La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Mark Johnson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 28
Localisation : Wellington
MessageSujet: Mark Johnson Dim 23 Avr - 14:58



Mark Johnson


« La discrétion est le premier pas vers une vie certes morne, mais longue. »


Nom complet : Mark Johnson
Âge : vingt-trois ans
Race : Humain
Groupe : Survivant
Métier : Récupérateur
_________________________________________________________

CARACTÉRISTIQUES (40 points)
STRENGTH :5
PERCEPTION :6
ENDURANCE :5
CHARISMA :8
INTELLIGENCE :6
AGILITY :7
LUCK :3


COMPÉTENCES (200 points + points de départ)
Armes légères :13+17=30
Armes lourdes :12
Armes blanches :12+19=31
Corps à corps :10+10=20
Discrétion :10+30=40
Intimidation :13+17=30
Mécanique :12
Médecine :9+11=20
Négociation :16+34=50
Science :12
Physique :12+38=50
Pilotage :12
Projectiles :10+20=30
Survie :6+34=40


_________________________________________________________

DESCRIPTION PHYSIQUE
Mark est un jeune homme d'un mêtre quatre-vingt trois. Le mode de vie des terres désolées a donné un gaillard plus maigre et élancé que musclé. Il est certain qu'en voyant Mark, les gros costauds n'auront pas de complexe au niveau du gabarit. Mais ce survivant à la peau blanche, yeux verts sombres, aux quelques tâches de rousseur et à la légère tâche de naissance sur l'un des cotés de son nez semble toujours à l'aise avec son environnement. Observant tout le monde dans les yeux, chacun de ses regards semblent discerner le moindre mouvement ou pensée de la personne avec qui il interagit.Rien de tel pour déstabiliser l'interlocuteur. Le jeune homme ne se sépare rarement de sa casquette de base-ball qui cache ses cheveux châtains et mi-courts, tombant sur son visage ovale. Ce dernier prouve que l'apparence et le bon parler ne permet pas d'échapper aux dangers de ce monde.
Preuves d'échecs du passé, le garçon porte une cicatrice à demi-effacée sur la joue gauche, ainsi qu'une seconde légèrement plus récente sur le flanc gauche. Si la première est l'oeuvre d'une arme blanche, infligée par l'homme, la deuxième est la marque de griffe d'un animal sauvage.
Le jeune homme est souvent vêtu de vieux vêtements d'un passé révolu : t-shirt et jean vétuste,
ou chemise à carreaux dépareillée, le garçon garde toujours une veste en cas de coup de froid, et n'oublie jamais ses protections en cuir lorsqu'il est de sortie.



DESCRIPTION MENTALE
Mark est un garçon qui a, disons, bien été élevé. Autant qu'un enfant peut l'être dans les Terres dévastées. C'est à dire que le garçon a déjà tué, jamais pour le plaisir, parfois pour la revanche, mais jamais par sadisme pur ou folie. Plutôt futé, le jeune homme a appris de ses aînés, et a compris que s'il souhaitait survivre dans ce monde, c'était en étant utile à cette société tremblante, sans faire de vagues, tout en sachant se sortir de situations compliquées. N'ayant pas le goût à l'immobilisme, le garçon a le goût du mouvement, et de la découverte, ce qui l'a conduit à devenir récupérateur. Si le jeune homme avouera autour d'un verre qu'il fait ce job car il adore découvrir les ruines de l'avant-guerre, il n'avouera pas qu'en vérité, le goût du danger le fait plus frémir qu'il ne l'admettra jamais. Parfois trop sur de lui, le garçon tente trop souvent d'obtenir des rabais, ou des faveurs de ses pairs, et cela lui a déjà joué des tours tout au long de sa vie. En communauté, le jeune homme sait se faire apprécier. Il n'a pas peur des autres, s'intéresse et est curieux d'eux. Parfois même fêtard, le garçon a tendance à ne pas s'attarder sur la misère de ce monde. Une bonne blague, et c'est reparti. C'est un tempérament nécessaire lorsque ses parents ont été mis en charpie par des Raiders. Ainsi, malgré toutes les bonnes paroles énoncées ici, le jeune homme a une aversion réelle pour ce groupe de bandits. S'il ne tue pas sans raison, les Raiders peuvent être l'exception. Le garçon a également une mauvaise opinion de l'Enclave, bien qu'elle ne se voit que par un réel désintérêt, ou une méfiance à leur encontre. Oui, la méfiance est également un élément clé de la persona du jeune homme. S'il s'intéresse autant aux autres, c'est également parce que cela permet au garçon de garder un oeil sur ce qu'ils sont, ce qu'ils peuvent lui faire, et s'il peut leur faire confiance. Enfin, si chaque membre des terres désolées ont un grain de folie en eux, celle de Mark serait son obsession à conserver avec lui sa casquette et sa batte de base-ball en bon état : un héritage familial qui lui permet de garder les pieds sur terre, et ne pas oublier des racines jusqu'ici disparues.



HISTOIRE
Mark est né dans l'Arkansas où il a vécu la majeure partie de sa vie. Mais pas toujours au même endroit. Né dans une colonie solide, le garçon eut l'occasion de grandir dans un environnement sain,
en compagnie de sa mère, de son père, et de son grand-père. La colonie, située près de l'ancienne ville de Magnolia, dans un ancien aéroport transformé en petite ville, était parvenue à se développer et à survivre jusqu'ici. Leurs fondateurs étaient arrivés bien avant la famille Johnson, et cette dernière ne fut qu'un petit fragment qui avait aidé à cette petite société de fonctionner. Il faut le dire, à l'époque,
l'aéroport de Magnolia était une colonie à suivre. Elle était parvenue à instaurer un système de commerce avec les colonies voisines, et un second, de sécurité, en cas d'attaques de raiders, ou de super-mutants. Les goules avaient été un problème bien longtemps avant, lorsque le lieu avait été colonisé. Mais après la naissance de Mark, le garçon ne connaissait ces créatures que par leur homologues civilisés. Ce garçon était un fils des terres désolées, qui ne désolait pas de l'état du monde.
Les créatures mutantes, les zones irradiées, le danger à l'extérieur des routes colonisées, c'était normal. Le grand-père de Mark avait beaucoup voyagé, avant de s'installer dans cette colonie avec son fils. C'est ici que les Johnson souhaitaient prendre racine, et cela avait marché. Le père de Mark,
Mark (prénom donné de fils en fils depuis l'avant-guerre) avait rencontré sa femme dans la colonie.
Et parce qu'ils se plaisaient l'un l'autre, de fil en aiguille, le couple s'était créé, enlacé, et avait donné naissance au héros de cette histoire.

A cette époque, parcourir les routes entre les colonies était presque sans danger. Cette société était certaine qu'à présent, la survie était derrière eux, et que la vie leur tendait les bras. Les hommes avaient appris de leurs erreurs, et avaient construit un micro-monde où chacun apportait sa pierre à l'édifice. Le grand-père de Mark était un mécanicien, et un bon. Il savait comment réparer des machines d'avant-guerre, faculté très utile pour aider le progrès à s'installer. Il n'était pas rare que l'homme, de la soixantaine, fut appelé à l'aide dans des colonies voisines. Grâce à ses compétences,
le nom Johnson était connu dans toute la société de Magnolia. Il n'était pas le seul mécanicien doué.
Mais c'était un homme de confiance, sérieux et travailleur, qui avait compris que seul l'entraide permettrait à l'homme de vivre de nouveau. Mark adorait son grand-père. En vérité, il ne se plaignait en rien. Il avait appris à l'école les erreurs du passé, et comprenait que le monde présent n'était pas à reconstruire, mais à construire. Jusque seize ans, son monde était certain, il apprenait les bases des différents métiers de la colonie, et chercherait à comment se rendre à son tour utile. Mais cela changea.
Personne ne sut comment des raiders étaient parvenus à conquérir la colonie où la famille Johnson vivait. Une faille dans la sécurité ? Des hommes infiltrés depuis plusieurs mois, ou plusieurs années ?
Peut-être que des hommes avaient été corrompus... difficile de savoir. Mais les bandits les plus craints des terres désolées avaient accompli l'impossible. L'aéroport de Magnolia, et leurs habitants tombèrent dans leurs griffes. Mark n'en sut rien avant plusieurs jours. Ce fut peut-être son plus gros moment de chance,. Il avait accompagné son grand-père dans une colonie voisine quand l'accident survint. La nouvelle n'en fut pas moins indigeste. Personne ne sut ce qu'il était advint du fils de Mark Johnson senior et de sa femme. Et plusieurs jours d'attente ne changea rien. Si des survivants du raid furent retrouvés, les parents de Mark n'en firent pas partie.
Après délibérations, les colonies abandonnèrent l'idée de récupérer l'aéroport. Par lacheté peut-être ?
Ou parce qu'il y avait trop de zone d'ombre pour tenter quelque chose. Mais la société apprendrait à vivre sans l'aéroport. Une blessure qui ne les tuerait pas pour autant affirmèrent les dirigeants. Mais les Johnson ne voyait pas la vérité ainsi. Si vivre dans les colonies toujours présentes était un choix possible, celui qu'ils firent fut bien différent. Mark senior ne souhaitait pas vivre dans une société qui en quelque sorte, avait abandonné son fils. De plus, il souhaitait garder son petit-fils en vie. Et rien ne disait que les Raiders ne trouveraient pas un moyen de détruire les colonies survivantes de Magnolia.
L'homme, dans sa jeunesse, avait vu beaucoup de colonies dévastées par différentes catastrophes.
Il avait osé croire que Magnolia était différente. Il avait eu tort.

Pendant trois ans, Mark "senior", et Mark "junior" vécurent sur les routes de l'Arkansas. Ils n'étaient pas assez fous pour rester seuls. les Johnson vivaient en compagnie d'une caravane itinérante composée d'une dizaine de membres armés jusqu'aux dents pour survivre dans les terres désolées.
Cette caravane vivait de récupération, allant de ville en ville pour marchander leurs prises. Ce fut les premiers pas de Mark comme récupérateur. Encore en croissance, le corps fin et svelte du garçon était très utile pour récupérer des objets coincés dans les décombres. La nouvelle vie de Mark lui plaisait, tout comme il aimait être utile, voir parfois indispensable. Du moins, c'est ce qu'il aimait croire. Etant l'un des deux benjamins du groupe, le garçon avait une place particulière dans le cœur des caravaniers. Lui souhaitait prouver aux aînés qu'il était aussi capable qu'eux. Pour les plus âgés, les jeunes devaient être protégés.
Cette nouvelle vie lui permettait d'oublier le passé. Il avait reçu une lourde leçon de la vie :
rien n'était éternel. Il n'en parlait pas à son grand-père, mais il savait que ce métier de caravanier ne durerait pas. Le garçon avait appris à croire aux catastrophes à venir. Il avait également abandonné l'idée de revoir ses parents. Mark senior ne l'avait pas admis, mais vivre sur les routes lui donnait l'espoir de revoir son fils. Ce quotidien de routard aurait pu continuer longtemps, l'homme s'attachait à un espoir devenu vain. Même ses amis de la caravane constataient l'âge avancé de ce survivant qui était à présent le plus âgé du groupe. Ils lui répétaient que se trouver une bonne colonie où survivre était plus raisonnable. Après tout, même avec toute leur préparation, la caravane perdait parfois certains des membres de leur équipe. Souvent à cause d'une erreur d’inattention, mais surtout parce que la victime était épuisé de ces longs voyages. Mark senior fit la sourde oreille jusqu'au jour où ce fut son petit-fils qui fut blessé violemment au visage par un dérangé. L'attaquant, qui semblait être un survivant honorable, avait changé d'attitude du tout au tout, et agressé sans prévenir le garçon.
Les caravaniers avaient réagi à temps, mais Mark junior s'en sortait avec une blessure au visage.
Plus de peur que de mal, et une cicatrice à vie. Ce fut l'instant où Mark senior abandonna l'espoir de revoir son fils, et patienta jusqu'à trouver une colonie où vivre en paix.

Quelques kilomètres au sud de la frontière, près de l'ancienne ville de Junction, fut la colonie choisie.
Peut-être parce que les habitants ne se vantaient pas d'avoir trouvé le système parfait. Les habitants ne vivaient pas en paix, du moins, pas toujours. Ils vivaient, survivaient, se battaient pour leur survie,
et avaient gagné jusqu'ici. Et surtout, l'endroit n'était pas si important. La colonie vivait de ses récoltes et ses élevages. Elle commerçait avec les caravanes de passage. C'était une vie difficile, jamais acquise,
mais les gens parvenaient à y vivre heureux. C'est ici que les Johnson stoppèrent leur pérégrination. Ils vécurent du travail de la terre, une vie bien convenable pour l'ancien. Mais pour le petit-fils, oublier la vie de caravanier n'était pas chose aisée. Il comprenait les choix de la seule personne qu'il considérait comme sa famille. Il avait essayé de vivre heureux avec les membres de cette communauté. Il y avait des amis, une petite-amie, et même un Rataupe de compagnie qu'il avait nommé Scrotum. Mais il entendait toujours cette petite voix. Elle lui rappelait sans cesse les paysages vus, les aventures vécues,
les personnages rencontrés. Elle lui intimait de prendre son indépendance. Mark senior n'était pas dupe, il connaissait le caractère de son petit-fils. Mais peut-être par égoïste, il ne l'encouragea jamais à partir. Peut-être souhaitait-il garder sa seule famille près de lui. Ou peut-être attendait-il que Mark junior devienne un homme véritable. Ce qu'il devint lorsqu'il fit le choix de prendre le taureau par les rênes, et de clamer à son grand-père qu'il souhaitait quitter la colonie lorsqu'une caravane l'accepterait dans ses rangs. Mark senior comprenait, mais n'acceptait pas cette décision. L'homme souhaitait éviter la discussion, quitte à lever la voix lorsque le jeune homme insistait. Mais il ne pouvait plus l’empêcher,
Mark quitta la colonie, et l'homme ne parvint qu'à lui dire un au revoir renfrogné. Pas de paroles réconfortantes, pas d'encouragement. Ce simple "Au revoir" fut le mieux que le vieil homme parvint à offrir à son petit-fils qui s'en alla, l'amertume au cœur. Mais comme pour tous les malheurs de la vie,
Mark cacha ce sentiment derrière l'optimisme du lendemain.

A présent, la caravane passe près de Prospérité. Mark a appris à commercer avec ces hommes et femmes qui sont devenus ses amis. Il n'est plus le garçon qui souhaitait faire ses preuves. Il a eu deux ans pour les faire. A présent, la vie n'est plus qu'un quotidien d'entraide et de survie. Pouvoir boire une bière au coucher du soleil signifie une victoire sur les terres désolées.



_________________________________________________________

INVENTAIRE DE DÉPART
Armes :
Un couteau de combat
Une batte de base-ball en métal
Un Colt N99 + 17 balles 10 mm.


Vétements, armures et accessoires :
Un jean élimé
Un t-shirt grisé par la poussière
Une chemise rouge foncé à carreau vert
Un marcel
Une vieille casquette de base-ball
Armure de cuir (épaules, torse, coude et genoux)
Une ceinture de cuir à poches pour les petits objets
Une veste d'hiver
Une vieille paire de baskets
Deux paires de chaussettes et trois caleçons
Une paire de lunette de soleil
Une paire de lunettes de lecture
Un sac à dos
Un vieux deck de 60 cartes à jouer
Deux numéros de "Tales of a Junktown Jerky vendor"
Un numéro sous blister de "The Unstoppables"
Quelques bandages et une petite bouteille de désinfectant
Une boîte d'allumettes
167 Caps

Logements et divers :
Un lit certain dans la colonie de Junction où se trouvent Scrotum le Rataupe, et quelques effets personnels laissés derrière lui.


_________________________________________________________

Pseudo : Gzaltan
Âge IRL : 28 ans
Comment as-tu trouvé le forum ? : Google !
Des suggestions ? : A venir dans la section suggestions (et si j'en ai)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloudinthesuburbs.blogspot.com
AuteurMessage
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 14/10/2016
MessageSujet: Re: Mark Johnson Dim 23 Avr - 15:52
Bienvenue à toi, impatiente de lire ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 21/04/2017
MessageSujet: Re: Mark Johnson Dim 23 Avr - 15:56
Hey, bienvenu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 20
Localisation : Nouvelle France,ille basse
MessageSujet: Re: Mark Johnson Dim 23 Avr - 17:24
Welcome !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 155
Date d'inscription : 29/09/2016
MessageSujet: Re: Mark Johnson Dim 23 Avr - 18:50
bienvenue prospecteur Smile

bordel... le raideur, ça sera pas encore pour cette fois :/ **se sent seule**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: Mark Johnson Dim 23 Avr - 19:16
bienvenue le nouveau ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 28
Localisation : Wellington
MessageSujet: Re: Mark Johnson Lun 24 Avr - 8:56
Eyh, merci à tous "anciens du forum" pour cet accueil !
La fiche est achevée, avec quelques zones d'ombre, mais l'important est dit. Les anecdotes suivront en RP Wink. Au plaisir de jouer avec vous tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloudinthesuburbs.blogspot.com
AuteurMessage
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 21/04/2017
MessageSujet: Re: Mark Johnson Lun 24 Avr - 17:47
hey, j'ai remarquée que ton vava n'est pas aux normes du forum alors tiens, le vava avec les bonnes dimensions ^^

avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 12/04/2017
MessageSujet: Re: Mark Johnson Lun 24 Avr - 19:37
Hoooo ! Elle est trop gentil ! Gouzi gouzi...
Bref, bienvenue ! Et bonne mo... survie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 28
Localisation : Wellington
MessageSujet: Re: Mark Johnson Mar 25 Avr - 6:10
Merci bien Norah, c'est super sympa ! Comment survis-tu sur les terres désolées avec tant de courtoisie ?
Quand à Finn ... tu allais dire mortadelle, c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloudinthesuburbs.blogspot.com
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Mark Johnson Mar 25 Avr - 12:36
Bonjour à toi !

Très bonne fiche, je te félicite, mis à part quelques (minuscules) fautes de français, je n'ai rien à die et tu es donc d'office VALIDE

Bienvenue dans les terres désolées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mark Johnson
Revenir en haut Aller en bas

Mark Johnson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Justin Gabriel Vs Mark Selling Vs Rob Van Dam Vs Alex Price Vs Curt Hawkins Vs Drew McIntyre
» Mark The ugly
» Mark Scheifele
» MY IP: mark
» Mark Henry vient parler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Registre des survivants :: Survivants validés :: Les survivants-