La guerre ne meurt jamais... En 2290, dans les terres désolées de la Nouvelle-Orléans, plusieurs factions s'affrontent pour le contrôle de la région... Qui serez-vous ?
 
CalendrierRechercherFAQAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Jeu 15 Sep - 21:12



Jo Smith


« Un bon chasseur est un chasseur qui sait connaitre sa proie et son employeur... Sinon le bon chasseur est celui qui sait disparaitre au bon moment pour échapper aux créatures féroces, raiders ou aux employeurs furieux»


Nom complet : Jo Smith
Âge : 27 ans
Race : Humain
Groupe : Survivants
Métier : Chasseur de créature ou de personne, ou parfois garde du corps.
_________________________________________________________

CARACTÉRISTIQUES (40 points)
STRENGTH :4
PERCEPTION :9
ENDURANCE :4
CHARISMA :4
INTELLIGENCE :4
AGILITY :10
LUCK :5


COMPÉTENCES (250 points + points de départ)
Armes légères :75
Armes lourdes :14
Armes blanches :15
Discrétion :60
Corps à corps :8
Intimidation :8
Mécanique :13
Médecine :9
Négociation :30
Science :8
Physique :40
Pilotage :18
Projectiles :8
Survie :60


_________________________________________________________

DESCRIPTION PHYSIQUE
Jo Smith est un homme de grande taille qui mesure dans le 1 mètre 85. Il a une musculation assez développée depuis qu'il a appris à survivre dans les terres désolées et quand il faisait partie de la bande de mercenaires des Jackfragz. Il a une peau bronzée habituée au soleil des terres désolées. Son visage est assez dur. Il porte une belle barbe taillée au couteau de chasse. Il a des yeux bleus vert, qu'il cache les trois quarts du temps sous une paire de lunette de soleil noire. On lui avait dit que ses yeux avaient un regard bizarre, qui mettait mal à l'aise n'importe qui et qu'il valait mieux les cacher. Il a des cheveux assez courts de couleur châtains. Il a des cicatrices d'un coup de griffe d'un griffemort au niveau de son ventre, on pouvait facilement comprendre qu'il a failli mourir sous l'attaque et qu'on pouvait facilement comprendre pourquoi il refuse de chasser les griffes mortes. Il avait aussi d'autres cicatrices très fines sur le reste de son corps. Il lui manque à son pied gauche trois orteils donc le gros orteil.

Il porte un chapeau de cow-boy, c'était celui de son père. On peut voir qu'il fut recousu plusieurs fois. Il a comme vêtements, des habits d'aventuriers avec des protections en cuir. Il a des bottes d'excellente qualité et un cache-poussière. Il a deux bandoulières où on peut voir plusieurs chargeurs pour son fusil et ses flingues. il porte son fusil dans son dos et ses armes de poing dans des holsters.



DESCRIPTION MENTALE
Notre chasseur a un comportement des plus variés. Quand on le rencontre pour la première fois et qu'on veut lui parler. Soit il va vous répondre froidement, soit il va simplement vous ignorer. C'est un solitaire, c'est le type qu'on peut voir assit devant une table dans un coin sombre du bar. S'il vous apprécie alors le ton de sa voix va être un peu plus sympathique, mais tout en restant froid. Par contre, si vous êtes l'un de ses amis alors vous pouvez facilement apercevoir qu'il va être totalement amical et vous payerez même un verre au bar.

Sinon, il est calme et réfléchit. Il prend tout son temps pour préparer un plan et que chaque détail soit parfait. Par contre, il peut se mettre de mauvaise humeur si on le fait chier ou qu'on lui vole un contrat. Il tuera tous ceux qui oseront le menacer avec une arme ou lui tire dessus. Ce n'est pas un héros, il ne sauvera pas le veuf et l'orphelin, mais ce n'est pas non plus un salaud. Il ne laissera personne aux mains des raideurs et s'il ne peut pas sauver la personne, il tuera la victime pour qu'elle ne subisse pas la violence de ces fous sanguinaires. Sinon, il sauvera une personne seulement contre une rémunération et sauvera tout le temps les enfants. Par contre, si un des gosses le menace de mort, il n'aurait aucune pitié pour le flinguer.

Concernant ses relations avec les autres races, c'est assez simple.

Il veut exterminer tous les super mutants qui croiseront sur sa route et même si l'un d'eux le sauve. Il n'aura aucun remords à lui tirer dans le dos.

En ce qui concerne les goules, il ne va pas les aider sauf contre une grosse compensation. Par contre, il sera reconnaissant si on lui sauve la vie.

Il considère les synthétiques comme des abominations, mais il ne va pas les pourchasses et pourra rendre service à ces abominations contre de l'argent ou des munitions.

Et pour le reste, c'est simple, soit on lui fout la paix et on vit. Soit on le fait chier et on meurt.



HISTOIRE
L'histoire de notre chasseur commença en 2263, il naît dans une famille de nomades, c'était des marchands qui vendaient le produit de leurs chasses. Il était le dernier membre de la famille et il avait deux grands frères et une grande sœur. Le plus âgé avait six ans de plus et il se nommait Patrick, puis ensuite viens la sœur qui s'appelait Fannie âgée de 4 ans et enfin Rich qui était âgé de deux ans. Il vécut tranquillement jusqu'à l'âge de ses quatre ans où son père lui apprenait le tir, la chasse et la survie. Son éducation fut une éducation brutale, mais juste. Son père et sa mère lui disaient que c'était le meilleur moyen pour survivre dans ce monde. Ses deux autres frères apprenaient les leçons avec eux, même si l'aîné pouvait chasser tout seul. Quant à Fannie, elle apprenait à faire les soins et apprendre comment faire de l'antivenin et des remèdes artisanaux. Il fut un temps, Jo devenait plus silencieux et plus précis quand il traquait une proie et on pouvait facilement voir qu'il était le meilleur chasseur après son père. Patrick était jaloux de lui et c'est pour cette raison qu'il quitta la famille pour chercher ailleurs quand Jo a eu 8 ans. Puis ce fut le tour de Fannie de partir du cocon familial. Elle est allée à la cité de Louisiane. Alors qu'il pensait que la vie allait bien continuer pour lui et le reste de la famille, le destin fit en sorte qu'il se trompât lourdement vers l'âge de ses 11 ans.

Alors qu'il était parti chasser au milieu de l'après-midi. Et qu'il avait pris le vieux chapeau de son père. Il avait traqué un radcerf et l'avait abattu en deux coups de feu avec son fusil de chasse, une fois qu'il fut assez proche de l'animal sans que celui-ci le repère. Puis une fois la bête morte, il la dépeça et ramena la viande à sa famille qui s'était installée un peu plus loin. Alors qu'il était sur le point d'arriver, il entendit des tirs et des hurlements bestiaux. Il abandonna la viande qui était sur lui, prit son fusil et se mit en hauteur pour voir ce qui se passait. Il regarda dans la lunette de son fusil et ce qu'il vit l'horrifia. Il vit de grandes créatures humanoïdes à la peau jaune, il se souvient que son père lui avait raconté que ce genre de créature étaient des super mutants. Les monstres étaient en train de tirer sur le campement où était situé le reste de sa famille. Il regarda un peu partout pour chercher ses parents et son frère. Il vit son père l'arme à la main avec son frère en train de défendre sa mère. Puis il vit la tête de son frère qui exploser et vit l'un des super mutants avec une masse, donner un puissant coup vertical à son père. L'humain esquiva et tira sur la brute à bout portant, mais il fut fauché par un autre coup, qui le fit voler, retomba sur le sol et ne bougea plus. Puis les mutants prirent la mère et commencèrent à l'emmener avec eux. Jo n'avait pas eu le temps de faire quoi ce que soit, mais quand il vit sa mère. Il avait entendu parler de rumeurs par les autres nomades qui disaient que les super mutants transformaient leurs prisonniers à leur apparence. L'enfant ravala sa salive et visa la tête de sa mère. Il serra les dents et n'arriva pas à appuyer sur la gâchette. Il ne voulait pas tuer sa mère, car il l'aimait et finalement il dit avec une voie triste et froide:

« Je suis désolé »

Puis il appuya sur la gâchette, il vit avec l’aide de son viseur qu’il avait réussi à la tuer et sans attendre la réaction des agresseurs, Jo s’enfuit le plus vite possible sans se retourner. Il réussit à être en sécurité et pleura à chaudes larmes pendant toute la nuit. Puis il se mit à chasser et à vendre le fruit de son travail pendant deux ans pour survivre et pouvoir acheter des munitions et des vêtements pour remplacer ses anciens habits.

Mais dans les terres désolées, même si on a vécu le pire, on trouve toujours quelque chose ou quelqu'un pour te faire subir les pires choses. Alors qu'il était en train de faire route vers la cité de la Louisiane qui était à quelques semaines de marche et qu'il était en train de penser ce qu'il pourrait faire là-bas, il n'avait que le bruit du vent et quelques hurlements de bêtes sauvages. Puis il remarqua sur le chemin, des silhouettes humaines en train d'avancer vers lui. Il regarda plus attentivement avec la lunette de son fusil et put voir que c'était une bande de raiders d'environ une dizaine et que ceux-ci l'avaient remarqué. Comme ils étaient en train de courir dans sa direction, Jo se mit en position de tir derrière un rocher et commença à tirer vers la direction des pillards. Le gosse n'était pas habitué à tirer sur des humains, surtout quand ceux-ci le chargèrent. Il (ne) tirait que sur des bêtes qui n'avaient pas ressenti sa présence. Néanmoins, il visa et blessa plusieurs raiders, avant de s'enfuir de son couvert. Il entendit plusieurs coups de feu et les balles qui sifflaient autour de lui. Il se retourna de temps en temps pour tirer et ralentir l'avancée des raiders. Il rechargea son fusil avec maladresse et fit tomber plusieurs balles par terre à cause de sa précipitation. Alors qu'il arrivait à distancer petit à petit ses poursuivants, il sentit soudain une vive douleur à la jambe et sous le choc tomba par terre. Il regarda sa jambe gauche et il vit qu'il s'était pris une balle au niveau de sa cuisse. Il entendit les cris de joie des raideurs, Jo se retourna, visa l'un des raiders et appuya sur la détente. Le tir toucha sa cible au niveau du visage, mais il avait touché au niveau de la joue droite, le pillard s'arrêta et il se mit à l'abri alors que ses compagnons continuèrent leur course tout en se planquant en voyant le canon de leurs cibles se remettre en position de tir. L'enfant tira seulement lorsque l'un des raiders se montra, plus ils se rapprochaient, mieux il visait et ça les raiders l'avaient vite compris quand ils virent l'un d'eux mourir d'une balle dans la tête. Ils attendirent que leur victime n'ait plus de balles pour le prendre en vie. Quant à Jo, il était débordé de peur et tirait dès qu'il voyait l'un des raiders essayer de sortir de sa planque, mais après une dizaine de minutes, il se retrouva sans minutions et il n'avait pas pensé à garder une balle pour lui permettre de se suicider et de ne pas subir les atrocités que faisaient les raideurs à leurs victimes. Il se mit à ramper de désespoir tout en entendant ses poursuivants se moquer de lui et en tirant quelques balles autour du garçon. Puis l'un d'eux s'approcha et assomma leur proie avec une batte en acier.

Quand les raideurs le réveillèrent, Jo pouvait voir qu'il se trouvait dans un camp, sûrement celui des geôliers. Il était dans un sale état et il pensait que les raideurs allaient le torturer et le démembrer comme à leur habitude, mais apparemment ils étaient en train de discuter à ce sujet. Jo  ne pouvait pas les entendre, mais il avait remarqué les regards qui se posaient sur lui plusieurs fois au cours de la discussion. Il allait se lever quand il sentit une main sur son épaule qui venait de derrière lui, il tourna sa tête et il vit qu'il y avait une raideur plutôt jeune. Celle-ci lui sourit avec un sourire carnassier avant de le frapper au visage et de le forcer à rester par terre. Le gosse se mit à hurler de douleur puis vit l'agresseur lui déchirer tous ses vêtements et lui dire :

« Avant que tu meures, sac à merde, je vais m’amuser avec toi. »

Jo comprit ce qu'elle voulait faire et il se mit à hurler. Les autres raiders arrivèrent pour voir ce qu'il se passait. L'un de ses agresseurs, un homme d'une trentaine d'année demanda à la femme pourquoi elle voulait baiser avec le mioche au lieu de le torturer comme à leurs habitudes. Celle-ci lui répondit qu'elle en avait envie et qu'il pourrait leurs servir de jouet sexuel avant de le torturer et de le tuer. Le chef sourit avec un air malsain et il fit un signe pour faire comprendre aux autres que c'était bon. Jo ne pouvait rien faire et il devient à ce moment-là un jouet sexuel pour les raiders. Son enfer dura une semaine ou deux où il était à la merci de ses geôliers, en plus de le violer, ils le battaient sans pour autant lui mettre sa vie en danger, lui donnait assez d'eau et de rations pour qu'il puisse survivre. Jo avait abandonné tout espoir et chaque jour, il demandait qu'on le tue alors que les raideurs se moquaient de lui. Par contre, il avait remarqué que les raiders n'aimaient pas son regard et il se demandait pourquoi, puis il comprit en regardant ses yeux dans un morceau de miroir. Son regard le mettait mal à l'aise. Il essaya de changer d'expression, mais n'arrivait pas. Puis il se dit que ce n'était rien comparé à sa situation. Puis un jour, après que Jo fut utilisé de nouveau comme jouet. Le chef des pillards qui s'appelait Rick, décida de mettre fin à ce petit jeu et qu'ils allaient tuer le gosse après l'avoir bien torturé. Jo était en train de sourire en entendant cela. Il allait enfin quitter cet enfer. On l'attacha sur un bloc de béton d'un bâtiment en ruine. Il était nu et il vit les raiders regarder avec amusement leur chef en train de préparer ses accessoires de tortures. Puis il prit une pince et commença à arracher les ongles de la main droite, puis celle de gauche avant de passer aux deux pieds. Jo hurla de douleur et essaya de se détacher, mais les liens étaient trop serrés et en plus c'était des chaînes. Puis son bourreau prit une tenaille et arracha trois orteils sur les cinq du pied gauche. Alors que Jo pouvait voir le raider se préparer à lui arracher un quatrième orteil, il entendit un coup de feu et vit la tête de son tortionnaire exploser devant lui. Le sang et les morceaux de crâne et de cervelle s'étalèrent sur lui et dans les alentours. Puis une fusillade éclata et les raiders n'eurent aucune chance de s'en sortir, puis une fois le massacre terminé, le torturé vit cinq personnes venir vers lui, le détacher et le soigner. Mais Jo s'évanouit après à cause de la douleur et de son sang perdu.

Il se réveilla en hurlant, on lui avait soigné son pied gauche en cautérisant avec l'aide d'une machette chauffée par le feu de camp. Il regarda autour de lui et il vit qu'il avait cinq personnes autour de lui. Il se demanda où étaient passés les raiders, puis il se souvint de ce qui s'était passé. Il se mit à rire de bonheur avant de serrer dans ses bras la première personne qui n'était pas très loin de lui, puis il se mit à pleurer. C'était une femme qui avait environ une trentaine d'années et qui portait des habits d'aventuriers avec un imperméable. Elle fut surprise de la réaction de Jo, mais le laissa faire, prit l'enfant dans ses bras et lui dit que tout allait s'arranger maintenant. Alors que Jo était en train de se faire consoler par la femme, une autre silhouette s'approcha et lui dit :

« Tu as eu de la chance qu'on soit de passage. Sans tes hurlements, on n'aurait jamais pu te trouver… Prend ces habits, tu en aurais bien besoin. »

C'était un homme d'une quarantaine d'année qui avait parlé et il avait mis des vêtements à côté de la femme. Jo s'écarta de la femme pour mettre ses vêtements, avant de se mettre à côté de celle qui l'avait réconforté. Le groupe fouilla la base des raiders à la recherche de biens matériels et Jo en profita pour récupérer le chapeau de son père et un fusil de chasse. Puis il suivit le groupe. Ceux-ci faisaient partie des hommes de Randall, un groupe de chasseurs de primes. Jo smith leur demanda s'il pouvait venir avec eux. On lui répondit que ce n'était pas possible, mais qu'il pourrait trouver un groupe de marchands pour s'occuper de lui. L'enfant soupira, mais accepta l'offre, de toute façon. Il n'avait pas le choix. Une fois arrivé chez les marchands, il resta parmi eux pendant une longue année, où il apprit comment négocier, mais il continua à chasser pour nourrir le groupe. Il devient aussi plus solitaire avec ce qu'il avait vécu, mais grâce aux familles des marchands, il put se reconstruire mentalement. Puis ensuite il s'en alla après avoir remercié les marchands pour l'avoir hébergé parmi eux.

Puis ensuite, pendant deux ans, il devint chasseur de primes et continua à chasser des créatures nuisibles. Ça marchait plutôt bien, il prenait de petites primes et chassait des gibiers qu'il était sûr de tuer. Puis à l'âge de 17 ans, il rejoignit une bande de mercenaires qui était à la recherche d'un éclaireur et d'un chasseur. Il se présenta au lieu du recrutement et il vit qu'il n'était pas le seul à s'être présenté. Il y avait beaucoup de monde, mais c'était lui qui était l'un des plus jeunes. Il y avait des gamins qui n'avaient même pas encore eu leurs quatorze ans et sinon la plupart des autres concurrents avaient environ entre la vingtaine et la trentaine. Alors qu'il allait se préparer, il vit un ancêtre parmi les participants. Il avait la cinquantaine et on pouvait voir qu'il avait de l'expérience dans les terres désolées. Jo alla le voir pour lui demander ce que faisait un vétéran comme lui dans ce recrutement. Celui-ci lui sourit et lui dit qu'il voulait un peu d'argent et surtout un endroit pour ne plus être seul. L'adolescent en profita pour lui demander des conseils sur la survie et sur la chasse. Le vieil homme accepta et lui donna des conseils et comme la plupart des autres considéraient l'ancien comme un poids mort, celui-ci ne se priva pas pour enseigner au jeune chasseur. Puis il alla voir le recruteur qui lui expliqua que les épreuves consistaient à tirer sur des cibles immobiles et mouvantes. Puis faire de la reconnaissance sans se faire repérer et enfin s'infiltrer dans un campement ennemi pour se mettre en position dans un endroit indiqué par l'instructeur.

Jo attendit son tour se faire évaluer dans chaque épreuve, les épreuves de tir se passèrent sans problème, il préférait attendre le bon moment pour tirer que tirer rapidement avec le fusil, par contre avec le revolver, il était moins doué, mais il toucha certes les cibles, mais certaines balles étaient mal placées sur la cible et que si c'était un vrai ennemi, celui-ci serait encore en vie. Puis lors de l'exercice de terrain, il réussit avec habileté le test de reconnaissance et d'infiltration. Il attendit qu'on annonce qui va être recruté, il prit une cigarette pour se calmer les nerfs. Cela dura plusieurs heures avant que les mercenaires annoncent ceux qui étaient pris. Il  avait cinq personnes qui étaient choisies dont Jo et l'ancien. L'adolescent sentit toute la fatigue due au stress et à l'attente. Puis il suivit la bande pour arriver dans la base. Pendant les premières années, il s'était mis à la chasse et dans des groupes composés de vétérans, il s'entraîna sans relâche aux armes à feu, aux pratiques d'infiltrations, de discrétion et en survie. Il écouta avec la plus grande attention les conseils des éclaireurs et chasseurs plus expérimentés. Il avait une tenue légère à l'insigne des Jackfragzs, un fusil de chasse basique et un nouveau revolver qui est Matheba Wisper,qu'il allait garder précieusement. Il monta en grades au fil des années, devint de plus en plus important parmi les mercenaires.

Puis un jour alors qu'il était en patrouille avec une équipe de quinze personnes dans les terres désolées. Ils furent attaqués par un griffemort qui les avait pris par surprise. Jo était au centre de la formation alors que l'écorcheur les avait attaqués sur le côté. il se retourna, vit la créature trancher en deux les uns ou les autres des mercenaires situés pas très loin de lui, recula et se mit à tirer sur la créature. L'écorcheur alla vers lui pour le trancher en deux avec ses puissantes griffes, Jo visa la tête et il comprit que les balles de son fusil ne faisaient presque aucun dégât sur cette saloperie. Il se mit à courir pour esquiver les coups de la bestiole tout en ordonnant à ses camarades de vider leurs chargeurs sur cette saloperie. Il essaya de trouver une arme assez puissante pour faire la peau à cette monstruosité. Il vit un fusil à double canon sur le sol, mais c’est à ce moment-là qu’il relâcha son attention sur le griffemort qui lui donna un coup puissant avec ses griffes. Jo eut le réflexe de sauter en arrière pour esquiver le coup, mais il réagit une seconde trop tard, il sentit les griffes lui entrer dans la peau et lui déchirer la chair, ses vêtements et son armure. Il hurla de douleur avant de tomber sur le sol. La douleur l’empêcha de faire le moindre mouvement à part se tordre dans tous les sens. Il pouvait apercevoir que le griffemort allait l’achever quand soudain le crâne de la créature explosa et il entendit des voix dire de s’occuper des blessés. Alors qu’il continuait à râler sous la douleur, il vit le médecin du groupe lui administrer un stimpacks ce qui permit de calmer un peu sa douleur. Puis Jo fut transporté à la base pour de meilleurs soins. Il resta plusieurs semaines sur son lit avant qu’il ne puisse de nouveau marcher. Après cela, les autres mercenaires lui donnèrent  le surnom "d’immortel". Jo ne voulut pas de ce surnom, mais les mercenaires ne l’écoutèrent pas et finalement Jo s’est fait à l’idée qu’on l’appelle de cette manière.

La première chose qu’il fit quand il fut bien rétabli et d’aller voir Éli, c’était une goule qui avait vécu avant les bombardements et elle s’occupait de l’armurerie de la troupe de mercenaires. Le chasseur lui demanda de lui créer un fusil capable de tuer ou de blesser gravement un griffemort et il lui dit qu’il paierait avec ses capsules s’il le faut. L’armurier lui dit qu’il lui faudrait plusieurs jours avant qu’il ne puisse trouver ou faire une arme de cette puissance, mais que pour le moment il devra faire son job avec son ancienne arme et qu’il devrait ensuite voir le chef. Jo soupira et remercia la goule pour aller voir le grand patron. Quand il arriva devant Jack, celui-ci était assis dans son bureau en train de parler avec son second. Il frappa à la porte pour ensuite attendre qu’on lui donne l’ordre de rendre. Jo n’aimait pas qu’on lui donne des ordres, mais il avait vite compris que pour survivre, il faut parfois courber le dos pour vivre. Quand il vit le second lui offrir la porte pour lui dire qu’il pouvait enfin rentrer. Jo le salua en l’appelant par son nom, l’homme s’appelait "Harry" et il était recruté dans la même année que Jo. Harry referma sa porte après que l’ancien blessé soit entré dans le bureau. Le chasseur s’assoit dans une chaise en face du bureau. Jack lui dit qu’il était content que Jo soit enfin rétabli, Jo se met à rire un peu avant de lui répondre que c’était surtout l’argent et la viande qu’il va ramener aux Jackfragzs. Le chef des mercenaires le regarda avant de lui faire un sourire franc. Maintenant qu’il était rétabli, il alla l’envoyer en mission. Il met quelque avis de recherche sur le bureau. Jo se leva et regarda les affiches pour regarder les primes, il en prit une et regard sans voie. Jack lui demanda ce qui n’allait pas, car il avait remarqué que Jo était en train de serre le morceau de papier comme s’il voulait étrangler la personne qui était dessus. Smith montra l’avis de recherche à son chef et on pouvait voir sur le morceau de papier que le commanditaire voulait que la cible lui soit ramenée en vie. Jo lui dit qu’il allait prendre celle-ci. Jack lui demanda s’il n’avait pas une raison particulière et Jo lui répondit que c’était son frère. Puis il sortit du bureau et alla à la recherche de son frère.

Jo avait pris un fusil de chasse et son revolver silencieux. Il avait fait une recherche d’informations parmi les marchands et les différents bars et tavernes des terres désolées pour retrouver son frère. Finalement, c’est à la nouvelle Louisiane, dans les bas quartiers, dans un bar miteux qu’il trouva enfin une information qui l’intéressait. Son frère dirigeait une petite bande de raiders et son campement se trouvait quelque part dans les plaines du Mississippi, le chasseur remercia son informateur par quelques capsules. Puis il se mit en chasse et après plusieurs jours de traques ou il trouva des cadavres démembrés par des raideurs, il trouva enfin la planque de sa cible. Il observa le campement et vit qu’il avait une dizaine de raiders en train de s’amuser avec des prisonniers. Jo alla à leur rencontre sans se faire voir, prit son revolver et descendit les pillards isolés, puis il trouva son frère avec 4 autres pourritures et avec un cadavre d’enfant. Le chasseur de primes pris son fusil de chasse et descendit l’un des pillards avant de prendre son revolver et de tuer les trois autres pillards avant de hurler à son frère :

« C’est fini, rend toi et j’épargnerais ta vie ! »

Le raider leva les mains comprenant qu’il n’avait pas le choix, Jo s’avance vers lui tout en rechargeant son arme. Puis il montra l’affiche à sa proie :

« tu as de la chance qu’on te veut vivant… »

« C’est vrai… alors tu ne peux rien me faire, si tu veux avoir ta prime »

Après avoir dit cela, il ramassa son arme et alla tirer, mais il entendit plusieurs coups de feu et sentit toute la douleur dans son bras droit. Jo continua à avancer vers lui et remis trois balles dans le barillet de son revolver avant de le pointer sur le raider. Il prit une cigarette avec sa main gauche, la met dans sa bouche avant de l’allumer avec son briquet. Puis après avoir tiré un bouffer, il dit en direction de son prisonnier :

« Ça faisait longtemps que je ne t’avais plus vu. »

Le pillard qui essaya de contenir la douleur de son bras fut surpris des paroles du chasseur de primes :

« Comment ça… je ne t’ai… jamais connu. »

« vraiment... tu ne te rappelle pas de ton toute petit frère… le dernier membre de la famille. »

Jo avait dit ces paroles froidement et continua à regarder son frère à travers ses lunettes de soleil. Patrick fut sans voix et essaya de se lever, mais son petit frère l’empêcha de le faire en mettant le canon de son arme sur le front du pillard. le grand frère lui demanda :

« C’est vraiment toi Jo… je croyais que tu allais reprendre la succession de notre père… »

« Papa et maman sont mort avec Rich… je suis le seul survivant et en ce qui concerne notre sœur s'en ai aucune idée. »

« Je vois… mais si tu me livres à la Nouvelle-France… je te pardonnerais jamais. Je m’échapperais et j’enverrais des tueurs pour te faire la peau. »

« Je ne crois pas… car tu vas mourir ici. »

Après avoir dit ces mots, il tira une balle dans la tête de son frère qui n’eut pas le temps de supplier. Après avoir regardé le corps sans vie, il se mit à fouiller les cadavres et le campement à la recherche de capsules, de médocs et d’objets de valeur. Puis une fois qu’il avait bien ratissé le camp et qu’il a trouvé quelques centaines de capsules, des munitions et des explosifs. Puis il partit en direction de la nouvelle Louisiane pour rencontrer la personne qui avait mis une prime sur son frère.

ses pas l’emmenaient dans les bas quartiers prêts d’un hôpital. Il alla frapper à la porte d’une maison à quelques mètres de l’hôpital. Il attendit avant d’une femme ouvrit la porte pour lui demander ce qu’il voulait. Jo montra l’affiche et alla parler quand il fut coupé net par la cliente. Celle-ci demandait où était son frère et regarda un peu partout dans la rue avant que le chasseur de primer la prend par les épaules pour lui révéler qu’il y était. Sa sœur fut surprise et le fit rendre chez elle. Ils allaient dans le salon pour s’assoit et ensuite discuter. Le temps s’écoula plusieurs heures alors que le jeune homme de 22 ans raconta son histoire en commença par la mort de leurs parents et de leur frère puis par ce qu’il avait vécu par la suite. Il termina son récit par la mort du dernier frère et pourquoi il l’avait fait. Fannie se leva et alla prendre une bourse de capsules et dit à son frère de ne plus jamais revenir en ces lieux. Jo ne dit rien et sortir de la maison en claquant la porte.

Deux ans plus tard, après que Jo a tué son frère et que sa sœur ne veut plus le revoir. Il fut envoyé en mission avec un groupe de mercenaires pour une mission de "routine". Une fois celle-ci fait et alors qu’ils étaient sur le chemin de retour. Jo remarqua une silhouette à l’horizon, il prend sa lunette de son fusil et pouvait voir une gamine. Alors qu’il dit aux autres mercenaires de son groupe ce qu’il avait vu, il pouvait voir la gamine s’effondrer sur le sol. Le chasseur rangea son matériel de vue et alla à l’endroit où était la gosse. Il trouva le corps et demanda au médecin du groupe de voir si la morveuse était encore en vie. On lui dit qu’elle était encore vivante et qu’elle était simplement évanouie. Jo dit aux autres qu’ils allaient prendre cette gamine pour la remettre à des marchands. Tous étaient de cet avis, puis Smith demanda au médecin ce qu’il pouvait dire sur l’état de la gamine. Le mercenaire lui dit qu’elle avait eu de mauvais traitements qui étaient sans doute liés à un groupe de bandits ou d’esclavagiste. Jo prit la gosse sur ses épaules et l’emmena avec eux. Le premier soir, ils installèrent le campement et l’un des mercenaires étaient en train de réveiller l’enfant alors que le chasseur était en train de préparer le repas. Il entendit un hurlement et tous les mercenaires se tournaient vers l’endroit d’où venait la voie. Ils pouvaient voir une gamine en train de frapper le mercenaire qui était en train d’essayer de la maitriser. Les mercenaires réagissent rapidement et maitrisent la furie après quelques minutes. Jo était surpris de la force et de la volonté de la fillette. Il s’approcha de la gamine qui était essayée de se débattre et sans prévenir il la gifla au visage et lui dit :

« Maintenant, écoute-moi maintenant que tu es calmé… nous t’avons sauvée la vie. Maintenant mange un morceau et reposes-toi, tu es en sécurité maintenant. »

Puis il prit le médecin et plusieurs mercenaires alors que le reste surveillait la gamine. Il leur dit qu’ils allaient emmener cette fille à la base, plusieurs mercenaires ne comprenaient pas et Jo dut leur expliquer qu’elle avait une force et une volonté qui n’était pas commune et que ça serait con de ne pas la prendre avec eux. La discussion dura plusieurs dizaines de minutes avant que Jo réussit à convaincre son groupe de rejoindre son point de vue. Puis la nuit se passa bien et tout le monde était en train de dormir sauf qu’il était en train de faire le garde. Il attentait à la prochaine relève tout en fumant une cigarette. Il s’était installé pas très loin de la gamine pour pouvoir la surveiller, puis il vit qu’elle remuait un peu trop pour quelqu’un qui dormait. Il alla voir et entendit une fois qu’il fut assez proche. La gosse était en train d’appeler ses parents et le nom de « Judy ». le chasseur s’approcha un peu plus près et mit sa main sur le front de la gosse et sentit qu’elle avait de la fièvre. Il la laissa tranquille et réveilla le médecin pour lui dire que la gosse était malade avant de reprendre son tour de garde.

La nuit et le chemin du retour vers la base se passèrent bien. Le voyage dura quelques jours pendant lequel les mercenaires eurent quelque réponse de la gosse. Elle s’appelait Liam et elle venait de s’échapper à un groupe d’esclavagiste. Le groupe avait remarqué que Liam n’éprouvait aucune émotion, sans doute lié à sa captivité avec les esclavagistes. Une fois à la base, Jo se rendit au bureau de jack pour faire le compte rendu de sa mission et sur Liam. Jack après avoir entendu le rapport de l’éclaireur demanda ce qu’il allait faire de cette gamine, Jo lui répondit qu’on pourrait l’entrainer pour en faire une mercenaire. Le chef des mercenaires réfléchit quelques secondes avant de faire un sourire sadique et de dire à l’homme qu’entrainer Liam. Jo Smith se mit à protester, mais le vieil homme le regarda avec froideur et le jeune homme comprit qu’il n’avait pas le choix.

Et c’est ainsi que Jo prit en main l’entrainement de Liam. Il dut faire comprendre à la gamine, qu’il ne voulait pas lui faire du mal et qu’il allait l’entrainer. Il mit quelques jours avant qu’il se fait accepter par la gosse. Il lui donna un fusil de chasse et un pistolet 10 mm. Il lui donna pour consigne de démonter et de remonter les armes chaque jour entre chaque entrainement pour comprendre leurs fonctionnements. Puis il l’emmena sur le champ de tir et lui dit de tirer avec les armes qu’elle avait. L’entraînement dura toute la journée et la pause se faisait seulement pour manger ou pour dormir. Le commencement fut difficile. Cette situation dura plusieurs jours, avant que Liam devienne de plus en plus habile avec les armes à feu ce qui redonna un peu le sourire à son maître. Puis l’entrainement dura plusieurs semaines avant que Jo met en place des exercices d’infiltrations. Jo et Liam restaient à la base pendant plusieurs mois pendant lequel le chasseur appris à sa protégée, comment se cacher aux yeux de tout à n’importe quel moment de la journée et n’importe où. Jo se rapprocha plus de Liam et la protéger contre les autres mercenaires qui voulaient coucher avec Liam. Généralement, Jo prenait son revolver et tira dans les pieds des pervers pour les faire dégager et parfois il en blessa pour que ça rentre mieux. Puis vient le moment où le maître et l’élève allèrent sur le terrain après avoir dit à Jack qu’ils ne seraient pas là pendant un mois ou deux

Le chasseur emmena la gamine dans les terres désolées. Il avait ses armes donc son fusil qu’Éli lui avait fait spécialement alors que Liam avec son fusil de sniper .308 Américains et un pistolet 10 mm. Il essaya de lui apprendre comment différencier les plantes comestibles des autres plantes, faire un feu avec presque rien, trouver de l’eau. Mais à son plus grand désespoir, Liam n’arrivait pas à rien comprendre en survie. Une fois, alors qu’il avait demandé à Judy de faire un repas avec des herbes comestibles le temps pour lui d’entretenir ses armes. S’il y n’avait pas vérifié les plantes qu’elle avait mises, ils seraient morts à l’heure actuelle. Puis un jour alors qu’il avait laissé Liam ramassa le Radcerf, alors que Jo était en train de préparer le feu. Il vit Liam arriver avec sa proie et alors qu’il se préparait à la félicité, il vit un Yao-Guai bondir au milieu du campement. Jo a le réflexe de prendre son pistolet pour le décharger dans la créature, celle-ci se retourna vers le chasseur et l’attaqua. Le chasseur esquive et prit son fusil qui était sur le sol, mais il n’eut pas le temps de viser que le Yao-Guai était déjà sur lui. Il réussit à mettre son fusil de travers de la bouche de la bête pour l’empêcher de le mordre, mais il fut à terre et c’était une question de minute avant de se faire massacrer par l’Yao-Guai. Il se mit à hurler vers Liam de le dégommer et c’est seulement au bout du troisième hurlement d’aide de son maître sur Liam tira sur la bête. Jo vit le crâne de la bestiole explosée et s’effondra sur lui. Il prit plusieurs minutes pour s’extirper du cadavre de la créature. Il se demanda ce que fasse un Yao-Guai dans les parages et comment il était arrivé jusqu’ici, puis il regarda Liam et lui dit avec une pointe de colère. :

« Liam, tu as fait quoi pendant que tu étais parti cherché le rad cerf . »

« Je l’ai pris, puis je suis revenus. »

« Et c’est tout . »

Jo fit que son élève fit un signe de tête et c’est à ce moment-là qu’il comprit que la gamine avait attiré la bête vers eux. Il frappa Liam de toutes ses forces et se mit à l’engueuler comme ce n’était pas permis. C’était la première fois qu’il avait frappé Liam aussi violemment. Il vit que celle-ci s’élançait vers lui comme une furie. Il esquiva avec difficulté cette attaque surprise et dut esquiver pendant un petit moment avant de la maitriser et lui hurler :

« Écoute-moi Liam ! Si tu cherches tant à mourir, tu me le dis et moi je te descend d’une balle dans la tête et on n’en parle plus… Mais pour le moment, tu dois vivre, la vie t’a laissé une chance de refaire une vie alors prend là et fait en ce que tu veux. »

Puis il attendit que la gosse se calme pour la relâcher et lui dire de dormir. Il en profita pour dépêcher les deux bêtes. Puis après les deux mois, il revient à la base et en profita pour demander à des mercenaires de confiance, spécialiser dans le corps-à-corps d’entrainer Liam. Puis il l’emmena en mission avec lui où il réussit à lui donner cette sensation, ce sentiment qu’on a quand on traque une proie et qu’ont la tuer. Tout cela dura deux ans, puis Jo quitta la bande de mercenaires pour être en solitaire. Il devient chasseur et construisit une cabane dans les plaines du Mississippi. Depuis, il s’occupe à ses activités.



_________________________________________________________

INVENTAIRE DE DÉPART (équivalent 500 capsules) un Matheba Wisper.
Une quarantaine de munition .357 magnum
une tenus d'aventuriers et une armure de cuirs.
deux bandoulières et une ceinture avec deux holsters
une gourde d'eau et deux rations de nourritures.
Un fusil artisanal améliorer pour qu'il puisse tirer des balles .338 Lapua Magnum et de diminuer le recul. possède aussi une lunette de vue de zoom X8 qu'il peut être démonter
une vingtaine de balle .338 Lapua Magnum
un paquet de cigarette, un grand sac à dos.

Une petite cabane dans les plaines du mississippi
1 clée pour la maison et 1 clée pour un coffre planquer sous la maison.


_________________________________________________________

Pseudo : Fenrirr29
Âge IRL : Sifflote
Comment as-tu trouvé le forum ? : en faisant des recherche très pousser
Des suggestions ? : pour le moment rien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 175
Date d'inscription : 11/09/2016
Age : 33
Localisation : Toujours dans son armure
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Jeu 15 Sep - 22:10
Bienvenue a toi jeune tueur/protecteur! J'espère que tu plaira ici, sachant que la concurrence est rude dans la chasse a la prime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Jeu 15 Sep - 22:32
Tiens donc, un nouveau chasseur de primes sur le marché ?
Fais gaffe à toi l'ami, la concurrence est rude et chez nous ça se règle avec du poison. Surveille bien ta nourriture !
Blague à part, bienvenue sur Fallout Tales of the Wastes ! J'espère que tu te plairas parmi nous.
Préviens lorsque tu as fini ta fiche, l'un des membres du staff te corrigera si besoin et te validera. Wink
Et si tu as des questions, n'hésites pas à contacter l'admin "Le Superviseur" ou l'un des modérateurs (Le Conteur, l'Historien ou moi même La Marionnettiste).

Bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Jeu 15 Sep - 23:06
Bienvenue à toi sur Fallut Tales of The Wastes, j'espère que tu te plairas parmi nous =)

Prends ton temps pour finir ta fiche et si tu as des questions à poser, n'hésites pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Jeu 15 Sep - 23:32
merci à tout pour votre accueil ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Ven 16 Sep - 19:12
Yeaaay ! Un chasseur comme mon papa ! ^-^
... Tu ressembles à Clint Eastwood avec des lunettes noires ! O.O
//SBAF//
Pardon ^^''
Bienvenuuuue en tout cas ! =3
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Ven 16 Sep - 22:23
ah bon, je ressemble à Clint xD

Sinon, je te remercie ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Sam 17 Sep - 11:26
Bienvenue ! Futur mort o/
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Sam 17 Sep - 11:31
OUlà, shots fired ! =P
Je vois aussi que tu es le premier à avoir pris dans ton inventaire une des armes "nouvelles" de l'armurerie en construction,c'est bien ^^ Mais n'oublie pas les munitions pour aller avec et ta tenue ! Au minimum ! A moins que tu sois exhibitionniste ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Sam 17 Sep - 13:04
merci Ashley Mills, mais c'est toi qui va se trouver dans mon viseur ^^

Sinon, superviseur, mes armes ont les bonnes munitions ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 595
Date d'inscription : 26/06/2015
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Sam 1 Oct - 1:51
Salut à toi !

Alors tout d'abord, désolé pour le retard, mon temps de réaction a été très long, j'ai plein de trucs à faire en ce moment ^^

Alors j'aurais voulu que tu relise tes descriptions et ton histoire pour les corriger s'il te plaît, il y a beaucoup trop de fautes et certaines empêchent la bonne lecture. En dehors de ça, tu es bon et bientôt prêt à rejoindre les terres désolées =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallouttowrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Ven 7 Oct - 0:35
J'ai fini!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Ven 7 Oct - 13:11
Salut à toi petit pantin. Je suis la Marionnettiste et je serai chargée de corriger et valider ta fiche de personnage.
De ce que j'ai lu pour l'instant, ça m'a l'air en règle et bien complet. Le seul bémol : l'orthographe. Tu fais souvent des changements brusques de temps et tu passes du passé au présent sans raison. Sans parler des erreurs d'inattention faciles à éviter avec une relecture.
Pourrais tu relire ton histoire ou la faire relire par quelqu'un pendant que je corrige le reste de ta fiche et que je vérifie que tout est en règle ?
Je te remercie d'avance.

Courage, ta validation est proche !
Wink
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Ven 7 Oct - 17:21
Bon et bien après vérification tout me semble correct.
Mis à part les fautes d'inattention dans ton texte, ton histoire est intéressante et détaillée et même si la fin est un peu brusque, on apprécie de la lire jusqu'au bout.
Je me vois donc contrainte de te... VALIDER !
Tu peux désormais lancer tes premiers rps et répondre à d'autres.
Je vais également créer ton Espace de gestion personnel. Tu devras y mettre ton inventaire et tu pourras y ajouter d'autres sujets concernant ton personnage si tu le désires (carnet de bord, relations, liste des rps, des lieux visités...).

Bienvenue donc officiellement sur Fallout Tales of The Wastes ! Puisses tu survivre longtemps sur ces terres brûlées.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur. Ven 7 Oct - 17:24
Merci pour cet accueil ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur.
Revenir en haut Aller en bas

Jo Smith, le chasseur de tout genre et de n'importe quel employeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» echange en tout genre !
» Images en Tout genre
» Boutiques en tout genre
» Achat d'objets et armes en tout genre
» JDAETG : Jeu Des Abréviations En Tout Genre [version #1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout RPG : Tales of the Wastes :: Administration :: Registre des survivants :: Survivants validés :: Les mercenaires-