un de l'armée sous ma protection.
Inventaire actif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/05/2017
MessageSujet: Re: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils] Mer 31 Mai - 23:53
- Pas de problème, le chemin jusqu'au point de contact est dégagé. Le point de contact est à trois kilomètres au nord d'ici. Si on se grouille, ils en auront laissé pour nous.


Un paladin et un chevalier. Fidèle à son habitude, la Confrérie ne déployait pas de rookies sur le terrain. Et ces deux-là semblaient connaître le tabac. Le paladin était peut-être équipé un peu léger avec simplement une super masse, mais ce n'était qu'une impression de novice. Meryl savait qu'entre des mains expertes, même un Béhémoth rentrerait chez lui en pleurant après s'être fait tanner le cuir par un tel engin de mort. Et personne au sein de la Confrérie n'arrivait au rang de paladin sans être un badass comme on en faisait plus beaucoup.
Le chevalier faisait plus pâle figure avec son "bête" AER9, mais bien utilisé, c'était une arme tout à fait potable. Cette petite escouade pouvait bien faire toute la différence au front face à des Raiders ayant certes l'avantage du nombre, mais pas forcément du matériel ou de la tactique.


Autant se mettre en route. La paladin offrit de prendre l'avant de la colonne. Meryl n'était pas 100% chaude à l'idée de bosser avec les gugusses en T-60 vu que leur premier contact fut... Particulier. Quoique si cette branche-ci de la Confrérie n'était pas aussi raciste et expansionniste que le chapitre de l'ancien Maxson, il y avait des chances que tout se passe bien. Après tout, si le déchet présidentiel avait réussi à signer un accord avec eux...



- 'vais pas vous mentir, la dernière fois que j'ai vu la Confrérie en action, c'était dans le Commonwealth en 88. On se tirait dessus mutuellement à l'époque. J'étais avec les Gunners. Contente de voir que cette fois-ci, on ne se mettra pas sur la poire.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 02/05/2017
MessageSujet: Re: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils] Sam 3 Juin - 0:03
Eh bien, la rosette avait des couilles d'avouer à un paladin qu'elle s'était déjà prise la tête contre la confrérie, surtout quand un coup de marteau accidentel est si vite arrivé, et si facilement mit sur le dos des raiders. Elle ne connaissait pas assez bien la région pour savoir à quoi elle voulait en venir avec ces Gunners par contre, ce qui était probablement mieux pour Meryl. Ou alors elle avait une petite idée que la confrérie n'était pas la même partout, assez pour qu'ils soient en conflit entre eux-mêmes parfois. Certains pouvaient les voir comme des fanatiques au cerveau lavé, ceux qui ne savaient rien de la confrérie, ou avaient été endoctrinés eux-mêmes.

-La confrérie de L'Ouest, c'est la confrérie de l'Ouest, pas la mienne. Ils ont leurs propres problèmes et nous les nôtres. Pour moi, tant que t'es réglo avec mes gars, je ferai pareil. On est clairs?

À peine en marche, s'étaient-ils mit en marche que le paladin grogna et s'arrêta. Sa jambe droite était devenue lourde et plus difficile à lever. La raison était simple à savoir. Son armure avait servi longtemps sans maintenance depuis qu'ils s'étaient installés ici, et ce n'était qu'une question de temps avant que quelques pièces ne viennent faire savoir leur mécontentement. Avancer demandait un effort de plus, mais sans être découragée, Sierra continua en ouvrant la route. Au moins l'articulation était encore bonne, ça pourrait être pire.

-Merde, un servo de moins... Trois kilomètres hein... Bon ben en avant. J'espère qu'ils vont valoir le déplacement ces raiders.

Car oui, ce serait plutôt emmerdant de faire tout le chemin à moitié en boitant pour se rendre compte que l'on avait même pas besoin d'eux au final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/05/2017
MessageSujet: Re: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils] Mar 6 Juin - 0:44
- Je voyais pas les choses autrement, paladin Sierra.


On pourrait penser que c'est stupide d'avouer avoir eu maille à part avec la Confrérie dans le passé, mais Meryl préférait y aller franco. Découvrir cette facette de Meryl plus tard pourrait amener la Confrérie à se méfier de la Nouvelle-France s'ils savaient que leurs membres incluaient des gens qui étaient anciennement pris dans une guerre de territoires avec eux. Dans tous les cas, maintenant que les choses avaient été mises au clair avec l'escouade.
Un contretemps venait toutefois de se montrer : faute de maintenance ou de dégâts précédemment subis, la jambe de la T-60 du paladin se mit à déconner. Bon... Elle pouvait encore bouger, mais elle ne ferait pas un 100 mètres. Voilà qui n'arrangeait rien aux affaires de la patrouille. Tant qu'elle pouvait bouger, cela dit...

Après un temps de marche bien trop long pour Meryl, un bruit sourd alerta toute la patrouille. Une explosion...



- Personne parmi nos gars à d'explosifs, ça craint !


Prenant de vitesse tout le monde, Meryl grimpa en courant un talus qui dissimulait l'endroit où se trouvaient les soldats piégés avant d'interpeller les membres de la Confrérie.


- Oh sa race, ils ont ramené du renfort ! Paladin, y a bien deux douzaines de couillons qui vous attendent en contrebas !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 02/05/2017
MessageSujet: Re: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils] Jeu 8 Juin - 2:35
-Oh lâche le paladin si, paladin ça petite, juste Sierra ça suffit.

Ça faisait des mois qu'elle tentait de faire en sorte que Gabriel lâche le titre quand il s'adressait à elle, car oui mis à part pour s'identifier formellement, elle n'en avait pas grand chose à faire. Elle alla lui mettre une tape sur l'épaule pour détendre l'atmosphère, mais s'arrêta à mi-chemin, réalisant qu'avec l'armure assistée, elle risquait de faire des dégâts, déjà que sans elle mesurait mal sa force par occasion. Le chemin était plus calme qu'elle le voudrait, surtout avec sa mauvaise jambe qui la ralentissait un peu, mais ils ne se faisaient pas emmerder en chemin, c'était ça de gagné. Calme jusqu'à ce que le bruit d'une explosion retentisse en tout cas. Meryl ne partit comme une balle jusqu'au rebord d'un talus, suivie de peu par le chevalier qui se pencha à genoux, posant son fusil à sa droite.

La militaire semblait plutôt énervée par le retournement de situation. Oui ça sonnait mal pour les siens, mais pour Sierra, les choses commençaient à peine à devenir intéressantes. Un rictus se dessina sous son casque. Elle se mit à s'étirer les épaules et les jambes, enfin une occasion de se dégourdir un peu. Une femme avait le droit de s'emmerder après nombre de patrouilles sans incident.

-Génial, pendant un moment je pensais que j'allais me déplacer pour rien. Gab, Rosette, couvrez moi. Je passe devant!

Elle posa le bout de sa masse comme contrepoids au sol pour se lancer en direction du talus. Elle passa par-dessus et sera accueillie par une vue du champ de bataille. D'un côté une vieille banque qui avait servit de refuge aux soldats apparemment. Des pans de mur manquaient, mais dans l'ensemble ils étaient faits pour être solides. Des immeubles à appartement en face s'étendaient où les raiders s'étaient installés pour leur livrer un siège. Commençant sa descente, le paladin usait de son marteau pour garder l'équilibre alors qu'elle glissait en vers l'action. Elle atteignit un petit plateau où elle avait une meilleure vue de l'endroit. Elle ne pouvait pas clairement voir sa sale gueule avec la distance, mais un raider à particulier attirait l'attention par son armure un peu plus flashy qui était soit peinturée rouge, ou avec du sang. Sympa. Ce qui accrochait encore plus l'oeil, c'était le lance-roquette qu'il brandissait. L'arrivée à l'improviste du paladin n'avait pas manqué d'attirer l'attention des raiders. Sierra lâcha un juron sous son souffle, regarda autour d'elle. Un morceau de mur de béton sous ses pieds, elle se recula pour l'empoigner à deux mains. Le soulevant d'un coup, elle en fit une couverture improvisée. Elle sentit toujours l'impact quand celle-ci explosa en morceaux, et elle accusa quelques pas vers l'arrière avant de tomber sur les fesses, mais essentiellement intacte. Elle lâcha un grand rire tonitruant tout en se relevant.

-BEN ALORS, PETITE BITE, C'EST TOUT CE QUE T'AS DANS LE VENTRE!?

Pour la première partie du plan qui était d'attirer leur attention, c'était gagné. Une pluie de plomb ne tarda pas à s'abattre sur elle, acte essentiellement futile avec l'armure qu'elle portait, sauf peut-être égratigner la peinture. Elle rit à nouveau de plus belle et partit vers la droite, se dérobant de la vue du raider au lance-roquette qui devra changer de balcon s'il voulait tirer à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/05/2017
MessageSujet: Re: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils] Sam 10 Juin - 23:54
Il rigolait pas, ce palouf. La Confrérie n'était certes pas connue pour être toute en douceur et en gentillesse, mais arracher un bout de béton du sol pour s'en faire un bouclier afin de se protéger d'une lance-roquettes ? Ca c'était inédit. D'habitude, ils n'étaient pas supposés agir de façon plus militaire ? Et puis depuis quand ils étaient aussi excités à l'idée de se battre, les gars de la Confrérie ? Bah, les Raiders n'en seraient que plus surpris. C'est pas tous les jours qu'un timbré en T-60 vous fonce dessus avec la ferme idée de tête de vous fracasser le crâne à coups de Super Masse.

Hurler comme un sauvage n'était pas non plus dans leurs tactiques habituelles, mais bon. Avec tout ce barouf, les junkies à flingues ne s'étaient même pas aperçus qu'il y avait en plus de la malade à Super Masse un chevalier qui commençait à y aller de façon libérale avec un fusil laser contre eux... Et un tireur d'élite de la Nouvelle-France. Ce Raider à lance-roquettes allait poser problème, car même des ogives vieilles de 200 ans avaient encore assez d'explosif actif dedans pour faire du dégât à une T-60. Doublement avec une jambe qui partait en couille comme c'était le cas.

Heureusement pour Sierra, son ange gardien maniant un glaive flamboyant de justice chambré en .338 Lapua n'était pas en pause café en ce moment. Une détonation un peu plus forte que la normale suivie d'un hurlement le prouva. De loin, Meryl pouvait voir le Raider au bazooka choir sur ses genoux en admirant le steak saignant qui se trouvait là où il avait auparavant une main gauche tandis que le lance-missiles tombait au sol. Bon, quelqu'un pourrait le ramasser, mais il y avait un Raider qui ne pourrait plus jamais découper son steak ou se préparer sa picouze de Med-X seul désormais.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 02/05/2017
MessageSujet: Re: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils] Mer 5 Juil - 20:40
Le chevalier accompagnant Meryl posa un genou au sol en plaçant son arme contre une pile de débris pour se supporter, bien que contrairement à la tireuse, il semblait tout autant tenter de lui servir de feu de couverture. Pour ne pas être aussi mortel que la tireuse avec lui, son feu nourri au laser semblait faire assez forte impression pour rendre raiders plus timides à l'idée de se montrer le bout du nez. De son côté, mis à part mis à part du petit calibre qui n'avait pas plus d'effet que de la grêle sur son armure assistée, Sierra était plutôt en train de se faire emmerder qu'elle était véritablement en danger. Elle posa une main sur son front pour faire écran et regarder le bâtiment en face. L'entrée principale était barricadée, rien à quoi elle ne ferait pas un travail rapide, mais s'ils avaient d'autres armes lourdes, ils seraient certains de les pointer dans cette direction. Eh bien quand on a pas d'entrée, il n'y a plus qu'à en faire une soi-même! Elle expira et se prépara mentalement à la suite. En position de quart arrière, sa jambe lui faisait toujours des siennes, mais elle était confiante d'arriver à prendre assez de vitesse. À l'approche du mur, elle mit un grand coup d'épaule dedans, et le traversa sans plus de cérémonies. Soulevant un nuage de poussière et de débris dans la pièce, elle causa une série de cris de surprise de l'autre côté. Apparemment elle cause une sacrée commotion à l'intérieur.

-Livraison d'une pleine caisse de va te faire foutre, signez ici!

Tout en poussant un rire de hyène, elle s'avança et pour mettre un grand coup de masse dans le raider le plus proche. Le malheureux alla voler jusqu'à l'autre bout de la pièce. La poussière n'était pas encore retombée qu'elle mettait un coup avec chaque pas devant qu'elle, raider devant ou non. Le bruit des balles qui ricochaient contre son armure ne tardèrent pas à reprendre, mais plus qu'autre chose, cela l'aidait surtout à la diriger qu'autre chose, et puis bonne chance pour utiliser un autre lance-roquette dans le hall d'entrée. Ceux qui étaient un peu plus malins avaient opté pour prendre la fuite par l'entrée qu'avait fait le paladin plutôt que de tenter de lui tirer dessus, quoique c'était relatif vu ce qui les attendaient dehors.

Tandis que Sierra s'en donnait à coeur joie, le chevalier accompagnant Meryl s'arrêta de tirer pour changer la batterie de son arme, et observa la scène. Il passa son arme sous le bras et porta plutôt son attention sur la position que tenait les soldats de Nouvelle-France. Le talus était exposé, mais avec les raiders qui étaient plus occupés à essayer de comprendre qu'est-ce qui causait un bordel sans nom au rez-de-chaussée, il devrait avoir la voie libre à priori.

-Avec ça ils seront plus occupés avec ce qu'il se passe à l'intérieur qu'à l'extérieur. Je devrais avoir le champ libre pour arriver jusqu'aux soldats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/05/2017
MessageSujet: Re: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils] Mer 12 Juil - 3:07
Les tirs fusaient de partout en ce moment. Excepté Sierra qui y allait à la Super Masse et Meryl qui avait pressé la détente exactement une fois, tout le monde envoyait du plomb et des lasers à qui mieux mieux. Notamment le chevalier qui accompagnait la paladin et la sniper. A cette vitesse, il allait le faire fondre, son AER9.

Sierra n'était pas en reste. Le colosse en T-60, tel un personnage de publicité pour boissons aromatisées, démolit un mur d'un coup d'épaule histoire de rajouter au chaos ambiant. S'ensuivit, hors de vue de Meryl et du chevalier, encore plus de chaos et de dévastation dissimulée. Mais le boucan s'entendait d'ici, avec le paladin qui hurlait à tue-tête et les Raiders qui paniquaient et hurlaient comme des fillettes. Et occasionnellement un bruit d'os cassé.



- C'est toujours comme ça avec elle ?


En attendant la réponse du chevalier, Meryl vit que, de toutes façons, elle ne pourrait rien faire de plus avec tout le foutoir ambiant. Les soldats de la Nouvelle-France n'étaient pas en reste vu que le fracas ambiant continuait (ou alors, tous les Raiders étaient maintenant focalisés sur Sierra), mais ils avaient maintenant une sacrée distraction pour les aider dans leur combat. Dans tous les cas, le chevalier décida d'aller les rejoindre.



- Faites, je reste ici. J'ai une bien meilleure vue d'ici.


Aller directement derrière les barricades ? Inutile pour Meryl. Et surtout, ce serait diminuer à mort ses capacités. Son rôle était loin de la ligne de front, cachée, à aligner les cibles une par une. Elle aurait pris un bête fusil si elle voulait jouer les fantassins de bas étage. Et Meryl n'était pas un fantassin de bas étage. Aussi, alors que le chevalier descendait aller au combat, Meryl se contenta de faire le tour des positions, cherchant un endroit où les Raiders seraient plus visibles...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 02/05/2017
MessageSujet: Re: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils] Ven 14 Juil - 23:38
-... Seulement quand elle risque pas de faire des dommages collatéraux.

Inutile d'essayer de mentir, ni y avait-il grand intérêt, la tireuse avait des yeux pour voir ce qui se passait. Le paladin s'y donnait à coeur joie pour s'occuper de la vermine qui infestait le bâtiment, toujours était-il qu'ils n'avaient aucune idée s'il n'y en avait pas d'autre. À la réponse de Meryl, il hocha la tête une fois sans broncher plus, visiblement peu étonné qu'elle décide de rester où elle se trouve. Il Agrippa son arme d'une main par le canon et piqua un sprint en direction du bâtiment en question une fois que la voie sembla libre.

Du côté du paladin, si les choses étaient chaotiques pour commencer, une fois la poussière retombée et un semblant de calme revenu, il y avait un silence pesant, entrecoupé par le bruit des pistons et des bruits de pas de son armure. Quand l'on envoyait une T-60 face à du petit calibre après tout, c'était presque injuste. Plus elle explorait le bâtiment en bonne partie en ruines, force était de constater que les raiders qui s'y trouvaient avaient soit fuit ou bien avaient déjà rencontré son marteau. Pour toute la fanfare qu'elle avait fait en arrivant avec ses gros sabots, la finale laissait Sierra blasée au point de soupirer. Du moins jusqu'à ce que ça la frappe. Au tournant d'un couloir, quelque chose l'atteignit à l'arrière de l'épaule avant qu'elle ne puisse réagir au bruit, et ce quelque chose, elle le sentit passer. Rien qu'au son, elle pouvait le reconnaître, et rien qu'à la sensation de brûlure qui suivit, ses doutes étaient confirmés. Elle continua droit devant, passant au travers d'une cloison étroite comme si elle ne s'y trouvait pas sous d'autres tirs qui suivirent. Ces derniers aussi passèrent au travers des murs en n'y laissant que des marques de brûlures vertes caractéristiques.

-HAH! Les bâtards de ton genre je connais bien. Ça fait les durs avec leur armure assistée, mais dès que ça tombe sur quelque chose qui pique, ça fait dans leur froc. Viens un peu par ici, j'en ai pas terminé avec toi...

Suivit d'autres tirs plus ou moins à l'aveugle. Il avait tort sur une chose, et c'était qu'elle avait peur. Enfin, après le coup du lance-roquette, il y avait réellement du danger, de quoi enfin faire remonter à nouveau l'adrénaline. Avec une idée de la position du tireur, et avec le poids de ses pas, il semblait qu'il avait même mit la main sur une armure assistée lui-même. Sa poigne se renforça autour de sa masse, et elle reprit son avancée. Pour une fois, c'était elle qui se sentait chassée avec une arme à plasma pointée dans sa vague direction. Le raider ne prenait même pas la peine de se déplacer, usant du bruit de ses pas pour la positionner et tirer dans sa direction. Le plasma brûlait un chemin à travers les murs avec une résistance négligeable, jusqu'à ce qu'un ou deux ne vienne terminer sa course dans son plastron. Elle recula en se tenant la poitrine, grognant un coup sous la douleur. Plutôt que de charger à l'aveugle une fois de plus, elle eut une idée différente, et opta pour demeurer immobile. Une idée risquée lui était venue en tête, assez folle pour fonctionner.

L'arrière de sa T-60 s'ouvrit pour la laisser en sortir, et saisissant la masse recula hors de vue. Elle tenta aussi bien qu'elle le put de contrôler sa respiration. Arrivé dans l'embrasure de la porte d'appartement, le raider ouvrit le feu sur l'armure en rigolant. Il s'arrêta cependant pour se douter qu'il y avait quelque chose d'anormal quand cette dernière eut pour seule réaction de tomber à la renverse. Trop tard pour lui par contre, car elle eut l'ouverture qu'elle cherchait pour lui mettre un coup de masse au bras. Assez pour lui arracher un cri teinté de douleur et de surprise, mais pas assez pour lui faire lâcher son pistolet à plasma. L'armure assistée était surtout un amoncellement de ferraille soudé ensemble, mais faisait le travail pour ce qui était d'arrêter des armes conventionnelles aussi. Quand il leva le bras pour viser en sa direction, elle le prit à revers en le plaquant sous l'épaule, et l'entraînant avec elle pour terminer sa course avec lui dans le mur, fragilisant ce dernier. Il eut l'occasion de lui donner un coup de poing dans le dos de sa main libre, mais en s'éloignant de lui, elle lui asséna un coup de marteau droit dans le torse qui l'envoya à travers le mur... Et tomber du deuxième étage.

-RAAAAHHH SALOPE! JE VAIS ME FAIRE UN BOL AVEC TON CRÂNE!

Vautré en contrebas dans les débris, le raider cria sa rage tout en vidant le chargeur de son pistolet dans la direction générale du paladin qui ne resta pas près du mur assez longtemps pour risquer de se le prendre. D'expérience, elle savait bien qu'une chute comme ça n'allait pas blesser quelqu'un en armure assistée, qu'elle soit en ferraille rapiécée ou pas. Une idée traversa l'esprit du paladin qui alla ramasser le casque de sa T-60 pour parler dedans.

-Gab, tu m'entends? Il était à quel étage le raider au lance-roquette?
-Euh... Quatrième étage je crois.
-Merci lapin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/05/2017
MessageSujet: Re: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils] Mar 25 Juil - 23:23
- C'est... Rassurant ?


Façon de parler. Difficile de croire que la confrérie acceptait qu'il y ait dans ses rangs une fofolle pareille. Eux qui étaient réputés pour avoir leurs membres les plus cool avoir tout un placard à balais dans le cul... Ou alors, la performance au combat de Sierra compensait son attitude. Même les coincés de la confrérie devaient savoir reconnaître le talent au détriment de l'attitude. Sierra, en parlant d'elle, continuait son petit bonhomme de chemin en fracassant tout et tout le monde sur son passage, à en juger par le boxon ambiant. Pas de trace du chevalier, mais vu que les coups de feu continuaient, il y avait de bonnes chances que le combat dure encore.

Le fracas ambiant changea brutalement de tonalité, se calmant peu à peu pour reprendre de plus belle. Mais un détail n'échappa pas à Rosette : quelque chose qui perfora un des murs. Et merde... Cette lumière verte grésillante qui allait lentement... Un de ces couillons avait mis les petits plats dans les grands et cassé son cochon pour se payer une arme à plasma. Super... Même une T-60 n'aimerait pas se prendre un coup d'un tel engin même si ce n'était qu'un "simple" pistolet. Alors Meryl et sa pauvre cuirasse standard NF... Si Sierra savait garder l'attention de ce type, cela dit...

Eh merde. Après encore plus de bagarre, Sierra atteint le type armé de plasma et l'envoya voler d'un étage, révélant un Raider en armure assistée. Houla... Même avec du .338 chargé maison comme Meryl, faire une dent dans ce machin était quasiment impossible. Si la NF avait des fusils anti-matériel en rabe, il faudrait absolument en récupérer un. Pour le moment, impossible d'agir.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 02/05/2017
MessageSujet: Re: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils] Jeu 27 Juil - 1:44
Laisser une armure assistée derrière n'était pas quelque chose que le paladin faisait de gaieté de coeur, mais après avoir bien dératisé le bâtiment, il n'y avait pas de quoi craindre de se la faire voler, et puis ce n'était pas le genre de chose avec laquelle on filait en voleur sous le bras. Dans tous les cas, avec le plastron en parti fondu à l'avant, cette dernière allait passer au moins quelques jours en réparation avant d'être à nouveau utilisable. Pour avoir été bien casse-couille avec son pistolet à plasma l'autre il n'avait qu'à bien se tenir. Sans plus de cérémonies, elle jeta le casque par terre et fusa dans la cage d'escalier, elle en monta les marches quatre à quatre pour arriver jusqu'à l'étage qui lui avait indiqué son subordonné.

Arrivée à l'étage, elle se serait attendue à devoir chercher pièce par pièce pour trouver l'arme, mais elle eut un coup de chance. Dans le feu de l'action, elle n'avait pas su pour le coup de son ange gardien, mais elle découvrit la raison du pourquoi qu'elle entendait pleurnicher. En approchant son marteau prêt, elle y vit un visage familier. Des taches de sang un peu partout, le raider qui avait osé pointer un lance-roquette dans sa direction était assit dans un fauteuil défoncé, trop occupé à essayer de se faire un bandage à une main pour remarquer le paladin. Sierra se racla la gorge, et le raider se figea quand il vit que ce n'était pas l'un des siens. Il tendit la main en direction d'un pistolet posé sur une table de chevet, mais trop lentement car le paladin sera plus rapide que lui, et plutôt que de l'atteindre avant, elle se contenta de lui écraser sa seule main valide, avec son marteau. Le bruit du bois qui partit en morceaux à part, celui des os résonna lui aussi, et après une main qui ressemblait à du steak haché, l'autre maintenant devait plus avoir la consistance de verre pilé à l'intérieur.

Bon il n'était plus vraiment une menace avec l'état de ses mains, mais c'est qu'il était énervant à hurler comme ça. Plutôt d'un pragmatisme que d'une envie de réduire ses souffrances, elle lui asséna un coup de pommeau à la tête qui l'envoya directement au pays des songes. Avec ça de fait, elle n'avait plus qu'à se rendre sur le balcon où reposait toujours l'arme qu'elle cherchait. Un grésillement la fit se mettre à couvert. Il semblerait que le raider restait avait vu dans son jeu, et tirait dans sa direction. Avec le plasma qui passait à travers ce qui aurait pu lui servir autrement de couverture, difficile de trouver un coin tranquille, du moins jusqu'à qu'elle entende le bruit familier d'un AER9. Une rafale de laser dans le dos du raider n'était pas assez pour percer son armure, mais pour l'ennuyer ça par contre, c'était réussi. D'un muret en contrebas, le chevalier ouvrit un feu de couverture sur l'armure assistée ennemie, bien qu'il ne chercha pas plus à jouer le héros quand il retourna feu dans sa direction. C'était tout le temps qu'il fallait à Sierra pour avoir une belle vue du dos du raider, et aligner la roquette dans sa direction.

-Alors toi tu touches pas à un cheveu de mon Gabriel connard!

Une explosion, un fracas de métal et un nuage de poussière plus tard, Sierra n'attendit même pas pour mesurer les dégâts qu'elle partit de l'autre sens après avoir rechargé le lance-roquette avec ce dernier sous le bras et son marteau sous l'autre. Bien que salement secouée, l'armure assistée avait beau avoir été blindée avec de la ferraille, mais notre raider se releva tout de même, quoique son armure se faisait salement bossée et endommagée pour la peine. Ça lui apprendra après à viser l'un des siens, et pour la peine elle avait un deuxième missile pour sa gueule dès qu'elle sera en bas, car elle connaissait suffisamment les armures assistées pour savoir que ce ne serait pas suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils]
Revenir en haut Aller en bas

Il faut sauver le troufion Ryan [PV Meryl et d'autres si vous êtes gentils]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Il faut sauver le soldat Rheryn ! [PV Alford]TERMINE
» Il faut sauver le roliste Philippe...
» Il faut sauver le technomagos Ryan [Apo 3000 pts]
» Présentation Stx0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Zone RP - La Nouvelle Orléans :: Zone contestée :: No Man's Land-