La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[terminé]Bavardage, sous hautes tension (PV Jo Gwy MJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 29/09/2016
MessageSujet: [terminé]Bavardage, sous hautes tension (PV Jo Gwy MJ) Sam 8 Oct - 10:19
Début Octobre

Le soleil c'est levé il y'a peu de temps, il éclaire de sa pale lueur les ruelles encore endormies de la basse-ville de la cité de Louisiane. Il y'a pour bruit de fond, le piaillement des rad-oiseaux, le vrombissement des épurateurs d'eaux et des tourelles de protection. Le clocher automatique de la vielle-ville sonne alors 7 heures, brisant le pseudo-silence qui régnait dès-lors. Quelques minutes passent et enfin les habitants se réveillent pour suivre une routine de travail déjà installée. Gwylyonn ne fait pas exception. Comme chaque matin depuis maintenant deux semaines, la jeune femme quitte sa chambre de l'hôtel Hoxford ( Et les bras de son amant) pour se diriger vers le quartier général de la Jackfrags Company et y faire acte de présence. Il faut plusieurs dizaines de minutes de marche avant qu'elle n'arrive au QG. Une marche longue qui lui permet de réfléchir sur les divers sujet qui la préoccupe. Le plus important de ses sujets n'est autre que la réouverture de la brasserie Gwynett. Mais, il ne faut pas se précipiter et faire ça dans l'ordre. C'est donc qu' avant de se lancer à corps perdu dans cet ouvrage, il faut savoir si les principaux groupes qui domines l'état de Louisiane seraient intéressés pour faire des commandes régulières. Gwylyonn arpente bien assez souvent les bars de la cité de Louisiaine pour savoir qu'avoir une vrai bière serait une bonne idée. Actuellement, il ne faut pas se mentir, les bières ne se sont bières qu'uniquement car c'est marqué dessus. Autrement, il est assez courant de comparer le liquide étrange qu'il y'a dedans avec de l'urine, voir de l'eau croupie avec légèrement de mousse ce qui est parfois véritablement le cas.

Comme à son habitude, Gwylyonn, observe le tableau des missions, celui  qui se trouve dans le couloir d'accueil de la Jackfrags. Il y'a toujours les mêmes bandits  traquer depuis maintenant plusieurs semaines. Dont le trophée ultime, qui porte le doux nom de Lucifer... La prime du gaillard est tellement importante qu'elle ferait pâlir le plus riche des hôtes de la ville-haute. Et c'est sans doute avec cet argent que la Brasserie Gwynett va ouvrir les portes. L'argent est le fer de lance de toute les entreprises et la brasserie ne va pas faire exception. Entre l'achat des ingrédients et le paiement des ouvriers... Autant dire que le projet est encore aux balbutiements. Une fois les informations sur les primes prises en considération, Gwylyonn, retourne au coeur de la Basse-ville afin de boire un café dans un bar. L'objectif d'aujourd'hui est simple, aller voir la Confrérie de l'acier pour leurs parler du projet de Brasserie Gwynett. Mais il est absolument hors de question pour la jeune femme de partir seule les voir... si ça part en eau de boudin, elle veux pouvoir compter sur quelqu'un pour répliquer et surtout survivre. En effet les gugusses de la confrérie ont la gâchette facile... ils compensent le manque de circulation sanguine dans le cerveau où le pénis par une grosse armure lourde et des armes à tout va. Malgré le potentiel danger, ils sont des acheteurs probable... Pour s'asseoir et peser sur l'économie de Lousiaine, il faut savoir prendre des risques.

Gwylyonn pousse la porte du bar où elle va boire son café. Un bar pittoresque avec pour seule aspiration que d'avoir assez de client pour justifier une ouverture quotidienne. Bienvenue dans le "Lounge Valentine's 108", il ne faut pas faire attention à la poussière sur les tables du fond de la pièce ou les toiles d'araignées qui siègent en maîtres aux dessus des têtes des clients. Le patron du taudis c'est Gary, il est assez étrange et n'a pas toute les lumières à tout les étages. Il dit venir d'un abris dans les terres désolée de la capitale... Quoi qu'il en soit, Gary, malgré ses cheveux gras qu'il tien en arrière, son regard lubrique, son teint blafard... C'est quelqu'un de bien. Tout comme son frère jumeau d'ailleurs, personne ne connais son nom mais tout le monde le reconnaît grâce à sa tenue de cuisine. La jeune femme s'installe à une petite table et attend son café, une boisson chaude qui va la réveiller et lui donner de l'énergie pour le reste de la journée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: [terminé]Bavardage, sous hautes tension (PV Jo Gwy MJ) Lun 10 Oct - 23:34
Jo était resté à la nouvelle-Louisiane depuis plusieurs jours. Il prenait un peu de repos avant de retourner dans sa cabane dans les plaines du Mississippi. Il avait fait une bonne chasse et avait vendus la viande, la peau et des composants importants de ces deux proies à des boucheries, des tanneurs et d'autres vendeurs spécialiser. Il dut faire pas mal de négociation avant qu'il puisse trouver un juste milieu. Il avait réussi à vendre pour une centaine de capsules. Il les avait vite dépensés en nourriture et en boissons. Il avait l'habitude d'aller dans un bar miteux des bas-quartiers qui s'appelait le "Lounge Valentine's 108". Il aimait bien trainer là-bas, car on le connaissant et on lui foutait la paix pendant qu'il buvait tranquillement ses verres. Sinon, il passait du temps avec les autres chasseurs des terres désolées qui passaient dans le coin. C'était les rares personnes que Jo avait une discussion sérieuse et longues. Ils parlaient des périodes de chasses pour certaines créatures, racontaient leurs meilleures prises, se rivalisaient à raconter la meilleure histoire de chasse et à montrer leurs cicatrices. C'était au dernier que Jo smith s'était fait une réputation auprès d'eux assez facilement avec sa blessure avec un griffmort. Il avait trouvé une petite chambre pas trop chère dans un comptoir pour une dizaine de capsules.

Il avait laissé son fusil chez un armurier qui connaissait depuis qui était dans la bande de mercenaire de jack. C'était le seul endroit où il pouvait le laisser sans que personne n'ose le prendre ou le voler. Il se baladait dans la ville base avec son fidèle Matheba Wisper dans son holter attaché à sa ceinture. Il avait bien une rencontre dans des ruelles sombres avec deux types armés de couteaux qui lui voulaient ses capsules, mais le chasseur ne se laissa pas faire et tira dans les mains quand ils furent assez proches de lui pour qu'il ne puisse pas les rater. Puis une fois que son revolver a parlé, il dit à ses agresseurs de retourner d'où ils venaient et que si jamais il apprend qu'il est recherché, alors il les traquera et les tueras. Jo était sérieux en disant cela et comme il avait prouvé par ses tirs que c'étaient un pro, les deux malfrats s'enfuiraient sans laisser de trace. C'était pour l'une de ces raisons que Smith préféra rester dans les terres désolées, au moins là-bas, on lui foutaient la paix et si on le cherchait … la réponse était simple, la mort.

Ce matin-là, Jo se leva de son lit de comptoir, s'habilla tout en pensant aller à son petit bar préférer pour boire un verre d'eau et manger quelque chose de consistant. Il marcha tranquillement et arriva après une vingtaine de minutes plus tard au bar. Il salua le barman et son frère jumeau et s'installa à une table qui était dans l'un des coins de la salle. Il commanda un verre d'eau et des Dandy Boy Apples. Il se mit à penser à ce qu'il allait faire de sa journée, il avait prévu de partir de la nouvelle-Louisiane aujourd'hui. Il allait passer cher l'armurier pour récupérer Gungnir chez l'armurier et enfin retourner dans sa cabane dans les plaines du Mississippi.

Alors qu'il était en train de manger tranquillement, quand il entendit soudain quelque parler plus de fort :

« Mais, c'est mon Ami Jo dit l'immortel… qu'est-ce que tu deviens mon camarade de chasse. »

Jo regarda d'où venait la voie et il comprit en voyant un vieux visage d'une trentaine d'année avec des cheveux longs de couleurs roux et avec une paire d'yeux verts clairs. Qu'il avait affaire à Brian Salver, c'était un chasseur tout comme Jo, sauf qu'il s'était spécialiser dans le bayou. Smith leva son verre et vit que Salver s'installa à sa table avec un verre de gnôle. L'homme au lunette de soleil noire demanda à son confrère ce qu'il venait faire ici. Celui-ci lui répondit qu'il venait boire un coup comme il est revenus du bayou depuis seulement hier et il voulait savoir comme allait l'immortel. Jo soupira, puis il se met à sourire et commença à discuter avec Brian.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 29/09/2016
MessageSujet: Re: [terminé]Bavardage, sous hautes tension (PV Jo Gwy MJ) Jeu 13 Oct - 10:32
Assise au comptoir, Gwylyonn, observe les quelques personnes présente. Il y'a dans une alcôve prêt de l'entée un homme aux cheveux roux et long, d'une trentaine d'années. Plus en avant, prêt du pilier central se trouve une femme noire aux cheveux très court et d'une quarantaine d'année... Elle ne connait aucune de ses deux personnes. Ils ne doivent pas venir souvent, il est même possible que ça soit leurs premières fois. Gary, le Barman, semble lui même pas très loquasse et va très rarement voir ses deux convives.

Soudain, poussant la porte et brisant le silence de la salle un homme entre. Il est plutôt grand et possède une barbe imposante. En regardant de plus prêt Gwylyonn à l'impression de connaître l'homme. Elle suis discrètement du regard l'inconnu qui se dirige vers sa table avant de se faire aborder par le rouquin qui était installé dans l'alcôve. Finalement, l'autre homme le présente comme étant "Jo l'immortel"... Jo... oui le nom revient en tête de la jeune femme. Il s'agit de Jo Smith, un ancien de la Jackfrags Company. En revanche, le surnom de l'immortel ne dit rien à Gwylyonn. Elle fouille dans sa mémoire et se dit que ce n'était pas le surnom qu'on lui attribuait à l'époque.

Le temps de sa réflexion à suffit pour que le rouquin quitte le "Lounge Valentine's 108".ça tombe bien car, Gwylyonn, à besoin d'être dans le calme pour parler et peut-être négocier une aide de la part de Jo Smith afin de ne pas aller seule au sein de la confrérie de l'acier. Elle se lève et fait signe à Gary d'amener deux bières. Puis elle prend place en face de Jo Smith sur une table légèrement à l'écart des autres.

-" Je m'appelle Gwylyonn, je viens de la Jackfrags Company.... Tout comme toi Jo Smith." Dit Gwylyonn d'un ton calme et presque reposant. Puis elle reprend. " Je ne te veux aucun mal mais j'ai besoin de protection pour aller à un endroit... Si on t'appelle l'immortel c'est que tu dois être bon dans le domaine. "

La jeune femme marque un temps d'arrêt pour accueillir les deux bières de Gary. Elle va en donner une à Jo et commence à boire la seconde.

-" L'endroit en question, n'est autre que le fief de la confrérie de l'acier. alors cessons de tergiverser... si tu es d'accord dis moi ton prix qu'on puisse partir dans l'instant " Conclut Gwylyonn en terminant sa bière et en attendant le prix de Jo qu'elle va inéluctablement faire baisser. C'est ça d'avoir la graine commercial dans le sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: [terminé]Bavardage, sous hautes tension (PV Jo Gwy MJ) Sam 15 Oct - 19:05
Jo discuta pendant quelques minutes avec Brian, puis ensuite, celui-ci s’en va en lui souhaitant une bonne journée. Le chasseur à la paire de lunettes de solaire noire pensa qu’il allait être tranquille maintenant, mais il se trompa lourdement. Quand il vit une femme qui avait sans doute le même âge de lui. L’homme à la paire de lunette noire regarda plus attentivement la jeune femme en train de s’installer à sa table en face de lui. Elle avait un visage plutôt fin, des yeux verts et des cheveux… verts ? Sans doute qu’elle avait fait une teinture  portait des chaussures de marche, un jean serré qui montrait en valeur ses jambes, une sorte de chemise en V qui montrait bien la poitrine de la propriétaire et elle avait un manteau ou se trouvait l’emblème de Jack. Jo en voyant l’emblème compris que c’était une mercenaire des Jackfragzs. Puis une fois que la mercenaire fut installée, celle-ci dit avec une voix calme :

" Je m'appelle Gwylyonn, je viens de la Jackfrags Company.... Tout comme toi Jo Smith… Je ne te veux aucun mal mais j'ai besoin de protection pour aller à un endroit... Si on t'appelle l'immortel c'est que tu dois être bon dans le domaine. "

Jo sourie un peu en entendant les paroles de Gwylyonn. Il ne dit rien et préféra attendre ce que la femme voulait. Quand il entendit son surnom, il haussa un sourcil, car tous ceux qu'ils avaient entendus parlez de lui parmi les mercenaires, savaient que c'était son surnom parmi les membres de la Jackfrags Company.  Il vit Gary amener deux bières sur la table, la  mercenaire remercia le jumeau et Jo fait un signe de remerciement envers le serveur. Puis la femme aux cheveux verts prit les deux bières pour en passer une pour le chasseur et la deuxième pour elle. Après avoir bu une gorgée de sa boisson, elle reprit la parole :

-" L'endroit en question, n'est autre que le fief de la confrérie de l'acier. Alors cessons de tergiverser... si tu es d'accord dis-moi ton prix qu'on puisse partir dans l'instant "

L'homme ne fit aucune expression qui pourrait le trahir. Il finit de boire la bière et son repas. Il se mit à réfléchir du pour et le contre dans cette proposition. Il pourrait refuser, mais il avait envie de changer un peu d'activité. Par contre se rendre au fort de la Confrérie de l'Acier, il n'aimait pas ça, surtout que les membres de la CdA étaient tout équipée d'armure assister et qu'ils tiraient à vus sur les étrangers.  Puis il répondit enfin après une dizaine de minutes de réflexion :

" J'accepte ta proposition, mais j'espère pour toi que tu as pas mal de capsules… pour se rendre à un tel endroit, j'aurais proposé 400 capsules, mais comme tu es un membre à jack, je te fais une ristourne de 200 capsules pour aller là-bas, puis ensuite il faudra payer le nombre de munition que je fais gaspiller pour nous défendre et le types d'ennemis qu'on va croiser…. et en ce qui concerne mon surnom, je l'ai gagner quand j'étais encore dans la bande. Je pensais que tu savais pourquoi on m'appelle ainsi… et si tu avais voulu me tuer, je t'aurais mis une balle en pleine tête "

Après avoir dit, ces paroles, il montra son revolver qui n'avait plus la sécurité et qu'il pouvait le prendre très rapidement sans que personne ne puisse rien faire. Puis il attendit que son interlocutrice lui réponde.

inventaire actif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 29/09/2016
MessageSujet: Re: [terminé]Bavardage, sous hautes tension (PV Jo Gwy MJ) Dim 16 Oct - 12:34
Voilà, Gwylyonn venait de demander à Jo de l'accompagner au fief de la confrérie de l'acier. Mais se dernier tarde énormément à répondre. Il s'écoule une dizaine de minute avant qu'un bruit ne sorte enfin de sa bouche. La jeune femme à le temps de passer dans plusieurs état différent. D'abord la fierté, ensuite le stress... ensuite l'inquiétude, Pour finir par la frustration et l’indifférence. Dix... putain de minutes pour répondre à une simple question. Gwylyonn s'inquiète un peu de l'homme, si il mets autant de temps pour se décider à tirer... autant changer d'avis tout de suite.

" J'accepte ta proposition, mais j'espère pour toi que tu as pas mal de capsules… pour se rendre à un tel endroit, j'aurais proposé 400 capsules, mais comme tu es un membre à jack, je te fais une ristourne de 200 capsules pour aller là-bas, puis ensuite il faudra payer le nombre de munition que je fais gaspiller pour nous défendre et le types d'ennemis qu'on va croiser…. et en ce qui concerne mon surnom, je l'ai gagner quand j'étais encore dans la bande. Je pensais que tu savais pourquoi on m'appelle ainsi… et si tu avais voulu me tuer, je t'aurais mis une balle en pleine tête " Voilà donc la réponse que lui offre l'homme. Gwylyonn garde son calme, elle sait déjà ce qu'elle va répondre. Pour commencer le prix est bien trop abusé... 200 capsules + le prix des balles... + je ne sais quoi encore. Attend mon garçon on va marchander se dit Gwylyonn. Ensuite pour le surnom, la jeune femme n'en avait rien à faire, ce n'était pas ses oignons à l'époque, ça ne l'est pas plus actuellement. La commerçante croise les bras et fixe de ses yeux vert Jo Smith. Cela pendant une dizaine de minutes dans l'unique but de se moquer de se dernier. Puis en brisant le silence elle dit un unique "25".

-" Je t'offre 25 capsules et je paye les frais de repas ainsi qu'une prime de risque de 25 capsules si la confrérie nous tombes dessus et qu'on survit". Dis Gwylyonn d'un ton sur et sans quitter des yeux le chasseur des terres désolées. La jeune femme attend un peu pour savoir si l'homme va marchander une nouvelle fois. Dans cette attente, Gwylyonn va payer Gary pour les deux bières, elle dépose alors 10 capsules sur le comptoir.

La femme s'approche de Jo et lui dit "si nous avons à parler encore, suivez moi, on va aller récupérer ma tenue de voyage à la Jackgrgs."Conclut Gwylyonn en observant l'homme de haut en bas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: [terminé]Bavardage, sous hautes tension (PV Jo Gwy MJ) Dim 16 Oct - 18:56
Jo sortis une cigarette, la met dans sa bouche et l'alluma le temps que Gwylyonn lui répond. Il avait tout le temps devant lui et tira sur sa clope pour ensuite souffle la fumée vers sa droite. Quand il entendit enfin la femme, c'était pour lui annoncer un prix ridicule, 25 capsules pour un tel voyage et seulement 25 si la confrérie les attaquaient.  Jo ne dit rien et préféra que la jeune femme reviennet après qu'elle a payé le patron du bar.  Une fois que Gwy soit revenus et qu'elle se rapprocha de Jo, elle dit que pour continuer la discussion, ils le feront sur la route en direction de la base de mercenaire.  Le chasseur ne dit rien pendant quelques secondes et éclata de rire avant de dire :

" 25 capsules… elle est bien bonne HAHAHAHAHAHA… Autant travailler gratuitement… " Le chasseur reprend un air sérieux et son calme avant de continuer à parler. " 100 capsules avec les mêmes conditions que je t'ai dit avant et je me charge de nous trouver de la nourriture et de l'eau en cours de route et si on trouve en cours de routes des bestioles et qu'on les vend, tu prendras 2/5 des capsules… Et je te suis chez ce vieux Jack, mais avant qu'on parte,  je fais récupérer mon fusil. "

Après avoir dit ça, il se leva et alla au bar pour payer son repas et sa boisson avant de quitter l'établissement avec Gwy. Ils marchaient rapidement jusqu'à l'armurier, puis une fois que Jo a pris son fidèle fusil "Gungnir", il dit à la jeune femme que c'était bon et qu'il pouvait prendre la route en direction du campement des Jackfragzs. le chasseur marcha tranquillement parmi la foule et en profita pour regarder si son fusil n'avait pas le moindre problème. Puis une fois sorti de la ville, il se mit en marche en direction de la base

inventaire active:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 29/09/2016
MessageSujet: Re: [terminé]Bavardage, sous hautes tension (PV Jo Gwy MJ) Lun 17 Oct - 13:45
Il rit... il ne me prend pas au sérieux... très bien je vais sans doute user de ma technique secrète. Celle que toute les femmes ont et qu'elles peuvent utiliser pour convaincre n'importe quel homme. Mais avant de mettre en place cette stratégie, Jo Répond à mon offre, il à mis quelques secondes pour le faire.


" 25 capsules… elle est bien bonne HAHAHAHAHAHA… Autant travailler gratuitement… " dit-il avant de reprendre un calme très énervant " 100 capsules avec les mêmes conditions que je t'ai dit avant et je me charge de nous trouver de la nourriture et de l'eau en cours de route et si on trouve en cours de routes des bestioles et qu'on les vend, tu prendras 2/5 des capsules… Et je te suis chez ce vieux Jack, mais avant qu'on parte,  je fais récupérer mon fusil. " Conclut-il... Donc c'est clairement un refus de l'offre initial. Mais avec de telle condition... Gwylyonn ne pourrai plus manger pendant une semaine. Quoi qu'il en soit, il est temps de partir de se bar. Une des technique favorite de la jeune femme en matière de négociation est d'être dans un endroit neutre où un endroit personnel. Quoi de mieux que la route pour aller au QG des Jackfrags pour ça.

Avant de partir, les deux comparses se dirigent vers l'armurerie, afin de récupérer le fusil du chasseur. Puis, ils quittent la ville et emprunte le pont pour aller voir les bons copain de la Jackfrags. Entre-temps, le climat change et un orage se prépare. Les nuages provienne du Mexique et apporte là poussière radioactive de ses terres sauvages. Gwylyonn presse alors le pas pour arriver plus vite à destination. Elle tourne sa tête vers Jo et lui fait un sourire charmeur. Elle s'approche un peu du chasseur et le regarde avec des yeux de biches.

-" Si, je te dis... 50 capsules pour le voyage, 50 si on se fait attaquer par la confrérie et 4 mois de consommation de bière Gwynett Crocodile gratuite !" Dit Gwylyonn en essayant de jouer toute les cartes que son charisme peut avoir.

Gwylyonn, remarque que ça n'agit pas forcément et dit alors -" C'est une bonne offre, je sais que tu vas faire le bon choix et l'accepter ! " Concluant ainsi sa négociation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: [terminé]Bavardage, sous hautes tension (PV Jo Gwy MJ) Mar 18 Oct - 23:23
Alors que Jo était en train de marcher en direction de la basse des Jackfragzs, il constata que le ciel était menaçant et il se demanda s'il y allait avoir une tempête dans pas longtemps. Il marcha plus lentement et alla commencer à observer les nuages pour savoir précisément quand et à quel puissance cela allait arriver. Il n'eut pas le temps de le faire, car il vit arriver sur son flanc droit, la mercenaire se rapprocha plus près de lui, puis de le regarder avec des yeux magnifiques et de dire qu'elle voulait bien payer 50 capsules pour la mission et 50 capsules contre la CdA si jamais ils attaquaient et aussi 4 mois de consommations de bière. Jo regarda la jeune femme qui devait à peu  près avoir le même âge de lui et il se dit qu'il  avait de la chance d'être avec une telle beauté. Une belle femme avec un beau visage, des yeux verts comme des yeux de chat et enfin un corps musclé mais fine possédant de magnifique formes. Le chasseur avait une vue plongeante sur le décolleté de la belle, mais grâce à ses lunettes noires, il pouvait cacher son regard. Il alla accepter la proposition, mais  il se ravisa soudain et se dit qu'il était en train de se faire manipuler par la femme. Celle-ci lui dit que c'était une bonne offre et que c'était dommage de la rater, puis elle ne dit plus rien et attendit la réponse du garde du corps.

Jo resta silencieux pendant quelques minutes le temps pour lui de remettre de l'ordre dans son esprit et lui dit que son offre restera la même sauf qu'il allait enlever la partir sur les ennemis et sur les balles, mais qu'elle n'aurait seulement 1/5 de l'argent sur les proies. Puis il lui dit qu'il va observer le ciel pour voir si la tempête sera puissante ou pas. Il regarda le ciel avec la lunette de son fusil et il comprit que la tempête allait bientôt arriver et qu'il leurs fallait un abri rapidement. Il se mit à courir en prenant le bras de Gwylynonn pour qu'elle vient avec lui. Il vit une paroi de roche qui pourrait facilement les protéger le temps que la tempête disparaît. Le groupe s'arrêta à côté du mur de pierre et le chasseur ordonna qu'il fallait se plaquer contre la paroi et qu'être coller ensemble pour se protéger de la poussière et du sable que la tempête va ramener. Il met son cache poussière sur lui et sur la mercenaire et attend que la tempête se passe. Le temps s'écoula lentement et quand la tempête cessa enfin, le soleil avait parcouru un sacré morceau de chemin dans le ciel. Jo aida la jeune femme à se relever, puis repris le chemin en direction de la base des mercenaires de Jack.

inventaire active :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 29/09/2016
MessageSujet: Re: [terminé]Bavardage, sous hautes tension (PV Jo Gwy MJ) Jeu 20 Oct - 15:18
Malgré toute les astuces de charme ou de négociation que peut connaître Gwylyonn, cela n'a servit à rien. Le baroudeur des terres désolées est insensible à ce genre de manipulation... quoi que... il semblerait que le charme qu'à usée la jeune femme sur Jo ai eu un effet secondaire indésirable. Se pourrait-il qu'il tombe amoureux de l'héritière des brasseries Gwynett ? ça serait malheureux... Gwylyonn aime bien les hommes virils, bon Jo est virils mais... Gwylyonn aime les hommes barbus, bon Jo est barbus... Gwylyonn aime les hommes propre et là... depuis le "Lounge Valentine's 108" il y'a une vieille odeur de transpiration et d'animal crevé qui nous suis... Cette odeur c'est infecte.

Finalement, Gwylyonn accepte l'accord de Jo... ça va lui coûter un bras, il faut juste espérer qu'on ne trouve pas trop d'adversaire sur le trajet. La jeune femme soupire et laisse son camarade observer le ciel, une tempête se prépare... quant à savoir la puissance où la nature de cette dernière, ce n'est pas à Gwylyonn de le faire. Déjà, la pauvre femme ne connait rien en matière de météo et est une bille pour tout ce qui concerne la survie... c'est clairement une femme de la ville. Elle n'a d'ailleurs pas le temps d'émettre un avis que Jo lui prend le bras et se mets à courir en direction d'un "abris". Lors de cette course folle Gwylyonn va dire en criant pour bien se faire comprendre.

- "Putain de merde ! je sais courir ! lâche moi, je vais tomber !"

La baroudeur dit qu'il faut se coller contre la paroi pour ne pas être trop emmerder par la tempête.. Bon c'est plutôt gênant pour Gwylyonn mais elle accepte. Le cache poussière est assez efficace pour ne pas respirer du sable mexicain radioactif. La jeune femme observe l'homme de haut en bas et lui fait un simple sourire. -"On profitera de notre arrêt au QG pour se reposer et être en forme pour le voyage jusqu'au fief de la Confrérie d'Abrutis et de consanguin surarmée"Dit-elle avant de remarquer que la tempête commence à s'atténuer puis à n'être qu'une lueurs jaunâtre sur l'horizon. Gwylyonn s'étire et finalement, les deux comparses reprennent la route en direction du QG de la Jackfrags company. Ils sont d'ailleurs aux portes du dit lieu.



[Suite du rp vers le lien suivant : Lien inexistant pour le moment]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [terminé]Bavardage, sous hautes tension (PV Jo Gwy MJ)
Revenir en haut Aller en bas

[terminé]Bavardage, sous hautes tension (PV Jo Gwy MJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un festival sous haute tension (Hyô Misory, Kenko Amaru, Aburame Kaidô)
» Récupération sous haute tension [MISSION MANDALORIENNE N°2] / TELOS IV
» Idée de mise sous tension
» habiter sous une ligne haute tension
» [TERMINÉ] Sous le sunlight des tropiques ♫ [Alex]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Archives :: Sujets terminés-