La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Event]Raider War Three

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Messages : 594
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: [Event]Raider War Three Lun 20 Mar - 13:29
Ville basse de Louisiane. 22H35

Cela fait maintenant une heure et demie que l’attaque a commencé et les rues de la ville basse sont à feu et à sang.
Pendant que l’armée est occupée à défendre la ville haute contre le peu de ghoules qui osent s’y aventurer, les habitants les plus pauvres sont laissés à eux même face aux hordes affamées de mangeurs de chair et les escouades de raiders déchainés, pas moins avides de sang. Grâce tout de même au travail acharné de la police, certains bâtiments de la ville basse se son transformés en QG fortifiés accueillant et défendant un maximum de civils avec les moyens du bord. Alors que les raiders progressent et que la police recul, un nouvel espoir semble se dessiner dans le ciel quand on aperçoit au loin les eux de position caractéristiques des hélicoptères tandis que le bourdonnement de leur retors informe rapidement la population en bas de l’imminence de l’arrivée de la cavalerie ! Enfin façon de parler…


Lounge 108 : Jo, Jason, Raclaw et Collen
En un soir de semaine, le bar n’était pas blindé quand l’attaque a commencé mais tout de même raisonnablement peuplé alors que les premiers cris et coups de feu se sont fait entendre. En une heure et demi, vous avez largement eu le temps d’organiser les défenses du bar et de vous assurer qu’aucun mort ni vivant ne pourrait en sortir ou y entrer facilement. Les tables et chaises sont amassées contre la porte principale et en bloque totalement le fonctionnement tandis que des planches ont été clouées à la va-vite par les proprios sur les fenêtres.
Pour l moment, l’endroit est parfaitement sécurisé et presque tous les clients sont armés, mais en cas de siège c’est les munitions qui viendraient à faire défaut… En effet en dehors de nos personnages principaux et du patron qui dispose d’une grosse boîte de calibre 12 pour son shotgun, aucun des 8 autres clients n’avait prévu une bataille rangée ce soir et les munitions dans leurs armes étaient les seules qu’ils avaient.
Ces données en main pour aborder le combat, une nouvelle leur arriva rapidement sous le nez : Une femme d’une trentaine d’années tenant par la main une petite fille terrorisé de 5 ans tambourinait sur la porte.

- Laissez-nous entrer ! Laissez-nous entrer par pitié ! Les ghoules arrivent ! J’ai une enfant avec moi ! Ouvrez-moi ! Pitité !
Un bref coup d’œil informerait les habitants du bar de la véracité de ces propos : une horde de ghoules, bien que lointaine, se profilait à l’horizon. Mais ils devraient défaire la barricade pour ouvrir la porte et pas sûr qu’il leur resterait ensuite du temps pour la remettre en place, ce qui signifiait qu’un combat était très probable s’ils prenaient la décision d’ouvrir la porte.

A 500m de là, La Hyène
Depuis le début de la soirée, l’escouade de bleus dont la Hyène avait le commandement s’en était pas mal tirée : Déjà une bonne dizaine de morts à leur actif et un bloc entier sécurisé, ils n’avaient pas à rougir de leur résultats et étaient parfaitement en phase avec la mission qu’on leur avait désigné. Ce n’est donc pas sans une certaine fierté et un brin de vantardise concernant leurs dernières exactions que les raiders progressaient dans les rues, s’amusant à tout de rôle à s’entraîner au tir sur cible mouvante.
Le prochain était pour Harris et c’était un jeune adulte d’une vingtaine d’années qui tenta de prendre les jambes à son cou pour échapper aux raiders. Après avoir ajusté son tir, le raider fit feu des deux canons de son fusil en même temps, cueillant le fuyard en plein dans le dos. Mort su le coup et l’arrière transformé en steak haché, l’homme s’effondra inerte sous les cris de joie et les rires des raiders.

- Waouh ! Je l’ai pas raté lui !
S’exclama Harris en rechargeant alors deux nouvelles cartouches dans son fusil. Cependant, il interrompit son action en plein milieu en levant les yeux vers le ciel. D’un ton paniqué, il demanda alors.
- Merde ! C’est quoi ça ?!!
Il désigna alors une nuée d’hélicoptères qui déferlaient sur la ville basse, visiblement chargés à ras bords de soldats qu’ils déversaient avec une aisance rare. Mais bien vite ce ne serait plus le souci du groupe de raiders… La Hyène entendit distinctement le bruit supersonique d’une balle passée à quelques centimètres d’elle, suivit immédiatement après d’un hurlement déchirant qui fit se retourner tous les raiders. Gisant par terre dans une flaque de sang, Harris se tenait à l’entrejambe, les mains pleines d’hémoglobine, hurlant et pleurant toutes les larmes de son corps.
- Harris !
Hurla une jeune raider nommée Quinn en se précipitant aux côté du jeune homme qui devait probablement souhaiter être mort maintenant. Elle lui prit la tête entre ses mains et murmura quelques mots en l’embrassant avant qu’un second bang supersonique ne se fasse entendre et que le visage de son ami agonisant ne soit repeint du sang et de la matière cervicale de sa copine… Il fallait réagir très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 114
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 19
Localisation : Nouvelle France,ille basse
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Lun 20 Mar - 21:59
Raclaw dans le bar était sur la défensive, il ne connaissait quasiment personne et était venu dans ce bar grâce a un proposition d'une tierce personne pour une proposition de travail , mais l'attaque surprise des goules et es raiders avait un peu coupé court a tout. Raclaw avait aidé les personnes présentes dont une espèce de cow-boy aux cheveux argentés vêtu d'une tenue en cuir tanné avec une cape de couleur sable. elle se nommait Aram et était d’après les informations qu'il avait capté au travers du chaos ambiant Raclaw avait déduis que cette jeune femme armé d'un Revolver au motifs raffinés était une chasseuse de reliques.

Elle avait sur elle trois chargeurs et un en plus dans son arme. En quelques minutes elle, Raclaw et les autres personnes présentes avait réussi a sécuriser et barricader le bar. et il venait de finir il y avait a peine Cinq minutes quand tout a coup Raclaw en regardant son arme se rendit compte qu'il n'avit que deux chargeurs, celui dans son arme et son couteau de combat.

Puis alors qu'ils s’apprêtaient a recevoir les pillard un femme toqua a la porte expliquant qu’elle avait une enfant et qu'elle avait besoin d'aide car les goules approchaient. Raclaw serra les dents et tenta de voir les pour et les contres et malgré les possibilités il s’avança vers la porte et commencea a déplacer les meubles pour pouvoir l'ouvrir.

-Patientez un peu je me dépêche de vous ouvrir.

Et il poursuivit espérant ne pas se faire interrompre mais plot se faire aider.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 29/09/2016
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Mar 21 Mar - 5:35
Cela faisait plus d'une heure que la petite escouade de raiders dont La Hyène avait la charge était en ville, ces derniers s'amusant à tirer sur hommes et femmes sans trop avoir à ce soucier du reste, pour autant, La Hyène elle, restât sur ses gardes, son expérience lui avait appris à ne jamais trop s'éloigner de la réalité d'une situation et, si la bande de bleusaille qu'on lui avait foutue dans les pattes ne semblait nullement s'inquiéter de la relative dangerosité de cette situation, leur sinistre chef, elle, en prenait pleinement la mesure. Pour autant, il n'y avait eu jusqu'à là aucun réel danger, des bados peureux, un ou deux deputy un brun zélés mais rien qui ne puissent inquiéter La Hyène au point de la faire gaspiller ses balles, pour l'heure, elle avait surtout l'impression de garder une bande de mômes... C'est pourtant pas faute de leur avoir dit d'essayer de rester un brin concentré sur l'objectif... Au moins, les hommes du groupes n'avaient pas tentés de violer de femmes pour l'instant, ce qui en soit était déjà pas mal.

Toutefois... Quand la Sinistre pillarde vint à entendre le retords d'un hélicoptère... Il était déjà trop tard pour aller ce foutre à l’abri sans au moins perdre un ou deux hommes.

- Merde ! C’est quoi ça ?!!

La Hyène tourna alors la tête en direction du ciel puis... Alors que ses yeux jaunes virent la lourde machine débarouler, une balle vint à siffler non loin de son oreilles avant d'aller ce loger dans ce... Harris ? Harris qui maintenant gisait sur le sol en ce tenant le bas ventre, très vite rejoins par une autre jeune raider, happée par ce qui semblerai de l'amitié à l'égard de ce dernier. La Hyène grommelât légèrement en cherchant un bon point de fuite puis... Quand Quinn vint elle aussi à ce faire tirer dessus L'Ombre de l'Est hurlât alors a ses hommes ces quelques mots d'un ton sec :

« TOUS A COUVERTLES BOYS !! DANS LA RUELLE LA BAS !!! »

Sans plus attendre, la Hyène et le reste des raiders allèrent donc vers ladite ruelle, cette dernière ce trouvant entre deux bâtiments suffisamment haut pour protéger le petit groupe du feu des hélicos. Les balles sifflait autours du petit groupe et à plusieurs reprise La Hyène crue bien s'en prendre une, fort heureusement, la pénombre, l’agitation, les flammes et les débris n'offrait pas un environnement optimale à l'hélico pour focus sur le groupe de la Hyène, ce qui lui permis de rejoindre ladite ruelle sous les balles, mais au moins, elle, elle était entière. La femme s'engouffra dans le fond de la ruelle,ce faufilant ensuite dans un petit passage, arrivant alors à une intersection entre plusieurs battissent, ce qui lui offrait à elle et au reste de son groupe une bonne planque en attendant que ses coucou de malheur ce tire d'ici... Ou, à défaut, permettre à la Hyène de gambergeait sur une solution, ce pour quoi elle était généralement très forte.

Le fait d'être comme ça, entre plusieurs bâtiments avait aussi pour lui d'offrir à la Hyène et à ses troupes un protections contres les tire de missiles car le bon sens voudrait que, si c'est gusses en hélicos viennent aider la populations, ils ne peuvent en aucuns cas ce permettre de balancer bêtement des explosif comme ça. Silencieusement, la pillarde envisagea donc plusieurs possibilités avant de baisser les yeux vers ses troupe... Composée de quatre femmes et de trois hommes... Sans les deux précédents morts. La raiders se raclât le gorge puis, calmement, elle prit la parole.

« Ok les troupes... Je sais pas qui sont ses connard mais il vas falloir faire gaffe à présent... Plus que tout à l'heure donc... on évite un maximum de ce faire repérer. Au moins le temps que les hélicos ce barre et même là, le mieux serait qu'on reste groupés et le plus discret possible, c'est clair ? »

La femme s’allumât alors une cigarette, avant de finalement reprendre avec toujours ce ton sinistre et glaçant.

« Ah... Et... Au risque de me répéter, pour les trois mâles là... La consigne reste la même, pas de viol."

la femme aspira une grosse bouffée sur sa cigarette puis observât les alentours avec prudence, levant ses yeux au ciel en entendant les pales d'un hélico vrombir non loin de là, avant de finalement s'effacer au fur et à mesure.

« Allez, on bouge. »

Prudemment, la Hyène et ses troupes vinrent alors à sa faufiler dans les petites ruelles qui courait le longs de plusieurs bâtiments, restant ainsi à l'Abri des vertibird.
Après quelque minutes, les troupes vinrent à arriver à une intersection ou, plus précisément, à une sorte de grande rue qui coupait en deux le passage menant de leur position actuelle à la ruelle d'en face. Silencieusement, la Hyène vint à brandir son AKSU à silencieux en observant discrètement les alentours, avant de finalement légèrement ce reculer afin de revenir dans l'ombre des bâtiments, attendant le moment opportun pour demander à ses troupes de bouger.





inventaire:
 

état:
 


équipes de la Hyène:
 

[HRP : pour l'équipe, aux MJ de me dire si ça lui convient ou non ^_^voilà]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Mar 21 Mar - 22:13
"C'est vraiment la merde" c'est ce que je pensais depuis le début de l'attaque, mais, je ne voulais surtout pas faire paniquer le peu de personnes qui se trouvent barricadé avec moi dans le bar. Je suis arrivé ici  pour passer le temps seul dans un endroit tranquille en sirotant une ou deux bières et voilà que je me retrouve bloqué pendant une attaque de goule et de raider en même temps à attendre de l'aide extérieure !

Je reprends mon souffle afin de me calmer, la colère ne résoudra rien dans ce genre de situation. Depuis le début de l'attaque, je suis resté sur la défensive, malchance pour moi, je n'ai ramené que mon revolver de fortune sur moi, une arme vraiment pas faite pour ce genre de situation, mais assez puissante pour tuer une goule ou un raider en un seul tire.

Pendant ma vérification de mon revolver, une voix venant d'une femme passa à travers la porte accompagnée de plusieurs tapages dessus.

- Laissez-nous entrer ! Laissez-nous entrer par pitié ! Les ghoules arrivent ! J'ai une enfant avec moi ! Ouvrez-moi ! Pitité !

après un bref instant, une personne se jeta sur la barricade avec l'intention de faire entrer la femme avec son enfant.

-Patientez un peu je me dépêche de vous ouvrir.

Je voulais faire comme lui, mais mon instinct me hurlais de ne pas ouvrir comme quoi c'est un piège tendu par un ou plusieurs raiders pour entrer et tous nous massacrer, mais je ne peux pas abandonner un gosse merde, c'est totalement contraire à ma nature, mais sous l'indécisions, je recule et me décale un peu pour avoir une vue à peu près dégager de la porte et mis en joue mon revolver, prêt à tuer toutes personnes hostile.

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 75
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Mer 22 Mar - 15:51
6h00

Colleen se réveille doucement et commence à s'étirer, ses bras se lève dans un baillement presque automatique et robotique. Après seulement quelques secondes, la jeune femme se redresse et quitte enfin la chaleur et la douceur des couvertures en plume de rad-canard.Il y'a pas de temps à perdre, elle travail aujourd'hui, comme tout les autres jours de la semaine depuis maintenant quatre mois. Elle s'approche du seau d'eau purifiée pour se laver rapidement le corps. Impossible de faire un bon bain, l'eau pure est si rare qu'il faut l'économiser au maximum... Colleen soupire, elle aimerait tellement plonger dans une eau limpide et pure, pouvoir enfin se laver correctement comme les personnes d'avant-guerre. La jeune femme regarde son reflet dans l'eau puis se dirige vers son miroir pour observer son corps vêtue comme venus. Il y'à pas le temps de s'admirer il faut encore se préparer, elle plonge alors son doigt dans un pot et prend alors une pâte blanche avant de se l'appliquer sur les dents pour les nettoyer. Un minimum d’hygiène pour vivre le plus longtemps possible en bonne santé. Colleen le sait on ne peu pas se permettre d'attraper une maladie dans un monde aussi peu apte à pouvoir soigner autrui. La jeune femme accélère le pas et mets alors ses sous vêtements puis sa robe bleu ceinturé à la taille par une ceinture en cuir marron qu'elle utilise pour le service, avec cela, elle mets des bottes montante en cuir noir et enfin pour terminer elle coiffe ses cheveux en une natte qui lui donne un aie candide.

6h30

Colleen est enfin prête, elle ouvre les volet de sa chambre et descend donc au rez de chaussé pour retrouver ses patrons Gary et Gary qu'elle salut d'un signe de tête. Le temps de boire le café et de parler un petit peu avec ses patrons.

- "Salut Coco, tu vas bien aujourd'hui ?" Demande alors le cuisiner avant d'aller en cuisine pour commencer à préparer le menu pour le midi.

- "Oui Gary et toi ?" répond alors la jeune femme avant d'entendre un "Oui" en provenance de la cuisine. " Et toi Gary, ça va ?" demande t-elle alors à l'intention du barman qui approuve également d'un signe de tête.

-" Bonjour ma belle... Bon j'ai des informations sur tu sais quoi. Nos "bienfaiteurs" ont de l'équipement qui arrive en fin de soirée, ne t'en fais pas demain tu as un jour de repos. Principalement des munitions 5.56, 7.62 et 0.308. La livraison va se faire sur le toit de l'ancienne banque HSBC. Je te charge de cette mission et tu vas devoir bosser avec "Kentucky". Bon maintenant tu vas me passer un balais dans cette salle et tu vas mettre la pancarte "ouvert" sur la porte. Vers 9 heures, tu vas devoir aller faire les courses pour le repas de midi, mon frère va te faire une liste et vers 11h30 tu ira manger afin d'être opérationnel pour le service de midi. Jo smith va sans doute nous ramener du cerf dans l'après midi donc il faut s'attendre à le mettre sur le menu du soir. Bon au boulot !"

Pas le temps de s’empâter dans un bar restaurant comme le Lounge Valentine 108. Les propriétaires ont bien de la chance, Colleen est une bosseuse qui ne va jamais rechigner à la tâche. La jeune femme va alors passer un balais dans la pièce principal du bar sous l’œil paternel de Gary le barman qui nettoie les verres. Après quelques minutes et le sol bien propre ou presque, Colleen se dirige vers la porte pour l'ouvrir. Les premiers poivrot entre pour commencer à picoler leurs vins blanc. Le fameux Arthur MacFarmer et son acolyte de toujours Benny Dowson. ça doit faire une vingtaine d'années que ses deux  gugusses servent de pilier de comptoir au lounge. D'ailleurs, Colleen ne s'étonne absolument pas de les voire aussi tôt. Ils vont généralement rester jusque 10 heures et passer une partie des économies de leurs femmes en alcool.. Ensuite Gary va en avoir marre de leurs élucubrations d'ivrognes et va les mettre dehors. ça va s'engueuler pendant une heure et Colleen va alors en profiter pour s'éclipser manger. finalement, deux coups de feu au gros sel va permettre aux deux zigotos de partir en ronchonnant. C'est ainsi que cela se passe, jour après jour et cela jusqu'à qu'une de ses charognes imbibée de vinasse ne meurt d'une cyrrhose ou d'une chute dans un escalier.

11 h 30

Colleen n'est pas allée faire les courses aujourd'hui, Gary préfère faire avec les réserves du Lounge et ainsi composer un plat typiquement Américain, un hamburger sur son lit de salade... la jeune femme observe donc le burger et reconnaît bien les ingrédients, salade, pomate, steak de radbrahmine et pain en rad blé. En soit ce n'est pas forcément mauvais, une fois de temps en temps... cependant qu'es que c'est gras et pas du tout équilibré. La jeune femme fait un peu la gueule mais bon elle à suffisamment faim pour manger le hamburger et même la salade qui sert généralement de décoration. Après le repas, la serveuse décide de prendre un peu l'air. Rien ne vaux une promenade dans les rues de la basse ville de Louisiane, Colleen prend alors son pistolet car il ne faut pas sortir dehors sans arme. Les rues sont plus sûre que les terres désolés mais ce n'est pas absent de crime pour autant. Sur le chemin, la jeune femme croise son amie une jeune femme d'un an son aînée. Ses cheveux roux et court, son visage fin et joviale, ses yeux verts et son regard taquin se trouve être tout à fait magnifique et envoi généralement tout les hommes tout droit à "Saint Thomas Asilum".

- "Hey Clarence ! Je suis si heureuse de te voir ! " dit alors Colleen en sautant dans les bras de la rouquine qui les refermes avec tendresse autour de cette dernière. Clarence est une très bonne amie de Colleen, la rencontre entre ses deux personnes dates de deux mois. A l'époque, Clarence est venue au Lounge Valentine 108 pour boire un verre et oublier la rupture avec Denis son copain de l'époque. Cet enfoiré l'a trompé avec une fille de la haut ville.. quoi qu'il en soit, Colleen l'a soutenu dans cette épreuve difficile et depuis les deux jeunes femmes sont inséparable.

- "Louloute d'amour ! J'ai tellement de chose à te dire mais je n'ai pas trop le temps, je peu passer au bar se soir après la chasse ?" Demande alors Clarence et obtient pour unique réponse un sourire et un hochement positif de la tête. " Super, on se dit 20 h voir 20 h 30 ! Bise ma Louloute ! " Clarence et sa famille pratique la chasse au Radcerf et au rad sanglier. Elle tire très rarement n'aimant pas chasser pour le plaisir néanmoins elle accompagne toujours les parties de chasse pour soigner les blesser ou simplement pour se vider la tête. Avec Jo Smith, ils apportent souvent de la viande au Lounge Valentine 108. Le temps passe et Colleen décide de rentrer au bar pour reprendre son travail.

16 h 00

Le soleil est bien haut dans le ciel et pourtant, le temps dehors est relativement froid, le vent en provenance des plaines du nord est glacial et apporte les températures extérieurs aux alentours des 50° F. Jo Smith et Gwylyonn Mc Gwyneth viennent d'arriver dans le bar avec une belle pièce de Yaoi Guai, le reste sans doute vendu en ville. Colleen à saluée les deux personnes mais préfère laisser le couple discuter avec Gary pour aller s'occuper des autres clients. Après une dizaine de minutes, Jo décide de monter dans sa chambre et Gwylyonn s'en va pour se diriger vers sa brasserie, le couple se sépare en s'embrassant d'un langoureux baisé qui ne manque pas d'attirer l'attention de quelques protagonistes.

Colleen fait alors un sourire amical à Gwylyonn qui répond d'un simple signe de tête avant de pousser la porte et de disparaître au fil des ruelles. Cependant la porte ne se ferme pas complètement et s'ouvre sur un homme portant un long trench cachant une armure solide au torse et une paire de revolver à la ceinture. La serveuse c'est alors approchée de lui pour prendre machinalement sa commande, une simple bière. L'homme n'était pas un habitué mais pourtant la jeune femme se souvient très bien de lui. C'était vers le 7 ou le 6 décembre dernier, quand il à franchi la porte pour la première fois. IL fut rapidement alpagué par une autre cliente, une asiatique avec plusieurs armes sur elle. Cette femme avait un petit coup dans le nez mais restait quand même agréable et correcte. Finalement, elle avait réussie à lui vendre un fusil laser avant qu'il ne parte aussitôt avec notre chasseur national pour une traque. Cette histoire remonte à loin, cependant, Colleen s'en souvient encore car elle se trouvait dans la salle à se moment précis, assise sur la banquette près de la baie vitrée qui permet aux rayons du soleil de pénétrer dans la salle. C'est donc avec un sourire au lèvre que Colleen sert se client bien particulier.

20 h 30 - 30 min avant l'attaque

Le soir arrive, il y'a plus beaucoup de client et ceux qui sont là vont reste très certainement jusque la fermeture. Le soleil c'est couché depuis longtemps et les lumières de la ville tout comme celles du Lounge valentine se sont allumées. Des nouveaux client sont entrée dans le bar, dont une femme à l'allure un peu "rigolote", tout droit sorti d'un film de cinéma d'avant guerre, un western comme on appelle ça. Un style sans doute encore récurent dans le Texas Voisin, néanmoins, ça reste une cliente comme les autres. Dans le Lounge la seul loi est celle des capsules et du débit. C'est également à cette heure précise que Clarence entre dans le bar. La jeune femme se dirige machinalement vers Colleen afin de lui raconter les derniers ragots. Rien de bien extraordinaire, une histoire de drague qui commence avec un certain Harry et une histoire de chasse sans aucun gibier... La rouquine rigole alors en racontant son histoire et va alors se poser à une table pour souper, elle pose alors son fusil de chasse de cal 308 avec une lunette basique.

Les premiers tires se font entendre aux alentours de 21 h dans les rues de la basse ville, ce qui interpelle beaucoup de personne à l'intérieur du bar. l'incompréhension est à son comble, cependant Gary et Gary se précipite pour fermer les volets de chaque fenêtre du premier étage et de fermer la grille qui protège la baie vitrée la nuit. Le cuisinier prend alors son fusil à pompe qu'il sort de dessous le comptoir et le charge de deux munitions de calibre 12.

- "Coco ! prend le fusil et va te positionner au fenêtre du haut avec ta copine Clarence ! Je crois qu'il se passe quelques chose de grave ! " Hurle alors l'homme tout en sortant dehors avec son frère pour essayer de comprendre ce qu'il se passe. Clarence et Colleen monte alors au premier étage en montant chaque marche de l'escalier 4 par 4. Clarence se précipite à une des fenêtre menant sur la rue et commence à viser, chercher une cible ou un problème ! Colleen quand à elle se dirige vers sa chambre pour récupérer son fusil, un m1 garand avec une lunette et tout comme son amie elle se positionne à une fenêtre pour commencer à viser par cette dernière. Après seulement une dizaine de minutes, chacun dans le bar commence à comprendre que la basse ville subit une attaque de plusieurs centaines de goules.

Clarence ouvre le feu sur ses saloperies en première, son calibre lui permet de faire des tires de précision à une assez grande distance, cependant sa cadence n'est pas rapide. Colleen suis après tirant à son tour ses les goules. Ses saloperies charges dans les rues de façon aléatoire s'attaquant aux malheureux badaud qui se trouve dehors. En bas, la ligne de défense s'organise et finalement plusieurs coups de feux retentissent pour abattre ses abominations. Une heure et demi de bataille rude qui épuise toute les munitions du m1 Garand de Colleen et du fusil de chasse de Clarence. Clarence hurle alors ceci à Colleen ! " Louloute ! demande en bas si ils ont du .308 en rab ! " La jeune blonde ronchonne ! "Ouais je suis à sec aussi !" répond Colleen. Cependant, la serveuse n'a pas le temps de descendre qu'une silhoute s'approche de la porte avec un enfant, la jeune femme prend alors son Thompson M51 A  !

- "Laissez-nous entrer ! Laissez-nous entrer par pitié ! Les ghoules arrivent ! J'ai une enfant avec moi ! Ouvrez-moi ! Pitié !" dit la femme tenant l'enfant contre elle. Colleen regarde autour d'elle et élimine quelques goules.

- "  Je confirme ! elle tien un môme ouvrez lui je vous couvre mais faite vite il y'a encore beaucoup de ses saloperies ! D'ailleurs si vous avez du .308 nous en avons besoins en haut ! " Dit alors Colleen en faisant de son mieux pour tuer les monstres avant qu'ils ne s'approchent de trop de la porte.

Gary entend l'information de Colleen, cependant il est occupé à garder l'entré de son bar en tirant du cal 12 en direction des goules. Il ronchonne et gueule alors à l'intention des habitants encore dans la taverne.

- " Les balles sont dans la cave ! Il y'en à un qui peut amener une caisse de 308 pour les tireurs en haut ! " Si une personne se dévoue il pourra accéder à la cave du Lounge. Il y'a certes beaucoup de caisse d'alcool mais au fond se trouve des munitions de 12 et de .308 très bien rangé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Jeu 23 Mar - 0:47
Depuis que l’attaque fut lancer et que le bar fut barricadé, Jo était l’une des personnes qui était complètement calme voire même le seul parmi toutes les personnes qui étaient présent au bar. Il avait pris tout son arsenal l’avait préparé alors que les autres étaient en train de barricader le bar. Il but une bière Gwynnet tranquille tout en rassurant Franck, son Rad-chien et en repensant à tout ce qui s’était passé avant qu’il ne revient dans ce bar.

Il était partir depuis deux jours de la Nouvelle Orléans pour se changer l’esprit et pour partir à la chasse, mais lors du premier jour, il eu affaire à trois raideurs qui voulaient s’amuser avec lui en pensant que c’était une cible facile. Ils se trompaient lourdement et eurent comme oboles une pogné de balles dans le corps. Il avait bien fouillé les cadavres, mais il n’avait absolument rien de valeur et décida de tout laisser aux charognards. Puis il se remit e chasse, mais ne trouva pas grand-chose, il avait bien des radcherf mais ils n’étaient pas intéressant et Jo préféra chasser autres choses pour le moment. Ensuite la nuit est venue plus rapidement que prévus et il décida d’aller dans sa cabane qui était situé par très loin. Il y alla et s’endormir rapidement alors que son chien surveillait les environs. Puis le lendemain matin il se réveilla tranquillement et se remit en chasse.

Il ne trouva rien pendant la matinée, mais c’est en début d‘après-midi, qu’il trouva une trace de Yaoi Guai, une proie qui n’avait pas chassé depuis un petit moment. Il se mit à le traquer avec un chien et après une heure de traque trouva la bête et tira sur la bestiole avec Gungnir. La balle toucha l’animal, mais ne la tua pas sur le coup et la créature chargea le chasseur, Jo pris son temps et tira plusieurs fois sur la créature et c’est au bout d’une dizaine de tir qu’il réussit enfin à la tuer. Cette saloperie avait esquivé plusieurs balles et le reste n’avait touché aucun point vital, c’est seulement les deux dernière qui prit la vie de la proie du chasseur.  Puis Smith se mit à dépecer la créature et à prendre tout ce qui était utile, puis il se met en route vers la Nouvelle Orléans

Il arriva vers les 15h à la porte de la ville et après s’être fait inspecter par les gardes, il entra et alla dans les bas quartiers pour revendre ce qui avait chassé.  Il alla en premier dans une boucherie qu’il connaissait depuis plusieurs années, elle était tenus par un homme agé d’une 50 d’années et qui s’appelait Gérald. Il vait deux enfants, un fils âgé de 25 ans qui s’appelait Ed et une fille de 18 ans qui s’appelait Caroline. Les deux jeunes adultes aida leurs père en lui donnant un coup de main à la boutique. Le chasseur le salua amicalement et lui montra la viande de ce qu’il a chassé sur le comptoir. Il discuta un moment avec lui en ce qui concerne le prix de la viande, puis une fois qu’ils se sont mis d’accord, le chasseur s’en va après avoir dit au patron de passer au bar histoire de boire un peu. Puis, il alla dans les autres magasins et une fois qu’il avait tout vendus, sauf un magnifique morceau de viande pour le bar. Il était allé acheter avec cet argent les munitions qui avaient perdus entre les raideurs et le Yaoi Guai.

Puis il se mit en route vers le bar et il croisa sa petit ami Gwy, il la salua et l’embrassa, ensuite il lui demanda ce qu’elle allait faire et elle lui répondit qu’elle devait se rendre au bar pour voir Gary et ensuite aller à sa brasserie pour voir comment ça se passe. Le chasseur lui dit qu’il allait justement au bar pour se reposer et pour ramener un peu de viande de Yaoi. Puis le couple se dirige vers le bar ou ils purent voir un bon nombre de personne. Jo salua Collen et se dirigea avec sa compagne vers Gary. Il laissa parler Gwy avec Gary en ce qui concerne le contrat avec les bières, puis quand ils eurent terminé, Jo montra la pièce de viande au patron et celui-ci le remercia avant d’aller filer en cuisine, puis de revenir s’occuper des clients. Jo dit revoir sa Gwy en l’embrassant avec passion, puis il la laissa filer et alla dans sa chambre qui était la n°1, il posa ses affaires et fit une sieste de plusieurs heures.
Il se leva vers 19h20 et alla en bas pour manger un petit morceau en compagnie de son chien. Il mangea tranquillement un morceau de Yaoi guai cuit et bien assaisonner par le cuistot et c’était accompagner de Tato et de mut-pois. Il avait pris une bouteille de jus de mutfruit pour accompagner tout ça. Il mangea tranquillement et quand il eut fini, c’est-à-dire trois quart d’heure après. Il vit le bouché et ses enfants rentrer dans le bar. Jo leurs fait signe de venir à sa table, puis ils se mirent à discuter de leurs activités et de ce qui faisait entre temps. Le bouché demanda à Jo à quand c’était le mariage avec Gwy. Le Chasseur fut surpris par cette question, mais les lunettes de soleil qui garde constamment empêcha de lire sa surprises et après avoir récupérer de la surprisses, le chasseur répondit que c’était encore trop tôt pour penser au mariage. Puis il changea de sujet assez froidement, mais Gerald était mort de rire alors que ses enfants n’osait pas rire du chasseur.

Puis vers 21H30, les premiers coups de feu se vont entendre. Jo se leva et se demanda ce qui s’était en train de passer. Il dit à la famille de boucher de rester dans la salle et il alla rapidement dans sa chambre pour prendre son revolver et descendit. Gary lui informa que c’était une attaque de goule, le chasseur le remercia et alla dire quelques choses quand les premiers tirs provenant du bar se fait entendre. Il soupira en pensant que le bruit allait attirer ces saloperies sur eux. Jo se mit à bien préparer ses armes, ses chargeurs et ses bandoulières.

Il s’arrêta de penser quand il entendit soudain la voie d’une femme qui demandai de la laisser entrer et qu’elle avait un enfant. Il vit un jeune homme chevelure blonde et qui portait une veste en cuir qui était en train de déplacer les meubles pour la laisser rentrer, le chasseur se leva de sa chaise et commença à aller vers lui. Il vit une personne qui recula, mais qui se mit en position de tir en direction de la porte. le chasseur regarda le tireur et il s’aperçoit que c’était Jason. Il souriait en pensant qu’il avait quelqu’un sur qui il pouvait compter, mais ça n’allait pas empêcher l’homme a ouvrit cette foutu porte. Il entendit soudain Conlleen dire :

- "  Je confirme ! elle tien un môme ouvrez lui je vous couvre mais faite vite il y'a encore beaucoup de ses saloperies ! D'ailleurs si vous avez du .308 nous en avons besoins en haut ! "


Jo regarda Gary et lui demanda :

- Gary, elle est ou ton échelle ?

Le barman le regarda surpris par cette question :

- Pourquoi tu me pose ça maintenant ?
- Répond, juste.
- Elle est sur le balcon, mais pourq…
- Bien

Puis Jo se mit à parler pour se faire entendre de tout :

- Ne touchez plus à cette porte !! On va aller sauver cette femme et son enfant en utilisant l’échelle pour les faire monter sur le balcon, les tireurs se mettrons au premier et sur le balcon pour les couvrir et ceux qui ne savent pas tirer restent en bas pour barricadés et a aidé de leurs mieux !!


Puis le chasseur monta à l’étage, alla sur le balcon et mit en place l’échelle et hurla en direction de la femme

- Monter ici !!

Puis il surveilla l’endroit et il était prêt à tirer sur les menaces qui pourrait opté la vie à la mère et à son enfant.

lancé de dé:
 

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 594
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Jeu 23 Mar - 10:31
La hyène :
Hésitant tout de même à abandonner leur ami sur place, les raiders débutants finirent tout de même par suivre la Hyène mais non sans protestation, surtout de la part des hommes.
- On peut pas le laisser comme ça ! Faut qu’on fasse quelque chose !
Demandèrent-ils presque suppliants. Cependant personne ne désobéirait aux ordres directs donnés par La Hyène. C’est donc avec un sérieux coup au moral que la troupe se remit en mouvement… Mais au moins, au vu de la manière dont ils e déplaçaient maintenant, ils semblaient avoir retenu la leçon et évitaient au maximum de s’exposer, progressant de couvert en couvert en se surveillant mutuellement dans une discipline quasi-militaire.

A force de cette progression prudente et très précautionneuse, les raiders finirent par arriver dans une rue pour le moins dangereuse car maintenant saturée de ghoules… Et le grand désavantage de ces dernières était qu’elles ne faisaient pas la différence entre raiders et habitants de la NF…

Cependant il était facile de comprendre d’où venait cette attirance : non loin de là, une femme accompagnée d’une petite fille tambourinait à la porte d’un bar encore visiblement ouvert tandis que depuis le balcon, un genre de cow-boy criait pour attirer son attention en déployant une échelle. La cible était tentante mais il faudrait voir pour eux s’ils ne risquaient pas d’attirer l’attention des ghoules sur eux. En tour cas de là où ils étaient ou en montant dans le bâtiment adjacent, leur angle de tir serait parfait…


Tous les autres
De leur côté, les gens du bar étaient tous partagés mais une idée se démarqua des autres : l’échelle. Malgré tout son courage et sa bonne volonté, et malgré également l’aide de deux autres inconnus (deux adolescents sortis pour boire un coup entre potes), Raclaw n’était aidé par personne d’autre et n’aurait jamais le temps d’ouvrir la porte du bar avant qu’il ne soit trop tard. Heureusement pour la pauvre dame en détresse, l’idée de Jo fit mouche de suite et elle s’empressa de hisser sa fille sur l’échelle, l’encourageant à grimper aussi vite que possible. Faire mouche d’ailleurs… En voila une expression appropriée parce que pile au moment où Jo épaulait son fusil, un de ces insectes répugnant décida de se cogner à son œil. Pendant ce temps, la dame grimpa également en s’empressant et les deux terminèrent sur le balcon bien avant que les ghoules ne soient capables de les agripper. Une fois sur le balcon, la femme s’effondra en larmes.
- Merci ! J’ai cru que nous allions mourir en bas ! Merci infiniment !
Dit-elle en serrant nerveusement la main de Jo et en essuyant ses larmes de panique. Elle enlaça ensuite la petite fille qui était elle aussi en pleurs et essaya de la rassurer en l’emmenant à l’intérieur.

Par contre, même si les lieux étaient relativement bien sécurisés, ses habitants étaient maintenant confrontés à un problème de taille : les ghoules s’amassaient contre les portes, les fenêtres et les murs en forçant comme des fous. A ce rythme là, à un moment où un autre, une porte ou une fenêtre allait céder, il fallait donc commencer à organiser une défense.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 114
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 19
Localisation : Nouvelle France,ille basse
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Ven 24 Mar - 15:57
Raclaw après avoir commencé a bouger quelques meubles entendit les échanges entre un de ceux qui était avec lui et le propriétaire a propos d'une échelle et comprit vite ou il voulait en venir. En effet c'était une meilleure idée que d'ouvrir la porte et risquer de se faire submerger par les goules. Il accompagna alors l'homme qui venait d’avoir cette idée en haut et prit position en haut avec une tireuse déjà présente et l'homme. La fille et sa mère réussirent a monter mais une fois cela fait les goules commencèrent a bouger et avancer dans leurs direction a vive allure. Les premières d'entres elle commençaient déjà a taper contre les fenêtres barricadés et la porte.

De plus comme si ça ne suffisait pas Raclaw regarda au fond de la rue car il lui semblait avoir distingué du mouvement en plus de celui des goules. il se concentra pour regarder précisément. Puis une fois cela fait Il regarda l'homme au chapeau de cow-boy qui s'était servi de l’échelle.

Je pense qu'on pourrait attendre que les goules se rapprochent et les avoir a travers les barricades mais ça reste dangereux t'en pense quoi?.

Puis il se tourna vers la mère et sa fille et leur indiqua l’intérieur.

-Rentrez vous mettre a l'abri et rejoignez les autres en bas on s'occupe du reste.

Puis il se remit en position de tir. et attendit la réponse du cow-boy en s'allumant une cigarette tandis que Aram les rejoignait.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 29/09/2016
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Sam 25 Mar - 14:09
Des goules... Pleins d'goules, une cinquantaine, peu être un peu plus. Voilà ce que La Hyène vit en scrutant en direction de la rue. Cependant, dans ce dédale de chair putride en mouvement, un détail vint à éveiller la curiosité de La Raider... Un Bar, avec visiblement des réfugiés à l’intérieur... Dehors, deux hommes scrutait les environs tout en tentants d'aider une femme et sa gamine... Ouai... ça c'était tentant... il y avait comme qui dirait « matière à travailler. ». Qui plus est, la Missions de la Hyène était surtout de nettoyer les rues afin que les équipes de récupération et de soutiens n'arrives.

Furtivement, la Hyène observât donc les alentours, visualisant d'un coté la meute de goules et de l'autre la bande de survivants qui tentait visiblement de s'en sortir. La femme prit conscience qu'elle et sa troupe ce trouvait à proximité d'un bâtiment offrant un bon angle de vus sur le bar, mais elle prit aussi conscience d'une ruelle étroite qui ce trouvait à gauche du bar, cette dernière menant sûrement à l'arrière du bâtiment... Mais pour ça, il fallait traverser la rue pleines de goules et ce tout en étant à découvert.

La Hyène rebroussa alors chemin dans la ruelle ou elle et ses hommes ce trouvait, atteignant rapidement une porte fer assez rustique et légèrement branlante. Notre sinistre pillarde n'eu pas trop de mal à enfoncer la porte qui s'ouvrit alors sur une vaste salle poussiéreuse et sans dessus-dessous. Toujours aussi calmement, la Hyène fit signe à ses troupes de rentrer en demandant au dernier de fermer la porte derrière lui. Sur ce l'Ancienne seigneur de guerre fit avec ses boys un bref tour du proprio, afin de s'assurer qu'aucun danger ne ce trouvait là.
Suite à cela, la femme ce tourna vers ses boys.

« Ok... J'en veux trois qui garde cette porte les autres... Suivaient moi à l'étage »

Cet ainsi que Sparte, Eulogy et Throadberry restèrent en bas, ce mettant à couvert derrière deux tables renversées face à ladite porte. Les autres quand à eux suivirent la Hyène à l'étage. De là... La Hyène ce mit à réfléchir à un plan... Plusieurs possibilité s'offrait à elle, la plus évidente étant de laisser les goules tabasser les portes de bar, avec un peu de chance, ces dernières finiraient par lâcher, laissant entrer la hordes putrides qui aurait alors le loisir de blesser quelque un des trou du cul qui s’abritait au sein de l'établissement et ce tout en usant leur stock de munitions et de soins.

« On Fait quoi boss ?  Ont les canarde ? »
« Nan... Ont attend et on observe, attaquer maintenant serait stupide... On vas sagement rester là à attendre que les goules percent les défense ou, à défaut ce fasse liquider et ensuite on avisera... »

Les troupes de la Hyène avaient de leur coté l'obscurité et un bon angle de vus sur le bar, la pillarde devait donc garder ces deux élément le plus longtemps possible avec elle car, en toute franchise, même ci les deux gusses sur le toit s'y mettait à deux, il ne pouvait en aucuns cas voir quelque chose de là où ils étaient, il leur faudrait au minimum une lunette à vision nocturne ou thermique, le genre de truc pas donné mais... L'hypothèse qu'il ais ce genre d'équipement n'était pas à mettre de coté, ça faisait partit des risques.

« Gazoline, Skull et H'mo' je vous veux avec ses tas d'cons en vus et à couvert mais restait discret et hors de leur champs de visions. »

Cet alors qu'un bruit sourd vint à retentir... Comme une sorte de grondement, grondement qui n'était autre qu'un jolie coup de tonnerre qui marquât puissamment la venue de la pluie.
Calmement, son Aksu entre les mains, la Pillarde observât donc les choses se mettre en place, les goules s'approchant alors dangereusement du bar.

« Quant à toi Glasgow, tu reste avec moi, en cas de pépins, il est toujours bon d'avoir une paire de mains en renfort, prête à soutenir l'une ou l'autre des position."


inventaire:
 

état:
 


équipes de la Hyène:
 
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Lun 27 Mar - 20:28
Pendant que Jo et une autre personne dont je ne connais encore le nom était en train de sauver la femme et son enfant, moi, je suis resté en bas à réfléchir à un moyen de nous en sortir, mais pas moyen, où que je regarde, aucun moyen de sortir depuis le rez-de-chaussée, on est vraiment pris au piège dans ce bar avec les goules qui nous menace de nous dévorer quand les barricade auront atteint leurs limites. Après avoir vu la femme descendre les escaliers je leurs demande.

" s'il vous plaît, allez la-bas sur cette table près du comptoir "

ensuite, je demande à Gary de s'occuper d'eux. On est vraiment dans la merde, une grande majorité n'ont pas tous leurs matériels en plus de ne pas avoir beaucoup de munition. Je creuse encore et encore dans ma tête cherchant une idée, mais toujours rien, après un moment je pose un regard sur la femme et son enfant, gary versait de l'alcool sur une plaie de l'enfant pour éviter une infection… De l'alcool… DE L'ALCOOL !!!

Une idée me vient à l'esprit. « On peut faire une tonne de cocktail Molotov avec toutes ces bouteilles et éliminer toutes ces goules en un rien de temps » que je pensais fortement m'apprêtant à le signaler à tout le monde. Mon visage s'éclaircissait à la venu de cette idée, mais avant que je puisse parler, un bruit sourd retentit à l'extérieur, un bruit accompagné de plusieurs « ploc » bien perceptible avec les planches du Bar. La pluie tombe et mon idée tomba à l'eau.

Merde merde merde merde. La nature n'est pas de mon côté pour ce soir on dirait, je me remis à réfléchir, mais toujours aucune idée pour se débarrasser de ces saloperies de goule, alors je prend une autre décision, si on ne peut pas se débarrasser d'eux, alors on va s'enfuir du bar, mais avant, il faut les retarder. Je monte dans l'escalier pour m'arrêter à la moitié et parler en faisant en sorte que tout le monde dans le bar m'entende.

" Écouter tout le monde, les barricade ne vont pas tenir très longtemps, alors il faut qu'on les renforces, pour cela on va utiliser les meubles dans le premier étage, aider moi à les descendre pour qu'on puisse gagner du temps ! "

Après cela fait, je monte et attend de l'aide dans les chambres pour déplacer les meubles au rez-de-chaussé.

santé et inventaire:
 


note:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 75
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Mar 28 Mar - 23:47
Colleen tourne alors la tête en direction de Jo qui décide de faire monter la femme et l'enfant par l'échelle. C'est une brillante idée et une réussite éclatante puisque la femme et l'enfant sont sauvés. Mais pas le temps de se préoccuper des deux survivants, il faut éliminer le plus de goule possible. Colleen vide alors sur chargeur et essaye de viser le tête des goules pour économiser des munitions. La première rafale n'est pas un franc succès, en effet les balles semblent ne rien toucher de vital, peut-être une jambe ou un pied... Rien qui ne permet d'arrêter une goule. Le second tire semble être plus précis mais là encore ce n'est pas un franc succès. La jeune femme enrage alors et décide de se concentrer et la prochaine rafale ainsi que la suivante permet d'éliminer quatre goules... C'est pitoyable par rapport au nombre important de goule qui entoure le bâtiment. Néanmoins, Colleen n'abandonne pas et décide de passer à l'étape suivante.

Elle s'éloigne donc de la fenêtre et se dirige dans sa chambre pour préparer les gammons... Deux de ses patates remplis à ras bord devrait faire le ménage sur la place publique. Tendis qu'elle prépare les bombes, Gary au rez de chaussé doit faire face également. Il se trouve prêt d'une fenêtre tirant au douze par un petit espace. A chaque coup, plusieurs goules recules mais reviennent à la charge presque aussitôt ! Gary ronchonne et se tourne alors pour gérer un peu mieux l'affaire.

- " Bon, on va pas tenir longtemps le bas.. Fuir n'est pas une option cependant on peut maintenir la défense uniquement à l'escalier... " Gary s'arrête d'un coup et se met en colère. " Non ! Non ! Les enfants c'est en haut, ils attendent dans la chambre et vous madame arrêtez de chouiner et mettez vous au boulot ! " Il s'arrête et prend une caisse de munition de .308. "Apportez ça aux filles en haut et redescendez en quatrième vitesse ! " Sous ses mots la femme s’exécute sans rechigner à la tâche, il faut dire que le charisme de Gary est assez important... ou bien son talent pour intimider. Quoi qu'il en soit la femme monte alors pour amener les munitions à Clarence et colleen, l'enfant lui suit et se dirige vers la fameuse chambre..

-" Bon écoutez on va partir au premier et abandonner le bas, personne ne joue aux héros on va partir tactique et rapide ! Souvenez vous que du premier on peu tirer tous ensemble sur les goules qui vont emprunter l'escalier sans prendre le risque de se faire prendre l'anus ! Leonidas à fait pareille au thermopile ! "

En haut, Colleen à réussie à faire ses Gammons. En vrai, il ne faut pas longtemps pour les préparer sauf quand on les fait déborder. Le plus important, c'est que Colleen doit les jeter dans la foule mais pas trop prêt des fenêtres. La jeune femme s'approche de la fenêtre et lance la première Gammon, celle-ci atterrit en plein coeur de la foule.

- " A couvert !" Gueule alors la serveuse avant qu'une redoutable explosion face un carnage monstre dans les rangs des goules. Colleen rigole alors et attend que la foule redevienne compact pour jeter la seconde grenade. Tout comme la première, elle fait un carnage dans les rangs de la goule. Colleen à les oreilles qui siffles un peu à cause du violent déplacement d'air dû à l'explosion des grenades.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Ven 31 Mar - 22:51
Alors que la femme et son enfant était en train de monter par l’échelle que Jo avait mis en place et avait crier pour les faire venir. Une fois que la famille soit en sécurité et qu’on l’ai remercié à juste titre, mais qu’il s’en fichait royalement, car c’était surtout pour empêcher les autres de défaire la barricade et d’avoir une bonne image auprès des autres.  Puis il leva la tête et commença à observer les environs, mais il fut interrompus par une saloperie de mouche qui lui rentra dans l’œil, malgré sa paire de lunettes. L’ancien mercenaire dut enlever ses lunettes et frotter son œil droit pour enlever cette saloperie d’insecte volant. Puis il entendit la voix qu’une personne qui lui disait qu’il fallait mieux attendre que les goules se massent pour leurs tirer dessus. Smith remis ses lunettes, une fois qu’il eut débarrasser le parasite, puis sans dire le moindre mot, fait un signe de tête pour dire qu’il était d’accord. Il dégaina son  Matheba Wisper et attendit le bon moment pour tirer.

Alors qu’il attendait le bon moment, il crut entendre quelqu’un dire de l’aider à descendre les meubles du premier au rez de chausser pour défendre, mais le patron n’était pas du même avis. Le chasseur hocha les épaules en se disant qu’il s’en foutait royalement et que son job était de tirer sur les menaces. Il vit les goules à bien se rassembler et entendre surtout des coupes de feu provenant d’une des fenêtres du bar, mais qu’il n’eut pas beaucoup d’effet. Jo soupira et il se dit que le tireur aurait mieux fait d’attendre, puis il alla tirer, mais fit une paire de bras lancé des grenades sur les goules et de faire de sacré dégâts. Il soupira en se disant qu’au moins, il allait économiser ses balles, mais que par contre, ça va attirer plein de monde, que ce soit des goules ou pires encore. Il rangea son arme dans son holter,  enleva ses lunettes pour mieux voir  et regarda de nouveau les environs.

Pendant ce temps la famille du boucher était en train de s’équiper avec le reste de sa famille de couteau de cuisine, car c’était les seul armes qui savaient maitriser, passée des années à coupes de la viande, on a des automatises et puis une goule, un être humain ou une bestiole c’est la même chose. Puis il alla aider à mettre en place la barricade au premier étage.

Jo revient dans le bâtiment, après avoir observer les environs alors qu'il était sur le balcon. Puis il appela son chien pour qu’il reste ici. Puis il enleva son cache poussière, posa son fusil sur le mur. Ensuite dis au reste du monde, qu’il va aller sortir en passant par le toit et sans laisser les autres ne puisse réagir, il va sur le balcon et monte sur le toit.

jet de dés:
 

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 594
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Sam 1 Avr - 17:38
Pour la Hyène
Les raiders sous les ordres de la raideuse confirmée se déployèrent et obéirent aveuglement à ses ordres sans poser de questions… Ah, statut social quand tu nous tiens… Spart, Eulogy et Throadberry allèrent donc se mettre dans la rue en contrebas, prenant chacun un couvert derrière un petit muret dont l’épaisseur devrait à priori retenir quelques balles de calibre moyen avant de se fissurer. Une couverture éphémère donc, mais pas moins efficace en théorie ; en tout cas plus efficace que la devanture en bois du bar que leurs AK pénètreraient certainement comme du beurre s’ils recevaient l’ordre d’arroser la zone.
Une fois au premier étage du bâtiment face au bar (un immeuble d’occupation totalement vide mais qui devait fourmiller de vie quelques heures plus tôt à en voir les traces de départ précipité). De nombreux objets étaient éparpillés sur le sol et dans les meubles, nul doute qu’il pouvait y avoir moyen de se faire un peu de maille en prenant le temps de piller les environs (jet de chance requis) mais ce n’était peut-être pas la priorité tout de suite.
Alors que tous s’étaient maintenant mis en position, deux énormes explosions retentirent dans la rue et un bref coup d’œil permit à a Hyène de comprendre ce qui s’était passé : ils avaient lancé des explosifs. Les explosions avaient fait un sacré dégât et outre la porte du bar qui s’était fracassé, 80% des ghoules dehors n’étaient plus qu’un amas de chairs et de sang déchiquetées. Les rares survivantes erraient maintenant avec n membre en moins ou en se traînant par terre à la force des bras, en attendant la mort.
C’est Gazoline, la plus proche de la Hyène qui se permit un commentaire.

- Bon… On va devoir se salir les mains…
Avant de rajouter, l’air préoccupée.
- Hé ! Il y a du mouvement sur le toit ! Il y en a un qui vient de grimper !

Pour les autres :
Malgré les désaccords sur la stratégie à adopter entre le patron du bar et Jason, c’est Collen qui parvint à résoudre le débat grâce à deux de ses bombinettes bien placées au milieu de la foule des zombies. Ce qu’elle n’avait pas prévu en revanche, c’était le souffle de la déflagration qui fit imploser les vitres et projeta des éclats de verre dans tout le rez de chaussée. Certaines des personnes présentes en reçurent d’ailleurs mais heureusement, plus de peu que de mal : les coupures étaient mineures là où les vêtements n’avaient pas simplement stoppé net les éclats. Le patron réagit à l’idée de Collen presque aussitôt.
- Putain de merde Collen ! Préviens plutôt la prochaine fois ! T’as faillit crever des yeux là !
Dit-il un brin bougon, même s’il se calma rapidement en constatant l’efficacité de l’attaque de sa barmaid.

Les ghoules restantes, agonisantes, furent facilement séchées par les tireurs confirmés restés au rez de chaussé tandis que le boucher et son fils se chargèrent de fracasser le crâne des quelques imprudentes qui eurent l’audace de franchir la porte maintenant éventrée. En trente secondes, le ménage fut ait, il ne restait plus une ghoule vivante devant le bar. Les dégâts à la façade étaient par contre considérables mais c’était le cadet des soucis de Gary qui envoya à Collen :

- Tu me donneras la recette de ton cocktail ! J’aime beaucoup ! Bon allez, on perd pas de temps maintenant ! On fait comme a dit machin là !
Dit-il en désignant Jason.
- On renforce avec tout ce qu’on peut trouver au cas où une nouvelle vague arrive.

De son côté, Raclaw eu l’opportunité d’assister à l’explosion de joie aux première loges et si le souffle n’étaient pas sa cigarette, les morceaux de chairs et de fluides qu’il se prit dans le visage s’en chargeraient… Ce qui au passage l’empêcha d’être très performant pour observer les alentours.

Sur le balcon, Jo aussi put admirer le carnage fait par les grenades de Collen avant de se préparer à l'ascension du toit. Pour finir avec Jo, son ascension du toit, bien que compliquée dans les premières secondes, se passa relativement bien et il fut rapidement perché, dans une position idéale pour observer les alentours… Ou être observé… Il ne l’avait pas vu, mais la lune pleine derrière lui le découpait très clairement dans son halo et cela pouvait potentiellement devenir un problème dans les instants à suivre puisqu’il distingua très nettement quelques fusils posés en équilibre dépassant de la bâtisse face au bar… Et l’observation qu’il put faire des "soldats" en contrebas lui apporta la confirmation dont il avait besoin : Aussi incroyable que ça puisse paraître en pleine ville, des raiders entouraient le bar… Des raiders qui, à voir la mine déconfite qu’ils lui jetaient, venaient tout juste de le repérer…


/!\ On va rentrer dans une phase de combat en opposition, cela signifie que les jets de dés ne peuvent être résolus par les joueurs ! Les actions seront toutes résolues par le MJ et les joueurs ne doivent écrire qu'une déclaration d'intention. Merci /!\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Mer 5 Avr - 16:47
Jo avait grimpé sur le toit avec facilité en s’appuyant sur la rambarde du balcon pour se hisser. Puis une fois qu’il était arrivé, il avait observé les environs et il pouvait voir que l’un des bâtiments en face du bar, il avait des fusils qui dépassais au premier étages et qu’il avait un petit groupe de trois raideurs dans la rue.  Le chasseur se mord légèrement la lèvre tout en pensant que le bar allait être attaqué par cette racaille. Il repensa à ce qu’il avait vécu avec les raideurs et vus les ravages qu’ils avaient fait et il se dit avec un léger sourire sur son visage qu’il alla pouvoir débarrasser des terres désoler de quelques raideurs, mais il soupira en pensant à son fusil qui était rester en bas et qu’il n’avait plus tellement les moyens de prévenir les autres. Sa voie ne pourra pas se faire entendre à cause des cris et hurlement des goules survivantes.

Il dégaina son revolver, commença à courir en direction d’un autre toit situer sur sa droite et il tira en direction des raideurs en commençant par ceux qui était à l’étage, puis dans la rue avant de recharger. Puis il alla sauter en direction du toit, puis alla tirer de nouveau sur les raideurs avant de descendre du toit en descendant grâce à une vielle gouttière en espérant qu’elle ne lâche pas. Ensuite qu’il alla arriver sur le sol de la ruelle, il alla se fondre dans les ténèbres de cette ville.

lancer de jet:
 
santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 114
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 19
Localisation : Nouvelle France,ille basse
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Mer 5 Avr - 19:24
Raclaw surpris par l'explosion des grenades n'eut pas le temps de se couvrir le visage et récolta un peu de sang sur ce dernier ainsi que de la poussière e quelques éclats. . Il se releva et secoua se tète puis épousseta se vêtements un moment avant de se remettre totalement. ensuite il se demanda qui état le ou la cinglé qui avait balancé ces grenades. Mais bon a moins il avait bien nettoyé la zone. il ne restait plus que quelques goules qui erraient sans but.
Raclaw se releva puis entendit des coups de feu. Il ne devinait pas leur provenance mais vit des impact se former sur un bâtiment en face d'eux.

Il comprit alors qu'un des leurs avait vu quelque chose la haut. Il plissa les eux et après plusieurs secondes repéra des silhouettes en haut du bâtiment. qui que ce soit ce n'était pas des amis pour qu'on leur tire dessus. Raclaw degaina alors son colt et visa l'emplacement ou se situait les silhouettes et ouvrit le feu a quatres reprises avant de cesser et de monter sur le toit pour prévenir le cow boy car il ne savait pas si lui les avait vu.

Une fois sur le toit il ne vit pas le cow boy Et puis pas le temps de le chercher il valait mieux avertir les autres. il inspira longuement avant de hurler!!

-CONTACT EN FACE !!

puis il se coucha et recommença a tirer quatre fois il espérait au moins toucher une cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 29/09/2016
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Jeu 6 Avr - 9:35
Alors que tout le monde prenait sagement sa place, La Hyène, elle scruta rapidement les environs, remarquant ici et là plusieurs choses qui trahissait la présence de personne ici avant que tout ne s'accélèrent. La Pillarde scrutât du regard les décombres s’amoncelant ici bas mais... malheureusement, la visibilité était des plus mauvaise et cela empecha notre pillarde de dégoter quoi que ce soit.


Cet alors que deux puissante détonation vinrent à retentir au niveau de la rue, détonations qui eurent pour elles de sacrément amoindrir l’effectif des Putrides. Mais alors que le regard froid de la Hyène circulait le long du bar d'en face afin d'entrevoir la cause de ce bordel, la silhouette d'un homme perché sur un toit vint alors à apparaître au yeux de la Hyène et de quelque autres raiders. La femme grommelât légèrement puis... Ce fut le début de la fusillade.

« Bordel... » Pesta t-elle alors en baissant un peu la tête

Les balles sifflèrent et percutèrent les mur du bâtiments, mais la situation ne permettait en rien à la Hyène de savoir si certains de ses hommes c'était mangés un pruneaux... Et de toute manière, elle n'allait pas avoir beaucoup de temps entre cette première salve et la secondes qui fut lâchée par un autre trou du cul planté sur le toit du bar. La Gars tira une première fois... Ce mit à couvert, puis relança une salves de balle en directions des pillards qui à chaque détonation ce mettait bien sagement à couvert... Enfin, il essayait du moins.

Jusque-là, la prudence avait était de mise, mais maintenant qu'ils étaient repérés, les pillards en avait un chouilla rien à foutre de leur couverture et cet ainsi que dans le plus grand des calme la Hyène vint à poser un genoux à terre tout en dégainant son IMI Galil, enclanchant dans la foulée un chargeur dans ce dernier. Tapis dans l'ombre elle fit ensuite signe à Glasgow d'aller dire au autres de rentrer à l'intérieur du bâtiments, afin de ne plus êtres à découvert. Cet ainsi qu'au bout d'à peine quelque secondes, les trois boys qui étaient en bas revinrent auprès de leurs chef qui enchaînât ensuite à voix basse.

« Les deux gars là... mettez vous au niveau de l'escalier, si quelqu'un rentre et cherche à nous rejoindre, il devra passer par là... Sauf ci comme les deux précédent connard il cherche à jouer les filles de l'air. Quant à toi 'berry... Tu vas avec Glasgow me sonder l'étage du dessus à la recherche d'un autres point de vus, trop de monde ici risquerait de nous faire nous tirer dans les pattes.»
« ça roule boss ! »

Cet ainsi que les deux misstinguette grimpèrent au 2ème étages, trouvant rapidement un nouveau point de tir. Les deux pillardes n'avait certes pas reçues l'ordre de tirer, mais il vas de soi que quand les autres balanceraient la purée, elles allaient suivre le mouvement.

Pendant ce temps, la hyène prit une grande inspiration puis...

"Allez y... crevait moi ces batards."

Et... ce fut le carnage, la hyène enchaina deux puissantes rafales de tirs lourds qui avait semble t-il eu leur petit effets, les deux principales cibles de la pillarde ayant etait pour le coup l'autre petzouille qui c'était mis a couvert sur le toit et une barmaid qui si elle venait a finir au cercle, connaitrait les joies de l'amusement à plusieurs ... Mais difficile de prendre la pleine mesure des dégats et des cibles alors que les tirs en provenances de ses hommes continuait, sans compter la nuit et la pluie qui n'aidait pas non plus.


inventaire:
 

état:
 


équipes de la Hyène:
 

PS : la hyène tir depuis l'arrière de ses hommes, par conséquent, seul ses tirs furent visible, genre elle est pas au fenetre quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 75
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Jeu 6 Avr - 22:57
Colleen est heureuse du massacre qu'elle vient d'effectuer. En bas, dans la rue il n'y a plus que des corps de goule bel-et-bien morte et d'autre dont il manque la plupart des membres. Ses goules, ne sont plus une menace, elles ne peuvent que gesticuler et attendre l’inévitable. La serveuse laisse à ses collègues le bon soin de les achever. La jeune fille à un autre but, elle doit absolument remettre des balles dans ses chargeurs de M1 Garant. Colleen se tourne vers la caisse de munition qui se trouve dans le couloir, la femme qui vient d'arriver dans le bar à eu la merveilleuse idée de l'amener ici. Il ne faut pas longtemps pour mettre dix balles de .308 dans le magasin de l'arme. Elle décide même de se préparer trois chargeur d'avance en plus de celui déjà placé dans l'arme. Pendant cette opération, la serveuse va pouvoir voir passer deux hommes. Le premier c'est Jo et le second Raclaw qui semblent monter tout deux sur le toit de la bâtisse. La blonde ne fait que peu attention à eux et décide une fois ses munitions récupérées de filer vers la fenêtre pour effectuer une reconnaissance de la zone.

La belle regarde la rue par la fameuse fenêtre du premier. Son regard passant du charnier de goule en bas du bar jusqu'au bout de la rue. Seulement, quand les deux garçons se remette à tirer, Colleen Sursaute et se cache en restant tout de même au niveau de la fenêtre.

- " CONTACT EN FACE " Gueule alors Raclaw. Colleen s'empresse de prendre son fusil et de regarder dans la rue et elle remarque que sa commence à canarder aussi elle se cache légèrement a nouveau. Son amie récupère des munitions dans la caisse et retourne à la fenêtre également, elle n'a pas un angle de tir sur les pillards, elle décide donc de monter sur le toit également et de jouer la parfaite tireuse d'élite. Elle emprunte donc l'échelle pour se mettre alors sur le toit du bar. Elle se place alors debout sur le toit et commence à viser les pillards. Elle vide alors son chargeur de 5 munitions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Ven 7 Avr - 20:40
je suis resté en bas à aider à déplacer les meubles du premier jusqu'au rez-de-chaussé pendant que Jo et les autres font je ne sais quoi, je n'y faisais pas attention, vu que je m'occupais de la fortification des barricades. Après avoir posé tous les meubles je m'assoie sur un tabouret comme si j'attendais une qu'une bière me vienne en main comme les autres jours que je viens ici à la même place quand j'en ai l'occasion "non sérieusement, ils ne peuvent pas venir nous aider Jo et les autres ? Parce que là, la défense compte le pl..."

Une explosion retentit, ce qui a pour effet de me sortir de ma pensée accompagnée d'un sifflement dans mes deux oreilles. Je m'apprêtais à hurler sur le malade qui avait lancé je ne sais quoi du premier, mais au vu du résultat j'hésite un peu. Je fais un bref examen afin d'être sûr que je n'ai rien, même si je pense que je l'aurais senti si j'avais quoi que ce soit et je pouvais remarquer plusieurs bouts de verre arrêter par mon manteau et mon plastron en cuir, heureusement, je n'ai rien même si je pense qu'un passage chez le couturier ne serais pas trop de refus. Encore après quelque minute, ou seconde, je ne sais pas trop, je pouvais entendre des tires ce mélangé à la pluie, une fusillade même, je ne sais pas ce qui se passe là-haut, mais j'espère qu'ils ne vont pas nous rapporter de problème... Dit comme ça c'est mal barré.

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 594
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Sam 8 Avr - 12:17
La Hyène :
Une fois l’ordre donné, les balles des raiders commencèrent à mitrailler la façade du bar et lui moins qu’on pouvait dire, c’était qu’ils n’étaient pas très efficaces… En dehors de Glasgow qui ne tira que des rafales contrôlées d’une grande efficacité, seuls Gazoline et Skull se retinrent de tirer depuis la hanche en brayant comme des porcs. Le reste vida leurs magasins en full-auto et après quelques cartouches sur la façade, la plupart termina dans le ciel.
Le résultat était là cependant, la façade de l’immeuble était maintenant méconnaissable, mais avec tous leurs chargeurs vides, les raiders avaient donné une opportunité aux survivants de riposter.

Au moins un bon point cependant, de ton côté, les tirs contrôlés de La Hyène avaient fait mouche d’une manière exceptionnelle et tu put voir tes deux cibles s’effondrer après les tirs. Peut-être pas encore hors combat, mais touchées, assurément. Le problème restait cependant que tous bénéficiaient d’une très bonne couverture et donc avant de pouvoir appeler ce combat une victoire, il allait falloir en vider des chargeurs…

D’ailleurs la conséquence de cette action ne tarda pas à se faire entendre sous la forme d’un cri d’un des raiders qui hurla.

- Throadberry est touchée ! Elle set HS ! Je m’en suis prit une aussi !
Spoiler:
 

Jo :
Rien ne se passa comme prévu en revanche pour notre pauvre fuyard… Pour commencer, ton premier barillet ne fut même pas capable de tourner correctement puisque trois de tes six cartouches firent un long feu… D’où l’importance de toujours entretenir ses cartouches ! Le reste des balles se perdirent dans les murs de la bâtisse où s’abritaient les raiders. Heureusement quand même,  tu réussis à loger un speedloader tout frais dans ton arme à feu tout en préparant son saut… Et là aussi, ce fut le drame…

Cependant, alors que tu t'élance, plusieurs projectiles font voler en éclat des morceaux de toit sous ton pied et te font sursauter. Tu perds alors l’équilibre et tombe du rebord d’où tu avais essayé de sauter et entama ta chute vers le bas. Alors que cette hauteur t’aurait certainement tué sur le coup, un ange gardien s’interpose et amortit sa chute sous la forme d’une cage d’escalier de métal qui craqua sous le choc (tout comme certains de tes os). Quand tu te relevas, tu avais mal de partout et se déplacer devenait difficile, mais au moins tu n’avais chuté que de quelques mètres pour se retrouver à mi-hauteur d’un escalier de secours donnant sur la porte d’un immeuble.

Un dernier sursaut de courage avant de s’y réfugier te fit lever son arme en direction des raiders et en se concentrant sur une unique fenêtre, il vit deux de ses balles cueillir une minette rousse en plein thorax et dans l’épaule… Une de moins. Mais la douleur abominable que le recul réveilla lui fit comprendre que continuer le combat n’était pas la meilleure idée du monde dans son état.

Spoiler:
 

Raclaw :
Prit par l’urgence et malgré tes talents pour l’escalade, tes tentatives pour prévenir le cow-boy de l’imminence du danger se soldèrent par un échec étant donné qu’il n’était maintenant plus sur le toit du bâtiment. Suivant de peu l’explosion et alors que tu remarques du mouvement dans le bâtiment d’en face, des tirs vinrent mitrailler le bar que tu avais pourtant chéri… Te jurant de faire payer cet affront, tu répliqua par une courte série de tirs en direction des raiders qui, à défaut de faire mouche, les forcera à se mettre à couvert.
Il allait maintenant devoir se trouver vite un couvert pour ne pas devenir la cible privilégiée des assaillants... D'ailleurs cela se manifestera bientôt quand tu sentit une grande douleur dans ton ventre : tu venais de te prendre une balle et la puissance de l'impact te projeta par terre. Vu la localisation de la blessure, ce n'était pas létal sur le moment, ni à moyen terme, mais ça le serait si tu ne recevait pas des soins chirurgicaux dans les 24 heures... D'autant que la douleur était atroce.

Spoiler:
 

Collen :
Alors que tu te remet à peine de l’explosion que tu as provoquée, des tirs viennent mitrailler la façade du restaurant et certains, te semblant particulièrement destinés, viennent te touche aux jambes et à l’épaule. La puissance de l’impact te plaque au sol te faisant comprendre que ce n’est pas du petit calibre mais malgré la panique, tu parviens distinctement à identifier la provenance des tirs : une raideuse brune qui te dévisage d’un air meurtrier et sadique.

De son côté ton amie parviens sans difficulté à se retrouver sur le toit, s’exposant ainsi aux tirs mais adoptant un meilleur angle de tir. Cepend
ant malgré ces fameux angles, elle ne parviendra à toucher personne dans les rangs ennemis.

Jason :
Assis aux premières loges, tu te trouve en plein milieu de la pièce quand les tirs ennemis font voler des éclats de bois et le peu de verre encore accrochés aux façades. Un réflexe rapide te permet de t’abriter derrière le bar mais d’autres n’ont pas cette chance… Alors que la tempête est passée, tu peux voir certains des habitants du bar se relever avec un bras, une jambe ou même la tête en sang. Heureusement, pas de pertes visiblement… Pas pour le moment en tout cas.

HRP : ordre de post normal rétablit maintenant. Merci de vous limiter à une seule action par personnage et par tour de jeu. Les jets dans PNJs peuvent être faits de manière globale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 114
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 19
Localisation : Nouvelle France,ille basse
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Dim 9 Avr - 12:01
Raclaw n'eut pas le temps de se mettre à couvert après sa salve de tir qui avait fait plus de peur que de mal aux assaillants, il se peut une balle en plein dans l'abdomen et tomba à la renverse sur le toit. Il regarda son torse et vit son t-shirt s'imbibe de beaucoup de rouge et sentit la douleur se propager. Il rampa un peu enfin du mieux qu'il le put et se laissa tomber du haut du toit pour le balcon non sans tirer une dernière salve.

Une fois à terre en tombant il hurlait de douleur et rampa jusqu'à l'intérieur pur ensuite​ s'adosser au mur et lâcher son arme. Pour mettre la main sur sa plaie pour empêcher le sang de couler. Il rassembla des forces pour dire.

-Aidez moi. Je suis blessé.


Puis il continua à respirer en gardant la main sur sa plaie en espérant que quelqu'un vienne




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 29/09/2016
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Mar 11 Avr - 5:13
Les tirs de la Hyène avaient salement fait mouches mais... Les adversaires n'avait pas chaumés non plus. Et ceux, la Hyène l'apprit quand Skull vint à alerter la Pillarde que lui et Throadberry étaient touchés.

« Merde... » Pesta alors la la raider en usant de la sinistre matière noire contenue dans la boite de pandore qu'était sa tête.
« Amenait là ici ! Skull, tu te retire et tu viens ici ! » Lança t-elle tout d'abords avant de ce tourner vers Sparte et Eulogy. « Sparte, tu prend la place de Skull, go ! Les autres, mettaient vous à couverts et rechargez vos armes. »
Pendant ce temps, skull et gazoline amenèrent 'Berry après de la Hyène qui retourna une table en fer afin de s'offrir une couverture de fortune.

Une fois cela fait, la pillarde sortit un zippo de sa poche afin d'entrevoir l'étendue des dégâts... Bordel ouai, elle c'était prise deux beau pruneaux, un dans l'épaule et un dans le thorax... Mais à y regarder plus attentivement, les balles de sembles pas avoir traversée. Sur ce, la Hyène marquât une courtes pause pour réfléchir avant de regarder Skull, l'examinant alors de bas en haut, avant de lui demander :
« ça va toi ? »
« Bah... Je m'en suis prit une, ça fait pas du bien... Mais je crois que ça peu aller pour l'instant, la Balle à traversé mon bras. »
« Ok... T'a cas souffler un coup... Prend la place d'Eulogy devant les escalier et essaye de te rafistoler si tu peu. »

Une fois cela dit, la Hyène regardât à nouveau le corps de 'Berry qui gémissait et soufflait de douleur.
« Il y a quelqu'un qui à du matériel médicale parmi vous ? »
Un léger silence planât sur la scène, avant qu'Eulogy ne vienne à mollement lever la main.
« Moi... Boss. J'ai pas grand chose, un stimpack, des bandage et une seringue de med-x. »
« Et moi j'ai ma flasque de gnôle. » ponctuât Hm'organe.
« Ok... Donne moi les bandages, je prend aussi ta gnôle Hm'o. »

Rapidement, la Hyène mis son plan a exécution. Dans un premier temps, elle devait s'occuper des balles prisonnières des chairs de la rouquine et c'était bien là la partit la plus difficile.
Tout d'abords, la pillarde sortit un morceau de bois enroulé de cuir de son trench et le positionna dans la bouche de la rousse.

« Mord ça... ça aide. »
Une fois le mord mis dans la bouche de Berry... La Hyène vint à brandir son coutelas qu'elle désinfectât grossièrement avec une lichette de gnôle puis un court passage sous la flamme de son briquet. Puis... Calmement, l'Ombre de l'Est  vint à légèrement inciser la plaie au niveau de l'épaule de Throadberry puis...

« Sert les dents. »

 Et hop ! Sur ceux, la Hyène vint à enfouir deux de ses doigts dans l'épaules de la demoiselle, arrachant plusieurs couinement et grognements de douleurs à cette dernière avant de finalement arracher la balle de là, balle qu'elle observa sommairement.
« Du 44... »
La Pillarde soupira brièvement en balançant la balle plus loin puis, s'attaqua au thorax... Qui fut autrement plus douloureux que l'épaule mais... au final, la pillarde réussite à extirper l'objet de là, avant de dire.

« aucun organe ne semble avoir était touché... Mais ça change rien, elle à salement morflée. »
La Pillarde prit ensuite la flasque de gnôle, elle en verser sur les plaie de 'Berry puis allumât le tout afin de cautériser les plaies. Throadberry bien entendue gémissa et grognâ à nouveau de douleur mais c'était là la seule solution. Une fois cela fait, il ne restait plus à la Hyène qu'à appliquer les bandages, avant de ce relever en donnant l'ordre à Skull de garder un œil sur elle le temps que ça passe.

« Bon... Je vais pas te forcer à me donner ton stimpack ou ton med-x » Dit elle ensuite à Eulogy. « Tu est seul juge là dessus, mais n’oublie pas, nous sommes tous dans le même bateau... »

Sur ce, la pillarde reprit son fusil en:mains puis enchaîna.

« Ok tout le monde, on recul des fenêtres et on ce met à couvert, Sparte et Glasgow vous montez en haut, tachait de trouver un point de vus différent. »
Cet alors qu'un détail vint à resurgir dans l'esprit de La Hyène en regardant brièvement dehors... Et l'autre gars au chapeau là... Il était où ? Ok, il c'était taulé mais après ? Dans un soucis de méfiance, La Hyène vint alors à faire signe à gazoline de venir.

« Toi... Monte au deuxième et sonde la zone, si tu vois un seule gars suspect, tu te met en planque et tu t'en occupe ou alors tu me le ramène, c'est comprit ? »
« Ok Boss ! »

Maintenant que tout ceci était plus ou moins réglé, la Hyène vint à son tour à changer de place, tout en restant vigilante et à bonne distance des tir ennemis.

inventaire:
 

état:
 


équipes de la Hyène:
 

[PS : je laisse SV choisir si Eulogy donne son med-x ou son stimpack à Thoadberry ^^  ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 75
Date d'inscription : 05/03/2017
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Mar 11 Avr - 19:13
Je m'apprête à tirer une nouvelle salve contre ce qui s'avère être une nouvelle menace. Cependant, je n'ai pas le temps d'assurer plus ma position car je reçois des tirs dans ma direction. Deux balles me touchent aux jambes, la première m'éraflant et l'autre pénétrant entièrement ma cuisse heureusement sans grande gravités. Néanmoins, un autre tir me touche au niveau de l'épaule et cette fois je tombe en arrière sous le choc. Ses enfoirés sont à l'arme de guerre. La douleur me paralyse un moment et j'hurle de douleur. Je respire rapidement et je reprend courage. Au bout d'un moment, je me mets deux doigts dans ma blessure pour savoir si la balle est toujours présente. Ce n'est pas le cas, c'est une chance. Je décide de m'injecter un steampak et au bout d'une ou deux minutes je retrouve une santé pratiquement idéal. Je me dirige vers la fenêtre, je me place à couvert et je prend possession de ma seconde arme, ma mitrailleuse. Je jette un coup d'oeil furtif au niveau du bâtiment en face, puis de celui avoisinant se dernier. Quand je repère une cible j'ouvre le feu, une rafale de 5 balles partent et je me remet à couvert ensuite.

Clarence est positionnée sur le toit depuis un moment. Elle s'allonge et attend d'avoir une cible dans la ligne de mire. Et des cibles, ça en pullulent en bas ! Après plusieurs seconde de concentration, la belle retient son souffle positionne son viseur au niveau de la tête d'un pillard et tire. Le recul de son arme est important et impossible de savoir si sa cible est éliminée ou non. Clarence recharge et se remet à viser et attend maintenant une nouvelle cible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Mar 11 Avr - 19:47
Jo n’avait pas hurlé sa douleur dans il se rétama dans la cage d’escalier. Le chasseur avait réussi à se lever, mais il sentit une douleur vive provenant de ses côtes et espéra qu’il trouverait quelques choses pour diminuer la douleur ou bien le soigner. Il alla vers la porte de l’immeuble avec un brin de difficulté, non pas à cause de la douleur, mais qu’il était tout de même bien désorienter à cause de sa chute. Il regarda vers les raideurs, visa la fenêtre et tira tout son chargeur, il vit une rousse se faire bien chopper par ses balles. Smith souri en se disant que c’était une menace en moins pour le bar.

Il ouvra la porte et il entra en se faufilant dans les ombres. Il rechargea son arme tranquillement et il savait qu’il ne sera plus la cible des raideurs pendant un sacrée moment. Il regarda ou il était arrivé. Il se trouvait dans un couloir d’un petit immeuble de logement. Il se posa quelques minutes dans le couloir pour reprendre son souffle et ses esprits. Il regarda le reste de ses balles et il se demanda pourquoi certaine était de très mauvaise qualité. Il se jura d’avoir une discussion avec l’armurier s’il s’en sort vivant. Puis il compta ses balles de revolver et il ne lui restait que 36 balles. Entre Les balles qu’il met dans son Matheba Wisper et un chargeur. Il soupira en se disant sur ses douze balles, il n’avait touché qu’une personne. Il était en colère contre lui, car il savait qu’il pouvait faire mieux que ça. Il se releva et décida d’en profiter pour fouiller un les pièces de cet étage pour trouver des anti-douleurs ou quelques choses de mieux. De toute façon, il ne pouvait plus faire grand-chose pour le moment.

jet de chance:
 

Pendant ce temps au bar, le boucher et ses enfants avaient suivi le groupe vers le premier étages et avaient donné un sacrée coup de main pour barricadés. Mais il entendit quelqu’un hurler qu’il avait du monde en face, puis les tirs des raideurs touchèrent le bar. Ed fut toucher à la jambe alors que caroline n’avait rien, par contre Gérald fut atteint à la tête. La famille alla dans l’une des chambres pour se planquer des tirs.

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 594
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Mer 12 Avr - 19:48
Raclaw :
Sur le coup, tu as juste eu l’impression de t’être prit un grand coup de poing dans le ventre. Douloureux certes, mais très bref et soudain, rien à voir avec la douleur lancinante et agonisante qui s’installa dans ton ventre au bout de quelques secondes…
Malgré tous tes efforts de concentration, tes tirs furent trop imprécis à cause de la douleur et allèrent s’écraser dans le mur du bâtiment où les raiders s’étaient réfugiés. Roulant jusqu’à tomber du balcon, la chute en elle-même ne sembla pas t’amocher outre mesure mais elle relança l’abominable douleur qui enflammait tes entrailles à ce moment là. Adossé au mur, tu n’eus pas à attendre longtemps avant que quelqu’un ne se précipite à ton secours te ne te rentre à l’intérieur du bar. Te traînant sur le plancher, c’est ton autre collègue barman qui te ramena dans la cuisine à l’abri des balles avant de t’allonger su n plan de travail. En déchirant ta chemise, il sembla soupirer de soulagement et te passa une grosse boule de coton pour comprimer la plaie.

- T’inquiète Raclaw, tiens le coup, la balle est ressortie, c’est bon signe ! Je vais pas te mentir, à part un coup dans les couilles, une balle dans les tripes c’est le pire que tu puisses avoir en termes de douleur, mais on met très, très longtemps à en mourir, on t’aura soigné avant ! Essaye de ne pas bouger, on s’occupe de toi très vite !
Dit-il avant d’écarter la porte de la cuisine pour hurler.
- Il nous faut un stimpak ici !

La Hyène
Throadberry était encore consciente quand on l’amena à la Hyène mais elle ne le resta pas longtemps… En effet même si tu as eu assez d’intelligence pour te rendre compte que la plaie n’était peut-être pas assez grave qu’elle en avait l’air, tu ne le fut pas assez pour te rendre compte que retirer une balle à mains nues n’était peut-être pas la meilleure chose à faire. Tu sentit plusieurs os craquer sous ton action et après quelques cris étouffés, Throadberry perdit conscience.
Néanmoins, en voyant le massacre, Eulogy eu le bon réflexe d’injecter son stimpak directement dans la plaie. Les nanomachines et leurs protéines génétiquement augmentez se mirent en marche immédiatement et l’effet ne se fit pas attendre : les abondants saignements que tu avais provoqué en plongeant sa vilaine main pleine de doigts dans la cage thoracique de Throadberry commencèrent à diminuer fortement et sa respiration se stabilisa.
Pantois, les autres raiders mirent quelques secondes à comprendre ce qui venait de se passer mais malgré tout, ils se déployèrent rapidement et avec efficacité selon tes instructions. Cependant avant de se positionner, Eulogy remarqua avec sarcasme.

- Si je suis touché, évites de m’opérer toi-même s’il te plaît.
Immédiatement après, un cri se fit entendre de la part des raiders qui déclara avoir remarqué quelqu’un sur le toit et s’apprêtait à tirer. L’instant d’après, des pétarades repartirent dans les deux sens.
Spoiler:
 

Collen :
Bien que les balles aient fait du dégât, une petite injection de Stimpak bien placé te fit un grand bien et certaines de tes blessures commencèrent à cicatriser à vue d’œil. Un hurlement se fit alors entendre du bâtiment d’en face, un raider venait de repérer l’amie de Collen et il fallait donc agir très vite !
La réaction de Collen ne se fit donc pas attendre quand elle vida un chargeur de sa mitraillette sur le bâtiment d’en face… Toujours aucune touche cependant, et pour son amie non plus… Décidément la chasseuse avait de plus en plus de mal à justifier son salaire.

Spoiler:
 

Jo :
De ton côté, la douleur est importante aussi même si peut-être moins importante que certains de tes collègues blessés par balles. Bien réfugié dans l’appartement d’à côté, tu eu le temps de remarquer rapidement un joli fusil antique accroché au mur… Un fusil sans doute oublié par les propriétaires qui venaient de déserter le quartier. Une rapide fouille d’un tiroir situé dessous le trophée te permettra de mettre la main sur une boîte de cartouches compatibles à moitié vide et deux petites ramettes de métal qui semblaient être des lames chargeurs pour l’arme sus mentionnée.
De leur côté, tes amis dans le bar morflaient plus et malgré un éclat de verre qui lui entailla méchamment le crâne, Gérald amena tout le monde en sécurité dans la salle des cuisines arrière. Ne restait maintenant plus que les combattants sur le toit, le balcon et dans la salle principale.

Spoiler:
 

hrp : pour plus de lisibilité, pourriez vous signaler le moment d'application de votre dé comme le fait Jo s'il vous plaît ? Merci d'avance ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 114
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 19
Localisation : Nouvelle France,ille basse
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three Jeu 13 Avr - 9:46
Raclaw se fit trainer dans le bar et son collègue barman le posa sur la table de travail pour ensuite regarder sa blessure. Apparemment ce n'était pas trop grave mais par contre cela faisait atrocement mal. Le barman partit chercher un stimulant et Revin quelques minutes plus tard avec l'un. Il le planta dans Raclaw. Ce dernier ressentit un soulagement et au bout de quelques minutes. Puis il reprit ses forces. Il se leva du plan de travail et reprit son arme.

-Merci collègue. Je te revaudrai ça


Il rechargea son arme et repartir en direction de l'étage enfin c'était le plan initial mais il se ravisa et décida de se mettre près de la porte d'entrée. Il comptait traverser et entrer dans le bâtiment des Raiders pour les abbatre un à un à bout portant. Ça allait être leur fête. Ils allaient regretter de s'en être pris au bar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Event]Raider War Three
Revenir en haut Aller en bas

[Event]Raider War Three

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» tutorial chariot de guerre sur base de land raider
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Plusieurs land raider
» Comment détruire les Land Raider ???
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Zone RP - La Nouvelle Orléans :: Zone contestée :: Cité de Louisiane-