La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Quand les grands esprits se rencontrent. [PV Jason Bleight]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 21/04/2017
MessageSujet: Quand les grands esprits se rencontrent. [PV Jason Bleight] Dim 23 Avr - 1:17
20/02/2291

Enfin, un jour de repos. Ce quotidien était devenue difficile, faire la marchande vagabonde avec sa brahimie et faire des opérations la nuit, les cernes commençaient déjà à se présenter mais quand c’est pour une bonne cause, la fatigue devient secondaire et la détermination reste toujours aussi haute. Mais aujourd’hui on mettait tout de côté, ayant dépensé une petite vingtaine de capsules pour dormir trois jours dans un hôtel miteux dans la basse-ville, les rideaux minables laissaient filtrer la lumière rayonnante du soleil sur la chambre, et plus particulièrement sur les yeux de la jeune femme. Elle lutta contre la lumière, restée couchée tranquillement, mais ses rayons persistaient et retrouver le sommeil était trop difficile. Norah se leva pour entrer dans la deuxième salle, petite mais c’était déjà ça, une salle de bain, une douche, un urinoir, sérieusement ? Et un miroir au dessus d’un lavabo, sur ce même lavabo se présentait ses vêtements qu’elle avait récemment lavée, Brooks enfila son short et son haut bleu, attacha ses holsters autour de la taille, la jeune femme se regarda dans le miroir, elle avait toujours le bleu à la joue et un autre au front, oui le risque d’être marchande sans protection, généralement la femme s’en sort bien mais la dernière fois, c’était presque la fin, connard de brigands. L’aventurière en herbe quitta la salle de bain pour retournée dans la salle principale pour prendre ses armes, cachées sous l’oreiller. Elle rangea ses armes dans ses holsters, mangea un coup et quitta sa chambre pour sortir de la basse ville.

Norah quitta vite fait la cité de la Louisiane pour passer une journée à se balader…
Après plusieurs heures, il devait être quinze heure de l’après-midi, la jeune femme arriva enfin dans un petit village, il s’appelait prospérité, effectivement c’était calme, ça faisait du bien de trouver un endroit isolé et calme malgré les nombreuses maison, Brooks avança dans la ville et chercha le premier bar trouvé, une fois trouvé elle pénétra dans le bar.

Pas mal de monde, un petit gang de quartes personnes sur une table ronde à l’entrée, quelques gars assis en face du comptoir devant le barman. Pas le temps d’avancer qu’un homme âgé de quarante ans sûrement, siffla doucement en vue de la jeune femme, elle ignora le geste de l’homme et continua son chemin vers le barman.

Une fois en face, Norah posa cinq capsules.
-Un whisky s’il vous plaît, amené le moi au fond du bar, c’est ici que je me trouverais.

Puis sur ses mots, elle s’avança vers une table tout au fond du bar tranquillement, le whisky arriva un peu après, elle sirota une petit gorgée.

-Plus de temps libre, haha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: Quand les grands esprits se rencontrent. [PV Jason Bleight] Dim 23 Avr - 3:35
Ce matin, je me réveille difficilement à cause des bruits que je pouvais entendre dans la chambre à côté, je ne voulais pas me lever et continuer de pioncé encore une heure ou deux, mais je me fais violence et me lève à contre-coeur de mon lit afin de me diriger vers ma salle de bain en titubant légèrement à cause de la fatigue. Après m'être laver du mieux que possible avec ce que j'avais et avoir asperger mon visage afin d'être bien réveillé, je me re-dirige dans ma chambre et pour m'habiller et me diriger dans la deuxième pièce qui n'était autre que mon garage. J'observe par la fenêtre pour me donner une idée sur l'heure et d'après ce que je pouvais voir, il était dans les alentours de 6h, je soupire un bon coup et me commence à entretenir ma moto ainsi que mes armes pour tuer le temps, je commençais à sérieusement à regretter au fait de ne pas être resté dans mon lit.

Après plusieurs heures à me faire chier à rester assis derrière un bureau à griffonner sur un papier avec absolument aucune idée en tête, je prends mon manteau laissait sur son habituelle porte-manteau avec seulement mon vieux revolver comme arme et pour enfin partir me changer les idées en me promenant ou en allant dans le bar du village. Normalement je serais partie pour aller au Lounge Valentine, mais avec ce qui s'est passé las-bas, je n'ai pas envie d'y retourner avant encore au moins deux jours pour prendre des nouvelles et peut-être aider... Enfin bon, je blablate dans mon esprit et j'avance sans même me rendre compte que j'ai déjà quitté le camp des JackFragz.

J'avance dans les rues du village de Prosperité pour enfin arriver à un bar où je venais souvent avant de découvrir Lounge Valentine, j'entre et me dirige vers un tabouret au comptoir sans prêter attention à mon entourage et me pose lourdement sur sur le premier tabouret qui m'arrive sous la main ou plutôt sous mes... enfin bref et je m'installe comme je le fais dans tous les bars, c'est-à-dire dos au comptoir les coudes poser et les jambes croisées et les yeux dirigé vers le plafond. Je pose deux capsules sur le comptoir et commande ensuite une bière, une Gwynette, la meilleure pour beaucoup dans les terres désoler. Après quelque minute j'entendis les portes du bar s'ouvrir et par réflexe, je pose mon regard sur le nouveau venu... Rectification, sur LA nouvelle venue, c'était une jeune femme et la première chose que je remarque est sa petite taille qui m'a fait penser un petit instant que c'était une gamine mais peut-être pas non, soit elle est en avance avec son corps, soit elle doit avoir 25 ans voir moins. Elle est jeune et elle a un corps fort généreux, un joli brin de fille plus que rare ces derniers temps, elle se dirigea vers le comptoir avec au passage un sifflement qu'elle semble ignorait royalement pour enfin commander.

- Un whisky s’il vous plaît, amené le moi au fond du bar, c’est ici que je me trouverais.

- Je ne te conseil pas d'aller las-bas et plutôt rester au comptoir

Elle ne semble pas avoir entendu un mot de ce que j'ai dit vue qu'elle est partit comme elle est arrivé vers sa table désigner, une sensation de honte me prend un léger instant. J'avais prononcé ces mots par réflexe sans vraiment y réfléchir, après tout, qu'est ce qui me dit qu'elle va avoir des problèmes en allant à cette table, de coup d'une certaine manière je suis soulagé qu'elle ne m'a pas entendu si c'est pour répondre au fameux "pourquoi" que toute personne stable,  lucide et je ne sais plus quoi encore qui vous pose sans exception. Je finis de sirotais ma bière et commande une autre en reposant deux capsules sur le comptoir en re-plaçant mes yeux sur le plafond à rêvasser comme je le fais si bien aujourd'hui.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 21/04/2017
MessageSujet: Re: Quand les grands esprits se rencontrent. [PV Jason Bleight] Dim 23 Avr - 17:14
La jeune femme, tout en sirotant son whisky regarder presque tout les individus du bar, leurs habillements, leurs visages, leurs manières de se comporter, les gars au comptoir étaient plutôt calme, ils regardaient tous leurs verres et buvaient comme un simple alcoolo, en revanche au fond c’était bien plus bruyant et actif, ça gueulait, ça chantait et ça buvait à flot. Le seul gars plutôt intéressant, était l’homme devant le comptoir avec un long manteau de cuir, et il semblait avoir un holster laissant juste voir le bout de son arme. L’ennui allait la prendre, Norah devait trouvée quelque-chose pour se sortir de l’ennuie, Brooks termina en premier temps son verre en cul-sec. La jeune femme réfléchit quelques secondes, l’aventurière se leva pour retourner au comptoir, cette fois-ci, elle se tenait près de l’homme qu’elle avait observée juste avant de venir. Norah posa deux capsules et demanda une Gwynette, ces bières là sont généralement les meilleurs, habituellement les bières locales ont le goût de pisse, mais celles-là valaient vraiment le coup.

Norah prit le dernier tabouret et se posa doucement devant le barman et à côté de l’homme au long manteau en cuir.

-Je t’ai entendue tout à l’heure.
Elle détourna le regard vers la porte d’entrée, où trois hommes venaient d’arriver, un grand d’au moins deux mètres, un autre plutôt imposant, chauve et une veste de motard en cuir noir e laissant son torse nu et un autre aussi fin qu’un squelette au look piliardesque, qui allaient s’asseoir à l’ancien emplacement de la jeune femme, elle souffla un coup, ça devait pas être des gars très fréquentables ceux-là. En même temps la bière arriva, elle bu une douce gorgée de la bière. Fraîche et goutteuse, décidément, les Gwynettes étaient bien les meilleurs
-Merci pour la prévention, je pense qu’ils seront d’une mauvaises compagnies ses trois-là. Faudrait que je me calme sur l’alcool un peu tout de même. Et tu me semble plutôt intéressant comme gars, enfin juste au physique, c'est peut-être pour ça que je viens là, Norah enchantée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: Quand les grands esprits se rencontrent. [PV Jason Bleight] Mer 26 Avr - 1:28
-Je t’ai entendue tout à l’heure.

"ha merde, elle ma entendu enfaîte"
Pendant ce temps, je pouvais entendre la porte du bar s'ouvrir, je pouvais en déduire que des personnes sont entrées.
- Merci pour la prévention, je pense qu’ils seront d’une mauvaises compagnies ses trois-là.  Faudrait que je me calme sur l’alcool un peu tout de même. Et tu me semble plutôt intéressant comme gars, enfin juste au physique, c'est peut-être pour ça que je viens là, Norah enchantée
Hé ben, on peut dire qu'elle ne va pas part quatre chemins elle. Elle s'appelle donc Norah, bon reste plus qua lui rendre la politesse on dirait. Je la regarde un instant de côté, l'analysant presque pour enfin tourner ma tête et commencer à parler.
- Jason, enchanté, la prochaine fois que tu vas dans un bar, évite les tables au fond d'un bar, ce n'est pas vraiment le meilleur endroit pour un solitaire, surtout si tu est une fille avec d'aussi joli courbe. Ne le prend pas mal, prend le seulement comme un conseil d'une personne qui ne cherche qu'à aider.
Je parais brusque comme ça, mais il faut bien être franc parfois, même si cela peut blesser. Bon, je ne pense pas que ça l'est blesser d'une quelconque manière, mais j'ai plus peur qu'elle le prenne mal pour l'instant, je n'ose pas parler avant qu'elle me donne une réponse en espérant quelqu chose de positif pour éviter de me mettre dans un bordel sans nom.

note hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand les grands esprits se rencontrent. [PV Jason Bleight]
Revenir en haut Aller en bas

Quand les grands esprits se rencontrent. [PV Jason Bleight]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyensdiscutent des événements ; les petits esprits discutent des gens. | PV Helvia
» Les grands esprits se trouvent toujours [Pv Carl/Iosa/Vindi]
» Quand deux grands karatekas se tape dessus, ...poussez vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Zone RP - La Nouvelle Orléans :: Pont & village de Prosperité :: Prosperité-