La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo) Sam 12 Nov - 2:40




L’orage grondait à l'horizon lorsque Judy arriva dans la rue où se trouvait l’immeuble de sa nouvelle famille. Elle courait à toutes jambes pour essayer d’atteindre le bâtiment avant que la pluie ne tombe.

La soirée était déjà avancée et la fillette revenait tout juste de la bordure de la ville où elle était allée frapper aux habitations pour quémander quelques capsules en échange de sa musique. La dernière visite avait été vraiment marquante. Elle avait rencontré un géant aveugle et son amie qui l’avaient gentiment accueillie chez eux. Ils l’avaient écouté jouer et avaient apprécié sa musique d’une manière touchante qui avait gonflé de joie le coeur de la petite mendiante. Puis l’étrange homme musclé lui avait fait alors une proposition à laquelle elle ne se serait jamais attendu : il lui avait proposé de rester avec eux en échange d’un peu d’aide.
Évidemment, bien qu’elle avait du mal à oublier que la proposition lui avait paru tentante, Judy avait refusé. Elle avait déjà un toit, de nouveaux compagnons et un amis qui comptait sur elle. L’homme et sa compagne avaient l’air vraiment gentils, mais Xiang comptait beaucoup à ses yeux, comme quelqu’un de sa famille. Jamais elle ne l’aurait abandonné.
Elle s’était excusé de son refus auprès de ses hôtes et avait prit congé en les saluant respectueusement. Ils s’étaient montrés d’ailleurs vraiment généreux, lui offrant 20 belles capsules qui s’étaient ajoutées à sa somme de la journée, lui faisant un total de 32 capsules. C’était un peu plus que ce que demandait Gunther pour une fois, elle était vraiment contente d’elle.
Impatiente de raconter tout ça à Xiang, elle s’était empressé de rebrousser chemin jusqu’à son nouveau refuge.
En cours de route elle avait dit au revoir à Fenrir qui avait apparemment décidé d’aller chasser hors de la ville. Elle n’était pas vraiment inquiète à ce sujet. Son ami aimait parfois courir et chasser de nuit, surtout depuis qu’ils s’étaient installés en ville. Elle savait qu’elle le retrouverait dehors le lendemain matin.

C’est donc le cœur emplis de joie et d’impatience que Judy arriva devant l’immeuble où elle vivait à présent avec Gunther et sa famille.
Ça faisait déjà plusieurs longues semaines qu’elle avait rejoint la petite bande. Elle commençait à s’habituer à ce rythme de travaille de journée qui le soir lui offrait un toit et un bon repas. Gunther avait même la gentillesse de respecter sa difficulté à manger de la viande en n’en mettait presque jamais dans ses portions.
Bien sûr, ça avait été dur au début. Surtout que la fillette refusait de voler, ce qui lui attirait parfois les moqueries et taquineries des autres enfants. Mais heureusement, Xiang l’avait aidée à s’habituer à ce rythme. Il lui avait donné des conseils, montré de nombreux endroits de la ville et même aidé à compléter sa somme journalière dans les premiers temps. Elle avait même appris à jouer les “rabatteurs” pour son métier de croupier et l’aidait trois ou quatre fois par semaine.
Elle avait ensuite travaillé d’arrache pieds pour réunir la bonne somme chaque jour. Elle se levait tous les jours plus tôt que les autres, revenait le soir tombé, ne s’accordait qu’une pause le midi pour manger. Elle avait mis du cœur à l’ouvrage. C’était parfois fatiguant, mais la petite flûtiste était bien décidée à rendre fier Xiang et lui montrer qu’elle pouvait être utile.

Aussi, c’est toute fière qu’elle monta ce soir là les marches de l’immeuble.
A l’entrée, elle jeta un œil à la niche que Hugo, Xiang et elle avaient fabriqué quelques jours plus tôt pour Fenrir. Le chien s’était plutôt vite habitué à cet abris de fortune dans lequel il aimait à présent se blottir les nuits où il n’était pas dehors.
Un petit sourire amusé vint aux lèvres de Judy en repensant à la vision de son ami lorsqu’il défendait à présent ce qu’il considérait comme “son coin”.
Elle monta les marches rapidement et, arrivée sur le perron toqua à la porte de chez Gunther, suivant le code qu’elle avait appris depuis le temps : un coup long, trois coups brefs puis encore deux coups plus espacés.

“ C’est moi ! Allez ouvrez ! ”  lança t-elle joyeusement.

Etat de santé:
 

Inventaire:
 


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: [Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo) Sam 12 Nov - 14:03
Judy dut patienter quelques secondes avant que les verrous de la porte ne commencent à s'ouvrir les uns après les autres, mais ce fut un Hugo aux antipodes de sa bonne humeur qui lui ouvrit... D'un seul coup d’œil, on pouvait voir qu'il avait pleuré et il affichait une mine de mort-vivant, rongé par le chagrin et le regret.
- Oh... C'est toi... Rentre...
Dit-il en s'écartant machinalement de son chemin. Des lamentations pouvaient se faire entendre du salon et si elle regardait, Judy pourrait voir les plus grand et Gunther visiblement très occupés à consoler les plus petits qui pleuraient à chaudes larmes. C'était une atmosphère lourde qui régnait dans le grand appartement, et avant qu'elle n'ai eu le temps de demander ou de remarquer l'absence de Xiang, Hugo lui donna un élément de réponse.
- Xiang s'est fait arrêter aujourd'hui... J'ai vu des affiches en rentrant, que sa tête était mise à prix, et celle de Franck aussi...
Se souvenant des Noms, Judy sut que Franck était un des aînés, un peu plus vieux que Xiang de quelques mois et visiblement un bon pickpocket bien qu'un peu balourd. Il était assis sur un canapé en train de bercer le petit Oliver, le dernier arrivé, un bébé qu'ils avaient découvert dans la rue dans le courant de la semaine. Hugo renifla puis sortit un mouchoir, pour évacuer un peu ce qui lui encombrait le nez.
- J'ai vu la police... Ils l'ont escorté jusqu'à la prison de la zone industrielle alors... J'ai peur qu'on le revoie plus jamais.
Déclara finalement le jeune garçon avant de se laisser aller lui aussi à des sanglots incontrôlés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo) Dim 13 Nov - 0:47


[size=32]♪ ♪[/size]

[size=32]C[/size]e fut Hugo qui vint lui ouvrir après quelques secondes d’attente.
Le sourire de Judy diminua un peu lorsqu’elle vit son visage. Déconfit, sombre, il était marqué de sillons en dessous des yeux comme s’il avait pleuré.

“ Oh... C'est toi... Rentre... ” laissa t-il tomber d’une voix morne.

La fillette passa le pas de la porte en lui lançant un regard inquiet. Devant son air si abattu, elle ressentit un élan de compassion. Aussi sur le chemin du salon elle lui demanda :

“ Hugo ? Qu’est ce qui... “

Elle stoppa sa question quand ils arrivèrent dans la salle principale. Une atmosphère de tristesse frappait l’endroit. La plupart des enfants étaient en larme et les plus grands tentaient de les calmer. Mais eux aussi affichaient une mine renfermée qui avait perdu toute envie d’être joyeux en cette soirée.
Judy sentit un frisson glacé lui parcourir le dos. Elle avait comme un poids sur le coeur, comme la sensation que quelque chose d’atroce venait de se passer. Un horrible doute venait d’envahir son esprit.

“ Qu… Qu’est ce qu’il y a ?... Où… Où est… “

Avant qu’elle puisse se calmer pour poser clairement la question qui lui brûlait les lèvres, Hugo la devança :

“ Xiang s'est fait arrêter aujourd'hui... J'ai vu des affiches en rentrant, que sa tête était mise à prix, et celle de Franck aussi... ”

La nouvelle tomba comme un coup de tonnerre.
Les lamentations des plus jeunes, les regards sombres des plus vieux, les larmes de Hugo, tout devint effroyablement clair dans la tête de Judy.
En une seconde, elle perdit ses couleurs.

“ X… Xiang ?... M… Mais… “ bafouilla t-elle.

Elle jeta un regard à Franck, l’un des aînés de la fratrie qui était assis dans un canapé avec le bébé qu’ils avaient recueilli quelques jours plus tôt. Ses pupilles s’étaient rétrécies sous le choc et elle l’observa comme si elle le suppliait de contredire Hugo. Mais le garçon lui rendit un regard plus sombre encore que les autres.
Judy sentit le tournis la saisir.

“ J'ai vu la police... Ils l'ont escorté jusqu'à la prison de la zone industrielle alors... J'ai peur qu'on le revoie plus jamais. ” confirma alors Hugo avant de se faire interrompre par ses sanglots.

Le sol sembla se dérober sous les pieds de Judy. Ses pupilles atteignirent leur taille minimale. Ses jambes se mirent à trembler et elle eut le plus mal du monde à tenir debout.
“J’ai peur qu’on le revoie plus jamais.”
Cette phrase tournait et tournait comme une tornade dans la tête de la fillette. Xiang… Arrêté… Plus jamais ils ne le reverraient.
Elle commença à secouer la tête de droite à gauche, la bouche entrouverte dans une expression horrifiée. D’abord lentement puis plus rapidement.

“ N… Non… Non… C’est pas vrai, hein Hugo ?... “

Le regard larmoyant du garçon lui déclencha un frisson.
Sa tête se tourna alors si vite vers Gunther qu’elle en eu mal au cou. Ignorant la douleur, elle se précipita vers lui.

“ Gunther ! “ s’écria t-elle en arrivant vers l’homme. " Gunther il faut aller sauver Xiang ! Il… il faut qu’on fasse quelque chose ! “

Sa réflexion pouvait paraître dénuée de sens et de raison mais Judy n’y réfléchissait pas. Une seule chose lui importait : Xiang était en prison et le sous-entendu que Hugo avait sur son sort était inconcevable à ses yeux.

Etat de santé:
 

Inventaire:
 


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: [Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo) Dim 13 Nov - 15:29
Même s’il était lui-même particulièrement anéantit par l’arrestation de Xiang, la réaction de la petit Judy surpris tout le monde dans la maison, y compris Hugo. Après un bref instant de silence, Gunther se pencha vers un des aînés et lui confia l’enfant qu’il avait dans les bras avant de se rapprocher de Judy. Il mit un genou à terre et posa une main sur son épaule avant d’afficher un sourire bienveillant.
- Judy… J’aimerais que ce soit aussi simple… Mais si Xiang a été arrêté et condamné, il n’y a plus rien que nous puissions faire pour lui malheureusement.
Il entraîna ensuite la petite fille dans une pièce à côté, à l’écart de tout le groupe. Il semblait remarquablement calme et posé malgré tout ce qui se passait, comme si ça ne l’affectait pas, ou peu.
- Tu sais Judy, ce que nous faisons pour gagner notre vie est dangereux, je serais un menteur si je disais le contraire. Malheureusement nous vivons dans un monde très cruel, un monde où c’est le seul moyen que vous autres, les enfants perdus, avez de vous en sortir. Toute ma vie je l’ai consacrée à vous offrir un toit à vous, les pauvres petits abandonnés, mais malheureusement, je ne peux pas vous protéger de toute la cruauté du monde dans lequel nous vivons. Et parfois il arrive que ce monde décide de prendre son tribu en m’enlevant un de mes fils ou de mes filles comme ça. C’est quelque chose qui me tue un peu plus à chaque fois que ça arrive, mais je ne peux rien y faire, c’est aussi inévitable que la sélection naturelle.
Dit-il en affichant un air désolé sur son visage. Sa mine s’assombrit un peu plus alors qu’il était sur le point de continuer son explication.
- Quand à Xiang, pauvre petit Xiang, ce qui lui arrive est certes d’autant plus cruel qu’il ne le mérite certainement pas, mais ce n’est pas inhabituel que la société décide de le punir d’une façon aussi sévère. Vois-tu car si le monde est cruel, la société l’est aussi, voire même plus et la notion même de justice est extrêmement floue ici, à Louisiane. Je dirais même plus, pour eux, la justice est un moyen de se débarrasser des indésirables comme nous, et pour eux une exécution est un bon moyen de faire rentrer la peur dans le cœur des gens… Car elle est le symbole du pouvoir. Les gens raffolent des exécutions Judy, ça les rassure et ça les terrorise en même temps. Mais c’est inefficace car notre conviction à nous ne s’en trouve que plus renforcée, quand à ceux qui partent, ils le font pour garantir notre sécurité, beaucoup ont précédé Xiang dans les mains du bourreau, faisant tout leur possible pour nous protéger.
L’homme poussa un soupir avant de s’asseoir et se servir un whisky qui paraissait très vieux et parfumé.
-Nous sommes impuissants pour Xiang, comme nous sommes impuissants pour les autres ou face à la cruauté de la vie, mais nous devrons tous garder son souvenir dans notre mémoire, c’est notre responsabilité à nous que de se souvenir de son sacrifice, comme d’autres avant lui… Et nous en inspirer pour aller de l’avant, nous souvenir que quoi qu’il arrive, nous sommes une famille unie.
Il conclût ses mots en buvant un peu de son nectar, qu’il eu l’air de savourer intensément.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo) Mar 15 Nov - 19:37




La réaction sonore de Judy déclencha un silence total dans la pièce. Tous braquèrent leurs regards larmoyants ou non vers fillette qui avait osé lancer une telle protestation.
D’ordinaire, Judy aurait été gênée par ce silence et toute cette attention. Elle se serait sans doute fait toute petite après être devenue rouge comme une pivoine. Mais ce soir elle ne pensait qu’à une chose : qu’elle ne reverrait plus jamais Xiang. Non ! Cette idée était si horrible qu’elle la refusait de tout son être !
Gunther donna à un grand l’enfant qu’il consolait et s’approcha d’elle. Judy s’attendait à se faire remonter les bretelles pour avoir soudain explosé ainsi. Mais il se contenta de mettre genou à terre et de poser une main sur son épaule en lui souriant avec bienveillance avant de parler.

“ Judy… J’aimerais que ce soit aussi simple… Mais si Xiang a été arrêté et condamné, il n’y plus rien que nous puissions faire pour lui malheureusement. ”

La fillette le regarda, proche de la panique. Non, il ne pouvait pas abandonner si facilement ! Xiang était son fils ! Enfin tout comme, il l’avait dit lui même ! Elle ouvrit la bouche pour continuer à argumenter, mais l’homme l’entraîna à l’écart des autres enfants dans la pièce adjacente.
La petite flûtiste se laissa faire tout en l’observant. Il était vraiment calme… Comment arrivait il à garder son calme devant cette situation ? Sur le même ton posé, il reprit :

“ Tu sais Judy, ce que nous faisons pour gagner notre vie est dangereux, je serais un menteur si je disais le contraire. Malheureusement nous vivons dans un monde très cruel, un monde où c’est le seul moyen que vous autres, les enfants perdus, avez de vous en sortir. Toute ma vie je l’ai consacrée à vous offrir un toit à vous, les pauvres petits abandonnés, mais malheureusement, je ne peux pas vous protéger de toute la cruauté du monde dans lequel nous vivons. Et parfois il arrive que ce monde décide de prendre son tribu en m’enlevant un de mes fils ou de mes filles comme ça. C’est quelque chose qui me tue un peu plus à chaque fois que ça arrive, mais je ne peux rien y faire, c’est aussi inévitable que la sélection naturelle. ”

Au fur et à mesure qu’il parlait, les yeux de Judy s’écarquillaient un peu plus d’une stupeur horrifiée. Aussi inévitable que la sélection naturelle ? Comment Gunther pouvait il parler ainsi du sort de ses protégés ? Ils étaient censés être comme ses enfants !
Et pourquoi était il si détaché ?
Judy s’était immobilisée sur place, droite comme un piquet et regardait le seul adulte de l’appartement avec des yeux ronds comme des soucoupes. Celui ci affichait maintenant un air désolé sur le visage… Mais pas assez désolé ! A peine une légère compassion qui se rapprochait plus de la déception que de la tristesse.
Il s’assombrit  tout de même légèrement avant de continuer :

“ Quand à Xiang, pauvre petit Xiang, ce qui lui arrive est certes d’autant plus cruel qu’il ne le mérite certainement pas, mais ce n’est pas inhabituel que la société décide de le punir d’une façon aussi sévère. Vois-tu car si le monde est cruel, la société l’est aussi, voire même plus et la notion même de justice est extrêmement floue ici, à Louisiane. Je dirais même plus, pour eux, la justice est un moyen de se débarrasser des indésirables comme nous, et pour eux une exécution est un bon moyen de faire rentrer la peur dans le cœur des gens… Car elle est le symbole du pouvoir. Les gens raffolent des exécutions Judy, ça les rassure et ça les terrorise en même temps. Mais c’est inefficace car notre conviction à nous ne s’en trouve que plus renforcée, quand à ceux qui partent, ils le font pour garantir notre sécurité, beaucoup ont précédé Xiang dans les mains du bourreau, faisant tout leur possible pour nous protéger. ”

Et voilà, il les avait prononcées. Les paroles qu’elle redoutait entre toutes et qui confirmait son horrible doute et les sous-entendus d’Hugo. Xiang allait être exécuté.
Non… Non elle ne voulait pas ! Elle commença à secouer lentement la tête de droite à gauche sans quitter Gunther des yeux. Elle avait perdu le peu de couleurs qui lui restait.
Blanche comme un linge elle faisait tourner le dernier argument de Gunther dans sa tête. “ Quand à ceux qui partent, ils le font pour garantir notre sécurité. ”
Un frisson lui parcourut la nuque. Ceux qui partent ? Combien étaient déjà morts pour tout ça ? Et si de nouveaux se faisait tuer alors en quoi assuraient ils la sécurité des autres ?
L’homme soupira et s’assit pour se servir un verre d’alcool. Il était… si détendu que Judy en frissona de nouveau. Elle regarda Gunther comme si elle le voyait pour la première fois.

“ Nous sommes impuissants pour Xiang, comme nous sommes impuissants pour les autres ou face à la cruauté de la vie, mais nous devrons tous garder son souvenir dans notre mémoire, c’est notre responsabilité à nous que de se souvenir de son sacrifice, comme d’autres avant lui… Et nous en inspirer pour aller de l’avant, nous souvenir que quoi qu’il arrive, nous sommes une famille unie. ”

Un silence lourd très lourd s’abattit sur la pièce. Alors que l’homme buvait avec délectation la boisson qu’il avait en main, Judy recula de nouveau. Dans ses pupilles rétrécies au maximum se lisait un mélange improbable d’horreur, de tristesse et de stupéfaction.
Sa tête se secoua encore, plus fort.

“ C… Comment... ” bafouilla t-elle d’une voix cassée et étouffée sous le choc.

Une larme perla enfin à chacun de ses yeux et roula sur ses joues. Elle dégluttit avant de reprendre :

“ Comment… pouvez vous parler de Xiang comme ça ?... C’est… c’est votre fils ! Les… Les papas sont censés protéger leurs enfants ! Ils font tout pour ça ! Ils sont prêts à tout pour les sauver ! ”

En cet instant, la mort de son père lui revenait en tête plus intensément que jamais. Il était revenu la sauver, la tirer des griffes des méchants hommes. Il était mort pour les protéger tous… Mort pour elle, pour sa mère, sa soeur, et tous les nomades.
Il avait fait ce que tout père ferait pour sa famille.
Judy jeta un regard à Gunther comme s’il avait affiché soudain un autre visage.

“ Comment… Vous pouvez parler de sacrifice… En parlant de vos enfants ? ” s’écria t-elle alors.

L’horreur envahissait totalement ses yeux à présent. Sa voix avait augmenté de volume au fur et à mesure. A tel point que pour sa dernière phrase elle se mit presque à crier.

“ Dans une famille on se protège les uns les autres ! On essaie toujours d’aider ceux qui en ont besoin ! Xiang a besoin de nous ! Il… il a besoin de vous ! Vous êtes comme son père ! Il a confiance en vous ! ”

Sa voix était horrifiée et presque suppliante de nouveau. Mais cette fois, elle suppliait l’homme à travers ses mots de redevenir le père qu’elle croyait être pour chacun de ses enfants recueillis.
Les paroles de Xiang tournaient dans sa tête, renforçant l’impression d’horreur qu’elle avait à présent. “Perso, il est comme un père pour moi, faut dire qu’il m’a élevé”.
Ces mots qu’il avait prononcé lors de leur première rencontre, elle les avait gardé en tête durant tout ce temps, attendrie qu’elle était par tout ce qu’ils signifiaient.
Xiang avait confiance en Gunther ! L’homme ne pouvait pas l’abandonner comme ça !

Etat de santé:
 

Inventaire:
 


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: [Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo) Mer 16 Nov - 9:27
Quand il eu terminé sa petite explication, Gunther s’assit dans son fauteuil et observa la réaction de la petite Judy. Même s’il était très doué pour cacher ses émotions, ce qu’elle lui dit sembla l’affecter fortement… A vrai dire, Judy put voir passer dans ses yeux et ses gestes une myriade d’émotions : tantôt il serrait son verre et les muscles de sa mâchoire se contractait, d’autres fois c’est un regard coupable et plein de regrets qui se lisait au fond de ces yeux. Quand la petite fille eu terminé, un des grands était venu voir si tout ce passait bien et Gunther le congédia en le remerciant.
- Surveilles ta langue jeune fille… Je pense que tu n’as pas compris comment ça se passe ici… Je suis ravi de savoir que Xiang me considère comme son père mais je n’en ai jamais eu la prétention. Mon intention est de vous donner à tous une chance de faire quelque chose dans la vie… Je n’ai jamais eu la prétention e faire plus… Xiang n’a pas saisi cette chance, tant pis pour lui, mais je vais maintenant m’occuper de ceux qui restent.
Il laissa donc la petite fille réagir à ses paroles… Pas très bien d’ailleurs, mais il n’insista pas davantage au contraire de cette dernière.

L’air triste et déçu à la fois, il se leva lentement de son siège et vida le restant de whisky qu’il y avait dans son verre. Il reposa ce dernier tranquillement et posa ses mains à plat sur le comptoir, semblant réfléchir intensément. Finalement, il poussa un soupir et ouvrit un tiroir pour y prendre quelque chose avant de se rapprocher de Judy, posant sa main sur son épaule.

- Oui, je crois que tu as raison Judy… Je dois faire quelque chose… Tu as raison…
Il lui tapota doucement l’épaule et se releva, soupirant de nouveau.
- Tu es décidément une petite fille surprenante de gentillesse Judy… Viens, je vais te montrer quelque chose. Ce n’est pas beaucoup, mais ça peut nous aider…
Il invita donc la petite fille à le suivre. Il sortit de l’appartement et se rendit dans celui d’en face, celui délabré où Xiang, Hugo et elle-même avaient installé une niche pour Fenhrir. Il se dirigea vers une boîte de bois d’environ 1m50 de long sur un mètre de large et une cinquantaine de centimètres de haut. Il en défit le couvercle et se pencha au dessus, un mince sourire sur son visage, il se tourna ensuite immédiatement vers Judy et d’un geste de la main, l’invita à regarder son contenu.
- Voilà… Ça pourra nous aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo) Jeu 17 Nov - 20:46




Comme elle le redoutait, la réaction de Gunther à ses mots ne fut pas très bonne.
Il lui adressa d’abord un regard dans lequel elle cru déceler du remord mais en même temps serra la mâchoire dans un signe évident de colère.
Néanmoins il n’explosa pas tout de suite car Jack, l’un des grands de la famille, passa pour voir si tout allait bien. Sans doute avait il entendu Judy crier. La fillette lui lança un regard encore sous le choc mais ne répondit rien. Gunther de son côté le rassura et l’invita à ressortir en le remerciant d’être venu.
Puis, une fois seuls, il répondit enfin à la petite flûtiste :

“ Surveilles ta langue jeune fille… Je pense que tu n’as pas compris comment ça se passe ici… Je suis ravi de savoir que Xiang me considère comme son père mais je n’en ai jamais eu la prétention. Mon intention est de vous donner à tous une chance de faire quelque chose dans la vie… Je n’ai jamais eu la prétention de faire plus… Xiang n’a pas saisi cette chance, tant pis pour lui, mais je vais maintenant m’occuper de ceux qui restent. ”

Nouveau mouvement de recul chez Judy. Son esprit était sous le choc. Gunther ne semblait même pas regretter quoi que ce soit. On aurait presque dit qu’il disait que tout était de la faute de Xiang.
La fillette ne comprenait pas… Sa stupeur était totale. Après tout ce qu’elle avait vu dans cet appartement, toute la bonne humeur, l’entraide et l’affection, l’homme balayait tout ça comme un château de carte ?
Elle secoua la tête de plus belle, refusant d’y croire.

“ N… Non… Vous… Vous ne pouvez pas… Ils vous aiment tous… Ils ont confiance. “

Sa voix se cassa. Elle sentait une énorme boule lui coincer la gorge.

“ Pour… Pourquoi ? “ parvint elle à articuler avant que sa voix ne s’étouffe à cause de sa gorge serrée.

Gunther prit son temps pour réagir. Il termina le verre qu’il tenait et se leva tranquillement. Puis son regard se teinta d’une tristesse surprenante après ce qu’il avait dit. S'accrochant à ce regard comme à une bouée, Judy résista à l’envie de tourner les talons et s’enfuir.
Peut être l’homme avait il des remords mais qu’il avait peur de les accepter ?
Comme pour confirmer cet espoir, l’homme poussa un profond soupir. Il ouvrit alors un tiroir de son bureau et fouilla à l’intérieur. Judy ne voyait pas ce qu’il faisait mais lorsqu’il se rapprocha d’elle, elle se fit plus petite et craintitve.
Mais Gunther se contenta de poser une main sur son épaule avec délicatesse.

“ Oui, je crois que tu as raison Judy… Je dois faire quelque chose… Tu as raison… ”

L’espoir explosa dans le coeur de la fillette comme une bulle d’air chaud.
Elle était sûre qu’il ne pouvait pas abandonner l’un de ses enfants comme ça. Rassurée, Judy se risqua à un tout petit sourire un peu crispé mais plein d’espoir. Le regard de Gunther était plein de déception. Mais la fillette ne lui en voulait pas vraiment. Ils avaient tous peur et la nouvelle de l’arrestation de Xiang les avait tous choqués.

“ Tu es décidément une petite fille surprenante de gentillesse Judy… Viens, je vais te montrer quelque chose. Ce n’est pas beaucoup, mais ça peut nous aider… ” ajouta Gunther en lui tapotant l’épaule.

Encore un peu sous le choc mais motivée par son désir de sauver son ami, la fillette le regarda avec curiosité et espoir. L’homme semblait s’être décidé à agir finalement !
Invitée à le suivre, elle lui emboîta le pas lorsqu’il sortit de la pièce, puis de l’appartement.
Ils traversèrent le couloir et se rendirent à l’appartement d’à côté, celui où ils avaient mis la niche de Fenrir. Une longue boîte pas très haute était posée dans un coin de la pièce. Gunther s’en approcha puis l’invita à se rapprocher.
Curieuse, Judy le rejoignit et regarda à l’intérieur, se demandant bien quelle chose pouvait aider Xiang à sortir de là.

“ Voilà… Ça pourra nous aider. “ affirma l’hôte des lieux.

La fillette ouvrit de grands yeux ronds de surprise en découvrant le contenu de la caisse allongée.



HRP : J’ai supposé que c’était quelque chose de surprenant ^^”


Etat de santé:
 

Inventaire:
 


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: [Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo) Jeu 17 Nov - 21:16
hrp : tu as bien fait ! niak niak niak ><

Pendant que Judy s'avançait vers la boîte, Gunther se décala d'un pas sur la droite pour lui laisser en examiner son contenu. Sa surprise fut cependant amère et de taille : cette boîte était totalement vide, il n'y avait rien dedans... Et en y repensant, sa forme ressemblait étrangement à celle d'un cercueil...
L'instant d'après, la petite fille put sentir sa respiration se couper et une vive douleur au coup lui indiqua qu'un objet fin était en train de lui compresser le cou. Gunther n'attendit pas une seule seconde pour prendre la parole.

- Je te demandes pardon Judy, tu ne mérites pas ce que je suis en train de te faire.
La douleur était atroce et après seulement quelques secondes, la petite fille sentait sa vue se troubler... Gunther accéléra donc son explication.
- Tu es trop intelligente, gentille et intelligente, tu ne te laissera jamais faire comme les autres et tu es trop dangereuse pour moi pour que je te laisse partir.
La vue se troubla de plus en plus, et Judy finit pas sentir les paupières se fermer... Peut-être pour toujours...

Ou peut être juste pour quelques instant : quand elle les rouvrit la douleur intense au cou lui indiqua immédiatement qu'elle n'était pas décédé, de plus, elle sentait encore la corde de nylon lui compresser le cou, juste plus assez pour l'empêcher de respirer, du sang coulait également de son cou qui avait été légèrement entaillé à 360 degrés. Mais le plus important, ce qui l'avait réveillée en premier lieu, c'était une sensation humide et gluante sur son visage.
Quand elle rouvrit les yeux, elle eu le plaisir de voir face à elle Fenhrir assis par terre, la langue pendant de sa bouche en une respiration accélérée... Cependant, elle se rendit également compte que son museau, son cou et son poitrail étaient maculés d'un liquide rouge qu'elle identifia tout de suite comme du sang.
En tournant la tête, elle pourrait voir son bourreau d'il y a un instant, allongé sur le sol au milieu d'une flaque de sang, agité de spasmes de plus en plus faibles tandis qu'il tenait de sa main droite un cou déchiré qui ne cessait de déverser du liquide rouge par terre. Ses yeux étaient terrifiés et cherchaient dans tout les sens un quelconque secours, essayant de se raccrocher ne serait ce qu'un minimum à cette vie qu'il chérissait tant quand elle était sienne, et méprisait tant quand elle ne l'était pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo) Ven 18 Nov - 20:37




Vide…
La caisse était entièrement vide. Judy observa l’intérieur, le regard totalement envahi par l’incompréhension la plus totale. Mais avant qu’elle ait pu penser à interroger Gunther à ce sujet, quelque chose de fin passa dans son champ de vision. Elle sentit alors une pression effroyable s’exercer sur sa gorge.
Elle essaya d’abord de crier mais sa trachée était compressée et aucun son ne sortit de sa bouche à part un vague gémissement étouffé.
Elle tenta ensuite de se débattre. Mais elle ne fit que se griffer le cou en tentant désespérément d’attraper la corde qui était serrée dessus et l’étranglait.
La voix de Gunther vibra à ses oreilles :

“ Je te demandes pardon Judy, tu ne mérites pas ce que je suis en train de te faire. ”

L’incompréhension et la peur étaient totales dans les yeux de la fillette. Le sang lui montait à la tête… Elle entendait son coeur s’affoler à ses oreilles. Sa gorge, ses poumons… ils la brûlaient horriblement... Ses forces l’abandonnaient et elle tomba à terre lorsque ses jambes la lâchèrent.
Alors que sa vue se troublait et que la douleur devenait insoutenable, une seule pensée envahit son esprit : Gunther était en train de… la tuer ? Pourquoi ? Elle aurait juste voulu savoir pourquoi elle allait mourir…
Comme s’il avait entendu ses pensées son meurtrier lui apporta une part d’explication. Et même si elle l’entendit comme depuis l’intérieur d’un bocal, Judy parvint à comprendre ses mots :

“ Tu es trop intelligente, gentille et intelligente, tu ne te laissera jamais faire comme les autres et tu es trop dangereuse pour moi pour que je te laisse partir. ”

La fillette n’arrivait plus à réfléchir… Elle avait atrocement mal et avait l’impression que ses poumons allaient exploser… Elle se sentait… partir… aspirée par un gouffre sans fond...
Dans un dernier éclat de conscience, elle vit défiler devant ses yeux les visages de trois personnes. Trois personnes qui comptaient le plus pour elle. Sa mère, souriante comme toujours, Liam, lui adressant un regard plein de tendresse et Xiang lui décochant un clin d’oeil malicieux.
C’était fini, elle ne les reverrait plus jamais… Elle ne pourrait pas aider Xiang… Elle allait mourir, comme ça, sans que personne ne le sâche, tuée par la cruauté d’un homme en qui elle avait cru.
Ses paupières se fermèrent lentement. Elle sombra dans le néant…

Pendant quelques secondes elle eut l’impression de flotter dans du vide. Il n’y avait rien dans ce monde de ténèbres. Rien hormis sa peur et son désespoir…
Mais au moment où elle allait y céder elle se sentit aspirée dans la lumière aussi vite qu’elle l’avait quittée.
Dans le petit appartement, Judy revint à elle en prenant une grande et bruyante aspiration. L’air lui brûla les poumons en y entrant à nouveau. Elle attrapa en réflexe la corde autour de son cou et l’arracha à sa peau. Elle respira rapidement comme un si elle avait couru et sentit alors quelque chose d’humide et collant lui parcourir le visage. Rouvrant les yeux, elle aperçut une forme flou, noire et familière.

“ Fen...rir… “ articula t-elle la voix enrouée par la suffocation

La douleur à son cou était toujours aussi présente et tout son corps était engourdi. Mais elle le força à se redresser en position assise pour se masser la gorge. Elle saignait… Le fil très fin avait dû lui entailler la peau.
Fenrir lui donna un petit coup de tête inquiet. La fillette s’efforça de lui sourire et attrapa sa grosse tête de ses mains pour appliquer son front contre le sien.

“ Me..rci… Fen...rir... “

Un liquide rouge et poisseux coula alors de la gueule du chien sur ses mains. Elle se recula et l’observa avec stupeur : du sang ! Beaucoup de sang ! Le molosse en avait plein la mâchoire !
Soudain inquiète, elle profita que sa vue soit doucement revenue pour parcourir la pièce des yeux. Et elle le vit !
Gunther était étalé sur le dos plus loin, nageant dans son propre sang, agité de spasmes. Même avec sa vue qui revenait lentement, Judy pour comprendre la situation : Fenrir lui avait bondit dessus et lui avait arraché la jugulaire.
Elle repoussa le museau de son ami et rampa du plus vite qu’elle pu vers l’homme blessé. Arrivé vers lui, elle ne perdit pas une seconde, ne réfléchit même pas. Elle sortit un morceau de tissu de sa sacoche et l’appliqua de toute ses forces sur la jugulaire de Gunther pour tenter de stopper l'hémorragie.

“ Te..nez… bon mon..sieur Gun..ther… Restez… év..veillé… “ prononça t-elle de sa voix cassée.

Elle ne savait pas pourquoi elle tentait de sauver l’homme qui avait voulu la tuer. Mais elle savait qu’elle ne pouvait pas le laisser mourir sans rien faire. Elle n’en voulait pas à Fenrir, il avait fait tout ça pour la sauver. Mais il fallait qu’elle essaie !
C’était son plus grand défaut : elle ne pouvait s’empêcher d’essayer de sauver ou soigner toute personne blessée qu’elle croisait. Elle devait essayer !

“ Acc...crochez...vous !... “


HRP : Je m'attendais pas à çaaaa ! D8


Etat de santé:
 

Inventaire:
 


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 635
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: [Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo) Sam 19 Nov - 18:03
Sentant la vie le quitter et le sang s’écouler rapidement de sa jugulaire, Gunther se tordait sur le sol comme un poisson hors de l’eau, cherchant la moindre petite chose dans son entourage qui pourrait le raccrocher à la vie sans toutefois parvenir à le trouver… A la place, c’est le petite main rose de Judy qu’il trouva, appuyée sur sa gorge, essayant de contenir le sang et lui demandant avec une petite voix caverneuse de tenir bon.
L’homme s’immobilisa pendant une seconde : visiblement extrêmement surpris de la réaction de la petite fille, puis d’un coup, ses yeux s’humidifièrent, les larmes commencèrent à en couler, des larmes de peur à l’idée de sa mort imminente, mais également une expression de sincère regret et de profonde tristesse. Alors même qu’il avait essayé de la tuer un instant auparavant, elle essayait encore de la sauver ? Gunther était prit d’un profond malaise à cette vue, et peut-être pour la première fois de sa vie il regrettait son égoïsme, se demandant comment avait-il put oser intenter aux jours d’une petite fille aussi innocente et bienveillante… Un ange descendu sur terre…
Gunther n’était pas croyant, il ne l’avait jamais été, tout ce à quoi il avait jamais cru était l’argent et son propre bien être, persuadé que son exploitation d’enfants n’était qu’une petite méchanceté devant les autres sur cette terre, refusant de s’attacher à qui que ce soit pour ne pas souffrir comme il avait souffert lui-même dans sa jeunesse… Egoïste comme tout le monde l’était dans ce monde… Mais par ce geste, ce simple geste de secours à l’égard d’un homme aussi malveillant envers elle, Judy venait de mettre par terre toute la théorie qu’il avait élaborée tout au long de son existence. Que dieu existe ou pas, il avait passé aujourd’hui son ultime test et l’avait échoué, son juste châtiment pour son égoïsme et son cynisme mal placé.
Conscient de la futilité des efforts de Judy même s’il n’était pas médecin, il attrapa fermement ses mains et les serra, sans agression, juste à la recherche d’un peu de réconfort dans ses derniers moments. Les larmes aux yeux, il tira Judy pour quelle se penche vers sa bouche et articula comme il pouvait ce qui serait son ultime parole dans le monde des vivants.

- Par… Don…
Pardon à tous ceux qu’ils avaient sacrifiés pour lui-même, pardon pour son égoïsme et son cynisme, pardon pour sa manipulation de tous les petits chérubins qui étaient passé entre ses mains, pardon pour ceux qu’ils avait envoyé à la mort sans lever le petit doigt, comme Xiang… Et surtout pardon pour ce qu’il venait de faire, sa dernière action en ce bas monde, la plus maléfique de toutes et qui avait justement menée à sa perte… Néanmoins, dans un dernier effort, sa bouche se déforma dans un rictus douloureux mais satisfait : un vieil homme aigri et maléfique mourrait aujourd’hui, une petite fille gentille et aimante vivait… C’était pour le mieux finalement…
Lentement, la pression qu’il exerçait sur la main de Judy se desserra et bientôt, les spasmes se firent plus faibles tandis que ses yeux se figeaient vers la voûte céleste qu’on pouvait apercevoir à travers le toit défoncé. Sa respiration se coupa et son corps se figea dans une rigueur cadavérique, il était partit…


Hrp : je m’en douuuute ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo) Dim 20 Nov - 11:09




La vue de Judy revenait doucement, si bien qu’elle commença à distinguer le visage de Gunther. Et elle fut stupéfaite de se rendre compte qu’il pleurait.
Dans ses yeux passaient de nombreux sentiments. Mais le plus important et surprenant à ces yeux était cette profonde lueur de regret. Il la regardait comme personne, ni même les plus mauvaises personnes, ne l’avaient regardé. Comme s’il réalisait soudain tout ce qu’il avait fait et le regrettait sincèrement.
La fillette soutint son regard. Il n’y avait pas de dégoût ou de colère dans ses yeux noisettes, juste une profonde compassion couplée à de la tristesse. Malgré son acharnement, elle savait quelque part que ses efforts étaient inutiles. L’homme avait perdu trop de sang…
Comme s’il l’avait compris lui aussi, il attrapa fermement ses mains et la força à lâcher la blessure pour se rapprocher de lui. Judy n’avait pas peur, elle ressentait sans savoir comment que Gunther ne cherchait pas à lui faire de mal cette fois. Elle se laissa entraîner vers lui. Il l’amena jusqu’à son visage près de sa bouche et prononça difficilement un mot. Un seul mot… Mais qui eut plus d’impact que n’importe quel discours :

“ Par… Don... ”

La fillette frissonna en entendant ce mot… Cette excuse qui surgissait de la bouche de Gunther comme une recherche de rédemption. Lorsqu’elle se reculait, marquée par la surprise, Judy se rendit compte que l’homme lui souriait. Les larmes lui montèrent aux yeux et roulèrent sur ses joues.
Dans ses derniers instant, l’homme songeait tout de même à adresser dans ses dernières paroles une demande de pardon. Elle regrettait tellement que tout se soit passé comme ça… Si elle avait su ce que l’homme avait l’intention de faire, elle aurait pu tenter de le raisonner, essayer de lui faire réaliser qu’il y avait d’autres solutions… Mais il était mort, comme beaucoup de gens dans ce monde. Elle n’avait pas pu le sauver…
Elle sentit les mains de Gunther se relâcher autour de ses mains alors que la vie quittait son corps. Son regard se perdit dans une dernière contemplation du ciel visible à travers le toit percé et il partit.
Les larmes redoublèrent sur les joues de la petite flûtiste. D’une main tremblante et couverte de sang à présent, elle ferma doucement les paupières de l’homme qu’elle n’avait pas réussi à sauver. Puis de sa voix cassée, autant par les sanglots à présent, elle chuchota :

“ Au re..voir monsieur Gu..Gunther… Trouv..vez la paix... ”

Elle se recula en position assise et resta un instant fixée sur le sol, le regard dans le vague. Une boule s’était formée dans sa gorge. Elle se sentait vidée, perdue dans un amas de tristesse et de peur. Elle aurait tellement eu besoin de Xiang ou Liam en cet instant… Mais voilà, ils n’étaient plus là, elle était seule…
Il fallut que Fenrir vienne lui donner un coup de museau pour qu’elle revienne à la réalité. Elle posa sa main tremblante sur la tête du chien et tenta de lui adresser un sourire. Mais elle se sentait si mal qu’il ressembla plus à un rictus mal à l’aise.
Comme pour la secouer, son compagnon continua à la pousser légèrement. Elle accepta alors de se lever enfin. Mais ses jambes tremblaient tellement qu’elle faillit retomber directement. Heureusement Fenrir se plaça à côté d’elle pour qu’elle s'agrippe à lui. Sentant ses dernières forces l’abandonner, Judy les utilisa pour se hisser sur le dos massif de l’animal. Déjà habitué à ce comportement, le chien-loup se pencha pour lui permettre de monter et une fois sa protégée accrochée à lui sortit de la pièce.
Il quitta l’appartement et se mit à galoper à travers les rues, comme une femelle s’enfuyant pour mettre son petit à l’abris.
Dans un semi-état de conscience, la fillette pensa au fait qu’elle n’avait pas pu prévenir les enfants de Gunther… Mais elle était trop faible pour convaincre son compagnon buté de faire demi-tour ou pour y aller elle même. Elle utilisait déjà tout ce qui lui restait d’énergie pour s’accrocher au pelage de l’animal et ne pas tomber. Elle eut tout de même le réflexe de lui marmonner d’une voix faible :

“ Fen..rir… Les.. les au..autres enfants… Fenriiiir... “

Sa voix était suppliante, mais l’animal n’écoutait sans doute pas et continua à courir en direction de la sortie de la ville vers les ruines de la Louisiane.


Judy ferma fort les yeux et serra les dents alors que les larmes roulaient sur son visage pour s’envoler derrière elle sous l’effet de la vitesse.

“ Xiang… Je.. suis.. désolée… “

Elle ravala un sanglot et lutta pour ne pas s'endormir alors que Fenrir l’emmenait loin de l’appartement...


HRP : Le RP est finit du coup ? o.o


Etat de santé:
 

Inventaire:
 


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo)
Revenir en haut Aller en bas

[Terminé]La nuit tombe... (RP en Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» Lorsque la nuit tombe... les démons se réveillent [Erïka Davidoff & William Cage][terminé]
» La nuit tombe, et les rapaces hululent... Pardon, hurlent.
» La nuit tombe sur ce cadavre revenu d'entre les morts...
» La nuit tombe, et quand la nuit tombe la ville change de couleur et de sens. (maks)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Archives :: Sujets terminés-