La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Tout ça pour une grosse pile électrique [Jo Smith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 02/05/2017
MessageSujet: Tout ça pour une grosse pile électrique [Jo Smith] Jeu 4 Mai - 23:22
12 Janvier 2291


Eleanor a assez mal dormi, elle qui regarde depuis maintenant près d'une heure le lever du soleil de son bureau. C'était bien rare de la voir aussi matinal, elle qui a d'habitude du mal à se tirer de son lit et pour cause, depuis quelques mois et plus exactement depuis le départ précipité de son frère, elle n'a pas eu le temps de profiter des quelques hommes qui sont parti avec lui alors qu'ils avaient prévu de fouiller la remise de l'usine voisine depuis un mois.

Pourquoi un intérêt si soudain ? Les réserves de cellules énergétiques commencent à être maigre et elle ne peut tout simplement plus se permettre de faire fonctionner son générateur électrique plusieurs heures de suite et surtout le faire fonctionner à perte. Non, elle lorgne sur le générateur hydraulique de l'usine d'à côté. Oh bien sûr, on est en Louisiane, même la sienne il y en a un mais comme le trois quart des générateur de ce genre, le souffle, les radiations et le temps il n'a pas supporter. Une bonne partie des pièces sont à changer et les débarras de l'usine il n'y en avait pas. A court terme ce n'était pas gênant mais maintenant ça commence à l'être. En clair, si l'usine voisine abandonnée il y a un tel appareil, elle trouvera certainement son bonheur là haut ! Et inutile de s'éterniser sur des pronostics économiques ennuyeux mais si elle n'a plus d'électricité, elle peut mettre la clef sous la porte. Déjà qu'elle est obligé d'imposer des heures fixes quand il s'agit d'utiliser les perceuses à colonne à ses ouvriers... Ouvriers qui semblent très contents de se tourner les pouces une ou deux heures quand ils ont fini leurs boulots... Ses fainéants... Non sérieux, il lui faut ses pièces, ça ne ferait qu'augmenter sa productivité.

Maintenant vous me direz pourquoi elle n'y a pas été ? Simplement que la nuit il rôde de drôle de saloperies à un tel point que même les SDF et les junkies évitent les lieux. Bien sûr qu'elle voudrait bien y aller avec Rey et Isaac, ses deux gardes mais autant ses deux là savent taper du junkies et du pillards, autant elle a bien senti qu'ils ont fait la gueule quand elle leur a dit qu'il fallait se farcir très certainement du mutant de Louisiane. Comme si les mutants de Louisiane était différents de ceux du Capitole... Non pas qu'elle ne les sens pas assez courageux, juste que ses deux là sont peu être parfois cons mais au moins elle les sait loyaux. Et des types loyaux qui ne te descendent pas quand ils savent que tu es une cible facile, ça se compte sur les doigts d'un lépreux dans les Terres désolées ! Hors de questions de les perdre !

Elle regarda l'heure sur la petite horloge de son bureau. Bientôt 7 heures. Elle a demandé à Rey d'aller lui trouver un mercenaire qui connaît certainement mieux la région que ses deux guignols de gardes. Un certain Jo Smith. Toujours selon Rey, il paraît que ses services ne sont pas vraiment donnée mais il fait correctement son boulot. Il fera l'affaire. Il ne devrait d'ailleurs pas tarder, ce genre d'hommes est toujours à l'heure quand il s'agit de discuter de sa paie et de sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Tout ça pour une grosse pile électrique [Jo Smith] Dim 7 Mai - 1:11
Jo était au lounger Valentine 108 comme à son habitude, ça faisait plusieurs jours que le chasseur n’avait pas eu de contrat ou qu’il n’était pas allez chasser. En effet, il s’était accorder quelques jours de repos pour pouvoir être tranquille avec Gwy. Il savait que la femme aux cheveux verte ne perdait pas un seul instant pour faire marcher son entreprise et c’est pour ça qu’il n’était pas étonné quand il se réveilla vers 6 heures de ne pas la retrouver dans le lit. L’homme se fait un brin de toilette avant de s’habiller de sa tenue, de mettre ses lunettes de soleil, mis son chapeau sur la tête et mettre son revolver dans l'holter situer à sa ceinture. Puis il descendit dans la grande salle, salua Gary et son frère tout en leur demandant de lui servir une assiette de brahmine accompagnée de Mut-pois et de Tato et qu’il prendrait comme boisson une bouteille d’eau. Ensuite, il s’installa dans un coin, commença à lire le journal du jour avant que Gary arrive avec la commande. Le mercenaire le remercia, posa son journal et commença à manger son plat. Quelques dizaines de minutes plus tard, alors qu’il avait fini de manger et qu’il était en train de fini son journal quand il eut la visite d’un homme pour lui proposer un travail. Le chasseur le regarda et lui demanda quel type de mission c’était, mais celui-ci lui répondit qu’il allait discuter de ça avec sa patronne. Jo leva un sourcil, puis il se leva et dit à l’interlocuteur de l’attendre, le temps pour lui de prendre ses affaires. Ensuite il alla dans sa chambre pour prendre son armure en cuir qu’il va mettre sur ses vêtements d’aventuriers, mit ses bandoulières avec toutes ses balles et chargeurs prêts à l’emploi. Puis Prend Son fusil artisanal « Gungnir », descendit de la chambre, siffla pour appeler son chien et alla enfin rejoindre l’homme pour aller parler à son patron.

Il fallut entre une bonne demi-heure et trois quarts d’heure avant d’arriver à l’usine. Jo allait rarement dans le quartier industriel de Louisiane. Il pouvait voir qu’il n'avait que du travail à la chaine dans les usines pour divers groupes. Il continua à suivre l’homme qui le vit entrer dans un bâtiment qui était plus petit. Il entra et regarda l’endroit rapidement. Il pouvait voir qu’il avait trois portes supplémentaires en plus de l’accueil. L’homme lui montra un bureau, le chasseur rentra dans la pièce tout en se demandant à quoi il allait ressembler ce fameux employeur. Il fut surpris que ça soit une gamine qui soit son futur boss. Il observa la gamine à travers ses lunettes de soleil, il se demanda quel âge avec cette gosse avec cette chevelure blanche, par contre il pouvait voir qu’elle portait des vêtements qui sont pratiques pour bouger. Une fois qu’il a observé la jeune femme. Il enleva son chapeau pour enlever la poussière avant de dire :

je suis venu… En quoi consiste la mission et combien allez-vous me payer pour que j’accepte de prendre ce job ?

Puis il remet son chapeau sur sa tête et alluma une cigarette en attendant que la gosse lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 02/05/2017
MessageSujet: Re: Tout ça pour une grosse pile électrique [Jo Smith] Dim 7 Mai - 22:25
Rey toqua avant d'ouvrir la porte, laissant passer le mercenaire avant de refermer la porte, non sans jeter un œil à la Predieger pendant ce geste. Pas de réaction de la jeune fille, signe qu'à la fois elle n'avait rien à dire (ni même même un merci) et qu'elle s'en moquait un peu. C'est un contrat, elle a déjà fait une bonne dizaine de fois auparavant, aucune qu'il ne s'éternise lui aussi dans la pièce. Du côté de Jo, la couleur des cheveux et des yeux ne collent pas à ce stéréotype très (trop ?) cliché que l'on pouvait voir dans ses revus d'avant guerre. Quand à ses vêtements, si l'habit semble pratique au premier coup d'oeil, l'intérieur de la veste ouverte qu'elle porte montre qu'elle est renforcé de l'intérieur, montrant clairement que cet habit de civil est pourtant d'usage militaire, laissant sous entendre que ce n'est rien d'autres que du kevlar. Y a certes plus efficace mais c'est vraiment trompe oeil et surtout ce genre de fabrication industrielle ne se fait clairement plus dans le Wasteland.

"Bonjour, je suis Eleanor Predieger, responsable de cette usine. Oui je vous ai appeler pour vos services, j'ai besoin d'une personne de la région qui connait un peu plus la "faune locale" que mes hommes. Il s'agit de récupéré des pièces d'un générateur hydraulique dans cette usine à 2 Milles d'ici."

Au moins c'est clair. Eleanor aime les choses claires après tout, comme ça si il y a une embrouille elle rejette la faute sur les autres.

"On ira avec deux de mes hommes puis on sécurisera les lieux. Je saurais reconnaître le matériel, c'est juste les pièces qui doivent se trouver dans le débarras et éventuellement les pièces se trouvant directement sur le générateur, si l'humidité les radiations ou le temps ne les a pas détérioré."

Elle poussa un vieille caissette en bois en mauvais état sur son bureau en direction de Jo.

"Je sais que d'habitude chez les mercenaires vous prenez entre un quart et un tiers de la somme en début de contrat mais si on part immédiatement, il n'y aura aucune raison de vous faire revenir ici et payer le reste. Il y a dedans 150 caps. Des questions ou des suggestions ?"

Inventaire et santé:
 

Mise à jour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Tout ça pour une grosse pile électrique [Jo Smith] Mer 10 Mai - 0:29
Jo écouta avec attention la jeune fille tout en fumant sa cigarette. Il l’écouta avec la plus grande attention. Il apprit qu’elle s’appelait Éleanor Predieger, au moins il était sûr qu’elle était réglo, car les gens ne disent pas leurs noms comme ça, si on voulait tromper son monde et en prime il sut pourquoi on l’avait engagé. C’était pour sa connaissance de la flore sauvage et que le but de la gosse était de trouver un certain générateur. Il se met à sourit en se disant que ça faisait longtemps qu’il n’avait plus nettoyé une zone de ses occupants, c’était un travail simple et facile à faire. Puis il voit la caissette en bois contenant les capsules. Il les ramassa et répond à la cause

Si, on part quand ? ... ensuite, je vous conseille de vous armer solidement… car nul ne sait ce qui peut nous attendons, j’ai vu bien des gens sous-estimer un endroit avant de le regretter amèrement une fois qu’ils sont au bord de la mort.

Puis, le chasseur met les capsules dans son sac et attendit la réponse de la gosse.

inventaire et santé:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 02/05/2017
MessageSujet: Re: Tout ça pour une grosse pile électrique [Jo Smith] Jeu 11 Mai - 21:32
Eleanor laissa échapper un petit sourire discret visiblement qu'une fraction de seconde avant de répondre le plus simple du monde.

"Si j'ai fait appel à vos services, c'est qu'il y a une raison mais pour votre information, Isaac utilise un MPX-2 et Rey a habituellement un Taurus sur lui. Quand à moi, même si je ne me vanterais pas de savoir aussi bien tirer que de tenir un livre de compte, je pense pouvoir m'en sortir."

Ce n'est pas trop du matériel que l'on trouve facilement dans le Wasteland tout ça. Pour un service de sécurité d'une bête usine de pièce détachées, il est étrangement bien équipé. Si Eleanor n'a pas cité son arme, lorsqu'elle bougea pour se diriger vers la porte, la crosse que Jo a pu apercevoir montre que la miss possède certainement un Zephir. A la fois un atout comme un défaut car si l'arme est réputée efficace, c'est souvent dans les mains de personnes qui pète plus haut que leur cul et qui ne savent pas nécessairement tirer qu'elle a tendance à circuler.

Rey:
 

En sortant, Rey était en train de se griller une clope qu'il ne mit pas longtemps à écraser sur le vieux cendrier dans le couloir avant de suivre le duo sans rien dire, un regard un peu ailleurs. Il a les mimiques d'un professionnel mais il a un air à priori m'enfoutiste, le genre qui mériterait très certainement des tartes et c'est peu être pour cette unique raison qu'il se comporte ainsi une fois que sa patronne ait passé.


"Ray un peu de tenu." Lâcha-t-elle sans même le regarder
"C'est Rey, avec un "e" ce n'est pas compliqué."
"Sauf quand tu fais chier ton monde tu mérites d'être mis au même niveau que ton frère."

L'agacement se fera sentir mais au moins les mains dans le dos finiront dans les poches de son manteau, ce qui n'est guère plus professionnel mais un peu plus présentable quand on sait les normes de politesse presque inexistence depuis que les bombes sont tombés.

Isaac:
 

En sortant dehors, c'est Isaac qui les repéra, démarrant la voiture avec son calme olympien. Les deux hommes représentent clairement le jour et la nuit au point que s'en ait presque choquant. Et si le pick-up possède le strict minimum dans le coffre, c'est qu'il n'a pas besoin d'aller bien loin après tout.

"On suit les directives de notre invité c'est clair ? On ne sait pas trop quoi à s'attendre."

Eleanor monta devant, à côté du chauffeur plus exactement, laissant une place de libre à Jo qui sera le plus près de la portière côté passager. Rey de son côté, monta dans le coffre tel un guépard avant de se pencher pour s'adresser à Jo. Si la patronne se contente de l'essentiel sans trop en rajouter, lui va très certainement rattrapé le quota de mots manquants dans une discussion.

"Y a quoi comme bestiaux dans le coin ? Parait que la population de goule n'est pas mal dégénérée dans le coin par rapport au Capitole. La Confr' ne me manque pas mais si il y avait une chose de bien avec elle, c'est qu'elle nettoyait ce genre de menace gratuitement."

La route est malgré tout assez courte, laissant place à un paysage où les usines sont carbonisés par le feu nucléaires, soit en bonnes partie soufflé si elles n'ont pas été construites pour durer. Inutile de s'attarder plus sur ce décors pour la simple raison que c'est le quartier le moins bien lotis et où la criminalité pullulent plus que des cafards. Pas étonnant que la miss ait son service de sécurité, la police se contente du minimum sous peine de se faire tirer dessus par un tireur embusqué embauché par la mafia pour leur rappeler que les vrais maîtres des lieux, se sont eux.

Au loin, près d'une vieille rivière artificielle asséché à cause d'un manque d'entretien, la nature ayant repris ses droits, se dresse une vieille usine de construction navales à en croire du navire abandonné sur les lieux. Elle est en bonne partie démoli non pas à cause du souffle nucléaire mais tout simplement à cause d'un glissement de terrain. Chose étrange, qui dit navire abandonné dit sans-abri. Hors, il n'y a pas une âme qui vive ici. A croire que même les junkies évitent ce lieu.


Inventaire et santé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Tout ça pour une grosse pile électrique [Jo Smith] Lun 22 Mai - 18:37
Jo remarqua que la gosse avait souri avant de lui répondre qu’elle avait fait appel à lui pour une bonne raison et qu’il ne fallait pas s’inquiéter en ce qui concerne l’équipement. Quand il entendit les noms des armes d’avaient les gardes, il fronça un peu les sourcils, car il savait grâce à sa formation militaire parmi les jackfrags que c’était des armes qui étaient peu présentes pour des gardes qui surveillent une vielle usine et qu'en voyant l’arme de son employeuse, qui était une arme de qualité, sauf qu'elle se trouvait habituellement dans les mains d’abrutis qui ne savaient pas s’en servir. Il se demanda, si elle savait s’en servir correctement. Puis quand il sortit du bureau avec Éleanor, il vit qu’il avait celui qui l’avait emmené ici depuis le bar. Il pouvait voir que celui-ci était en train de fumer tranquillement une cigarette dans le couloir et qu’en voyant le chasseur et sa boss. Il arrêta de fumer et éteignit sa cigarette dans un cendrier. Jo l’observa rapidement et il se disait que c’était un jeune qui n’était pas dans le métier depuis longtemps au vus de ses manières, pour le chasseur, il était un peu trop décontracté. Puis il pouvait voir que la jeune fille réprimandait rapidement son employé, mais Jo savait au moins quel nom mettre sur le jeune. Puis une fois qu’ils sont sortir du bâtiment, il pouvait entendre le bruit d’un moteur qu’on allumait.

Il se dit que le conducteur était celui qui se faisait appeler Isaac. Puis il monta après qu’Eleanor soit monté en première, puis il monta ensuite et ferma la portière alors que Rey monta à l’arrière et demanda au chasseur :

"Y a quoi comme bestiaux dans le coin ? Parait que la population de goule n'est pas mal dégénérée dans le coin par rapport au Capitole. La Confr' ne me manque pas mais si il y avait une chose de bien avec elle, c'est qu'elle nettoyait ce genre de menace gratuitement."

Le chasseur ne se retourna pas pour répondre à Rey et lui dit en allumant une cigarette :

comme créature… on a beaucoup de choses et concernant les goules, elles pullulent surtout dans les ruines, donc on risque sans doute d’en croisé ou bien ce sera des supers mutants… Et concernant la CdA, ne vous en approchez pas, car par ici, ils tirent sur tout le monde, surtout ceux qui ont un peu trop de technologie sur eux.

Puis, il ne dit plus rien et continua à fumer sur le rester du trajet. Il pouvait voir l’endroit ou voulait se rendre son employeuse. C’était une vielle usine de bateau qui connaissait un peu, car il avait dû passer par là plusieurs fois pour un job quelqu’un et qu’il avait déjà nettoyé c’endroit d’une petite bande de goule qui faisait du trafic. Il dit au chauffeur de s’arrêter sur une petite montée. Puis une fois que c’est fait, il sortit du véhicule, prend la lunette de son fusil et regardèrent l’usine et l’épave de bateau. Il ne voyait rien d’inhabituel, car cette zone était assez dangereuse, car hors de contrôle de la Nouvelle France et de la mafia. Puis soudain, il remarqua un centaure accompagné d’un super mutant. Le chasseur se mordit la lèvre, puis se met à sourire dangereusement. Ça faisait longtemps qu’il n’avait plus tué de ces saloperies de montres depuis un moment. Il observa le reste de l’endroit à la longue vue, avant de dire aux autres de planquer le véhicule un peu plus loin et de l’attendre, il allait faire le tour de l’usine.

Ensuite, il se leva et commença à faire le tour du bâtiment en prenant soin d’observer le moindre recoin des lieux. Il remarqua d’un des murs n’était plus là et lui permettait de bien voir ce qu’il avait à l'intérieur. Il avait un petit groupe de 6 super mutants et avait à leur tête, une brute armée d’une claymore. Ils étaient accompagnés par deux molosses, plus le centaure. Il finit de faire le tour et fut soulager qu’il n’avait rien dans le bateau. Puis il alla retrouver le groupe et leur dit :

J’ai une mauvaise nouvelle pour vous, nous allons devoir nous battre contre un petit groupe de mutant, ils ont une brute comme chef et sont accompagnés par des molosses et un centaure. On ne pourra pas utiliser la furtivité pour les tuer et ils ont l’avantage dans ce bâtiment… il faut qu’on les attire vers l’extérieur pour qu’ils puissent être des cibles faciles. Une fois qu’ils seront dehors, je pourrai facilement éliminer la brute et les molosses… concernant le reste, je compte sur vous Rey et Isaac. Ils n’ont que très peu d’arme, pour le centaure, ne vous en faites pas, il est lent et on peut facilement esquiver ses attaques, mais faite attention quand il crachera sur vous… vous avez d’autres questions ?

Attendit la réponse des trois autres membres de ce groupe improvisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 02/05/2017
MessageSujet: Re: Tout ça pour une grosse pile électrique [Jo Smith] Lun 22 Mai - 22:12
Mouai, sur le coup Eleanor n'était pas spécialement très heureuse du travail de pas mal de monde. D'une part de la Police de n'avoir pas fait accélérée les choses pour faire un rapport à l'armée. D'autre part pour l'armée de ne pas avoir nettoyer un secteur qui se trouve quand même à peine de dix minutes de marche du secteur industrielle de Louisiane. Enfin, même la mafia locale fait mal son boulot : si Eleanor a de quoi faire la gueule d'avoir un petit groupe de six super-mutants pas loin de chez elle, il en est de même pour les secteurs contrôlés par la mafia ou qui paie la prime de protection à ses derniers. Oui, Eleanor n'est pas spécialement très heureuse et si elle a envie d'attendre le mois prochain pour ne pas faire dans la dentelle, payer un groupe de nettoyeurs, ce n'est pas dit que les 7 guignolos qu'elle voit à travers la paire de jumelles qu'Isaac lui aura passer sans qu'elle n'ait rien demandé, n'attendent pas un mois avant de s'en prendre aux usines aux alentours.

Après ce bref moment à pester intérieurement sur le fonctionnement merdique qu'à ce monde tout aussi merdique, elle redonna les jumelles à Isaac.


"Je vois peu être les choses en grand mais ça reste quand même du super-mutant. C'est une usine de construction navale et malgré tout les récupérateurs qui sont passé avant eux... et avant nous. La citerne est certainement vide mais le bidon en métal perché en hauteur sur le conteneur, à cinq mètres à deux heures de notre position ne semble pas y avoir touché. Je ne m'attends pas que ça explose mais si ça peut créer un incendie qui va faire paniquer les molosses si ils chargent dans cette direction, je crois que ça sera déjà beaucoup. Un molosse, ça reste des chiens. Et surtout ce n'est pas dit que la position de Jo soit révélée immédiatement."

Accroupie, elle se tourna vers Isaac et Rey.

"Isaac, Rey, lorsqu'ils sortiront. Canarder les dans cette direction puis fuyer aussi vite que possible dès que ça fera une boule de feu."
"Ouai mais attends patronne, comment tu sais que ça fera boum ?"
"Le logo inflammable, ce n'est pas seulement pour faire joli et je viens de dire que c'est trop haut pour avoir été vidé lors d'une fouille."

Elle sortit son arme, la tenant fermement. Elle comptait un peu avancé, pour que son pistolet soit à bonne portée de tir sans pour autant être directement exposée. Eleanor compte profiter de la distance et de l'effet de surprise et surtout du tir de soutien de Jo. Il y a de fortes chances que si la brute a la cervelle qui saute du crâne, ses sous fifres vont chercher à se mettre à couvert dans les cinq à dix prochaines secondes.

"Ca vous va comme plan Jo ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tout ça pour une grosse pile électrique [Jo Smith]
Revenir en haut Aller en bas

Tout ça pour une grosse pile électrique [Jo Smith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tout ça... Pour ça?! [PV Drago Malefoy]
» Maintenant que tu sais tout de moi, dis moi tout de toi | Hayden [Done.]
» (TERMINE) [THEME] Tout ça, pour ça... [PV Solstice]
» Super grande bataille ( tous ceux qui peuvent chasser de tous Clan+ BLAIREAUX)
» [FB] Les ennemis de mes ennemis... peuvent parfois ressembler à des amis [PV Red]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Zone RP - La Nouvelle Orléans :: Zone contestée :: Zone occupée-