La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

I'm the wanderer (Terminus, je descends tout le monde)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 12/04/2017
MessageSujet: I'm the wanderer (Terminus, je descends tout le monde) Jeu 13 Avr - 12:55



Finn


« Vivre dans les terres désolées, c'est comme constamment se tirer une balle dans le pied: ça fait mal, et c'est complètement con. »


Nom complet : Finton Walas
Âge : 25
Race : Humain
Groupe : Criminel
Métier : Vagabond opportuniste
_________________________________________________________

CARACTÉRISTIQUES (40 points)
STRENGTH :3
PERCEPTION :5
ENDURANCE :5
CHARISMA :8
INTELLIGENCE :4
AGILITY :8
LUCK :7


COMPÉTENCES (200 points + points de départ)
Armes légères: 13(+51)=64
Armes lourdes: 13(+0)=13
Armes blanches: 11(+40)=51
Corps à corps: 8(+2)=10
Discrétion: 15(+20)=35
Intimidation: 11(+30)=41
Mécanique: 9(+0)=9
Médecine: 11(+0)=11
Négociation: 16(+4)=20
Science: 8(+0)=8
Physique: 13(+27)=40
Pilotage: 10(+0)=10
Projectiles: 6(+0)=6
Survie: 14(+26)=40


_________________________________________________________

DESCRIPTION PHYSIQUE
Finton est un jeune homme d’à peu près 1m 70 ce qui est peu pour un homme, il a des cheveux courts de couleur noir, ébouriffés. Il a des yeux fins, d'un bleu ciel très profond, sur son œil droit se trouve une cicatrice qui va du haut vers le bas. Ses oreilles sont banales et ne comportent pas de marques particulières. Il a une mâchoire carrée et un nez mutin (en trompette).
Malgré ses quelques muscles apparents, il n'est pas très puissant... à vrai dire cette musculature légère lui permet de se faufiler où il veut mais au combat sa force lui fait souvent défaut. Ses bras souples et musclés lui permettent aisément de grimper sur toute forme d'obstacle, sa petite carrure et ses jambes robustes lui permettent de courir vite et de fuir le combat s'il le sent perdu d'avance. Sa voix est d'un grave intermédiaire très "lisse". Finn a aussi la chance d'être ambidextre.
Pour ne pas ce faire reconnaitre, Finn porte un masque artisanal en peau de Brahamine... Il porte un couteau au niveau de son mollet droit, son arme de poing au niveau de sa cuisse gauche et son fusil dans le dos grâce à une sangle en cuir.



DESCRIPTION MENTALE
Au niveau du mental Finn est... disons… Légèrement asociale… Il se balade principalement seul dans les terres désolées et n'a pas pour habitude de parler avec d'autres personnes à par bien entendu pour les menacer ou leur extirper leurs biens. La solitude lui convient bien, même un peu trop : cela fait un peu moins d'une dizaine d'année que Finn se trouve dans les terres désolées, et cette solitude lui a, très légèrement fait péter une durite. Bon, par chance le « très légèrement » n'est pas ironique, il lui arrive quand il trouve le temps long, de temps en temps de parler tout seul, des petites discutions sur son état physique, ces rations, son inventaire… Il se parle de choses utiles quoi... Il lui arrive souvent de pété un plomb devenant complètement inconscient de ses faits et gestes. Et pour finir dans les côté taré de sa personne, si la fin de sa phrase se termine par une syllabe qui est un mot, il le répète... Comment ça vous n'avez pas compris ? Bon... un exemple...
"Les chemins diverges... verge..."
Malgré tout, avec le peu de personnes à qui il parle, il sait se faire entendre et écouter même si son ton est souvent très sec. Il sait intimider le premier clampin qu'il rencontre, même l'homme/femme le/la plus dur des terres peut avoir peur de Finn, principalement dû à ses côtés barge.
C'est un homme réfléchis, qui se pose, pesant le pour et le contre d'une situation, mais il n'a absolument pas peur des confrontation risqués surtout si il les trouve "amusantes"

Aime: Les cigarettes, le chocolat et le café.
N'aime pas: Les raiders, l'enclave, manquer de balle et ces saletés de radcafards.
Phobie: les goules, principalement les goules sauvages quant aux goules "sociables", il les trouve moche et ne leur parle pas mais rien de plus



HISTOIRE
Journal de bord de Finton Walas, page 1 : Histoire

J’ai longtemps hésité à faire ce journal mais si un jour je me fais plomber on je crève d’une infection dans ces terres on pourra au moins connaitre mon histoire…

Je suis né ici même, sur cette foutue terre de Louisiane en tant que fils d'éleveurs de Brahamines et d'agriculteur. Mes parents étaient d'origines irlandaises, c'était mes grands ou leurs grands parents, je sais plus trop qui avait immigré en premier mais on s'en fout.  Donc, mes parents étaient éleveurs de Brahamines et avait un petit champ, le tout, près de la frontière des raiders. Notre maison était une vieille ferme rafistolée avec des planches et des bouts de tôle, il y avait aussi une grange qui abritée les Brahamine la nuit ou pendant les mauvais jours. Quant à mes parents, mon père était un sombre connard qui frappait ma mère et moi de temps en temps. Heureusement ma mère rehaussait le niveau, elle s'occupait de moi et me protégeait de mon père à son désavantage bien entendu… Ce qui la poussait à rester avec lui ? A votre avis… Une femme et un gosse seul dans les terres désolées, sans argent et sans arme ça tient combien de temps ?


Les affaires fonctionnés plutôt bien, on élevait les Brahamines, on les faisait se reproduire et on les tuait pour les revendre en petit bout… En gros… Pour le champ, ça marché… Comme ça pouvait… La terre est toujours aussi acide, du coup les plantations avaient du mal à pousser ou ne poussaient pas du tout. A mes 17 ans, on devait s'y attendre, des riders ont débarqué sans prévenir, vous savez, ces enfoirés en voitures, ils ne laissent pas le temps de décamper qu'ils sont déjà en train de vous découper en rondelle. Ils ont foutu le feu à la grange, butant toutes les Brahamine au passage, j'ai réussi à me cacher dans une vieille caisse en métal qui se trouvait dans la maison. Mes parents, eux, se sont faits chopés et ont été torturés devant la maison par les riders. Quand ils ont commencé leur petit loisir morbide, je suis sorti de cette foutue boite et je me suis précipité sur le vieux fusil de mon père, récupérant le peu de munitions qu'il y avait avec. Pour comprendre la suite je vais vous décrire l'endroit… D'abord, imaginez une grange, juste à droite une vieille maison rafistolé, puis à droite encore mais de la maison, un champ, les deux séparés d'une vingtaine de mètres… Bon, maintenant imaginez des riders en train de torturer des gens devant la maison et moi caché sur le flan droit de la maison.
A ce moment-là, je compte les riders : une dizaine… Avec mes cinq balles j'allais pas allé loin… Vingt mètres c'est rien, en marchant en dix secondes tu les fais tes vingt mètres donc en courant n'en parlons pas… Maintenant, on te met un fusil de plus de dix kilos dans les mains, un stress incommensurable, une tristesse profonde mélangé à de la colère et du regret… Hé ben t'es dans la merde… Au bout de quelques minutes je décide de prendre ma lâcheté à deux mains et je cours.
Cinq mètres : Les mecs mon pas encore calculés.
Dix mètres : Un rider commence à gueuler : « Là-bas ! De la chaire fraiche ! ». Il a dû se prendre pour un super mutant…
Quinze mètres : Ces enfoirés chopent leurs armes et les rechargent.
Les cinq derniers mètres : Les balles fusent autour de moi, le bruit assourdissent des coups de feu entremêlé des cris de ma mère me vrille les oreilles. Au final, devinez quoi… Ils m’ont pas eu ces cons ! Pas une balle, pas une égratignure. Ils ont même pas eu la force de me poursuivre, préférant sûrement la torture de mes parents…
Je crois bien que le pire dans toute cette histoire, c’est que j’ai aucun remord d’avoir abandonné mes parents à leur sort : Mon père le méritait, quant à ma mère, elle préférait sûrement que je m’en sorte même si pour cela elle doit mourir…

Bon ! Le moment émotion passé parlons plutôt de mon arrivée dans les terres désolées de Louisiane.  Au début, la survie était ma priorité, cherchant tout ce que je pouvais pour pouvoir manger, me défendre mais tout cela est vite devenu une routine omniprésente dans ma vie. Quelques années s'étaient écoulées laissant place à mes vingt ans ou vingt et un… Ca fait longtemps que j'ai arrêté de compte réellement. Bref je vagabondais toujours dans les terres sans but, abandonnant tout espoir de me venger un jour, je risquerais juste de me faire tuer et puis c'est tout… Et même si je me suis foutu mon flingue sur la tempe une dizaine de fois sans appuyer sur la détente c'est que je pouvais pas me permettre de mourir aussi stupidement qu'en tentant d'assouvir une vengeance impossible à accomplir.
Je me suis aussi rendu compte qu'être honnête ne paye que peu/pas donc quand j'en ai l'opportunité, je raquette des voyageurs insouciant et des marchands errants. Il m'est aussi arrivé de tuer quelques personnes... Rien de bien grave… Je crois… Juste des voyageurs armés qui n'avaient pas l'intention de me laisser leurs biens si facilement et des soldats de l'enclave, vous savez les patriotes, ouais ben j'en ai buté trois, faut me comprendre ils avaient du matériel qui se revend hyper chère sur le marché noir. Bon, du coup je suis recherché mort ou vif par l'enclave… De préférence mort mais je me laisserais pas faire si facilement. Si vous vous attendiez à tomber sur un bon samaritain, c'est raté. Voler autrui ne ma pas apporté que de bonnes choses comme vous pouvez le constater, des querelles, des règlements de compte et des négociations musclées. Tout ça m'a d'ailleurs coûté une magnifique cicatrice à l'œil, certes bénigne (ma vision va très bien merci de vous soucier de moi), mais très désagréable durant les premiers mois.
Et maintenant me voilà, vagabondant dans ces terres désolées, détroussant mon prochain pour une vie de réussite.


Journal de bord : Histoire : Terminé



_________________________________________________________

INVENTAIRE DE DÉPART
Armes:
-Couteau de combat, très légèrement rouillé
-Hache peu émoussée
-H&K peu servi
-Fusil de chasse entretenu mais a beaucoup servi

Munitions:
-(6/42) Calibre .308
-(15/50) balles de 9 mm

Vêtements:
-Un vieux blouson à capuche, couleur kaki délavé
-Un sweat sans capuche noir
-Un treillis sale, couleur marron
-Un vieille paire basket légère, couleur noir
-Un sac à dos d'avant guerre (type: production de masse, se trouvait partout dans le marché)
-Des gants en laine
-Un masque artisanal en peau de Brahamine:
 

Médicaments, nourritures, drogues:
-2 stimpacks
-Un rouleau de bandage
-3 Bouteilles d'eau sale
-2 conserves d'haricots
-2 boites de cram
-Une tablette de chocolat
-Psycho

Divers:
-Un zipo gravé "Finn"
-2 paquets de cigarettes
-Un enregistreur de poche avec quelques piles de rab
-Une carte de la région
-Un sac de couchage délavé
-Une balle de 9mm de dernier recours gravé "HELP"
-53 capsules

Immobilier:
-Une carcasse de bus rénovée à l’extérieur de la ville comportent tout le stricte nécessaire domestique.


_________________________________________________________

Pseudo : Pëpîtõ
Âge IRL : 103 ans
Comment as-tu trouvé le forum ? : Avec mon minitel.
Des suggestions ? : Faire une petite case pour décrire ce que le perso aime ou n'aime pas (des phobies par exemple).
Ses points faibles/forts.
Son but dans les terres désolées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: I'm the wanderer (Terminus, je descends tout le monde) Ven 14 Avr - 10:14
Bonjour à toi et bienvenue sur Fallout TOW !

Alors je n'ai pas grand chose à dire si ce n'est superbe fiche... A quelques détails près la validation serait automatique ^^. C'est vrai qu'il reste pas mal de fautes et ça mériterait une relecture tout ça mais bon, globalement, c'est très compréhensible, pas de problème =)
Deuxième petit point c'est que u t'es planté sur le calcul des compétences. Le compte est bon pour les points à répartir mais pas pour les seuils de base. ça donne ça :

Code:
Armes légères   13   50   63
Armes lourdes   13   0   13
Armes blanches   11   40   51
Corps à corps   8   3   11
Discrétion   15   20   35
Intimidation   11   30   41
Mécanique   9   0   9
Médecine   11   0   11
Négociation   16   4   20
Science   8   0   8
Physique   13   27   40
Pilotage   10   0   10
Projectiles6   0   6
Survie   14   26   40
la première colonne est le seuil de base, la deuxième les points rajouté et la troisième le total.

Dernier détail, l'histoire, si tu le sens j'aurai aimé en voir plus ^^

voilà =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 12/04/2017
MessageSujet: Re: I'm the wanderer (Terminus, je descends tout le monde) Ven 14 Avr - 12:15
Merci et désolée pour le mauvais calcul ^^

Je m'occupe des fautes d'ici peu

Le superviseur a écrit:

Dernier détail, l'histoire, si tu le sens j'aurai aimé en voir plus ^^

Effectivement je me suis rendu compte que je peux largement approfondir l'histoire :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 12/04/2017
MessageSujet: Re: I'm the wanderer (Terminus, je descends tout le monde) Ven 14 Avr - 14:28
Alors c'est bon bing boum, j'ai la solution des tonnes de grai... *tousse* je voulais dire "j'ai la solution, j'ai de l'inspiration..."
Bref j'ai terminé, réglant au passage, les fautes (j'espère en avoir raté le moins possible) et quelques tous pitipiti trucs dans le mental (histoire de le rendre moins plus barge :3) et dans le physique (à la fin...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: I'm the wanderer (Terminus, je descends tout le monde) Dim 16 Avr - 1:08
Bon, mis à part quelques fautes d'orthographe encore restantes, ça me parait en règle tout ça ! Tu es donc
VALIDE

Bienvenue donc dans l'univers de Fallout TOW et j'espère que tu t'amuseras bien parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I'm the wanderer (Terminus, je descends tout le monde)
Revenir en haut Aller en bas

I'm the wanderer (Terminus, je descends tout le monde)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Registre des survivants :: Survivants validés :: Les criminels-