La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 15/10/2016
MessageSujet: Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason) Ven 3 Mar - 21:48
Début Décembre 2290 - Bar Lounge Valentine 108

ça fait trois jour que je suis logée au Lounge Valentine 108 pour me reposer et me débarrasser de mon surplus de matériel par le biais de la vente. Je pose donc la Gatling laser, ainsi que les deux fusils lasers sur la table. J'espère tirer un bon prix de mes armes et ainsi rentabiliser ma mésaventure au coeur de la ville. Je m'installe lourdement sur une pauvre chaise en bois et j'observe le bar une nouvelle fois, l'allure semble plutôt pittoresque et le peu de monde semble justifier une ouverture quotidienne. Je m'appuie sur la table avant de passer rapidement mon bras pour enlever la poussière dessus. Je soupire avant de lever les yeux sur une toile d'araignée à peine visible entre les poutres du bâtiment. Le bar semble vraiment miteux et je doute qu'un jour quelqu'un lui donnera une plus haute valeur. Je me lève pour m'approcher du comptoir et commander une bière.

-" Bonjour, ça va aujourd'hui Gary ? J'aimerai une bière c'est possible que tu me serves ça à ma table ? " Je remercie Gary d'un signe de tête, il remet ses cheveux gras en arrière avec sa main et et se retourne pour prendre une choppe de bière.

ça va et toi Soo ? Tu veux une Gwynett ou pas ? Demande t-il avant que je n'approuve d'un signe de tête. Il ouvre alors une Gwynett et me la sert dans la fameuse choppe qu'il m'amène. Je le remercie avant de lui tendre deux capsules de ma bourse. Je soupire avant d'observer les autres clients du Lounge. Il y'a juste une autre femme aux cheveux blond qui se trouve dans une alcôve du bar. Elle semble écrire sur une feuille ou peut être dessiner dur à dire de ma distance. Je soupire alors avant de me tourner vers l'escalier de côté qui monte aux chambres disponibles. Une de ses chambres m'appartient la numéro 2, la numéro 1 étant occupée par un habitué.

Je commence à boire une de mes bières et je repense à Chloé... ça fait un moment qu'on aurait dû se revoir pour continuer la mission de capture de Julius. Cependant, elle n'était pas au lieu de rendez-vous. J'envisage sérieusement de continuer la mission sans elle et de capturer le dissident seule. Je vais attendre une semaine de plus avant de lancer un appel à l'enclave pour lancer des recherches en annexe de ma mission. Je soupire avant de boire une nouvelle gorgée de cette fameuse bière Gwynett... Une très bonne bière il en va de soit, sans aucun doute meilleur que celle de l'enclave. Il est évident que le bar peu marcher correctement si il y'avait un coup de ménage de fait en parlant de sale.. j'aimerai bien prendre une douche et changer de vêtement mais c'est dur de le faire sans eau ni habit de rechange.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason) Sam 4 Mar - 19:19
Cela fait maintenant une petite heure que je me promène dans la ville basse de la Louisiane à la recherche d'arme afin d'avoir une meilleure chance de survie dans les terres désoler, parce qu'avec un simple fusil et un revolver tous deux artisanal, je ne risque pas de faire long feux plus longtemps avec tous les événements qui ont lieu en ce moment. Je regarde de droit à gauche les magasins proposant des armes dont certains se sentais à deux kilomètres qu'il y avait de l'arnaque. Après avoir visité au moins la moitié des magasins de cette ville regardant certain fusil complètement miteux et d'autre totalement hors de prix, je me décide de me reposer en buvant un coup dans un bar pas trop remplie. Au bout d'un petit quart d'heure je trouve enfin un bar un peu miteux mais avec pratique personne dedans, "enfin un endroit tranquille" que je me dit en me posant lourdement sur un vieux tabouret attendant que le serveur me pose la même phrase typique de tous les barmans.

« Barman: qu'est-ce que je vous sers ? » je regarde le tableau pour regarder ce que proposer la maison et par chance, il servait cette fameuse bière.

«Jason: hmm, une Gwynett s'il vous plaît » dit-je en tendant deux capsules au barman avant de me servir cette délicieuse bière dont j'ai connu l'existence il y a à peine une semaine.

Je sirote délicatement ma bière rallongeant le goût somptueux de ce que je pouvais appeller une bonne bière fraîche.

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason) Mar 7 Mar - 22:51
Jo était en train de dormir dans la chambre n°1. Il était là depuis plusieurs jour et il avait apporté de la viande de Radcerf qui avait tuer. Il avait emmené avec lui Franck, le radchien qu’il avait croiser au fort lors de cette mission au fort de la CdA et depuis, il l’a pris avec lui et l’a entrainer pour qu’il devient un vrai chien de chasse. Il se réveilla et pouvait voir que sa compagne n’était plus là, elle devait sans doute être partir sans le prévenir. Il se leva, s’habilla rapidement avant de descendre vers la salle centrale et qu’aller s’installer à l’un de ses places préférer qui était dans l’un des coins de la salle, puis de se posa sur une bonne chaise devant une table. Il avait commandé une Gwynett comme boisson, car elle était bonne, bien mieux que les autres alcools qui était sur le marché et puis, c’était Gwy qui l’avait fait. Il repensa à la femme aux cheveux verts et il se dit que ça faisait maintenant un mois qu’il était en couple maintenant et qu’il dormait avec elle. Il s’entendait à merveille avec elle, mais il ne supportait pas rester au même endroit et puis, il avait besoin d’aller dans les terres désoler pour être un eu seul et de chasser bêtes, raideurs et autres danger de ces lieux dévaster. Puis il fini de boire sa bière en repensant à ce que lui réservent l’avenir tout en lisant les journaux qui paraissaient à la nouvelle France et il lit ceux qu’il n’avait pas lu. Il put ainsi s’informer des divers événements et en particulier de l’assassinat d’un haut gradé de l’armée et que la disparition d’un hors la loi que Liam avait capturer. Il se met à sourire en voyant le nom de Liam et il se dit qu’il irait la féliciter quand il la croiserait de nouveau.

Puis une fois qu’il eut fini e lire le journal, il regarda le bar et il pouvait voir qu’il avait un peu de monde et que ça restait à peu près le même nombre de personnes entre ceux qui rentre et ceux qui sortent. Il avait remarqué une asiatique qui s’était installer à l’une des tables et avait poser des fusils sur la tables. Jo regarda les armes et compris que c’était des armes lasers, car il en avait déjà vus à peu près les mêmes dans sa jeunesse et dans les mains de la confrérie de l’acier. Il se posa la question qui était réellement la femme et ce qu’elle faisait ici. Puis il voit arriver un homme allé au bar. Le chasseur l’observa et pense l’avoir déjà vus quelques part, ce n’était pas un chasseur, sans doute un mercenaire de la jackfrags. Il alla penser à autre choses quand il sentit la truffe de Franck sur sa jambe. Il regarda le chien et compris qu’il voulait es caresses. Smith caressa le chien et resta silencieux pour voir ce qui allait se passer.

inventaire et santé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 15/10/2016
MessageSujet: Re: Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason) Sam 11 Mar - 22:49
Je regarde les deux personnes qui viennent d'arriver dans la salle principal, la première personne, un homme au cheveux mi-long, imberbe et portant une sorte de tenue de type long coat. Je sais que cette tenue est une tenue de faction des terres de l'ouest. Cependant, je ne sais pas du tout de quelle faction cela pourrait être l'équipement. Le second homme, est un homme barbue portant une tenue d'aventurier classique. Je sais qu'il passe souvent dans le coin, il à même une chambre et il sort avec une femme au cheveux vert que j'ai croisée se matin dans les couloirs.

Je croise les bras ensuite et après plusieurs bières dans les veines je commence à prendre la parole pour attirer l'attention sur moi. Bière à la main évidement, je commence mon dialogue et surtout ma possible futur vente.

- " Oyé ! Oyé ! J'attire votre attention sur l'équipement que j'ai acquis récemment au cours d'une glorieuse bataille ! Hip ! " Je bois une gorgée et je continue. " Il y'a quelques jours, des chevalier ou plutôt des tapettes caché dans des boîtes de conserve se promenait entre les bâtiments en ruines de Nouvelle Orléan. Panpan ! Bomm Bommm ! C'était le grand bordel ! Et! Et, j'ai réussie à récupérer les armes de ses tapettes en armure. hip ! Du coup j'ai cinq magnifique fusil laser à vendre. " Je prend un des fusils pour le montrer et je désigne Jason du doigt. " Toi là ! ça ne t'intéresse pas un magnifique fusil laser ! écoute moi, écoute moi mon beau, je te fais une offre magique un fusil acheté 50 munitions offerte pour attention 100 malheureuses petites capsules... Une affaire en or ! hip ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason) Mer 15 Mar - 0:23
J'étais toujours assis sur un vieux tabouret, dos au comptoir, savourant ma bière et jetant des regards discrets sur un peu tout le monde. Le bar était seulement composé de civil et de quelque personne dont je soupçonne être des mercenaires (en même temps, vu comment ils sont armées), comme le mec avec son chien dans le coin de la salle avec ses lunettes de soleil, mais je ne pose mon plus d'une quinzaine de seconde, parce qu'il y a des gens, vous les regardez du coin de l'oeil et ils vous font toute une histoire avec une menace de mort comme accompagnement. Je jette un regard ensuite sur une femme à côté de moi, un joli brin de fille, en train de ce souler en passant avec plusieurs armes laser, j'espère seulement qu'elle ne va pas faire n'importe quoi. Je place ensuite mon regard sur une autre pers...

- " Oyé ! Oyé ! J'attire votre attention sur l'équipement que j'ai acquis récemment au cours d'une glorieuse bataille ! Hip ! " elle bois une gorgée et continue son discours. " Il y'a quelques jours, des chevalier ou plutôt des tapettes caché dans des boîtes de conserve se promenait entre les bâtiments en ruines de Nouvelle Orléan. Panpan ! Bomm Bommm ! C'était le grand bordel ! Et! Et, j'ai réussie à récupérer les armes de ses tapettes en armure. hip ! Du coup j'ai cinq magnifique fusil laser à vendre. " Elle prend un des fusils pour le montrer et me désigne du doigt. " Toi là ! ça ne t'intéresse pas un magnifique fusil laser ! écoute moi, écoute moi mon beau, je te fais une offre magique un fusil acheté 50 munitions offerte pour attention 100 malheureuses petites capsules... Une affaire en or ! hip ! "

Un fusil laser avec 50 munitions laser pour seulement 100 ₡ ? Tu m'étonnes que c'est une affaire en or, mais préférant être méfiant, je respire un bon coup et demande à l'asiatique…

J'accepte, mais avant d'établir l'achat, je souhaite vérifier l'état des fusils si vous me le permettez

patiemment mais avec hâte, j'attends sa réponse coude gauche sur le comptoirs, main gauche laissant reposer mon menton et un petit sourire amusé légèrement involontaire envers la femme.

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 15/10/2016
MessageSujet: Re: Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason) Lun 27 Mar - 23:09
Je regarde alors Jason avec un sourire et je lui tend donc un des fusils laser. Je lui fais ensuite signe du doigt de m'accompagner dans la petite cour arrière de la taverne. Il ne va pas pouvoir tester son acuité à toucher une cible mais plutôt celle de la vérification d'un tir laser... Je lui tend alors une cellule avec dedans de quoi faire trois tirs.

- " écoute garçon, vise le ciel.. je t'offre ses trois munitions laser... a toi d'essayer l'arme avec ça. Ensuite soit tu me l'achète soit on laisse tomber. "

Quoi qu'il en soit, je laisse l'homme essayer son futur jouer et je retourne dans la salle commune. Il ne faut pas longtemps pour qu'il revienne et ça tombe bien, mon verre est presque vide. Je m'approche alors de lui et je croise les bras pour l'écouter parler.

"Ouais ouais.. pas de blabla. Je veux mes capsules, j'en ai besoin pour se bon vieux tavernier et pour lui payer les bières que je viens de boire. Donc on dit 100 capsules ? Parfait... Bon et bien merci beaucoup monsieur. A un de ses jours."

Je ne me souviens pas d tout exactement, ce que je sais c'est que j'ai mes petites capsules dans ma popoche. Bon j'ai une petite soif moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason) Mar 18 Avr - 21:16
Après avoir inspecté le fusil et l'avoir essayé, ma décision est prise, je prends une bourse où je mets les capsules en question et le met dans mon sac et voulant l'essayer à tout prix sûr de la chaire. Après avoir fini la bière que j'avais laissé sur le comptoir, je me dirige vers un tableau des fiches proposant des primes sur plusieurs têtes, après avoir regardé un peu plus en profondeurs leurs positions, la dangerosité des cibles et les risques, je me rends compte que je ne pouvais en faire aucune sans aide à cause des risques et d'autre que je trouve, pas assez intéressante. Je reste devant le tableau quelque minute encore à lâcher des soupires pour enfin regarder autour de moi et mes yeux se posa sur un homme en particulier, je ne suis pas sûr mais je pense que j'ai déjà vue cette silhouette, je ne m'en souviens plus où mais je l'ai déjà vue, je prends le temps de le regarder un plus en détail et murmura les mots suivants.

"Un chapeau de cowboy, des lunettes de soleil et une peau bronzée"

le souvenir me vient comme un flash, j'ai déjà vue et entendu parler de lui, il est très célèbre et part un heureux hasard je le trouve dans mon bar préférait. Je réfléchi un moment et me lance, me disant que ceux qui va être fais sera fais et c'est pas grave si je me rate. Je me rapproche de sa table pour enfin m'asseoir lourdement sur ma chaise, prêt à parler de ce que j'ai en tête.

"Salut... Tu est bien Jo ? Jo Smith ? Parce que si c'est le cas, j'ai un truc à te proposer, j'ai trouvé une prime assez intéressante mais je  ne peux pas le faire seul et du coup je te demande de m'aider à appréhender ces types pour enfin partager la somme total en deux. Alors, ça te dit ? Si tu as des questions n'hésitent pas"

Je ne lui est pas laisser le temps de dire quoi que ce soit pour qu'il connaisse mes intentions et qu'il ne doute pas de moi, enfin j'espère. Maintenant je n'attends que sa réponse espérant que ce soit un "oui" même si cela me rassurerais s'il posait quelque question avant et qu'il n'accepte pas comme un idiot, on doit s'attendre à tous sur les terres désoler et on est pas à l'abri des imposteurs.

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason) Ven 5 Mai - 23:09
Jo était en train de caresser son chien, quand il entendit l’asiatique faire un petit discours de marchand pour vendre son fusil laser et des munitions pour une somme vraiment pas très cher. Toute la salle l’avait regarder, mais il avait personne qui n’était intéresser sauf le mercenaire de la jackfrags qui se dirigea vers la vendeuse. Ensuite  l’homme et la femme parler avant e sortir du bar pour essayer le fusil. Le chasseur haussa les épaules et demanda à Gary de lui amener un plat de viande de Radataupe. Le barman envoya le plat quelques minutes plus tard. C’était la serveuse qui s’en était occupé, Jo la remercie d’un signe de main. Puis commença à manger son plat et en donna un peu à son chien.
Il mangea son plat transquilement quand les deux reviennent, la marchande était sortir du bar avec son argent alors que le mercenaire alla voir sur le tableau des primes pour un travail quel qu’on. Jo alla se replonger dans son journal, quand le mercenaire vient le voir en lui disant :

"Salut... Tu est bien Jo ? Jo Smith ? Parce que si c'est le cas, j'ai un truc à te proposer, j'ai trouvé une prime assez intéressante mais je  ne peux pas le faire seul et du coup je te demande de m'aider à appréhender ces types pour enfin partager la somme total en deux. Alors, ça te dit ? Si tu as des questions n'hésitent pas"

Jo l’écouta sans rien dire, puis quand il eut fini de le faire. Il posa son journal sur la table et lui réponit avec une voie sérieux et net :

Non… pour les raisons suivante. La première est tu viens le voir en me disant que tu veux un coéquipier pour t’aider, mais qui me dit que tu ne vas pas me mettre une balle dans le dos, quand ça sera terminer ? Ensuite pour la deuxième raison, tu ne me dit absolument rien sur le travail et troisièmement, c’est sur la paye…  On se partage comment les bénéfices ?... je te laisse une chance de me convaincre de venir avec toi.

Puis le chasseur alluma une cigarette et regarda le mercenaire pour voir comment il allait réagir tout en caressant son Rad-chien.
inventaire et santé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason) Dim 7 Mai - 1:24
Non… pour les raisons suivante. La première est tu viens le voir en me disant que tu veux un coéquipier pour t’aider, mais qui me dit que tu ne vas pas me mettre une balle dans le dos, quand ça sera terminer ? Ensuite pour la deuxième raison, tu ne me dit absolument rien sur le travail et troisièmement, c’est sur la paye…  On se partage comment les bénéfices ?... je te laisse une chance de me convaincre de venir avec toi.

Ma première réaction est un petit soupir de soulagement. Au moins il n'a pas accepté à l'aveuglette et cela a le mérite d'être claire en plus de me faire penser que ce n'est pas un imposteur. Il ne reste plus qu'à l'appâter pour qu'il me face confiance, sinon je ne risque pas d'avoir cette prime aujourd'hui, ni l'occasion de me faire un alliés de qualité avec peut-être une chance de devenir amie si tous ce passe bien, mieux vaut se faire des amies que des ennemis.

Alors, premièrement, c'est vrai, je ne peux pas te persuader de me faire confiance, à part si je reste durant tout le contrat devant toi, mais ça ne risque pas de te faire changer d'avis. Deuxièmement, la cible est un chef de gang nommé Jody Domingre.

Je prends une pause le temps de tendre l'affiche à Jo pour qu'il puisse regarder par lui-même la description de la personne en question.

La prime sur sa tête est de 250 capsules et 500 si on le ramène vivant, ce qui ne doit pas être très intéressant pour toi, le plus intéressant est le fait que si on ramène un ou plusieurs membres de son gang, c'est 100 capsule en plus s'ils sont morts et 200 vif, chacun bien sûr. Troisièmement, pour la question de partager la prime j'allais te proposer de simplement faire du 50/50, mais on peut encore négocier à ce sujet si tu veux.

Je reprends une pause afin de prendre le temps de commander une gwynette en posant deux capsules sur la table et d'en même temps reprendre mon souffle.

En chuchotant: Et enfin quatrièmement, j'ai une moto, du coup le trajet pour l'aller ne sera pas très long, mais pour le retour t'imagine bien qu'il va falloir ralentir et puis avec ça, il sera facile de faire une file indienne avec les prisonniers et si un ou plusieurs font leurs rebelles, ils auront une mauvaise surprise si je fais ronronner le moteur.

je me re-met sur ma chaise après avoir murmuré afin de prendre la bière que la serveuse avait poser pour ensuite s'en aller avec les deux capsules que j'avais poser sur la table, je le décapsule pour l'entamer.

Alors ? Je sais qu'il y a beaucoup de parlote dans tout ça, mais faut bien tous t'expliquer pour que je ne sois pas moi-même douter par toi, si je ne le fais pas tu me recalerai à ma place.

Plutôt fier de moi, j'attends sa réponse, j'ai l'impression d'avoir tous préparé à l'avance, mais bon, il n'a pas encore accepté et je ne suis toujours pas sûr qu'il va accepter, je ne suis pas fortiche pour savoir à l'avance les décisions des autres et si je rencontre une personne comme ça, je risque de passer un drôle de moment. Enfin bref, je commence à siroter ma bière en plus de prendre une position un peu plus confortable, le fais de ne pas être droit ne me rend vraiment pas à l'aise pendant une conversation.

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason) Lun 8 Mai - 23:16
Jo attendit calmement que le mercenaire lui réponde. Celui-ci lui expliqua rapidement qu’il ne pourra pas faire en sorte qu’il puisse donner confiance au chasseur. Puis il lui dit que la cible était un certain chef de gang qui se nomme Jody Domingre et en profita pour passer un avis de recherche à Smith. Le chasseur regarda le papier tout en écoutant son interlocuteur. Il se dit qu’en effet, ça serait une prime très intéressante à faire et qu’il pourrait gagner facilement assez de capsules pour vivre pendant un sacré moment. Par contre il fronça un peu les sourcils quand il entendit que le partage allait se faire 50/50, mais il laissa parler le client. Il vit qu’il commanda une bière avant de parler avec une voix plus basse et qu’il lui raconte qu’il avait une moto pour aller rejoindre l’endroit plus rapidement et que pour les retours, ils pourront ramener les prisonniers plus rapidement. Le chasseur se met à réfléchir et n’écouta pas le reste que disait collègue.

Il n’avait jamais monté dans un engin motorisé et voulait bien envie de savoir quelle sensation ça fait et d’ensuite, il n’a que des avantages à ce qui propose. Jo se met à sourire doucement en se disant que si on voulait l’avoir, il pourrait le descendre facilement et avoir la prime pour soi. Il posa l’avis de recherche sur la table avant de dire :

ok, j’accepte de travailler avec toi, par contre on se partage la prime 40/60… 40 pour toi et 60 pour moi. Bon, je te propose qu’on se retrouver hors de la nouvelle Louisiane à la sortie Nord. On se retrouve quand quelques heures.

Puis il se leva et alla dans sa chambre. Ensuite, quelques heures plus tard, il alla vers la sortie Nord et une fois arrivée regarda ou était le mercenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : chez moi
MessageSujet: Re: Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason) Mar 9 Mai - 23:21
ok, j’accepte de travailler avec toi, par contre on se partage la prime 40/60… 40 pour toi et 60 pour moi. Bon, je te propose qu’on se retrouver hors de la nouvelle Louisiane à la sortie Nord. On se retrouve dans quelques heures.

Après ces paroles, il se leva afin de monter à l'étage de dessus, je prends l'avis de recherche pour ensuite faire de même en quittant le bâtiment... Il y a juste une chose qui m'échappe... Dans quelques heures... Il voulait dire dans combien de temps plus précisément ? Hé merde, en plus il est trop tard pour le lui demander... Bon, reste plus qu'à l'attendre à la porte nord.

Quelques heures plus tard. J'attends toujours devant la porte Nord comme un idiot, sérieusement, il pouvait pas me préciser dans combien de temps il allait venir ? Je regarde en l'air, ne sachant pas quoi faire d'autre. Après quelque minute qui mon sembler interminable, je pouvais enfin le voir arriver et chercher en regardant de droits à gauche.

Ici... Bon ma moto est là-bas dans ce bâtiment, je pense que tu sais comme moi qu'il ne vaut mieux ne pas l'exposer aux yeux de tous ? Si tu ne veux pas me suivre... Tu n'aura qu'à attendre d'entendre un bruit de moteur avant de venir, je ne serais plus dans le bâtiment d'ici là, mais juste devant, il n'y a aucune raison que tu ne l'entende pas de cette distance si je force sur le moteur.

Il ne vaut mieux ne pas lui demander de me suivre, je suis sûr qu'il pensera que c'est un piège, en tout cas ce serais ce que j'aurais à ça place. Je marche quelque minute pour enfin atteindre le bâtiment en ruine, la moto bien à l'intérieur et en état de fonctionner. "parfait" dit je sous un ton satisfait, j'ouvre la porte du bâtiment afin de sortir l'engin, prêt à ronronner comme jamais, en prend soin de bien laisser ouverte la porte derrière moi avant.

Maintenant il ne reste plus qu'à l'attendre bien sagement et surveiller les alentours pour être sûr que des curieux ne viennent pas fouiller dans le coin.

santé et inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason) Jeu 18 Mai - 20:51
Alors que Jo était en train de cherche le mercenaire à la sortie de la ville, il entendit son futur associer l’appeler.

Ici... Bon ma moto est là-bas dans ce bâtiment, je pense que tu sais comme moi qu'il ne vaut mieux ne pas l'exposer aux yeux de tous ? Si tu ne veux pas me suivre... Tu n'auras qu'à attendre d'entendre un bruit de moteur avant de venir, je ne serais plus dans le bâtiment d'ici là, mais juste devant, il n'y a aucune raison que tu ne l’entendes pas de cette distance si je force sur le moteur.

Puis le pilote s’en alla et alla vers l’ancien bâtiment. Le chasseur attendit que l’homme soit assez éloigne de lui pour aller vers le bâtiment. Il n’avait pas confiance en lui et même s’il y avait un engin motorisé en état de marche, ça ne voulait pas dire que ce n’était pas un piège. Il vit l’homme rentrer dans le bâtiment et peu de temps après, il entendit le bruit ‘un moteur. Jo sourit et s’était planquer pas très loin. Il pouvait voir que son collègue était en train de sortir la moto et de l’attendre tranquillement  tout en surveillant les environs. Le chasseur attendit quelques minutes avant de sortir de sa cachette et d’aller ensuite vers l’homme tout en regardant :

Jolie engin… j’espère qu’on ira loin avec elle. Bon on y va et comment tu t’appelles ?

Jason... Je m'appelle Jason et pour te répondre, oui on va aller loin avec cette engin, avec cette merveille on mettra un peu moins d'une heure pour atteindre les pleines

Puis le chasseur voit Jason monter sur son engin et le mettre en route. Smith monta derrière et serra bien le pilote pour ne pas tomber, puis ils partirent en directions des plaines de Louisiane ou se planquait leur proie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason)
Revenir en haut Aller en bas

Lounge Valentine 108 (Privée Kim Jo Jason)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Créations de Jason
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Ed, Détective privé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Zone RP - La Nouvelle Orléans :: Zone contestée :: Cité de Louisiane-